Bilan comptable : focus sur l’exercice comptable

Succès ou échec ? Le bilan comptable présente la situation financière de l’entreprise au cours de la période de l’exercice comptable. L’état financier n’est pas seulement important parce que la loi l’exige. Un bilan exact de la situation financière est aussi une information importante pour les plans futurs de chaque entreprise. C’est pourquoi nous vous expliquons exactement ce qui se cache derrière ce terme de comptabilité et à quoi ressemble l’état financier d’un bilan comptable

Qu’est-ce qu’un bilan comptable ?

On dit souvent que le bilan comptable est la photographie d’une entreprise. Il représente la situation patrimoniale de l’entreprise à un instant T, en général à la clôture de son exercice. Le bilan comptable d’entreprise est un tableau à quatre blocs :

  • Actif immobilisé
  • Actif circulant
  • Dettes à long terme
  • Dettes à court terme

Le bilan comptable est une représentation de ce qu’est l’entreprise. Il s’agit d’un modèle structuré grâce au plan comptable général. Tout entrepreneur se doit, selon son secteur d’activité et son business model, de définir son tableau de bord composé d’indicateurs personnalisés (indicateurs financiers ou opérationnels).

Pourquoi effectuer un bilan comptable ?

Le bilan comptable est indispensable car il sert à répertorier le patrimoine de l’entreprise. Il renseigne sur ce que l’entreprise possède et ce qu’elle doit. En procédant à une lecture rapide et simplifiée du bilan, vous pouvez en tirer quelques données indispensables au pilotage et à la gestion de l’entreprise.

Créer un bilan comptable d’entreprise permet de voir quelle est la valeur des biens que possède l’entreprise, quel est le montant de son emprunt bancaire, qui finance son activité, quelle est la valeur de son stock, etc.

Chaque gérant d’entreprise a l’obligation de dresser un bilan au moins une fois par an et de l’envoyer à son centre des impôts. Outre son aspect obligatoire, le bilan comptable est un document qu’il faut effectuer régulièrement et être capable de lire. Il permet au chef d’entreprise de savoir où il se trouve exactement dans sa gestion.

Pour une vue encore plus complète de la situation financière de l’entreprise, complétez le bilan de deux autres documents : le compte de résultat (axé sur la rentabilité de l’entreprise) et le plan de trésorerie.

Structure du bilan comptable d’entreprise

Il se compose de deux colonnes :

  • L’actif dans celle de gauche
  • Le passif dans celle de droite

L’actif liste les éléments que possède l’entreprise (l’ensemble de ses biens et créances), tandis que le passif renseigne sur les créanciers/ayants droits mobilisés pour financer l’activité de l’entreprise (la question à se poser est « à qui appartient quoi et à hauteur de combien ? » entre les associés, fournisseurs, banques…)

Composition du bilan comptable de l’entreprise

Un bilan comptable, excepté les colonnes « actif » et « passif » se lit de haut en bas. Il faut classer les éléments de l’actif du plus stable au plus liquide. On analyse généralement le bilan comptable d’après les 4 blocs suivants :

ACTIF IMMOBILISÉ

Il comprend l’ensemble des immobilisations nécessaires à l’activité de l’entreprise (par exemple les titres, machines, outils de production)

CAPITAUX PROPRES

Il s’agit du capital social et des réserves, qui représentent des dettes vis-à-vis des associés

ACTIF CIRCULANT

Il représente l’ensemble des actifs détenus par l’entreprise et qui ne sont pas destinés à y rester durablement, tels que les créances, les stocks, la caisse…etc.

AUTRES DETTES

Elles concernent les obligations à l’égard des tiers qui engendrent des sorties (dettes fournisseurs, dettes fiscales, dettes sociales, emprunts bancaires…)

TOTAL DE L’ACTIF

TOTAL DU PASSIF

 

Un bilan doit toujours être équilibré : le total de l’actif est égal au total du passif.

Remarque

le bilan comptable de l’entreprise sert de base pour réaliser le bilan financier et le bilan fonctionnel.

Le bilan financier montre, sous forme de tableau, la capacité de l’entreprise à rembourser ses dettes par ses actifs. Le bilan financier est demandé par les banques dans l’optique d’un prêt.

Le bilan fonctionnel reprend les données du bilan comptable d’entreprise et met en avant la structure financière de l’entreprise. Grâce à lui, il est possible de calculer le fonds de roulement, le besoin en fonds de roulement et en effectuer une analyse sur la santé financière de l’entreprise.

Si l’entreprise n’est pas autofinancée, le fonds de roulement apparaîtra alors en négatif. La société devra alors recourir à l’emprunt bancaire pour financer son cycle d’exploitation, ce qui représente évidemment une situation risquée. À l’inverse, si l’entreprise se trouve dans une bonne situation financière, le besoin en fonds de roulement sera positif car les dettes fournisseurs seront supérieures aux créances et au stock.

Note

un bilan prévisionnel est un bilan comptable anticipé. Il est en général réalisé sur les 3 à 7 clôtures d’exercice à venir, selon le secteur d’activité.

Qui doit effectuer le bilan comptable ?

Le bilan comptable est obligatoire quelle que soit l’entreprise : une entreprise individuelle ou une société qui exerce une activité commerciale, artisanale, industrielle ou agricole. Il doit obligatoirement être vérifié et confirmé par un expert-comptable membre de l’ordre des experts-comptables.

Si l’entreprise travaille avec un expert-comptable interne, c’est ce dernier qui effectuera et confirmera le bilan. En revanche, si l’entreprise n’en a pas, elle devra faire appel à un expert-comptable externe afin qu’il vérifie si le bilan comptable est conforme et fait dans les règles. Il doit évidemment faire partie de l’Ordre des experts-comptables pour le valider.

Il est à souligner que l’expert-comptable intervient également auprès des associations pour établir le bilan et leur compte d’exploitation.

Il est interdit par la loi de réaliser et valider soi-même son bilan de fin d’année sans l’accord d’un expert-comptable membre de cet Ordre. Un expert-comptable est donc indispensable à une entreprise. Certains chefs d’entreprise préfèrent en avoir un en interne, pour une question de confiance et pour amoindrir les risques, tandis que d’autres préfèrent faire appel à un expert-comptable externe, dans le but d’amortir les coûts. Quoi qu’il en soit, une bonne gestion d’entreprise ne peut s’effectuer sans lui.

Remarque

À ce jour, le bilan comptable d’entreprise n’est pas obligatoire pour les micro-entrepreneurs.

Bilan comptable : quelles sont les obligations ?

En premier lieu, la comptabilité doit être à jour afin de pouvoir établir le bilan comptable. Il est donc obligatoire de saisir toutes les factures payées aux fournisseurs ou réglées par les clients.

Il existe deux modèles de bilan comptable d’entreprise :

  • Le bilan simplifié
  • Le bilan développé

On parle de bilan simplifié si 2 seuils sur les 3 ci-dessous ne sont pas dépassés lors de la clôture de l’exercice comptable :

  • 1 million de total bilan
  • 2 millions de chiffre d’affaires
  • 20 salariés

Le bilan développé, quant à lui, est obligatoire si au moins 2 seuils sur les 3 sont dépassés. Fiscalement parlant, il existe également 2 modèles de déclarations des résultats à transmettre au service des impôts :

  • La liasse fiscale du régime simplifié d’imposition dans la situation où le CA des activités d’achat-revente ou de prestations de service est en-dessous du seuil déterminé tous les ans (789 000 ou 238 000 euros en 2018)
  • La liasse fiscale du régime réel normal dans la situation où le CA dépasse les seuils ci-dessus.
Remarque

Le délai de dépôt de la liasse fiscale, du bilan et de la déclaration fiscale est de 3 mois pour les entreprises qui clôturent leur exercice en cours d’année. Elles bénéficient d’un délai supplémentaire de 15 jours si elles clôturent leur exercice le 31 décembre. Elles sont obligées de transmettre leur liasse fiscale, bilan et déclaration de résultat par voie dématérialisée (télétransmission).

Veuillez prendre connaissance des mentions légales en vigueur sur cet article.


Attendez ! Nous avons quelque chose pour vous !
Créez une adresse personnalisée!

Créez une adresse personnalisée
Affichez votre sérieux sur Internet
Nom de domaine inclus
À partir d' 1 € TTC/mois
Conseiller personnel inclus !