Évaluation des entreprises sur Internet : ce qui est important pour les entreprises et les employés

Avez-vous déjà utilisé Internet pour donner votre avis sur un hôtel ou un restaurant ? De plus en plus de personnes partagent leurs expériences sur le Web. Aujourd’hui, il est également possible de partager son opinion sur son employeur et de donner ainsi aux éventuels futurs employés une idée de ce à quoi ils peuvent s’attendre dans l’entreprise. Pour les employeurs, cependant, les avis sur les portails d’évaluation dédiés aux entreprises peuvent représenter un risque, car ils peuvent être très négatifs. Parce que les notations d’entreprises contribuent à l’opinion générale que l’on se fait d’une société, il est important d’apparaître sous un jour positif. Mais quel est le poids réel des portails d’évaluation ? Et quels sont les portails les plus connus en France ?

Qu’est-ce qu’un portail d’évaluation d’entreprises sur Internet ?

Les portails d’évaluation servent à donner une image différente de celle de la communication officielle d’une entreprise. Les sociétés sont évaluées sur la base de critères tels que le comportement de l’employeur, l’atmosphère de travail, la cohésion entre collègues ou encore les possibilités d’évolution de carrière et de formation continue. Ces évaluations anonymes s’effectuent par l’attribution de points, d’étoiles ou de notes, et sont généralement complétées par un commentaire individuel. Les portails d’évaluation réalisent leur chiffre d’affaires principalement grâce à des mesures de branding venant des entreprises. Par exemple, la conception d’un profil entreprise va être soumise à des frais pour les sociétés, tout comme l’ajout de vidéos, d’images ou d’offres d’emploi.

Quelle est l’importance des portails d’évaluation pour les entreprises ?

De plus en plus d’employés évaluent leur ancien employeur ou leur employeur actuel sur Internet. L’utilisation croissante des portails d’évaluation est surtout due à ce qu’on appelle la « War of Talents », qui donne aux professionnels qualifiés le privilège d’être très recherché sur le marché. Il est donc naturel de vouloir en savoir plus sur un employeur potentiel avant de décider de changer d’entreprise. De nombreuses entreprises ont déjà reconnu le potentiel des avis sur les plateformes d’évaluations, car les commentaires positifs et les recommandations valent de l’or pour leur propre image.

Alors quand on est une entreprise, à quoi faut-il faire attention ? Une évaluation peut être positive, neutre ou négative. Mais ce qui est décisif, c’est le traitement correct des évaluations et une communication ouverte : montrez que vous prenez les feedbacks au sérieux. De manière générale, il est nécessaire d’examiner les évaluations en termes de pistes d’amélioration, car les évaluations vous montreront les problèmes spécifiques auxquels vos employés sont confrontés. Il est avantageux aussi que vous apportiez vous-même une contribution active.

Voici quelques pistes pour bien gérer les portails d’évaluations :

  • Traitement actif des critiques négatives : interagissez avec votre cible en répondant rapidement aux commentaires. Vous finirez par tirer profit de ces évaluations.
  • Comparaison de votre image en interne à celle qui est renvoyée enexterne : la présentation de votre entreprise correspond-elle à l’opinion et aux expériences des employés ? Les points de vue doivent être aussi uniformes que possible afin de véhiculer une image authentique de votre marque employeur.
  • Communiquer activement sur vos forces et vos avantages : communiquez de façon convaincante sur ce qui vous distingue des autres employeurs. Positionnez-vous bien afin de recruter des employés qualifiés.
  • Créez votre propre page d’entreprise : presque toutes les plateformes présentent des fonctions permettant aux entreprises de créer leur propre page. Cette dernière peut contenir notamment le détail de vos activités, un lien direct vers votre site Web officiel ainsi que des photos et offres d’emploi.
Conseil

Souvent, les employés insatisfaits sont plus susceptibles d’utiliser les portails d’évaluation des employeurs. Vous pourrez augmenter vos chances d’avoir des évaluations positives en attirant l’attention de vos employés actuels sur la création d’un avis. Vous pouvez discuter des plateformes de notation lors d’un entretien avec votre employé, à la fin de leur période d’essai ou même déjà lors d’un premier entretien d’embauche. Kununu met à disposition de nombreux outils pour améliorer son branding dans son toolkitt. Vous trouverez différents modèles de bannières, affiches ou autre matériel, avec lesquels vous pouvez inciter vos employés à participer à ces plateformes.

Qu’est-il important pour les employés ?

Evaluer son employeur actuel peut représenter à la fois des opportunités et des risques. Les employés doivent dans tous les cas faire impérativement attention à leurs formulations. En effet, même si l’avis est anonyme, il y a toujours un risque d’être identifié avec des détails trop concrets. Dans certains cas, cela peut avoir un impact très négatif pour votre travail.

Un autre risque est de manquer de sincérité. En particulier dans le cas d’une forte insatisfaction ou dans la perspective d’une prime, les évaluations peuvent avoir tendance à être exagérées. Lorsque vous rédigez une évaluation, vous devez d’abord penser aux lecteurs : votre contribution aide-t-elle à mieux comprendre l’employeur ? Des déclarations trop émotionnelles vont souvent sembler peu fiables ou injustes et peuvent empêcher les lecteurs de se faire une opinion réelle.

Un avis positif ou négatif doit avant tout s’efforcer d’être le plus honnête et le plus objectif possible. Ce n’est qu’ainsi que votre évaluation pourra contribuer à de meilleures conditions de travail et servir d’orientation aux futurs candidats. Êtes-vous satisfait de votre employeur ? Si c’est le ce cas, un avis peut aussi en valoir la peine pour vous car une image positive de l’employeur garantit une meilleure qualité des candidatures sur le long terme. Des candidats qualifiés peuvent à leur tour améliorer l’atmosphère de travail et, au final, accroître la performance de l’entreprise sur le long terme.

Remarque

Les employés ne sont pas autorisés à publier tout ce qui concerne leur employeur. Si les points développés correspondent à la vérité, il faut tout de même vous assurer que cela n’est pas en contradiction avec des accords de confidentialité convenus avec l’entreprise. Par ailleurs, si votre contenu est mensonger ou offensant, vous pourrez avoir des problèmes.

Peut-on faire confiance aux portails de notation des employeurs ?

Étant donné que ce sont les collègues plutôt insatisfaits qui deviennent généralement actifs sur les portails de notation d’entreprise, la question de la fiabilité des évaluations est au cœur du sujet. Si un employé se sent traité injustement, il est facile de se défaire de sa frustration dans la protection de l’anonymat. Un autre danger de la participation anonyme est que les entreprises peuvent elles-mêmes créer de faux avis. En effet, si une entreprise est jugée négativement dans les portails d’évaluation, la tentation est souvent grande d’y embellir son image sous sa propre plume. Sur la base des critères de qualité suivants, vous réussirez à distinguer les évaluations sérieuses de celles qui ne le sont pas :

  • Nombre d’évaluations : plus il y a d’évaluations sur une entreprise, plus le candidat pourra se faire une idée globale de l’entreprise. Il est alors plus facile d’évaluer si les opinions sont justifiées : la plupart des employés se plaignent-ils de la mauvaise ambiance entre collègues ou est-ce un avis isolé ?
  • Dates des évaluations : si la dernière évaluation remonte à un certain temps, elles risquent de ne plus réellement correspondre à la réalité.
  • Critères d’évaluation : est-il seulement possible de classer une entreprise de manière binaire par « bon » ou « mauvais », ou existe-t-il une palette plus large pour l’évaluation ? Est-ce que la note globale s’appuie sur suffisamment de questions ou seulement un ou deux critères ? Plus l’évaluation est précise et différenciée, plus le résultat est représentatif.
  • Fonction de recherche : pouvez-vous rechercher une entreprise spécifique et éventuellement filtrer les résultats par secteur ou région ?
  • Informations sur l’employeur : existe-t-il des informations sur l’entreprise, telles que par exemple l’industrie, la gamme de produits et la taille ? Idéalement, ces informations sont complétées par les offres d’emploi actuelles.
  • Facilité d’utilisation : l’interface du portail est-elle conviviale, pouvez-vous trouver rapidement les informations utiles et y accéder librement, ou est-il possible de ne les consulter qu’une fois l’enregistrement terminé ?
Note

Vous pouvez reconnaître qu’une entrée manque d’objectivité par exemple par le fait qu’elle ne contient que des jugements (par exemple avec des « Je pense » ou « Je trouve »). Plus une évaluation est concrète, factuelle et spécifique, plus elle est fiable.

Comparaison de portails de notation d’entreprise en France

Pour les employeurs, il est recommandé de parcourir régulièrement les sites de notations des entreprises afin de s’informer sur l’image que vos employés renvoient de vous. Les plateformes disponibles en français les plus connues sont Glassdoor, Viadeo et Choosemycompany que nous avons choisi de présenter ci-dessous. Toutefois, il existe une quantité d’autres sites qui présentent les entreprises sous divers angles, même si ces plateformes ne donnent pas toujours la possibilité aux salariés de juger leur société. Ces plateformes donnent toutefois des opportunités d’obtenir des contacts de personnes susceptibles de vous aider dans votre compréhension de l’entreprise. Posez-leur des questions sur les conditions de travail, possibilités d’évolution etc. Rien ne vaut plus qu’un contact direct pour se forger un avis personnel.

Glassdoor

Le portail d’évaluation américain Glassdoor est l’une des plateformes les plus connues et les plus complètes. Fondée en 2007, elle est disponible en français depuis 2014. Glassdoor regroupe à la fois des informations relatives à l’entreprise, des retours d’expérience des salariés, mais aussi des chiffres clés sur le salaire (niveau moyen en fonction du poste, des années d’expérience et de la zone géographique) et des avantages éventuels. Par ailleurs, les évaluations comprennent souvent des avis liés à l’entretien d’embauche, ce qui permet aux postulants de se préparer à leur rendez-vous professionnel.

Viadeo

Peu de gens pensent au réseau social Viadeo mais il regorge pourtant de quantité d’avis sur les entreprises. Les candidats peuvent ainsi se faire une idée de l’entité où ils postulent, notamment à des chiffres clés sur la parité, l’âge moyen, le nombre d’employés, l’ancienneté moyenne. Les avis des salariés permettent ensuite de calculer une note, en particulier sur les conditions de travail, les possibilités d’évolution, le management et la culture d’entreprise.

Afin de protéger votre vie privée, la vidéo ne se chargera qu'après votre clic.

Viadeo est un réseau social dédié au monde du travail qui est actif depuis 2004. Selon ces chiffres, il héberge près de 4 millions de notes et avis. D’autre part, son concurrent LinkedIn offre certes de grandes possibilités aux sociétés pour présenter leurs activités, leurs atouts et leurs actualités, mais ne permet pas des avis anonymes susceptibles de montrer une autre facette de l’entreprise.

Choosemycompany

ChooseMyCompany s’est donné le challenge de donner plus de transparence pour naviguer dans le marché de l’emploi. Sa plateforme agréable propose à la fois aux entreprises de se présenter, de publier des offres d’emploi, mais aussi aux employés de donner leur avis. Les commentaires sont clairement distingués selon que vous êtes salarié, stagiaire ou candidat. Même si ce n’est pas le but premier du site, les clients peuvent également donner leur avis.

La plateforme a en outre développé un label pour récompenser les entreprises dont les employés bénéficient d’un très bon environnement de travail. Le classement est basé sur 18 questions actualisées chaque année, qui sont transmises à l’ensemble des salariés d’une entreprise. Pour espérer obtenir le label Choosemycompany / HappyAtWorkIndex®, le taux de participation à l’étude doit être supérieur à 50 %.