La majoration pour frais généraux

Mais la majoration pour frais généraux, qu’est-ce que c’est exactement ? Une entreprise est sujette à différents coûts qui peuvent être répartis selon deux types : les frais unitaires et les frais généraux. Contrairement aux frais unitaires, les frais généraux ne sont toutefois affectés à aucun support de coûts directs (généralement les produits fabriqués ou les prestations réalisées). Si le loyer d’un hall de fabrication pour des vélos s’élève par exemple à 20 000 € par mois, il est impossible d’imputer directement le loyer au support de coût du vélo. La majoration pour frais généraux vous permet d’imputer ces frais généraux à des supports de coûts individuels. Si, à l’étape suivante, on additionne les frais généraux aux frais unitaires, on obtient les frais généraux pour un produit ou une prestation.

Définition

On désigne par majoration pour frais généraux le taux de majoration pour frais généraux appliqué aux frais unitaires permettant d’affecter les frais généraux aux supports de coûts. L’imputation est effectuée selon le principe de la causalité. Le calcul de la marge commerciale peut être effectué à l’aide d’une feuille de compte d’exploitation pour chaque type de centre de coûts.

Que sont les coûts généraux ?

Les coûts pour un produit ou une prestation sont composés des frais unitaires et des frais généraux. Les deux types de coûts impactent directement le prix d’un article ou d’une prestation. Dans la mesure où les frais unitaires peuvent être imputés directement à un support de coût, contrairement aux frais généraux, les frais unitaires peuvent être calculés relativement simplement. Mais afin de couvrir les frais généraux, il est recommandé de les calculer également pour les différents produits ou les différentes prestations et d’en tenir compte dans la détermination du prix global.

De façon générale, on opère une distinction entre les frais généraux des supports de coûts et les frais généraux de centres de coûts. Les loyers, les amortissements, les coûts de formation, les salaires ainsi que les coûts pour les véhicules, les bâtiments, l’énergie, la publicité ou le téléphone et Internet sont des exemples de frais généraux de supports de coûts courants. Les frais généraux de centres de coûts concernent par exemple les filiales, les départements d’une entreprise et les groupes de production. Les frais généraux sont imputés à quatre catégories :

  • Les coûts généraux de matériaux (par exemple les salaires des employés du département achat, de l’entrepôt de réception des marchandises et du contrôle de la réception des marchandises, les loyers des entrepôts) 
  • Les coûts généraux de fabrication (par exemple les loyers pour les bâtiments de production, l’usure des machines) 
  • Les coûts généraux de distribution (par exemple les salaires des employés de la distribution et du marketing) 
  • Les coûts administratifs généraux (par exemple les salaires pour le service RH et le service comptabilité, les fournitures de bureau)

Comment calculer la marge commerciale ?

Avant de pouvoir calculer la marge commerciale et de l’imputer aux différents supports de coûts, répartissez les frais généraux entre les différents centres de coûts. On entend par centres de coûts les différents départements de l’entreprise qui sont souvent les services ou les domaines fonctionnels de l’entreprise. De cette façon, vous pouvez suivre dans quels domaines de l’entreprise les différents coûts ont été générés. Ces coûts peuvent ensuite être répartis entre les différents produits. Afin de pouvoir répartir les frais généraux sur les centres de coûts à la première étape, vous devez connaître le montant total des frais généraux.

Répartir les frais généraux sur les centres de coûts

Une feuille de compte d’exploitation vous permettra de répartir les frais généraux entre les centres de coûts. La feuille de compte d’exploitation est un outil de calcul des coûts. Dans un tableau, les différents types de frais généraux ainsi que le montant des frais en euros sont imputés aux différents centres de coûts. Afin de répartir les frais généraux, il est nécessaire d’établir une clé aussi précise que possible. Dans l’exemple suivant, des clés usuelles ont été utilisées pour les types de frais généraux (salaires, loyers et assurance) :

  • Les salaires des employés correspondants d’un centre de coûts
  • Les loyers pour la surface utilisée (m²) par le centre de coûts correspondant
  • L’assurance pour les employés actifs dans un centre de coûts

Exemple : calculer la majoration pour frais généraux à l’aide d’une feuille de compte d’exploitation

Afin de mieux comprendre les entrées d’une feuille de compte d’exploitation, nous vous expliquons ici les hypothèses pour le centre de coûts Matériaux : au total, 8 personnes sont employées au service achats, dans l’entrepôt de réception des marchandises et au contrôle de réception des marchandises. Ces services font partie du centre de coûts Matériaux. Les employés touchent un salaire mensuel de 2 500 €, ce qui donne des frais généraux de 20 000 €. Le montant mensuel de l’assurance pour chaque employé de ce centre de coûts est de 500 €. Les frais généraux pour l’assurance se portent donc au total à une valeur de 4 000 €. Étant donné que les coûts pour le loyer des entrepôts s’élèvent à 6 000 €, cette somme correspond aux frais généraux pour le loyer.

Type de frais généraux Total Matériau Production Administration Distribution
Salaires 90 000 20 000 30 000 20 000 20 000
Loyers 36 000 6 000 20 000 6 000 4 000
Assurances 14 000 4 000 2 000 4 000 4 000
Total des frais généraux 140 000 30 000 52 000 30 000 28 000
Base de majoration   100 000 200 000 150 000 200 000
Taux de majoration   30 % 26 % 20 % 14 %

Calculer la majoration pour frais généraux

Pour calculer la majoration pour frais généraux, divisez la somme des frais généraux par la base de majoration. La base de majoration correspond aux frais unitaires (par exemple aux coûts de matériaux) du centre de coûts correspondant. Dans notre exemple, le taux de majoration pour les frais généraux de matériaux peut être calculé en divisant la somme des frais généraux de 30 000 € par la base de majoration de 100 000 €. Cela correspond à un taux de majoration de 0,3 (30 %).

Imputer les frais généraux aux supports de coûts

Dans l’exemple, la base de majoration des frais généraux pour les matériaux est obtenue à partir de la somme des matériaux achetés et transformés. Une fois la majoration pour frais généraux calculée, les frais généraux peuvent être imputés aux différents supports de coûts. Par exemple, si les coûts de matériaux pour un produit ou une prestation s’élèvent à 1 €, ils sont majorés avec un taux de majoration pour frais généraux de 30 %. On obtient ainsi un coût total de 1,30 €.

Méthodes de calcul de la majoration

Le calcul de la majoration est utilisé lorsque différents produits sont fabriqués dans une entreprise avec différents coûts. Les différences de coûts sont dus aux différents matériaux et processus de fabrication. On opère une distinction entre les calculs de la majoration à un et à plusieurs niveaux.

Calcul de la majoration à un niveau : dans le cas d’un calcul de la majoration à un niveau, l’intégralité des frais généraux est imputée avec un taux de majoration unique. Le taux de majoration est obtenu en divisant l’ensemble des frais généraux par l’ensemble des frais unitaires d’une période donnée. Le principal inconvénient de cette méthode est que l’on part du principe qu’il existe un rapport constant entre les frais généraux et les différents types de frais unitaires.

Calcul de la majoration à plusieurs niveaux : le calcul de la majoration à plusieurs niveaux est effectué selon le principe de la causalité des coûts. Les frais généraux sont imputés de façon différente aux départements dans lesquels ils ont été engendrés. Les frais généraux et unitaires sont généralement occasionnés dans les domaines Matériaux, Fabrication, Administration et Distribution. Dans notre exemple, les taux de majoration pour frais généraux ont été calculés par un calcul de la majoration à plusieurs niveaux.

Conseil

Si vous avez déterminé les frais généraux à l’aide du taux de majoration, vous pouvez calculer le prix global d’un produit ou d’une prestation à partir de la somme des frais unitaires et généraux. La marge sur coût variable vous indique dans quelle mesure un produit participe au succès de l’entreprise. Vous découvrirez tout ce que vous devez savoir sur la marge sur coût variable ainsi que son mode de calcul dans notre article sur la marge sur coût variable.

Veuillez prendre connaissance des mentions légales en vigueur sur cet article.


Attendez ! Nous avons quelque chose pour vous !
Créez une adresse personnalisée!

Créez une adresse personnalisée
Affichez votre sérieux sur Internet
Nom de domaine inclus
À partir d' 1 € TTC/mois
Conseiller personnel inclus !