Environmental social governance : que sont les critères environnementaux, sociaux et de gouvernance ?

Qui se met en quête d’alternatives durables sur le marché boursier peut se sentir rapidement dépassé, parce que toutes les actions écologiques en apparence ne tiennent pas leurs promesses. Environmental Social Governance (ESG ou critères environnementaux, sociaux et de gouvernance en français) apporte une aide dans ce domaine. Divers critères ESG apportent une garantie sur l’engagement de l’entreprise concernée en faveur d’un certain nombre d’aspects importants de la durabilité.

Que sont les critères environnementaux, sociaux et de gouvernance ?

ESG est une norme que l’on ne peut plus ignorer dans le secteur de l’investissement. Tant les investisseurs institutionnels que privés accordent de plus en plus d’importance à des investissements durables qui sont moralement justifiables. Depuis 2006, les entreprises peuvent s’engager à se conformer aux divers critères ESG dans le cadre des Principes pour l’Investissement Responsable (PRI) sur une base volontaire. En se ralliant à l’initiative PRI par leur signature, plus de 3 000 entreprises à travers le monde se sont engagées à intégrer les questions Environmental Social Governance dans leurs processus.

Vue d’ensemble des critères ESG

Les différents critères se rapportent aux différentes composantes de l’approche Environmental Social Governance : environnement, responsabilité sociale et gouvernance d’entreprise durable.

Environment : l’environnement

La première catégorie des critères ESG se concentre sur la durabilité environnementale. Ces critères visent, entre autres, à garantir l’adoption de mesures de protection du climat ou de recours aux énergies renouvelables dans l’entreprise concernée. Il existe toute une série de critères environnementaux différents. Nous avons synthétisé les plus importants dans un tableau à votre intention :

Critère

Explication

Maintien de la biodiversité

L’entreprise doit veiller à ne pas menacer la biodiversité. Il convient par exemple d’éviter la déforestation excessive des forêts tropicales ou la surpêche.

Préservation des ressources

Une forme de travail préservant les ressources doit être adoptée. Cela recouvre par exemple la mise en place de programmes de recyclage.

Protection du climat / basses émissions

L’entreprise doit s’engager en faveur de la protection du climat. Les émissions de CO2 peuvent être réduites dans ce but, par exemple en raccourcissant les chaînes d’approvisionnement.

Investissement dans les énergies renouvelables

L’entreprise tire son électricité de sources d’énergie vertes, en recourant par exemple à l’hébergement écologique ou « green hosting ».

Social : la responsabilité sociale

Environmental Social Governance ne recouvre pas seulement des questions environnementales. Il s’agit de mettre l’accent sur un comportement acceptable sur les plans éthique et responsable également dans les autres aspects de la culture d’entreprise. Un domaine important des critères ESG touche ainsi à la responsabilité sociale des entreprises :

Critère

Explication

Égalité des chances

L’entreprise doit promouvoir l’égalité des chances en versant un salaire égal entre femmes et les hommes et en embauchant des personnes atteintes de handicaps.

Droits humains

Les droits humains doivent être respectés. Les entreprises doivent éviter de se procurer des marchandises produites dans des conditions inhumaines.

Protection des employés et droit du travail

Le respect du droit du travail applicable doit être garanti pour les employés de l’entreprise. En outre, une réflexion concernant la protection de la santé des employés doit être menée, par exemple en mettant à disposition du mobilier de bureau ergonomique.

Liberté de réunion et liberté syndicale

La liberté d’association et la liberté syndicale des employés doit être encouragée par l’entreprise.

Responsabilité sociale de l’entreprise (RSE)

Il convient de respecter les aspects de la RSE d’une manière générale.

Normes de développement durable également chez les fournisseurs

Les entreprises doivent s’assurer que les critères ESG sont également mis en œuvre par les fournisseurs.

Normes strictes en matière de santé et de sécurité

La santé et la sécurité des employés doivent être une priorité. 

Governance : la gouvernance d’entreprise

Les critères ESG s’étendent aussi à certains aspects de la gouvernance d’entreprise. Cela permet de s’assurer que certaines valeurs sont également véhiculées au sein de l’entreprise. Les critères essentiels en un coup d’œil :

Critère

Explication

Éthique entrepreneuriale générale

L’entreprise doit s’engager à respecter des principes moraux et donc agir de manière éthique.

Prévention de la corruption

Il faut veiller à prévenir la corruption à tous les échelons de l’entreprise.

Rémunération

La rémunération appropriée des employés doit être garantie. Dans la même veine, il peut être envisagé d’allouer une partie de la rémunération de l’équipe dirigeante à la réalisation d’autres objectifs de durabilité.

Gouvernance d’entreprise

Les principes généraux de la gouvernance d’entreprise doivent englober entre autres la gestion des risques, la transparence et l’égalité de traitement des intérêts.

Comment fonctionnent les critères ESG ?

L’action durable n’est pas toujours une fin en soi. Pour de nombreuses entreprises, investir dans leur stratégie de développement durable est payant à long terme. Ceci se justifie en fin de compte au regard de l’importance croissante que la durabilité occupe dans les consciences de la société globale au cours des dernières années.

Toutefois, l’évaluation de la durabilité fondée sur des critères ESG n’est pas adaptée à toutes les entreprises de manière égale. La branche d’activité respective où opère l’entreprise joue un rôle crucial, notamment en ce qui concerne les critères relatifs à l’environnement. À première vue, il est évident que les émissions de CO2 pèsent plus lourd dans le secteur de l’énergie que dans le secteur des services, par exemple. Dans ce dernier cas, ce sont surtout les critères sociaux qui occupent une place majeure.

Seule la gouvernance d’entreprise durable est la dimension où les critères ESG sont appliqués à presque toutes les entreprises dans une mesure identique. Dans le domaine de la gouvernance d’entreprise, il s’agit généralement d’encourager des aspects tels que l’indépendance du conseil d’administration ou la mise en place d’une éthique entrepreneuriale acceptable.

Notations ESG

Les notations déterminent la sécurité d’un actif. En principe, une distinction est faite entre les notations internes et les notations externes aux banques. Ces dernières sont émises par des sociétés spécialisées, appelées agences de notation. Sur la base des critères ESG, un certain nombre d’agences spécialisées dans les notations ESG se sont établies sur le marché. Les investisseurs peuvent s’appuyer sur les résultats de classement pour déterminer si leurs exigences en matière de durabilité sont satisfaites ou non. Certaines des agences ESG les plus connues sont l’agence américaine ISS ESG et la société néerlandaise Sustainalytics. Cependant, les agences de notation classiques telles que S&P proposent également des notations liées aux critères ESG.

Respect des critères ESG

Les investisseurs chargent les agences de notation de vérifier si les critères ESG sont respectés. Ce faisant, les agences utilisent différents barèmes de points pour mesurer le score ESG d’une entreprise. En raison des différentes grilles d’évaluation, il est difficile de comparer les notations ESG émises par les différentes agences. Néanmoins, toutes les mesures sont alignées sur les critères ESG. Des facteurs matériels tels que les émissions de CO2 ou la rémunération sont classés sur la base des rapports de gestion des entreprises entre autres. Mesurer des valeurs immatérielles comme la satisfaction des employés n’en demeure pas moins une entreprise plus hasardeuse.


Attendez ! Nous avons quelque chose pour vous !
Créez une adresse personnalisée!

Créez une adresse personnalisée
Affichez votre sérieux sur Internet
Nom de domaine inclus
À partir d' 1 € TTC/mois
Conseiller personnel inclus !