SIREN : un numéro important pour la création de votre entreprise

Il existe de nombreuses façons de travailler à son compte. Auto-entrepreneurs, micro-entreprises, PME et grands groupes ne fonctionnent pas de la même manière, mais ils possèdent tous un numéro d’identification unique et invariable : le numéro SIREN, autrement dit le Système d’identification du répertoire des entreprises.

Ce numéro, notamment nécessaire pour rédiger une facture, est votre identification auprès des administrations. Il se compose de 9 chiffres, séparés en trois groupes. Par exemple : 111 111 111. Il est attribué par l’INSEE, l’Institut national de la statistique et des études économiques, qui gère l’ensemble du Répertoire SIRENE (Système Informatique pour le Répertoire des entreprises et des établissements).

Le numéro SIREN est unique. Il est différent pour chaque entreprise et reste invariable aussi longtemps que l’entreprise existe. Pour les entrepreneurs également qui auraient mis la clé sous la porte, ils pourront retrouver ce même numéro à l’ouverture d’un nouveau commerce.

Note

Il ne faut pas confondre le numéro SIREN et SIRET. Ce dernier correspond au système d’identification du répertoire des établissements. Il est composé des 9 chiffres du SIREN puis des 5 chiffres du NIC (Numéro Internet de Classement). Si une entreprise a plusieurs établissements, elle aura plusieurs numéros SIRET, mais toujours qu’un numéro SIREN. Le SIRET est donc un indicateur de la situation géographique de l’entreprise.

L’Insee est en charge d’attribuer les numéros SIREN. Lors de votre immatriculation au CFE (Centre de formalités des entreprises), un numéro sera généré puis vous sera remis. Sirene.fr recense ainsi 28 millions d’établissements (parmi lesquels 11 millions sont actifs).

Qui a besoin d’un numéro SIREN ?

Tout entreprise a besoin d’un numéro SIREN pour être conforme d’un point de vue légal. En effet, ce numéro d’identification permet de certifier que votre entreprise est bien déclarée et que votre commerce existe réellement. Le numéro est nécessaire pour identifier l’entreprises dans les administrations publiques.

Grands groupes et PME doivent posséder ce numéro. Cela s’applique également aux auto-entrepreneurs et micro-entrepreneurs. La demande s’effectue pour ces derniers par l’intermédiaire du RNE, le Registre national des entreprises. L’Insee, en charge également de ce registre, est de nouveau l’entité compétente pour l’attribution du numéro aux micro-entrepreneurs.

En revanche, les associations n’ont pas besoin de numéro SIREN. Elles reçoivent de leur côté un numéro spécifique de la préfecture : le RNA pour Répertoire National des Associations.

Le numéro SIREN est nécessaire en France pour toute personne qui souhaite facturer ses services en tant qu’indépendant ou freelance. Peu importe que l’activité soit exercée à temps plein ou à temps partiel. Pour cette raison, les indépendants et les travailleurs indépendants doivent recevoir ce numéro lors de la création de leur entreprise. Le numéro est envoyé à la suite de l’immatriculation de l’entreprise, démarche qui va dépendre du statut de cette dernière.

Pour que vos factures soient valables aussi devant le bureau des impôts ou, dans le pire des cas, en cas de litige, elles doivent contenir certaines informations obligatoires. L’une des plus importantes est le numéro SIREN. Les administrations en ont besoin pour identifier votre entreprise. De manière générale, le numéro doit apparaître sur tous les documents commerciaux, comme les devis ou les catalogues produits.

Comment obtenir son numéro SIREN ?

Comment cela fonctionne-t-il dans la pratique ? La procédure est relativement simple. Dès que vous êtes entrepreneur, vous devez faire un certain nombre de démarche pour la création de votre entreprise. Suivant, si vous fondez une SARL ou une autre entité, les démarches vont différer. Les formulaires à remplir peuvent également dépendre du secteur et de l’activité pour lesquels vous travaillerez. Toutefois, il est nécessaire pour tous d’immatriculer son entreprise. A la suite de cette immatriculation, l’Insee se charge de créer le numéro unique appelé SIREN et de le vous communiquer.

Il ne vous reste plus qu’à inscrire ce numéro sur chacun des documents commerciaux que vous créerez. Nous vous conseillons de créer un modèle pour vos futures factures et devis, pour vous éviter de saisir à chaque nouvel échange avec un client l’intégralité de vos informations.

Remarque

Après immatriculation de votre entreprise, l’Insee se chargera de créer votre numéro Siren mais ce n’est pas tout ! L’institut vous enverra également le numéro SIRET propre à votre établissement et votre APE (Activité Principale Exercée).

Le numéro Siren : visible par et pour tous

Avec le numéro SIREN, tout le monde peut avoir accès à un certain nombre d’informations concernant votre entreprise. Il est en effet possible de retrouver n’importe quelle entreprise via son numéro d’identification SIREN au sein de la base Sirene.

Note

Si vous le souhaitez, vous pourrez par la suite demander un avis de situation au répertoire par Siren/Siret à l’Insee afin de consulter votre « fiche d’identité ».

Veuillez prendre connaissance des mentions légales en vigueur sur cet article.


Attendez ! Nous avons quelque chose pour vous !
Créez une adresse personnalisée!

Créez une adresse personnalisée
Affichez votre sérieux sur Internet
Nom de domaine inclus
À partir d' 1 € TTC/mois
Conseiller personnel inclus !