Configurer un enregistrement DMARC pour un domaine

DMARC signifie "Domain-based Message Authentification, Reporting and Conformance". Il s'agit d'une fonction développée pour diminuer les abus en matière d'emails. Cette technologie se base sur les spécifications DKIM (Domain Keys Identified Mail) et SPF (Sender Policy Framework). À l'aide de la directive DMARC, vous pouvez indiquer que vos emails sont protégés avec SPF (Sender Policy Framework) et DKIM (Domain Keys Identified Mail). De plus, cette directive vous permet de définir la manière dont le destinataire doit traiter les emails en fonction des résultats de la vérification DKIM et SPF et vous informer, en tant que titulaire du domaine, d'abus potentiels.

Les directives DMARC sont ajoutées sous la forme d'un enregistrement TXT. Cet enregistrement est appelé Enregistrement DMARC. Il est créé avec le nom de sous-domaine _dmarc (par exemple _dmarc.example.com). L'enregistrement TXT se compose de balises séparées par des points-virgules.

Exemple :
v=DMARC1;p=reject;pct=100;rua=mailto:postmaster@my.ionos.fr

Créer un enregistrement DMARC

Voici comment créer l'enregistrement DMARC (TXT) chez 1&1 IONOS :

  • Rendez-vous dans la section Domaines et SSL:
    Me connecter et accéder à la section Domaines et SSLAccéder à la section Domaines et SSL
  • Au niveau de la ligne du domaine souhaité, cliquez sous Actions sur le symbole de roue dentée > DNS.
  • Cliquez sur Ajouter un enregistrement puis sélectionnez le type TXT.
  • Dans le champ Nom d'hôte, saisissez le nom du sous-domaine _dmarc
    Le sous-domaine _dmarc.votre-domaine.fr sera alors automatiquement créé pour l'enregistrement TXT.
  • Dans le champ Valeur, saisissez les tags souhaités en les séparant par un point-virgule.
    Exemple : v=DMARC1;p=reject;pct=100;rua=mailto:postmaster@my.ionos.fr
  • Optionnel : vous pouvez définir un TTL (Time-To-Live).
    En général vos paramètres sont tout de suite pris en compte.
  • Cliquez sur enregistrer.

Chez 1&1 IONOS, vos modifications sont prises en compte immédiatement. Cependant, il peut falloir jusqu'à une heure pour que les modifications prennent entièrement effet partout dans le monde, en raison de la structure décentralisée du système de noms de domaine.