Contenu d’un business plan

Les objectifs d’un business plan

Les débuts d’une entreprise sont toujours marqués par une effervescence palpable. Et en effet, il est nécessaire de prendre de nombreuses décisions très importantes pour le devenir de la société. Les changements de plans spontanés sont également à l’ordre du jour. En même temps, la direction doit faire des prévisions sur le long terme avec des ressources souvent limitées. Le business plan va être le bon moyen de contrer ce rythme effréné et d’apporter structure et ordre dans la vie quotidienne des entreprises. Le business plan détermine la route à suivre. Au moment de prendre des décisions, il permet en effet de connaître les intentions du management car il détermine l’orientation stratégique.

 

De plus, le business plan aide à une bonne planification dans le temps. Il permet de suivre un certain ordre et apporte de l’organisation. Les fondateurs peuvent voir quelles mesures doivent être entreprises et à quel moment.

L’un des points les plus importants du business plan est la définition des objectifs. C’est important pour l’efficacité économique de votre entreprise ainsi que pour tous vos aspects stratégiques et organisationnels. Le management doit régulièrement comparer les objectifs avec les résultats obtenus. Cela permet d’analyser les effets de vos décisions et de repérer les causes des défaillances éventuelles.

Le business plan joue également un rôle important dans la recherche d’investisseurs. Un document détaillé est toujours nécessaire afin d’être en mesure de convaincre les investisseurs potentiels que vos idées et concepts sont non seulement réalisables mais aussi porteurs.

A qui est destiné le business plan ?

Étant donné qu’un business plan regroupe de nombreuses informations, différentes cibles sont définies pour le contenu. Les cibles peuvent aussi bien se trouver au sein de l’entreprise qu’à l’extérieur. Les plus importantes vont être les suivantes :

  • Fondateurs ou direction
  • Cadres et salariés
  • Prêteurs, banques
  • Investisseurs, sponsors et actionnaires
  • Autorités et administrations

Structure d’un business plan

Le fond et la forme sont tous deux très importants pour établir un business plan. On doit pouvoir facilement se repérer au sein du document et toute question doit y avoir sa réponse. En raison du contenu détaillé d’un business plan, il peut être divisé en une partie textuelle et une partie chiffrée.

La partie textuelle

Cette section contient toutes les informations qui ne peuvent pas être formulées par des chiffres. Il s’agit, par exemple, des questions d’organisation ou de l’orientation des stratégies économiques. Dans cette partie, les points suivants seront traités en particulier :

  • But de l’entreprise : quel sont les objectifs du management et les positions stratégiques à atteindre ?
  • Management : qui est à la tête de l’entreprise ? Quelles sont les qualifications et les compétences des fondateurs ? De quelle expérience disposent-ils ?
  • Forme juridique : quelle est le statut juridique de votre société ? D’où vient le capital social ?
  • Produits et services : quels sont les offres de l’entreprise ? Que sont les arguments de ventes premiers ?
  • Cible : qui l’entreprise veut-elle atteindre avec ses produits et services ?
  • Production : quels matériaux et achats sont nécessaires à la fabrication d’un produit ? Quels types de fournisseurs ?
  • Planification salariale : de combien de salariés avez-vous besoin pour que l’entreprise tourne ? Quelle est leur répartition exacte entre les différents départements ?
  • Marketing et publicité : quelles sont les mesures publicitaires à utiliser ? Comment accroître la notoriété de votre entreprise et comment forger une image positive ?
  • Structure : quelle est l’organisation de l’entreprise ? Combien de départements / services différents et quelle hiérarchie ?

La partie chiffrée

Une fois que les fondateurs ont traité en détail et avec soin le contenu qualitatif du business plan, une deuxième partie va traiter des chiffres concrets. On trouvera notamment :

  • Investissements : quels sont les investissements nécessaires ? Quand en aurez-vous besoin ? Quelles dépenses pour votre entreprise ? Quand ces dernières pourront-elles être rentabilisées ?
  • Frais de constitution : combien coûte la création de votre société (par ex. honoraires du notaire) ?
  • Besoin en capitaux : quel est le montant de vos capitaux ? Dans quels domaines l’argent devrait-il être investi ?
  • Financement : d’où vient l’argent pour les dépenses prévues ? Quels sont les coûts supplémentaires à prévoir ?
  • Liquidité : quelles sont les garanties que l’entreprise a assez d’argent pour payer ses factures en tout temps ? Comment maintenir une liquidité sur le long terme ?
  • Chiffre d’affaires : comment augmenter progressivement les recettes ?
  • Profits : quels profits visez-vous ? Quels investissements doivent être effectués avec les bénéfices ?
  • Bilan : comment les différents chiffres influencent-ils le bilan de l’entreprise ?  Quels actifs et passifs ?

Microsoft 365 avec IONOS !

Messagerie performante avec Exchange et dernière version de vos applications Office préférées comme Word, PowerPoint, Excel et plus sur tous les appareils !

Office en ligne
OneDrive avec 1TB
Assistance 24/7

Contenu du business plan pas à pas

Le business plan doit toujours être préparé avec sérieux. Une structure claire et une numérotation de pages en sont la base.

Page de couverture et table des matières

Comme beaucoup d’autres documents, un plan d’affaires commence par une page de couverture. Elle doit porter le titre « business plan », sa date, le nom de l’entreprise et votre secteur d’activité. Ensuite, une table des matières doit être créée. Elle permet d’orienter le lecteur et de lui permettre d’accéder directement au chapitre qui l’intéresse.

Résumé

La table des matières est suivie d’un résumé des points les plus importants du business plan. Cela donne à l’investisseur potentiel une bonne vue d’ensemble sans se perdre dans les détails. Le résumé doit comprendre des informations sur le fondateur de l’entreprise, ses produits et services, sa forme juridique, son marché et sa distribution. De plus, il est judicieux de faire le point sur le financement.

CV

Peut s’ensuivre ensuite un curriculum vitae sous forme de tableau. Il inclut les qualifications, les compétences et les expériences professionnelles des fondateurs. Lorsque plusieurs personnes démarrent une entreprise, plusieurs CV sont nécessaires.

Forme juridique

Chaque entreprise a un statut juridique spécifique. Il existe de nombreux statuts, parmi lesquels l’entreprise individuelle, la société anonyme, la société à responsabilité limitée ou encore la société par actions simplifiée.

La SARL est probablement la forme juridique la plus simple et la moins risquée, car elle n’engage pas votre patrimoine personnel (sauf exceptions). C’est d’ailleurs le statut juridique le plus répandu en France.

Siège et emplacement de l’entreprise

Les fondateurs doivent stipuler le siège de leur entreprise et où se situent leurs bureaux ou boutiques. D’autres informations sur l’emplacement peuvent être judicieuses, telles qu’une analyse des concurrents dans les alentours ou du type de clientèle du quartier. Il est bon, dans la mesure du possible, de s’installer au cœur de votre zone cible. Cela peut favoriser considérablement la croissance de l’entreprise en évitant par exemple aux clients de longs trajets.

Produits et services

Cette section permet de préciser le secteur de votre entreprise avec ses produits et services. Dans cette rubrique, il va être important de mettre en avant vos arguments clés de vente (USP). Vous pouvez notamment développer les raisons pour lesquelles les clients auraient intérêt à acheter chez vous et non votre concurrent.

La cible

Ce n’est qu’en définissant bien sa cible que l’entreprise peut accroître son niveau de notoriété et ses ventes. Les points ci-dessous doivent être pris en compte.

Type de consommateurs

Les acheteurs des produits sont-ils des clients industriels et commerciaux ou des particuliers ? Les produits sont-ils revendus directement ou des services sont-ils fournis par exemple au secteur public ? Êtes-vous sur un marché B2B ou B2C ?

Zone géographique ciblée

Quel est le périmètre de vente de l’entreprise ? Dans quelle zone géographique vous concentrez-vous ? S’agit-il d’impacter uniquement une région ou l’ensemble du pays ? L’entreprise vend-elle des biens et services dans toute l’Europe et même dans le monde entier ?

Structures de vente avec d’autres sociétés

Des agences ou distributeurs commercialisent-ils des produits similaires et peuvent servir d’intermédiaire ? Souhaitez-vous un contact direct de votre entreprise avec le client ?

Niveaux de décisions d’achat

Qui dans votre cible prend les décisions d’achat ? Il peut s’agir de la direction générale d’une entreprise cliente, de la direction commerciale ou du consommateur individuel.

Particularité du marché

Observez-vous des fluctuations saisonnières ou des influences périodiques ? Existe-t-il certains obstacles à l’entrée sur le marché qui rendent difficile d’atteindre la cible au début ?

Les erreurs les plus courantes des business plans

Pour établir un business plan, les créateurs d’entreprise ont besoin de beaucoup de temps et de patience. Mais ils doivent également répondre à certaines exigences. Sinon, des erreurs se glisseront rapidement dans le business plan et les investisseurs potentiels ne prendront pas le risque de se lancer avec vous.

Premièrement, il est crucial pour une réussite sur le long terme que le fondateur soit intimement convaincu de son idée et qu’il la soutienne à 100 %. Cela lui permettra d’avoir un plus grand pouvoir de persuasion et d’être dans les meilleures conditions pour négocier avec les investisseurs et sponsors. Si vous ne présentez pas bien votre business plan, il sera plus difficile de faire accepter votre idée. D’autres problèmes qui peuvent porter défaut au business plan sont :

  • Aucun concept : sans un concept bien établi par une structure et organisation claires, les fondateurs d’une entreprise auront du mal à convaincre les investisseurs potentiels de leur idée d’entreprise, quelle qu’en soit sa qualité.
  • Manque de connaissance de l’industrie : ce n’est qu’en connaissant le marché sur lequel vous opérez que vous arriverez à développer votre entreprise et à vous adapter aux changements rapides. Par conséquent, le business plan doit impérativement tenir compte de la concurrence. Par ailleurs, il est nécessaire de bien connaître son secteur pour être tout simplement crédible lorsque vous communiquez à l’oral comme á l’écrit.
  • Trop de naïveté : beaucoup de gens prennent le démarrage d’une entreprise trop à la légère. Le business plan va avoir un impact décisif sur le devenir de votre entreprise. Chacune de ses rubriques doivent donc être rédigée avec une rigueur implacable. Croire que tout fonctionnera avec naturel après avoir lancé votre entreprise et pris deux ou trois décisions est un leurre.
  • Erreurs d’orthographe et de grammaire : comme pour les candidatures et les CV, vous ferez immédiatement mauvaise impression si votre business plan contient de nombreuses erreurs grammaticales et orthographiques. Procédez à des relectures et n’hésitez pas à faire lire votre document par d’autres personnes pour vérification.
  • Mauvaise gestion du temps ou manque de planification : le contenu du business plan doit être précis jusque dans ses moindres détails et prend donc du temps. Il est donc important de se laisser des délais conséquents pour pouvoir réfléchir à vos stratégies et prendre les bonnes décisions. Etablir un business plan demande beaucoup de recherche mais aussi du temps à l’écriture pour trouver les formules les plus justes et convaincantes.
  • S’éloigner de la réalité : si la création d’entreprise permet de faire émerger de nombreux aspects positifs et des idées, il faut aussi toujours tenir compte des faiblesses et des difficultés de votre plan. Seuls les entrepreneurs qui travaillent de manière réaliste leurs objectifs arriveront progressivement à éliminer les erreurs éventuelles (qui sont ailleurs parfaitement normales) et à en tirer des résultats positifs.

Veuillez prendre connaissance des mentions légales en vigueur sur cet article.


Attendez ! Nous avons quelque chose pour vous !
Créez une adresse personnalisée!

Créez une adresse personnalisée
Affichez votre sérieux sur Internet
Nom de domaine inclus
À partir d' 1 € TTC/mois
Conseiller personnel inclus !