En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment l'utilisation des cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences, vous proposer des services éditoriaux, une offre publicitaire adaptée à vos centres d'intérêts et la possibilité de partager des contenus sur les réseaux sociaux. En savoir plus/paramétrer les cookies.
OK
Service dédié de 1&1 IONOS Cloud GmbH, réservé aux professionnels.

Cloud d'entreprise - Backup

Sauvegarde de données et reprise après sinistre pour les entreprises

Pour que votre entreprise conserve sa liberté d'action en cas de coup dur et soit bien protégée.

Pourquoi les sauvegardes de données et la reprise après sinistre sont importantes pour votre entreprise

Pour une entreprise de taille moyenne, les données de toutes sortes constituent la base du travail et de son existence même. Les données doivent donc être protégées à l’aide de sauvegardes (backups), de manière à pouvoir être restaurées très rapidement et facilement en cas de coup dur (reprise après sinistre).
Les avantages sont évidents : qui dit faibles temps d'arrêt du travail dit disponibilité aussi constante que possible pour les clients, ce qui renforce la confiance dans l'entreprise et profite à son image de marque. La capacité d'action de l'entreprise est également préservée et les pertes financières sont maintenues dans des limites raisonnables. Sans oublier que les entreprises sont, de toute façon, obligées de conserver les données comptables et financières conformément aux règles légales relatives à la tenue des comptes et à la conservation des données.
Si la sauvegarde des données de votre entreprise a été pensée dès le départ pour assurer une restauration aussi aisée que possible, en tant qu'entrepreneur, vous évitez de nombreux risques.

Quel est le rapport entre la continuité d’activité (Business Continuity) et les stratégies de reprise après sinistre

La gestion de la continuité d’activité comprend, en résumé, toutes les mesures qui garantissent que le fonctionnement courant d'une entreprise soit affecté le moins possible dans des cas d'événements extrêmes ou de catastrophes (p. ex. pannes de courant, pandémies, catastrophes naturelles) ou puisse être rétabli très rapidement. Les stratégies de restauration après sinistre font explicitement référence à la restauration rapide des systèmes informatiques et des données enregistrées.
Pour que la reprise d’activité se déroule dans les meilleures conditions après un sinistre, vous devez établir un plan de sauvegarde des données afin qu'elles puissent être restaurées aussi facilement que possible par la suite. Les questions suivantes peuvent vous aider à décider de la meilleure façon de procéder:

Quel volume de données puis-je me permettre de perdre ? (Objectifs de point de récupération, RPO)

  • La réponse à cette question détermine les intervalles à prévoir entre les sauvegardes : si la perte de données doit être égale à zéro, il faut alors faire une sauvegarde permanente. Si la perte de données des dernières heures peut être supportée, les intervalles de sauvegarde peuvent être plus espacés.
Combien de temps un système peut-il rester en panne avant que des effets critiques pour l'entreprise ne se fassent ressentir? (Objectifs de temps de récupération, RTO)
  • Pour les grandes boutiques en ligne internationales, par exemple, la panne totale du système informatique signifie une perte considérable de chiffre d'affaires, même pour une heure seulement. Les sites Web peu fréquentés peuvent mieux faire face à une panne qui dure quelques heures ou quelques jours.
Selon l'entreprise, l'emplacement de stockage idéal pour les sauvegardes de données (disque dur externe, disque dur réseau, Cloud, etc.) ainsi que la fréquence de stockage peuvent être complètement différents. Cependant, la sauvegarde des données dans le Cloud est probablement l'option la plus flexible et la plus simple puisque c'est au fournisseur de Cloud qu'il incombe de mettre à disposition le matériel et les logiciels de stockage les plus récents et conformes aux normes.

Vous pouvez utiliser différents types de méthodes de sauvegarde. Cela dépend surtout de la fréquence de modification de vos données.

Quels types de sauvegarde existe-t-il et comment les utiliser au mieux?

Sauvegarde complète

Cette méthode consiste à sauvegarder systématiquement toutes les données. Il s'agit de la méthode de sauvegarde la plus intensive. Pour cette seule raison, les intervalles de sauvegarde seront plus espacés.

Sauvegarde différentielle

Ce type de stockage concerne uniquement les données modifiées ou ajoutées depuis la dernière sauvegarde complète. Cela réduit considérablement l'espace de stockage requis par rapport à une sauvegarde complète. De courts intervalles de sauvegarde sont ici possibles. Certains points de reprise individuels peuvent être supprimés indépendamment des autres.

Sauvegarde incrémentielle

Dans le cas de la sauvegarde incrémentielle, le stockage concerne uniquement les données qui ont changé depuis la dernière sauvegarde incrémentielle, la dernière sauvegarde complète ou les données qui ont été nouvellement ajoutées. Les différentes sauvegardes incrémentielles et une sauvegarde complète peuvent être utilisées pour restaurer les systèmes et les données. La consommation de mémoire étant faible, il est judicieux et possible d'effectuer le stockage à de très brefs intervalles. Il est possible de combiner les différentes méthodes de sauvegarde : après une sauvegarde complète, il est possible d'effectuer des sauvegardes incrémentielles ou différentielles.

Modèles de sauvegarde: hors ligne, en ligne et hybride

Les sauvegardes hors ligne (offline) par exemple sur disques durs et disques durs de réseaux internes ont l'avantage de ne pas quitter leur propre bâtiment et sont donc difficilement accessibles par des attaquants de l'extérieur. L'inconvénient est qu’en cas d'incendie du bâtiment de l'entreprise, par exemple, ces moyens de sauvegarde sont aussi détruits.
Les moyens de sauvegarde en ligne (online) comme p. ex. le Cloud sont, de manière purement théorique, attaquables plutôt de l'extérieur mais les fournisseurs de solutions Cloud, pour qui la sécurité des données est une priorité très prise au sérieux, ont développé d'excellentes méthodes pour protéger vos données, telles que les concepts de sécurité à plusieurs niveaux pour les data centers et la géo-redondance.
La sauvegarde hybride utilise ces deux types de stockage des données : si, en plus des données avec lesquelles vous travaillez, vous conservez une copie hors ligne hors entreprise (par exemple, un disque dur dans le coffre-fort d’une banque) et une copie en ligne dans le Cloud, vous êtes bien paré contre tout incident qui pourrait survenir.

La sauvegarde de données avec Acronis Cloud Backup et le Cloud d'entreprise de 1&1 IONOS

Le Cloud d'entreprise de 1&1 IONOS marque des points par rapport à ses concurrents grâce à l'interface utilisateur graphique du Data Center Designer (DCD) et aux API Cloud à la pointe de la technologie. Avec le DCD, non seulement vous élaborez des systèmes informatiques entiers par simple glisser-déposer en fonction de vos propres besoins, mais vous avez aussi le contrôle sur les composants du système devant être sauvegardés et la manière de les stocker.
Pour cela, il n'est pas nécessaire que tous les éléments d'une infrastructure informatique se trouvent dans le Cloud: souvent, des solutions sur site sont combinées avec des composants dans le Cloud. Acronis Cloud Backup sauvegarde malgré tout tous les composants de manière fiable. Vous pouvez aussi utiliser Acronis Cloud Backup pour les systèmes informatiques qui ne se trouvent pas dans le Cloud d'entreprise.
L’utilisation est facilitée : vous accédez à la console de sauvegarde d’Acronis depuis l’interface du DCD. Vous définissez ensuite quels serveurs ou VMs doivent être sauvegardés et selon quelle méthode de sauvegarde. Ainsi, votre travail est simplifié en cas de transfert ultérieur ou de transfert partiel de votre matériel « réel » vers le Cloud. En effet, l'accès à la console de sauvegarde Acronis se trouve toujours au même endroit, même si votre système évolue avec le temps.
Acronis effectue d’abord une sauvegarde complète et enregistre ensuite les modifications de manière incrémentielle. Dans le cas d'un grave problème, toute la sauvegarde des données peut être restaurée ultérieurement d’un simple clic.

Conclusion :
les stratégies de sauvegarde et de reprise après sinistre préviennent efficacement contre de graves incidents

Une bonne préparation aux incidents graves de toutes sortes permet de limiter au maximum les préjudices économiques, voire existentiels d'une entreprise. Le plan de reprise d'activité a une influence sur le choix de la meilleure façon de sauvegarder les données de votre entreprise, afin que la restauration se déroule le plus harmonieusement possible. Tout ceci au profit de l'image de marque et de la santé financière de votre entreprise.
Avec Acronis Cloud Backup dans le Cloud d'entreprise, vous possédez un outil puissant qui vous aide à protéger de manière appropriée tous les composants de votre système informatique et ce, peu importe quels systèmes d'exploitation vous utilisezet l'emplacement géographique où se trouvent les différents éléments de votre système informatique.

Astuce :
n'oubliez pas de consigner votre plan de reprise d'activité!

La consignation détaillée du plan de reprise d'activité définit minutieusement la manière de procéder en cas de survenance d'un incident grave. Des points comme la structure générale de l'infrastructure, que ce soit sur site ou dans le Cloud, doivent être consignés dans les moindres détails. Un guide étape par étape pour restaurer les services ainsi que toutes les configurations nécessaires (p. ex. adresses IP, configurations DNS, pare-feu, routage) facilite la tâche aux personnes responsables en cas d'erreur et les empêche de prendre de mauvaises décisions. Il convient de définir aussi l'ordre dans lequel les systèmes doivent être remis en service afin d'assurer un parfait redémarrage.