Méthode WOOP : réussir malgré les obstacles

« Concentre-toi sur ton objectif et tu parviendras à l’atteindre ! », ce principe est prôné depuis des décennies par les coaches en productivité. Mais cet optimisme affiché ne fonctionne pas pour tous, car le doute et les problèmes éventuels ne peuvent pas toujours être dissipés. La méthode WOOP propose une autre approche et intègre les obstacles éventuels dans la planification. Et comme les études scientifiques le montrent, cette méthode fonctionne. Qu’est-ce que la méthode WOOP et comment l’appliquer ?

En quoi la stratégie WOOP vous permet d’atteindre plus efficacement vos objectifs ?

Nous avons tous des souhaits et des objectifs, tant dans notre vie personnelle que professionnelle. Mais combien d’entre eux réalisons-nous véritablement ?

« Je veux perdre du poids. »

« Je souhaite améliorer ma relation avec mes parents. »

« Je veux convaincre mon supérieur de m’accorder une augmentation. »

Les bonnes intentions de ce type tournent généralement court au premier obstacle. En ne prenant pas le temps nécessaire au projet, vous perdez de vue votre objectif en vous enlisant dans le stress quotidien, ou manquez de volonté et d’énergie pour vous accrocher et surmonter vos peurs.

De nombreux experts en productivité et coaches en motivation conseillent de focaliser l’attention sur l’objectif désiré plutôt que de perdre son énergie à faire face aux obstacles et aux problèmes éventuels. Visualiser l’avenir souhaité et formuler des affirmations positives aideraient à garder la motivation intacte. Pour beaucoup de gens, ces stratégies se soldent néanmoins par un échec sans que cela soit dû à un manque de volonté ou à une erreur de leur part. Bien au contraire : leur expérience coïncide avec les résultats de la recherche en psychologie motivationnelle qui a aujourd’hui démontré qu’avoir une vision positive ne suffit pas.

Différentes études scientifiques ont découvert qu’utilisées seules, la pensée positive et les rêveries étaient même contre-productives lorsqu’il s’agit de poursuivre un objectif. De nombreuses études ont montré que la pensée positive avait un effet « sédatif » sur les participants : ces derniers semblent puiser tellement de sentiments agréables dans la projection qu’ils n’agissent plus dans la vie réelle pour mettre en œuvre les changements correspondants.

A contrario, les personnes qui se représentent les obstacles pouvant les empêcher d’atteindre leur objectif augmentent paradoxalement leurs chances d’y parvenir, si tant est qu’elles considèrent la chose faisable. Cette technique, qui joue un rôle central dans la méthode WOOP, est appelée « contraste mental ».

D’autres études montrent que les personnes ayant défini par écrit leurs objectifs et leur marche à suivre rencontraient davantage de succès que les sujets ne prenant qu’une décision intérieure. La formulation d’un plan permettrait à elle seule d’augmenter les chances de succès de 50%. Dans ce cadre, les plans les plus efficaces sont les « schémas si..., alors... ».

Qu’est-ce que la méthode WOOP (Oettingen) ?

La méthode WOOP transpose ces observations scientifiques dans une stratégie pas à pas facilement applicable par tous. Elle associe le contraste mental aux plans « si..., alors... ». Dans un contexte scientifique, cette technique est intitulée « Mental Contrasting with Implementation Intentions » (MCII).

La méthode WOOP est composée de quatre étapes :

  1. Le souhait (« Wish »)
  2. Le résultat (« Outcome »)
  3. Les obstacles (« Obstacle »)
  4. Le plan (« Plan »)

Quels sont ses avantages ?

Par rapport à d’autres méthodes pour atteindre des objectifs, les avantages de la stratégie WOOP résident principalement dans la possibilité de l’utiliser au quotidien. Son apprentissage est facile, son application nécessite peu de temps et son utilisation s’étend à tous les domaines de la vie. D’autre part, elle a été évaluée scientifiquement.

Il existe aujourd’hui une applicationguidant l’utilisateur à travers le processus WOOP.

En principe, la méthode WOOP sert à :

  • Définir clairement ses envies
  • Fixer des priorités
  • Renforcer sa motivation
  • Surmonter les obstacles avec assurance

Guide rapide : application de la méthode WOOP

Mais comment appliquer cette stratégie ? Il est important que vous vous accordiez au minimum 5 minutes pendant lesquelles vous serez tranquille et détendu(e). Préparez une feuille et un crayon ou tout autre outil vous permettant d’écrire. Vous devez éliminer toutes les distractions et vous concentrer sur la méthode, ainsi que sur vous-même.

  1. Souhait : lors de la première étape, vous allez réfléchir à une envie aussi précisement que possible. Elle doit représenter un défi, mais aussi être réalisable. Essayez de vous libérer des attentes des autres et de vous demander ce que vous souhaitez réellement.
  2. Résultat : une fois le souhait identifié, imaginez comment ce serait si vous aviez réalisé votre souhait. Comment vous sentiriez-vous ? Quel serait le meilleur résultat possible ? Imaginez l’avenir de façon dynamique. Le but n’est pas de mettre votre imagination de côté. Elle est essentielle pour que cette technique fonctionne.
  3. Obstacles : réfléchissez ensuite sérieusement à votre plus grand obstacle intérieur vous retenant de réaliser ce souhait. Qu’est-ce qui vous gêne ? Ici aussi, essayez de laisser libre court à vos scénarios représentant les obstacles afin qu’ils soient aussi précis que possible.
  4. Plan : à présent, réfléchissez à ce que vous pouvez faire pour surmonter cet obstacle. Quelles pensées peuvent vous aider ? Quelles actions pouvez-vous effectuer ? Finalement, mettez sur pied un plan si..., alors... concret pour l’éventualité où vous devriez faire face à cet obstacle : « Si ___________, alors je ___________. »

L’initiatrice de la méthode WOOP

La méthode WOOP a été développée par la professeure en psychologie https://en.wikipedia.org/wiki/Gabriele_Oettingen - external-link-window "Page wikipedia de Gabriele Oettingen en anglais">Gabriele Oettingen. Elle enseigne aux universités de Hambourg et de New York et effectue depuis de nombreuses années des recherches dans les domaines de l’auto-régulation et de la réflexion prospective. Dans son livre « Die Psychologie des Gelingens » (2015 ; « La psychologie de la réussite »), elle résume ses observations et fournit des conseils sur la façon dont chacun peut atteindre ses objectifs.

Veuillez prendre connaissance des mentions légales en vigueur sur cet article.


Attendez ! Nous avons quelque chose pour vous !
Créez une adresse personnalisée!

Créez une adresse personnalisée
Affichez votre sérieux sur Internet
Nom de domaine inclus
À partir d' 1 € TTC/mois
Conseiller personnel inclus !