Technique Pomodoro : comment résister aux distractions et augmenter votre productivité

Rester concentrer sur son travail est devenu un véritable défi dans de nombreux secteurs : la liste des tâches s’allonge d’heure en heure, appels téléphoniques, réunions, l’arrivée en permanence de nouveaux emails et la tentation de se tenir informer par le biais des médias sociaux ou d’une petite discussion en prenant un café. Bref, les raisons d’interrompre son travail sont pléthore. Cependant, le résultat est toujours le même : cela ne favorise pas la productivité.

Pour tous ceux qui désirent augmenter leur capacité de concentration et accomplir plus de travail en moins de temps, il serait judicieux de tester la technique Pomodoro. Cette méthode de gestion du temps a attiré de nombreux nouveaux adeptes ces dernières années, et ce à juste titre.

Comment fonctionne la technique Pomodoro ?

L’Italien Francesco Cirillo a développé la technique Pomodoro dès les années 80. Elle doit son nom italien issu de pomodoro, qui signifie « tomate » et qui rappelle la minuterie que Cirillo utilisait lors de ses premiers essais avec la méthode de gestion du temps. En effet, cette minuterie avait la forme d’une tomate.

Définition: technique Pomodoro

la technique Pomodoro est une méthode de gestion du temps, qui divise les tâches à accomplir en intervalles de 25 minutes, encadrés de pauses régulières qui agissent positivement sur les performances mentales et facilitent la concentration même pendant de longues heures.

La technique s’explique rapidement : vous divisez les tâches que vous devez accomplir en intervalles de 25 minutes. Entre chacun des quatre premiers intervalles, prenez une pause de 5 minutes et le quatrième intervalle écoulé, prenez une pause plus longue de 20 à 30 minutes. On appelle pomodoro un intervalle passé à travailler.

Il existe entre-temps des variantes qui proposent des cycles de travail de 50 minutes. Toutefois, la méthode originale prévoit toujours quatre « pomodori » de 25 minutes.

Les avantages : dans quelle mesure la méthode Pomodoro est-elle utile ?

La simplicité de la technique Pomodoro est certainement la raison pour laquelle elle n’a cessé de gagner en popularité au cours de ces dernières années. Il suffit d’une minuterie ou d’une montre, et déjà on peut commencer. Dans un monde toujours plus complexe, on se réjouit de toute solution simple.

Et pourtant, la véritable raison de l’engouement pour cette méthode réside certainement dans le changement qu’elle apporte à notre manière de travailler. Nous sommes de plus en plus exposés à des distractions de l’extérieur ou de notre propre fait, il nous est donc de plus en plus difficile de nous concentrer sur une seule tâche pendant assez longtemps. Dans ces conditions, le processus de travail subit de nombreuses perturbations, qui empêchent d’obtenir de bons résultats. La promesse de la méthode Pomodoro est de diminuer, voire de supprimer, ces perturbations.

Remarque

Distractions externes : un collègue qui a juste une petite question à poser, le téléphone qui sonne, des réunions trop nombreuses qui viennent interrompre le déroulement du travail.

Distractions internes : c’est cette impulsion qui nous porte à lire les emails dès qu’ils arrivent, à visiter des réseaux sociaux par simple curiosité ou par procrastination, et à laisser courir ses pensées.

La méthode Pomodoro permet d’enrayer les distractions, les interruptions, et de se concentrer sur une tâche unique afin d’augmenter la productivité. Mais pas seulement ! À bien des égards, elle exerce un effet positif sur la vie professionnelle au quotidien :

  1. Plus d’autodiscipline : ceux qui appliquent régulièrement la technique Pomodoro développent leur capacité de concentration et de contrôle de leurs impulsions : c’est le meilleur moyen d’être productif.
     
  2. De meilleurs résultats : la probabilité de trouver des solutions innovantes ou de bonnes solutions augmente énormément à mesure que l’on se concentre sur une seule chose pendant une période prolongée.
     
  3. Une courbe de performance plus longue : alterner judicieusement concentration et détente maintient la performance mentale à un niveau élevé. Le cerveau peut se régénérer entre-temps, ce qui permet de travailler de manière productive plusieurs heures d’affilée.
     
  4. Plus de temps libre : comme la productivité augmente grâce au single-tasking (c’est-à-dire l’exécution successive et ciblée des tâches), le travail est terminé plus rapidement et dans l’idéal, vous pouvez même finir avant l’heure, et profiter du temps libre ainsi gagné. Si cela n’est pas possible pour des raisons professionnelles, vous avez au moins créé un espace libre, puisque vous avez plus de temps pour accomplir d’autres tâches urgentes.
     
  5. Évaluation objective : noter le nombre de pomodori terminés chaque jour donne un bon aperçu de sa productivité. En fonction de la précision des statistiques, on obtient également une idée des activités que l’on juge faciles à réaliser, et des circonstances qui augmentent ou nuisent à notre productivité. Ce sont toutes des informations que l’on peut utiliser pour s’organiser au quotidien afin d’obtenir de meilleurs résultats.

Une autre raison qui rend cette technique de gestion du temps si populaire est que la division en unités de travail de 25 minutes est très accessible : au prix de quelques efforts, même les plus grands accros des réseaux sociaux parviennent à éviter les distractions pendant 25 minutes.

Remarque

Francesco Cirillo a développé la technique Pomodoro alors qu’il était encore étudiant. Il avait du mal à se concentrer sur les matières à apprendre, il eut donc l’idée de diviser son temps d’apprentissage en courtes sessions. Il régla sa minuterie sur 25 minutes et resta concentré jusqu’à ce qu’elle sonne.

Les inconvénients : dans quelles circonstances la technique Pomodoro n’est-elle pas utile ?

La technique Pomodoro n’a pas de véritable inconvénient, mais elle comprend toutefois un défi : vous devez savoir quelle quantité de travail vous pouvez accomplir en 25 minutes, et organiser votre travail de façon à ce que l’alarme ne vous perturbe pas au beau milieu d’une tâche. Sinon, la technique Pomodoro perturberait votre flux de travail et aurait précisément l’effet inverse que le résultat souhaité.

Il est possible de regrouper les petites tâches, par exemple, réserver un pomodoro pour répondre à plusieurs emails. En revanche, les tâches plus importantes peuvent généralement être subdivisées en tâches partielles. C’est le cas par exemple de l’évaluation d’indicateurs destinés à un rapport mensuel complet, la rédaction d’un paragraphe pour ce même rapport, ou la lecture d’un article spécialisé.

Quels sont les outils nécessaires pour la méthode Pomodoro ?

La technique Pomodoro ne requiert aucun outil particulier. Tout ce dont vous avez besoin est un appareil qui vous rappelle de prendre une pause au bout de 25 minutes.

Avec quoi mesurer le temps Pomodoro :

  • avec une minuterie (comme dans l’original)
  • avec un smartphone (chaque smartphone propose une fonction de minuterie standard)
  • avec un réveil (programmez l’heure de la sonnerie sur 25 minutes manuellement)
  • avec un sablier (il existe des sabliers Pomodoro qui indiquent 25 minutes)

Si vous préférez une solution numérique, vous pouvez choisir parmi toute une série d’applis et de logiciels Pomodoro. Vu que de tels outils peuvent parfaitement contribuer à vous motiver à essayer cette nouvelle technique, il est utile d’en tester quelques-uns et, si nécessaire, d’investir quelques euros. De nombreuses applications Pomodoro sont également disponibles gratuitement.

Choix d’applications Pomodoro

  1. Tomato Timer (Web)
  2. Tomato.es (Web – avec fonction statistiques et la possibilité de comparer ses propres pomodori terminés avec ceux d’autres utilisateurs ou collègues)
  3. Pomodoro Timer Software (logiciel à télécharger gratuitement)
  4. Focus To-Do (Windows, Mac, Android, iOS – associe Pomodoro à la gestion des tâches)
  5. Pomotodo (Web, Mac, Android, iOS – associe la technique Pomodoro à celle du Getting Things Done ou Faire avancer les choses)
  6. Engross (Android – associe Pomodoro et la gestion des tâches, les utilisateurs peuvent apprendre à reconnaître les périodes où ils sont le plus productifs)
  7. Flat Tomato (Mac, iOS)

Pour qui la méthode Pomodoro est-elle adaptée ?

La méthode Pomodoro mise sur des unités de travail courtes et gérables, et sur un système strict d’intervalles de travail et de pauses. Certains critiquent que ce système est trop inflexible et qu’il peut être partiellement perturbant dans le cadre de tâches plus importantes.

Quand vous rédigez par exemple un texte assez long, vous êtes peut-être arrivé tout juste à une allure de croisière au bout de 25 minutes. Avec la technique Pomodoro, il serait justement temps de prendre une pause, ce qui risquerait d’interrompre les associations d’idées et se révéler finalement contre-productif. Il serait ici judicieux de tenter l’expérience avec des intervalles plus longs, de 50 minutes par exemple.

Il n’est pas non plus possible pour tout le monde de garder du temps libre afin de faire quatre pomodori d’affilée. Par exemple, si vous désirez travailler au calme sur un projet pendant environ une heure à la fin d’une journée de travail, vous ne pourrez alors accomplir qu’une demi-session Pomodoro, ce qui n’est plus vraiment le principe.

On reproche aussi à cette méthode de créer un stress supplémentaire à cause de la limitation du temps et de la minuterie en cours. Au lieu de travailler de manière plus concentrée, certains vérifieront plus souvent le sablier ou l’application. La technique Pomodoro crée alors elle-même une distraction permanente.

La méthode Pomodoro est certes en mesure d’augmenter la productivité et d’aider à surmonter les dispersions, mais elle ne fonctionne pas pour tout le monde, et pas non plus dans tous les contextes.

Pour savoir si vous pouvez tirer profit de cette méthode, prenez le temps de vous familiariser avec le système. Quelques jours suffiront. La bonne nouvelle : si vous pensez que la technique de la Tomate ne vous convient pas, il existe de nombreuses autres techniques de productivité, comme la méthode ALPEN ou la matrice d’Eisenhower avec lesquelles vous parviendrez à améliorer vos processus de travail.


Attendez ! Nous avons quelque chose pour vous !
Créez une adresse personnalisée!

Créez une adresse personnalisée
Affichez votre sérieux sur Internet
Nom de domaine inclus
À partir d' 1 € TTC/mois
Conseiller personnel inclus !