Email de relance commerciale : modèles, exemples et conseils

Vous avez rencontré un contact prometteur ou vous espérez avoir trouvé un nouveau client potentiel : ne lâchez pas prise ! Même s’il n’a pas donné suite à votre premier message, vous ne devriez pas encore jeter l’éponge. Vous savez sans doute qu’il n’est pas rare que des emails se perdent dans le flot de messages quotidiens. Vous en avez vous-même déjà fait l’expérience au bureau. Il est donc pertinent de revenir à la charge en écrivant un email de relance client et en incitant votre contact à faire son premier achat ou à renouveler une commande.

Des commerciaux, même expérimentés, baissent trop souvent les bras beaucoup trop tôt. Sans doute par peur de se montrer trop insistants ou dans un souci d’efficacité : à quoi bon dépenser son énergie pour un résultat nul ? La rédaction et l’organisation des emails demandent en effet beaucoup de temps… un temps qui pourrait justement être consacré à d’autres contacts. Simplifiez-vous la vie et optez pour des modèles d’email de relance commerciale : des formulations toutes prêtes, une construction préétablie, bref il ne vous reste plus qu’à entrer les coordonnées de votre contact et votre offre ciblée.

Nous avons composé pour vous plusieurs modèles pour différents objectifs.

À quoi servent les emails de relance ?

Supposons que vous ayez rencontré un contact prometteur sur un salon ou lors d'un événement de networking informel. Pendant la discussion, la personne s’est fortement intéressée à votre offre de produits ou de services et vous a laissé sa carte de visite en vous invitant à la recontacter à tout moment. Vous venez d’essayer de la joindre par téléphone ou par email, mais vous n’avez pas eu de réponse. Cela ne devrait en aucun cas vous empêcher de faire une nouvelle tentative. Il n’est pas inhabituel de relancer plusieurs fois un nouveau contact avant qu’il ne devienne effectivement un client. De bons emails de relance client vous permettront d’augmenter vos chances d’obtenir une réponse.

Adresse email avec son propre nom de domaine !

Créez une adresse personnalisée et affichez votre sérieux sur Internet avec un nom de domaine inclus!

Professionnel
Sécurisé
Abordable

Conseils pour un email de relance réussi

Tout commence par l’objet. C’est la première et parfois la seule chose que le destinataire de votre email regardera. Si vous n’êtes pas convaincant dès l’objet, votre email finira très probablement dans la corbeille numérique. Il faut susciter l’intérêt du destinataire. Des questions rhétoriques par exemple sont souvent pertinentes. Les objets touchant à des problèmes ou des objectifs concrets du destinataire font régulièrement mouche. Indiquez très clairement dans l’objet que vous avez une solution à proposer. L’email de relance ne varie pas beaucoup de l’email de prospection avec lequel vous tentez d'établir un premier contact.

Suivant l’état actuel de votre négociation, la formulation ne sera cependant pas la même. Est-ce la première tentative ou avez-vous déjà envoyé plusieurs emails restés lettre morte ? Après plusieurs messages sans réponse, vous pouvez sans problème demander concrètement si vous devez refaire d’autres tentatives. Vous trouverez dans nos modèles d’email de relance commerciale de bons objets adaptés à différentes situations.

En ce qui concerne le contenu, respectez les règles suivantes : soyez le plus concis possible. Vous pouvez partir du principe que votre contact souhaite consacrer le moins de temps possible au traitement de ses emails. Les messages longs sont dissuasifs. Si vous en venez au fait en quelques phrases en revanche, votre email sera un véritable soulagement dans le flot d’emails indésirables.

Des consignes claires permettent au client potentiel de répondre facilement à votre message, et c’est bien là votre but ! S’il doit encore réfléchir longtemps à la réponse idéale, il repoussera le traitement de l’email à plus tard et finira par l’oublier complètement. Avec des questions ou des instructions claires (pas des ordres), vous obtiendrez des réponses rapides.

Outre le contenu, la date d'envoi est également décisive pour la réussite ou l’échec de votre message. Si les intervalles entre les emails sont trop courts, les courriels peuvent être ressentis comme gênants ; si vous attendez trop longtemps, vous risquez de perdre l’intérêt éventuel du client. Nous vous recommandons d’espacer les emails de 3 à 4 jours, quitte à augmenter cet intervalle d’un mail à l’autre. Cela permet de donner à votre interlocuteur suffisamment de temps pour rédiger une réponse s’il en avait l’intention. L’heure la plus pertinente pour l’envoi dépend des habitudes du destinataire. Il est très difficile de se montrer catégorique.

Conseil

De nombreux programmes d’email ou services de newsletter proposent une expédition programmée. Rédigez le message à l’avance et envoyez-le automatiquement au moment souhaité.

Lors de l’expédition des emails de relance commerciale, vous pouvez faire quelques erreurs, mais aussi obtenir des résultats concrets. Des idées créatives et des offres sincères vous permettront de sortir du lot.

À faire À ne pas faire
Utiliser des idées créatives Écrire des emails standards
Formuler des objets accrocheurs Utiliser un objet passe-partout
Rester concis Écrire des explications à rallonge
Permettre au contact de répondre facilement Laisser le destinataire perplexe
Respecter des intervalles suffisants Submerger le contact d’emails
Utiliser une orthographe correcte Faire des fautes d'inattention
Avoir un comportement respectueux Considérer son propre message comme l’essentiel
Contacter le prospect également par téléphone ou organiser des rendez-vous Ne compter que sur la réussite des emails
Faire plusieurs tentatives Abandonner trop tôt

Exemples d’email de relance commerciale : 6 modèles

Il y a différentes situations dans lesquelles le service commercial mise sur les emails de suivi. Dans la rédaction de votre courriel, vous devriez également tenir compte de la façon dont s’est déroulée votre dernier contact.

Conseils

Des ventes réussies sont notamment obtenues avec les emails de relance lorsqu’ils interpellent directement le client concret. Utilisez de fait les modèles suivants comme point de départ et personnalisez-les au maximum.

Après une rencontre en chair et en os

Vous avez rencontré un client potentiel s’intéressant à votre offre sur un salon ou dans un autre contexte. Vous avez obtenu ses coordonnées et c’est à vous désormais de transformer l’intérêt initial en vente.

Objet : Merci pour notre entretien, [nom du contact] !

Madame/Monsieur [nom du contact],

Merci pour le temps que vous m’avez consacré lors de [événement]. Comme je vous l’avais indiqué, le [produit/service] peut vous aider à relever les défis suivants :

  • [Point 1]
  • [Point 2]
  • [Point 3]

Avez-vous d'autres questions sur la façon dont [votre société] pourrait vous aider ? Quand seriez-vous disponible pour que nous puissions aborder ensemble les différentes possibilités qui s’offrent à vous ?

Cordialement

[Votre nom]

Dans cet email, vous faites déjà référence dans l’objet à une rencontre antérieure. Cela prédispose davantage le destinataire à ne pas jeter immédiatement le message à la poubelle. Dans le corps du courriel, vous rappelez brièvement les avantages de votre offre par des tirets et vous restez concis pour le reste. Avec une question concrète à la fin, vous permettez au destinataire de répondre plus facilement.

Après une conversation téléphonique

Vous avez pu discuter par téléphone avec un contact des aspects fondamentaux de votre produit, mais vous n’avez pas encore obtenu de décision définitive. N'’attendez pas que votre interlocuteur vous contacte, passez à l’offensive.

Objet : Informations complémentaires faisant suite à notre entretien téléphonique

Madame/Monsieur [nom du contact],

Je tenais à vous remercier pour notre entretien téléphonique de [aujourd'hui/hier]. J'ai découvert avec beaucoup d’intérêt les défis auxquels votre entreprise est actuellement confrontée. J’ai à cet effet regroupé plusieurs informations que vous trouverez en pièce jointe. Le [point spécial des documents joints] devrait notamment vous être très utile.

Faites-moi savoir quand nous pourrions rediscuter ensemble d’une solution commune à vos exigences.

Je vous souhaite une très bonne journée.

[Votre nom]

Avec un email de ce type, vous vous positionnez en expert qui souhaite aider la personne contactée. Vous donnez par ailleurs à votre interlocuteur quelque chose de concret. Il peut alors relire de manière détaillée ce que vous lui avez dit par téléphone. En lui indiquant un point spécifique dans les documents informatifs, vous lui signifiez que vous vous occupez personnellement de son cas individuel.

Après un message sur une boîte vocale

Vous avez déjà tenté de joindre votre nouveau contact par téléphone, mais vous n’avez eu que son répondeur. Vous avez bien évidemment laissé un message, mais il serait pertinent de renvoyer en plus un email.

Objet : Je n’ai malheureusement pas réussi à vous joindre

Madame/Monsieur [nom du contact],

J'ai tenté de vous joindre par téléphone, mais je suis tombé sur votre répondeur. C’est la vie !

Merci de me rappeler au [votre numéro de téléphone] ou à votre convenance de m’envoyer un email.

Dans l'attente de votre retour.

Cordialement.

[Votre nom]

Puisque vous avez laissé déjà un message sur le répondeur et que vous souhaitez approfondir la discussion par téléphone, votre concision est votre meilleur atout. Vous témoignez de la sympathie à votre destinataire et vous ne lui faites pas de reproche. À la fin, vous lui proposez deux options pour donner suite à votre relance.

En cas d’absence de retour

Vous avez déjà envoyé un email, mais vous n’avez pas reçu de réponse. De nombreuses personnes se contentent d’attendre, mais c’est inutile. Réécrivez à votre contact et peut-être que vous réussirez à capter son attention cette fois-ci.
 

Objet : Comment [désignation de l'offre] peut vous aider à [objectif]

Madame/Monsieur [nom du contact],

Souhaitez-vous toujours promouvoir votre société avec [produit/service] ? Dans mon message précédent, je vous ai déjà indiqué les avantages relatifs à [fonction]. Mais savez-vous que nous pouvons également vous aider en cas de [problème spécifique] ?

Nous serions ravis de discuter avec vous de la façon dont nous pouvons adapter [produit/service] à vos exigences. Quand pourrions-nous prendre rendez-vous ?

Cordialement

[Votre nom]

Vous pouvez partir du principe que le premier message n’a pas convaincu votre contact. C’est la raison pour laquelle il est pertinent de citer d’autres avantages de votre offre. Indiquez clairement que vous avez pris en compte l’entreprise et ses exigences. Dès l’objet, vous reprenez donc un objectif concret de la société.

Après plusieurs demandes

Même si vous n’avez pas reçu de réponse après plusieurs emails, vous ne devez pas pour autant abandonner. Au lieu de continuer à détailler les avantages de votre offre, vous pouvez maintenant passer à un registre plus personnel.

Objet : Dans l’attente de vous revoir

Madame/Monsieur [nom du contact],

Nous avons discuté il y a quelque temps de la façon dont le [produit/service] pourrait vous aider ainsi que votre entreprise dans votre travail.

Dernièrement, nous n’avons néanmoins pas réussi à discuter plus précisément des possibilités pour [nom de l’entreprise]. Aucun problème : je suis disposé à rattraper le temps perdu quand bon vous semblera.

Appelez-moi au [numéro de téléphone] ou répondez-moi simplement par retour de mail.

Cordialement

[Votre nom]

Dans un email de ce type, vous montrez votre bonne volonté et vous envoyez des signaux positifs. Vous pouvez désormais renoncer à énoncer des arguments. Au lieu de cela, vous tentez d'amener votre interlocuteur à un niveau personnel.

Toute dernière tentative

Il est certes pertinent de ne pas abandonner immédiatement, mais il y a un moment où ça suffit : après environ cinq tentatives, vous pouvez arrêter d’envoyer d'autres e-mails de relance commerciale à un contact ne réagissant pas. Dans votre ultime relance, vous changez encore une fois de stratégie. Indiquez ici clairement que c’est la dernière fois que vous tentez de le contacter. Le destinataire du message pourrait effectivement succomber à l’effet FOMO (Fear Of Missing Out) : par peur de rater définitivement une bonne affaire, il finira peut-être par renouer le dialogue.

Objet : Pouvons-nous supprimer vos coordonnées ?

Madame/Monsieur [nom du contact],

Je trie actuellement mes contacts. Sans nouvelles de votre part depuis un certain temps déjà, je souhaiterais vous supprimer de mon carnet d’adresses. Y voyez-vous un inconvénient ?

Si vous vous intéressiez néanmoins toujours au [produit/service], n’hésitez pas à me le faire savoir. Nous pourrons discuter ensemble de la meilleure façon de traiter les exigences de [nom de l’entreprise].

En vous remerciant de votre aide !

Cordialement

[Votre nom]

Vous indiquez clairement au destinataire de l’email que vous ne lui enverrez plus d’autres messages à l’avenir. Simultanément, vous donnez à la personne une porte de sortie simple : il suffit de répondre pour rester dans la course. Vous ne faites pas de reproches à votre contact et vous ne tentez pas non plus de le convaincre activement. Au lieu de cela, vous le remerciez de son aide dans votre (prétendue) action de tri.

Si vous ne recevez pas non plus de réponse à cet email, il est vraiment temps d’abandonner ce prospect. Si vous deviez finalement le recontacter, votre crédibilité en prendrait un coup, mais il ne se manifestera très certainement pas.

Conseil

Le ton que vous devriez utiliser dans les emails de relance client dépend fortement de votre marque ainsi que de la nature du contact précédent. C’est à vous de déterminer ensuite si vous préférez le vouvoyer dans un cadre plutôt formel ou si vous préférez employer un ton plus décontracté.


Attendez ! Nous avons quelque chose pour vous !
Créez une adresse personnalisée!

Créez une adresse personnalisée
Affichez votre sérieux sur Internet
Nom de domaine inclus
À partir d' 1 € TTC/mois
Conseiller personnel inclus !