En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment l'utilisation des cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences, vous proposer des services éditoriaux, une offre publicitaire adaptée à vos centres d'intérêts et la possibilité de partager des contenus sur les réseaux sociaux. En savoir plus/paramétrer les cookies.
OK

Live vertical scaling : gestion des ressources en temps réel

Sans redémarrage avec le scaleup - flexible et économique

Live vertical scaling pour intercepter les pics de trafic

Afin de pouvoir réagir rapidement aux changements tels que les pics de trafic, il est nécessaire de modifier la configuration des ressources de votre data center virtuel pendant le fonctionnement. Pour ce faire, nous mettons à votre disposition le live vertical scaling. Le live vertical scaling permet d'augmenter les ressources telles que la RAM et les cœurs à l'aide d'une procédure d'ajout à chaud ou de hotplug, sans redémarrage du système. Cela vous permet de tirer parti de toute la flexibilité du Cloud et d'obtenir des performances optimales moyennant un coût aussi bas que possible.

Scénario dans un data center physique

Que se passe-t-il si le trafic sur votre site Web augmente de manière inattendue ? Vos serveurs ne peuvent plus contenir le trafic et les clients ne peuvent plus se connecter, ce qui vous fera perdre de l'argent. En travaillant avec un data center classique, vous vous retrouverez face à un véritable dilemme : pour augmenter les ressources du serveur, vous devez l'arrêter au moins de façon temporaire. Entre-temps, un arriéré s'accumule et risque d'entraîner une nouvelle surcharge du serveur qui a été mis à niveau après le redémarrage. Avec le live vertical scaling du Cloud d'entreprise, vous ne risquez pas de faire face à cette situation dans votre data center virtuel.

Mise à l'échelle verticale de la RAM et des CPU par simple pression d'un bouton

Pour ajouter plus de ressources à votre serveur, un simple clic sur un curseur suffit avec le Cloud d'entreprise : dans l'interface graphique du concepteur de data center virtuel (DCD), vous pouvez augmenter le nombre de cœurs et ajouter de la RAM à la taille désirée.

Ceci est possible parce que vous travaillez dans un data center défini par logiciel (SDDC). La capacité de votre data center virtuel provient du pool matériel complet du data center physique. Grâce au contrôle par logiciel, nous sommes donc en mesure de vous fournir de nouvelles capacités à tout moment et en temps réel. Cela permet une mise à l'échelle verticale en mode de fonctionnement en temps réel, c'est-à-dire d'ajouter de nouveaux cœurs CPU et d'augmenter la RAM. Ajoutez jusqu'à 62 cœurs et 240 Go de RAM par VM (pour les processeurs AMD), ou 27 cœurs et 120 Go de RAM par VM (pour les processeurs Intel).

 

Mise à l'échelle - Mise à l'échelle verticale pour une disponibilité rapide

Le scale-up, c'est-à-dire la mise à l'échelle verticale des ressources du serveur, fonctionne indépendamment du logiciel du système d'exploitation utilisé. MySQL enregistre les nouvelles capacités sans modifications. Vous pouvez donc profiter directement de ces nouvelles capacités. L'avantage par rapport au scale-out, c'est-à-dire la mise à l'échelle horizontale, consiste dans la possibilité d'ajouter des instances de serveur supplémentaires : les infrastructures mises à l'échelle horizontalement sont plus complexes, nécessitent parfois des adaptations coûteuses du code et ne peuvent augmenter les performances de manière totalement linéaire.

Dans le but d'assurer un fonctionnement fluide de la gestion de serveur sur vos serveurs virtuels dans le Cloud d'entreprise, nous mettons gratuitement à votre disposition une image du système d'exploitation basée sur Ubuntu. Sur les serveurs Linux, il est possible d'utiliser un événement ACPI (Advanced Configuration and Power Interface) pour alerter le système pendant le fonctionnement que de nouveaux cœurs de processeur ont été ajoutés. Un redémarrage de la machine, qu'il soit virtuel ou physique, n'est donc pas nécessaire.

Réduction des coûts grâce au live vertical scaling : payez ce que vous utilisez

Des performances élevées sont indispensables, même en période de pointe, mais les entreprises doivent également faire attention en performance aux coûts qui y sont liés. La conception des coûts offre autant de souplesse que l'utilisation des ressources du serveur : avec le Cloud d'entreprise, vous ne payez que pour les performances que vous utilisez réellement. Vous ne trouverez donc ni contrats à long terme ni packs préconçus avec des capacités excédant vos besoins réels. Nous vous offrons une facturation à la minute des ressources informatiques. Cela signifie pour vous : une fois que vos capacités sont revues à la baisse en raison du dépassement du pic de trafic, vous ne paierez plus pour ces dernières.

Gestion des serveurs via l'interface API

Pour gérer votre data center virtuel, vous n'êtes pas tenu de recourir au concepteur de data center virtuel (DCD). Notre Cloud API REST vous permet d'accéder à l'ensemble de la configuration même sans l'interface utilisateur graphique. Il est également possible, par exemple, de créer des scripts qui permettent d'automatiser votre mise à l'échelle : arrêtez votre système la nuit et libérez des capacités dont vous n'avez pas besoin. Cela vous permet de faire des économies substantielles. Vous trouverez dans notre communauté DevOps (LIEN) d'autres moyens d'automatiser individuellement votre infrastructure avec une multitude de microservices.