Quel type de leader suis-je ? Comparaison des styles de leadership

Il y a plusieurs façons de diriger une équipe. Selon la situation et les objectifs, différentes compétences sont requises. Il existe principalement trois types de leadership : les managers, les leaders et les experts.

Chacun de ces trois styles a ses propres spécificités et son propre fonctionnement.

Suis-je leader, expert ou manager ?

Comment savoir quel style de leadership vous incarnez ou préférez ? Qu’est-ce qui distingue chacun des trois principaux types de leadership ?

Le management au sens de fonction de direction comprend des tâches telles qu’établir des objectifs, élaborer des stratégies, prendre des décisions fondamentales et émettre des instructions. Cela montre clairement que le management est une activité de pilotage et d’administration.

Remarque

Un manager planifie les étapes de travail, exécute des tâches organisationnelles et donne des instructions.

Le leadership se concentre sur l’interaction directe entre le cadre et les employés. Dans ce type de leadership, les aptitudes de communication du leader et sa capacité à instaurer la confiance envers les employés et entre eux sont importantes. Le leadership dépend de l’interaction dans les deux sens : du leader à l’employé comme de l’employé au leader. C’est moins demandé par la direction, qui a tendance à travailler « d’en haut ». Le leadership peut donc être classé comme un type de leadership personnel.

Les leaders transmettent une vision et offrent ainsi une perspective à long terme. Ils mobilisent et motivent les employés. Les leaders impliquent également leur équipe directement dans le projet, en éveillant les potentiels et en assurant une cohésion au sein de l’entreprise. Ils travaillent en étroite collaboration avec leur équipe et échangent régulièrement des idées avec elle.

Remarque

Un leader dirige et motive les employés sur le plan personnel. Il doit interagir avec eux de diverses façons.

L’expert est quant à lui responsable d’un certain niveau de qualité en raison de sa compétence professionnelle. Il transmet ses connaissances aux collaborateurs, et est à leur disposition pour les conseillers. Dans ce type de management, ce qui importe est le projet en lui-même ; l’importance de la gestion du personnel en revanche est souvent sous-estimée. En raison de leurs connaissances poussées, les experts prennent la plupart des décisions eux-mêmes.

Remarque

Un expert est toujours au cœur de l’entreprise lorsqu’il s’agit de transmettre des connaissances et d’assurer la qualité au sein de l’entreprise.

Comparaison des trois types de leadership

Au sein d’une entreprise, le type de management joue un rôle décisif dans la vie professionnelle de tous les jours et contribue à obtenir de meilleurs résultats. Un bon leadership est particulièrement important pour la motivation des employés. Ce n’est aujourd’hui un secret pour personne que des employés satisfaits qui aiment leur travail sont plus productifs que des salariés qui vont à contrecœur à leur bureau. Pour bien gérer une équipe, vous devez donc être conscient de votre style de leadership personnel.

En principe, toute grande entreprise a besoin de bons managers pour diriger la société et gérer son organisation, de bons leaders pour diriger les équipes, promouvoir l’initiative et l’innovation, ainsi que de bons experts pour bénéficier du savoir-faire permettant de mettre les idées en œuvre.

Les types de leadership et leurs particularités :

Manager

Leader

Expert

Planification

Vision

Savoir technique

Processus

Communication

Missions

Structure

Initiatives

Autonomie

Organisation

Innovation

Regroupement des idées

Gérer

Changement

Qualité

Ressources

Salariés

Mise en place des idées

Chacun de ces trois types de management exige des compétences différentes. La communication avec les employés varie également selon le style. Un manager est habituellement efficace en organisation et garde un œil sur tout. Un leader devrait être capable de diriger une équipe et de soutenir ses employés. L’expert, quant à lui, permet d’enrichir l’entreprise grâce à ses connaissances ; il peut conseiller aussi bien les managers que les leaders et leurs équipes.

Une seule personne ne peut pas assurer à elle seule toutes ces fonctions. Dans la pratique, il s’avère souvent qu’un bon manager n’est pas en même temps un bon leader ; les experts qui sont aussi des leaders forts sont également rares. Pour gérer vos équipes, vous devez veiller à développer en permanence vos compétences, à élargir votre champ d’action et à vous remettre constamment en question.

Quels sont les différents styles du leader ?

Nous allons maintenant examiner de plus près le type de management du leader. Pour savoir quel genre de leader vous êtes, vous devez connaître les styles de leadership qui existent. Dans la plupart des cas, un style propre est un mélange de deux ou plusieurs sous-types du style principal. Cependant, selon la situation, cela peut et doit changer. Selon les situations, il peut être utile de modifier ou de changer temporairement votre style de leadership afin de réorienter votre équipe de la meilleure façon. Voici les différents types de leadership :

Leader directif (faites ce que je vous dis !)

Le style de leadership directif pourrait se résumer par « Faites ce que je dis ! » : ainsi, seul le leader détermine et encourage les employés à suivre ses instructions. Ce style est surtout recommandé dans les situations d’urgence où une action rapide est requise. Tout le monde va donc dans la même direction et les décisions n’ont pas besoin d’être discutées longtemps.

Il est bon d’adopter un leadership directif dans des situations exceptionnelles. Soyez clair et précis dans vos déclarations et dans la répartition des tâches. Expliquez sans détour ce qui est à faire et quelles sont les responsabilités de chacun. L’heure n’est pas aux discussions. Ce style exige un haut degré d’affirmation de soi.

Mais attention : un type de management directif permanent peut considérablement dégrader l’ambiance de travail et démotiver les employés. C’est pourquoi il est recommandé de le nuancer avec un autre style. De plus, si vous donnez certes des ordres, il est nécessaire de toujours y mettre la forme dans le respect de vos employés. Vous devrez de plus savoir faire preuve d’autocritique pour vous améliorer.

Leader visionnaire (rejoignez-moi dans ce projet)

Le style de leadership visionnaire contribue à créer le meilleur climat possible pour les employés. Ce type de management est un bon choix surtout en temps de crise, lorsqu’une entreprise est en transition ou lorsque les employés manquent de perspective. L’accent est mis sur l’équipe. Le leader décide où aller, mais il fait attention à la liberté et à l’indépendance de chacun de ses employés. Cela encourage l’engagement des membres de l’équipe.

Un trait caractéristique de ce style de leadership est avant tout la volonté de communiquer dont le leader doit faire preuve. Il incarne l’autorité, mais ne la met pas tant au premier plan. Il encourage plutôt ses collègues à le suivre et à apporter leurs propres idées au cours du projet. Les salariés ont beaucoup plus l’impression de pouvoir travailler de façon autonome et de pouvoir développer leurs propres compétences. Parfois, cependant, lorsque l’on se concentre sur la structure de l’équipe, le but commun est perdu de vue.

Leader collaboratif (les personnes comptent d’abord)

L’empathie et les compétences sociales sont clés dans un style de leadership collaboratif. Il s’agit d’établir des relations positives entre collègues et de favoriser une communication ouverte au sein de l’équipe. Ce style de management est un bon choix surtout lorsque vous remarquez des problèmes dans l’équipe ou lorsqu’un salarié a besoin d’une oreille attentive.

Ce style de leadership est adapté à ceux qui estiment le côté humain. Vous faites preuve de compréhension à l’égard de vos salariés lorsqu’il s’agit de résoudre des problèmes et vous voyez le bien dans chaque membre de l’équipe. De cette façon, vous montrez que ce n’est pas le produit ou le service de votre entreprise qui passe en premier, mais les personnes qui travaillent pour vous. Cela a souvent un effet positif sur l’ambiance de travail. Cependant, si des décisions importantes et urgentes doivent être prises, il faudra tout de même faire preuve d’autorité.

Leader participatif (qu’en pensez-vous ?)

Comme il est d’usage dans une démocratie, les décisions sont prises au sein de l’équipe. Un aspect positif de ce type de leadership est que les salariés peuvent s’impliquer et sont considérés comme égaux les uns des autres. Cela motive l’équipe et crée une ambiance positive à long terme. Les employés sont plus intégrés dans les prises de décisions et donc plus motivés à réaliser leurs missions, et ce de manière responsable.

Le style de leadership participatif doit être pris en compte lorsqu’il est nécessaire que les employés mesurent les conséquences de leurs actes comme vous le devez le faire en tant que leader. Grâce au partage des responsabilités, chaque membre de l’équipe se sent respecté et encouragé à prendre activement part à ce qui se passe et à exprimer son opinion.

Cependant, comme dans une société participative en général, il peut arriver que des faiseurs d’opinion apparaissent tandis que d’autres restent dans la réserve. En tant que leader, vous devriez avoir une bonne idée de qui influence la dynamique de l’équipe, dans quelle mesure cela se passe, et comment y remédier.

Leader chef de file (Faites comme moi et faites-le maintenant !)

Dans les situations extrêmes, le style de management chef de file est un choix approprié pour orienter une équipe vers une seule direction et favoriser l’obtention de performances optimales à court terme, par exemple s’il vous manque du personnel à cause d’arrêts maladie ou si un projet doit être terminé plus tôt que prévu.

Cependant, vous ne devez pas oublier de vous impliquer et de donner le meilleur de vous-même, sinon vous perdrez rapidement en respect et crédibilité. Restez réceptif en tout temps et soyez à l’écoute de vos employés. Sinon, vous apparaîtrez trop autoritaire ou à côté de la plaque. Ce style diffère du leadership directif en ce sens que vous exigez un engagement maximal de la part de vos employés. Chacun doit aller au bout de ses limites pour atteindre les objectifs.

Important à noter : utilisé en permanence, ce style tue complètement la motivation et pousse les employés à chercher un nouvel emploi le plus rapidement possible. Ici aussi, il est donc recommandé de mélanger ce style de leadership avec un autre.

Leader coach (Continue encore pour t’améliorer !)

Avec cette méthode de management, le parcours d’évolution de vos salariés est au cœur de votre action. D’égal à égal, vous élaborez ensemble des stratégies et poursuivez des objectifs communs. Si chaque employé réussit, c’est toute l’entreprise qui réussit. Si l’employé souhaite poursuivre sa formation ou s’il traverse une crise personnelle, vous pouvez l’aider avec cette méthode.

Comme pour le leader collaboratif, l’accent est mis ici sur l’humain. Cependant, le type de management du leader coach met encore plus l’accent sur le développement du potentiel de chacun des membres de l’équipe. Vous devez par conséquent être extrêmement réceptif aux besoins de chaque personne et lui donner suffisamment de liberté pour développer ses capacités. Cependant, en étant trop présent, vous risquez de bloquer aussi les effets de l’apprentissage.

Les leaders coach doivent donc garder à l’esprit le potentiel de chaque collaborateur et le renforcer et le promouvoir par une assistance mesurée. Sur le long terme, vous pouvez fidéliser vos employés à votre entreprise.

Comparaison des styles de leaders

Chaque style de leadership présente plusieurs avantages plus ou moins adaptés à certaines situations. Mais vous devez également être conscient des inconvénients de chacun des types. Voici une vue d’ensemble :

Style de leader

Avantages

Inconvénients

Directif

- Dans les situations d’urgence, des décisions sont prises rapidement et les mesures nécessaires sont lancées.

- Chacun dans l’équipe sait ce qu’il doit faire.

- Peut faire se détériorer le climat de travail à long terme.

- Ne tient pas compte des potentiels individuels.

Visionnaire

- Uni l’ensemble de l’équipe.

- Favorise une bonne communication.

- Favorise l’autonomie des employés.

- La réalisation des objectifs semble parfois placée au second plan.

Collaboratif

- L’accent est mis sur l’humain.

- Procure un bon climat de travail.

- Peut être trop « doux » dans certaines situations.

Participatif

- Implique les employés dans le processus.

- Donne davantage de motivation.

- Tient compte de l’opinion de chacun.

- Souvent de très longues discussions pour prendre une décision.

- Influencé par la dynamique de groupe.

Chef de file

- Grande performance même dans les situations difficiles (manque de personnel etc.)

- Efficace seulement pour les phases courtes, mauvais pour la motivation si c’est utilisé à long terme.

- Certains employés sont débordés.

Coach

- Centré sur les employés et leur potentiel individuel.

- Renforce l’implication et la fidélité des employés.

- Risque de paternalisme.

Ces styles de leadership peuvent être appliqués en fonction des exigences du secteur d’entreprise, de votre projet ou de la situation. Il est important que vous repensiez à votre style de temps à autre et, si nécessaire, que vous le réajustiez. Cela peut également servir à donner un nouvel élan et à créer de nouvelles dynamiques. Adopter un seul style en lui seul peut entraîner des problèmes sur le long terme et démotiver les équipes. Il est donc conseillé de combiner au moins deux styles, et ce naturellement en fonction des exigences de votre entreprise.

De plus, la façon dont vous dirigez votre entreprise doit convenir à votre personnalité. Ne jouez pas un jeu et restez ouvert aux nouvelles idées. Cela profitera à vous comme à vos employés.

Veuillez prendre connaissance des mentions légales en vigueur sur cet article.


Attendez ! Nous avons quelque chose pour vous !
Créez une adresse personnalisée!

Créez une adresse personnalisée
Affichez votre sérieux sur Internet
Nom de domaine inclus
À partir d' 1 € TTC/mois
Conseiller personnel inclus !