6 outils UML pour toutes les occasions

Le langage UML (Unified Modeling Language) résume et visualise les systèmes de programmation orientés objet. Le langage de modélisation est donc un outil pratique pour les développeurs. D’une part, il permet de créer des plans clairs pour les projets logiciels. D’autre part, il permet aussi de présenter des systèmes logiciels complexes de manière simple et compréhensible même pour des personnes extérieures au domaine. Si, par exemple, vous souhaitez présenter le logiciel de la dernière application de l’entreprise au responsable marketing, il est inutile de présenter du code, mais beaucoup plus judicieux de lui montrer un aperçu des fonctionnalités les plus importantes de l’application via UML.

Les modélisations UML ne se dessinent bien sûr pas avec Paint. Ce sont les outils UML qui vous aident à utiliser le langage de modélisation. Mais trouver le bon outil n’est pas si facile. Il existe d’innombrables fournisseurs de programmes UML sur Internet, mais tous n’offrent pas les mêmes fonctions. Bien que certains outils nécessitent moins de mémoire, ils possèdent également moins de fonctionnalités. Certains outils de modélisation UML peuvent dessiner et exporter n’importe quel type de modèle vers divers langages de programmation et importer un modèle à partir du code existant. Mais beaucoup de ces programmes n’offrent aucune fonction pour échanger des informations sur les projets au sein de l’équipe.

L’ Object management Group (abrégé OMG), qui spécifie le standard UML, recommande de réfléchir d’abord à ce que vous voulez représenter exactement avec UML. Faut-il montrer la structure du système ou le comportement du système ? En fonction de vos objectifs, vous pouvez mieux choisir un outil UML adapté à votre projet.

Outils de modélisation UML : les points d’attention

Le Unified Modeling Language spécifie 14 types de diagrammes qui représentent la structure, le comportement et les interactions d’un système. Pour l’utiliser, vous avez besoin du bon logiciel : les outils UML peuvent faire bien plus qu’un simple outil de dessin. En effet, ces programmes ne procurent pas seulement des formulaires UML standardisés, que l’on peut arranger avec des flèches et étiquettes. Ils sont également souvent indépendants de la plateforme et peuvent exporter les diagrammes UML dans différents formats. Avec certains, vous pouvez également importer du code et l’afficher sous forme de diagramme ou exporter des diagrammes sous forme de modèle de code. D’autres outils vous permettent de spécifier l’UML indépendamment afin de créer des profils qui correspondent à votre projet.

Selon la phase de projet que vous abordez, un outil peut être mieux adapté à vos besoins qu’un autre. Par conséquent, il est logique d’avoir plus d’un programme à portée de main. Ce ne doit pas obligatoirement être une application de bureau. Il existe également une variété d’outils UML en ligne. Ces derniers ont souvent une gamme de fonctions plus restreinte, mais sont tout à fait suffisants pour réaliser rapidement les premiers schémas. Il est important que le programme exporte votre diagramme via XMI (abréviation de XML Metadata Interchange, format d’échange pour les métadonnées) pour que le format soit compatible avec d’autres outils. Dans ce qui suit, nous vous expliquons quelques cas d’utilisation et proposons des conseils sur les fonctions qu’un outil UML peut offrir.

Cas d’utilisation A : schémas ou prototypes simples

Vous en êtes encore au tout début de votre projet et n’avez que quelques idées initiales pour la structure ? Ou vous souhaitez représenter rapidement une partie de votre système ? Alors les outils UML gratuits peuvent vous intéresser. Quand on est pressé, on utilise souvent un stylo ou un outil basique de dessin. Cependant, ces variantes présentent l’inconvénient que les formes graphiques restent des formes simples. En revanche, un outil UML même gratuit permet d’apporter du sens à ces formes. Par exemple, un rectangle simple avec l’étiquette <<classifier>> va pouvoir symboliser l’instance d’une classe.

Si vous travaillez en équipe et que le schéma devient un prototype utilisable, un outil UML va vous permettre d’exporter le diagramme via XMI dans un programme qui présente plus de fonctionnalités. Vous pouvez intégrer votre prototype dans une architecture existante ou améliorer le modèle que vous venez de créer. Pour choisir un outil UML, posez-vous les questions suivantes :

  • Voulezvous faire de la programmation sur la base de ce diagramme ?
  • Le domaine du système à représenter estil très complexe ?
  • Aije beaucoup de temps pour me familiariser avec le programme ?
  • Suisje prêt(e) à dépenser un gros budget pour mes croquis ?

Si vous avez répondu « Non » à la plupart de ces questions, vous devriez vous tourner vers un programme qui...

  • est facile d’utilisation
  • n’offre pas de fonctions superflues, mais modélise uniquement les diagrammes dont vous avez besoin.
  • dispose d’une interface utilisateur conviviale et intuitive.
  • est disponible dans l’idéal gratuitement.
  • offre une application Web afin de ne pas devoir télécharger un nouveau programme.

Cas d’utilisation B : systèmes complexes abstraits

La tâche principale d’UML est de présenter des systèmes complexes de manière simplifiée, les rendant compréhensibles même pour les novices en la matière. Un bon outil UML facilite donc aussi le travail d’équipe et la coopération entre les différents départements. Comme de tels outils sont rarement gratuits, vous devez vous assurer qu’ils sont compatibles avec une version actuelle de UML 2. En effet, UML 2 offre plus de types de diagrammes qu’UML 1 et vous permet de créer des profils dont les métamodèles sont plus adaptés à vos besoins.

Pour des systèmes complexes, vous avez besoin d’un outil de modélisation UML qui possède les caractéristiques suivantes :

  • Indépendant de laplateforme et, idéalement, rétrocompatible.
  • Les types de diagrammes UML sont positionnés de manière centralisée dans un menu clairement agencé.
  • Les diagrammes peuvent être créés par glisser-déposer, saisie au clavier ou importation de code.
  • Le programme doit prendre en charge l’importation et l’exportation du langage de programmation que vous utilisez.
  • La documentation crée automatiquement le programme en arrière-plan.
  • Même si une erreur se produit dans le système, le programme devrait quand même être facile à utiliser : l’usabilité et la résilience sont particulièrement importantes pour les projets de grande envergure avec de nombreux utilisateurs.
  • Le partage et le travail simultané sur un projet devraient, si ce n’est pas déjà intégré dans l’outil, au moins fonctionner par intégration avec des applications de travail en équipe.
  • Un débogueur pour signaler immédiatement toute erreur dans le modèle.
  • Différentes perspectives de visualisation ainsi que des types de modèles détaillés pour donner une vue sur l’ensemble du système ainsi que des aspects spécifiques.
  • L’outil permet de faire des simulations pour éliminer les sources d’erreur.

Cas d’utilisation C : créer un code fini à partir d’un modèle

Certains outils UML peuvent être utilisés pour convertir des diagrammes dans un langage de programmation donné. Ils fonctionnent souvent avec des schémas Java, C++, C# ou XML. Certains outils reconstruisent également des diagrammes UML à partir d’un code existant. Paradoxalement, cependant, certains de ces outils ne fournissent pas toujours de rétro-ingénierie pour les mêmes langages de programmation qu’ils utilisent pour créer du code depuis les diagrammes UML.

Si vous voulez convertir un code source fini à partir d’un diagramme UML, interrogez-vous sur la complexité que doit avoir votre application. Toute personne qui a déjà travaillé avec un logiciel de modélisation sait combien esquisser des diagrammes peut prendre du temps. Un outil complet et en même temps rapide pourrait donc être une bonne option. L’UML est censé simplifier les systèmes complexes. Un diagramme trop détaillé et trop long va à l’encontre de cet objectif. Créer un diagramme qui visualise toutes les instances en détail, y compris leurs dépendances, demande plus de travail que de simplement donner une vue d’ensemble à une équipe de programmeurs puis de laisser les gens y travailler.

Les outils de modélisation UML avec ingénierie aller-retour (RTE) génèrent des diagrammes à partir du code source et convertissent la version révisée en code. Le fait que vous n’ayez pas à dessiner toutes les instances vous-même fait gagner beaucoup de temps et facilite la documentation du projet. Cependant, si vous dessinez vous-même, il est logique de maintenir un certain niveau d’abstraction. Si vous convertissez ensuite votre diagramme en code, vous pouvez au moins travailler dans un cadre approprié.

Cas d’utilisation D : élaborer des modèles pour intégrer de nouveaux processus

L’un des avantages d’UML 2 est qu’il permet également de modéliser des processus sans grand problème. Les outils UML permettent de visualiser différents concepts économiques. Si vous souhaitez simuler des modifications opérationnelles avec UML, vous devez d’abord analyser le processus qui y est associé : par exemple, le contact client via le service hotline. Comparez la situation donnée avec vos objectifs. Les clients existants sont-ils satisfaits après le contact téléphonique et continuent-ils à faire des achats chez vous ? Avez-vous pu gagner un certain nombre de nouveaux clients ? Réfléchissez à la façon d’atteindre vos objectifs et aux employés qui participent au processus. D’abord, esquissez grossièrement les tâches à accomplir dans les cas d’utilisation et, ensuite, des diagrammes d’action détaillés qui illustrent les processus qui se produisent dans un cas d’utilisation.

Si vous souhaitez intégrer un nouveau logiciel dans votre environnement système existant, utilisez UML 2.0 ; par exemple, pour afficher les blancs existants. Les outils de modélisation UML permettent aux architectes logiciels et aux programmeurs de trouver plus facilement des raccords. Si vous voulez écrire votre propre programme, vous pouvez par exemple visualiser les interfaces des différents composants du système avec l’aide d’un diagramme des composants. Lorsqu’il s’agit de déterminer quelles applications doivent être ajoutées au système à intégrer, les diagrammes de classes et d’objets ainsi que les diagrammes d’activités peuvent fournir une vue détaillée des éléments individuels et de leurs avantages.

Étant donné que les grands projets impliquent généralement de nombreux employés de différents services, il est nécessaire de porter une attention toute particulière aux critères suivants :

  • Le logiciel est adapté à toutes les phases du projet : il doit permettre dans l’idéal des temps de réaction courts lorsque des schémas rapides sont requis, mais doit offrir suffisamment de caractéristiques pour créer les diagrammes requis.
  • Temps d’adaptation à l’outil court grâce à une interface utilisateur conviviale, et ce également pour les collaborateurs ne faisant pas partie du service informatique.
  • Communication en équipe intégrée : la visualisation et l’édition simultanées d’un diagramme permet un meilleur workflow.
  • Le round trip engineering permet une documentation complète et claire.
  • Si vous utilisez plus d’un programme (par exemple, un pour les schémas et un pour les diagrammes détaillés que vous convertissez en code source), vos outils UML doivent pouvoir utiliser ou convertir des formats compatibles pour faciliter l’échange.

Comparer les outils UML : des outils UML gratuits aux versions pro complètes

Un bon outil fait son travail sans compliquer les opérations avec des options inutiles. Si vous voulez boucher un simple trou dans une chaussette, vous n’aurez besoin que d’une aiguille et du fil. Pour faire un manteau, par contre, vous aurez au moins besoin de deux tissus (matière supérieure et doublure), d’un patron, de ciseaux, d’une craie de tailleur, de fils et boutons, d’épingles, d’un mètre ruban et d’un fer à repasser. La tâche à accomplir va donc déterminer si vous avez besoin d’un kit léger de couture légère ou d’une boîte complète.

Les cas d’utilisation décrits ci-dessus illustrent ce principe pour les programmes UML. Pour des schémas simples comme dans le cas d’utilisation A, les outils UML gratuits sont suffisants. Pour représenter des systèmes complexes ou trouver des solutions d’intégration de programmes grâce aux diagrammes (comme dans les cas B et D), vous avez besoin des meilleurs outils UML avec de nombreuses fonctionnalités. Nous vous présentons donc ci-dessous des outils aux fonctions très variées, correspondant aux exigences des cas d’application A à D.

Note

Les outils UML font souvent partie du génie logiciel assisté par ordinateur (CASE), qui vise à créer le code source de manière aussi automatique que possible et à maintenir les produits logiciels finis également de la manière la plus automatisée possible. A l’aide de descriptions techniques, le processus doit être aussi exempt d’erreurs que possible et aboutir rapidement à des résultats. En tant qu’outil CASE, les outils UML avancés doivent bien s’intégrer dans un environnement de développement intégré (IDE).

Gliffy : un outil UML en ligne pour les débutants

L’application en ligne Gliffy est un outil UML basé sur le Cloud. Publié pour la première fois en 2006, l’outil de modélisation crée tous les types de diagrammes, comme les flowcharts, diagrammes de Venn et bien sûr les diagrammes UML. L’outil en ligne a été écrit en HTML5 et convainc par un temps de réponse rapide. Avant même que Gliffy ne passe à la phase bêta en 2007, l’entreprise du même nom coopérait avec le groupe australien de logiciels Atlassian. Déjà en 2006, son logiciel de collaboration Confluence intégrait un plugin Gliffy. Plus tard, l’équipe Gliffy a développé un plugin pour Jira. Google G Suite et Drive intègrent également l’outil UML.

Qu’il s’agisse d’une version plugin ou d’un navigateur autonome, le logiciel est idéal pour optimiser le travail en équipe. Vous pouvez partager des versions en lecture seule, travailler sur des diagrammes en simultané et échanger des informations à l’aide de la fonction de commentaire intégrée.

Avant de pouvoir utiliser Gliffy, connectez-vous avec votre adresse email ou un compte Google ou Facebook. Après la période d’essai de 14 jours, la version gratuite ne peut être utilisée qu’avec des fonctionnalités réduites. Toutefois, vous pouvez le mettre à niveau vers un compte Premium avec un abonnement mensuel.

Gliffy dispose d’une grande bibliothèque bien garnie. En plus de l’UML, vous pouvez modéliser des flowcharts simples ou des Business Process Models and Notations (BPMN). Au début, une fenêtre d’orientation vous permet de déterminer le langage de modélisation souhaitée. Si vous cliquez sur UML/ERD, le programme vous montre les modèles de tous les types de diagrammes UML dans une barre latérale à côté d’une feuille vide. Au-dessus vous trouverez la barre de menu avec les outils. Lorsque vous faites glisser une forme sur la feuille de calcul avec la souris, les outils s’ajustent automatiquement pour modifier cette forme. Si vous sélectionnez des groupes, les outils adaptés sont mis en surbrillance dans la barre de menus. Grâce à la grille et aux lignes directrices, les éléments de diagramme peuvent être placés de manière très précise.

L’outil Thème permet de déterminer la famille de couleurs du diagramme, mais il est limité à des éléments de flèche dans la version test. En cliquant sur les classes, les composants, etc., vous pouvez toutefois toujours régler rapidement la couleur et la police des symboles. Vous pouvez également créer différents niveaux en un rien de temps en cliquant sur l’élément de menu correspondant (à l’extrême droite de la ligne d’outils). En outre, il n’est pas nécessaire de planifier la construction du diagramme étape par étape à l’avance. Vous pouvez facilement annuler les erreurs avec la fonction de suppression. Si vous voulez interposer un élément, Gliffy détecte le changement et propose des options d’insertion appropriées.

L’outil UML gratuit Gliffy permet d’importer des diagrammes dans les formats GON, Gliffy et gXML. Pour le format Microsoft Visio VDX, vous avez besoin d’un compte professionnel. Il en va de même pour l’exportation de formats d’image courants tels que JPG, PNG et SVG et pour la connexion à Google Drive. Les comptes gratuits disposent aussi du format natif « Gliffy ». Si vous enregistrez un document dans ce format, vous pouvez facilement le partager avec les membres de l’équipe via un lien de téléchargement ou l’intégrer sur différentes plateformes telles que HipChat, Slack, Confluence ou WordPress.

Le compte gratuit permet également de profiter de 2 Mo d’espace sur le Cloud pour vos diagrammes et de partager cinq modèles de manière publique en même temps. Gliffy vous offre encore plus de possibilités avec un compte payant à partir d’environ 5 € par mois : par exemple, l’importation illimitée de mémoire ou de diagrammes depuis Visio et l’exportation vers les formats d’images mentionnés ci-dessus. Pour obtenir des performances nettement supérieures, un compte Enterprise est nécessaire. Cependant, pour des exigences aussi élevées, il existe de meilleurs logiciels.

Avantages

Inconvénients

Adapté à tout type de navigateur courant

Pas de téléchargement

Communication en équipe intégrée

Prise en main rapide grâce à HTML5, au principe du glisser-déposer et une interface utilisateur claire

Compatible UML2

Support complet

Fonctionnalités telles que l’exportation d’images et l’interface Google Drive uniquement à partir d’un abonnement Business

Pas de debugger

En résumé

Gliffy est un outil UML pratique pour ceux qui sont pressés. Etant accessible en ligne, l’application basée sur le Cloud ne sature pas votre espace de stockage. La fonction de commentaire intégrée est simple, mais peut suffire pour la conception de diagrammes élémentaires. Pour une telle utilisation, il n’est pas dramatique de ne pas pouvoir créer du code avec Gliffy. D’autres programmes plus puissants peuvent le faire pour vous. Gliffy marque des points avec sa prise en main facile, des possibilités d’apprendre et une mise en page attrayante.

ArgoUML : le logiciel gratuit populaire pour les diagrammes simples

ArgoUML est depuis longtemps l’un des outils UML open source gratuits les plus populaires pour le bureau. Bien qu’il ne soit plus entretenu, de nombreux modélisateurs utilisent encore le programme pour des tâches simples. ArgoUML prend en charge tous les types de diagrammes UML version 1.4 ainsi que les profils UML. Le programme offre également des formes qui n’appartiennent pas au standard UML. Si vous utilisez ces formes, vous vous écartez naturellement du standard UML. Veillez donc à ce que cela ne pose pas de problèmes ultérieurs. A l’aide d’OCL (Object Constraint Language), vous pouvez affecter des informations restrictives à un modèle.

Note

Le langage OCL (Object Constraint Language) est un composant d’UML 2. Les versions précédentes l’intégraient seulement en tant qu’extension. Contrairement au reste de la notation graphique d’UML, OCL se compose de texte. Avec ce langage formel, on limite les conditions d’un modèle.

Même si l’outil UML est disponible en téléchargement gratuit, ArgoUML prend également en charge un bon éventail de langages de programmation dont vous pouvez générer le code à partir d’un diagramme. La rétro-ingénierie est également possible pour Java, C++, PHP, C# et SQL. D’autres langages tels que Delphi ou Ruby sont reconnus par le programme lorsque vous les ajoutez en tant qu’extensions au dossier du fichier Argo UML.

Le programme UML s’installe rapidement via Click-and-go. L’interface utilisateur dégage une atmosphère un peu poussiéreuse des années 1990. Néanmoins, la disposition des panneaux est claire et le menu au-dessus de la feuille de calcul numérique fournit les formes requises en cliquant sur le type de diagramme désiré.

Note

Lorsque vous utilisez ArgoUML, réfléchissez quelles sont les formes que vous pouvez connecter et dans quel ordre. Si vous voulez par la suite insérer un symbole entre deux, il peut devenir difficile avec ArgoUML de briser les connexions existantes.

Le panneau supérieur gauche contient explorer, que vous pouvez organiser selon vos propres règles ou celles existantes en ajustant la perspective. Au-dessous vous trouverez le troubleshooter. Les erreurs de modélisation possibles apparaissent dans ce champ. Si vous cliquez sur l’un des dossiers, le programme marque en rouge les emplacements erronés ou les affectations manquantes dans le diagramme. Vous exportez les diagrammes finis sous forme de code ou de graphiques (les formats d’image pris en charge sont : PNG, PGML, SVG, EPS, GIF, PS) dans un fichier.zip (« .zargo »). Vous pouvez utiliser XMI (XML Metadata Exchange) pour transférer des diagrammes vers d’autres programmes.

Avantages

Inconvénients

Open Source et donc modifiable

Freeware

Le debugger indique les erreurs de modèle

Round-Trip Engineering pour C#, C++, Java, PHP et SQL

Interface utilisateur intuitive

Non conforme à UML 2

Sélection restreinte des diagrammes

Pas de bouton Annuler

Dernière mise à jour 2011, support uniquement via une documentation

MagicDraw : tout pour des diagrammes UML professionnels

MagicDraw de No Magic est la première version complète de notre liste pour la modélisation professionnelle. Un design moderne et une mise en page épurée distinguent l’application de bureau du premier coup d’œil pour s’imposer comme logiciel propriétaire aux exigences élevées. L’étendue des fonctions et la convivialité confirment cette image. L’outil de modélisation prend en charge UML, son équivalent pour les systèmes d’exploitation SysML, la représentation graphique des processus métier avec BPMN (Business Process Model and Notation) et l’architecture framework UPDM (United Profile for DoDAF/MODAF). Dans MagicDraw, vous travaillez avec les diagrammes actuels selon le standard UML 2.5, dont vous pouvez adapter les profils à vos propres besoins. MagicDraw inclut également OCL (Object Constraint Language) et XMI, qui vous permet d’exporter des diagrammes vers d’autres programmes sans perte.

MagicDraw propose cinq éditions (de Personal à Enterprise) qui diffèrent à la fois par leurs fonctionnalités et leurs coûts. Dans notre test, nous avons examiné de plus près l’édition Enterprise, car elle offre non seulement toutes les fonctionnalités et plugins pour une modélisation efficace, mais permet également une intégration complète dans un environnement de développement intégré tel qu’Eclipse Workbench. De plus, les versions Premium facilitent le travail en équipe. Plusieurs personnes peuvent par exemple travailler sur un modèle en même temps. Sur le Team Server, vous pouvez notamment échanger des informations sur un projet. Cependant, NoMagic vend ce produit séparément. Avec l’édition Entreprise, vous pouvez accéder au portail Web. Il permet de visualiser de manière interactive un modèle dans le navigateur.

Les exigences minimales d’installation sont les suivantes :

  • Processeur : Intel Core TM i3
  • RAM : 4 Go
  • Espace disque : 1 Go
  • Résolution de l’écran : 1366 x 768 pixels
  • Système d’exploitation : tous les systèmes d’exploitation compatibles JavaSE-8 (Windows Vista ou supérieur, MacOS Lion ou supérieur)

L’outil UML importe de nombreux formats de fichiers, y compris les formats de métadonnées XMI natifs d’Eclipse et de Rhapsody, CSV, ReqIF, DoDAF et CA ERwin Data Modeler. Vous pouvez enregistrer une copie de vos diagrammes dans les formats d’image BMP, PNG, JPG et EMF et les imprimer. La génération de code, la rétro-ingénierie et l’ingénierie aller-retour sont également possibles. MagicDraw est basé sur trois langues : Java, C++ et C#.

Utilisez MagicDraw pour convertir les diagrammes UML en blocs de code :

  • Java
  • C++
  • C#
  • Schema XML
  • Corba IDL

Rétro-ingénierie de code en diagrammes UML :

  • DDL
  • WSDL
  • Java
  • C++
  • C#
  • Schema XML

Si vous modélisez des diagrammes UML dans un document vide ou ajoutez des détails à un modèle, vous apprécierez rapidement les panneaux personnalisables. Déjà au premier démarrage de l’outil de modélisation UML, la disposition claire s’avère être un grand plus. Ajoutez autant d’onglets que vous le souhaitez pour faciliter votre travail. Malgré les nombreuses fonctions et options d’édition, MagicDraw, avec sa mise en page claire et ses explications courtes et discrètes, permet aux utilisateurs, même inexpérimentés, de réaliser rapidement leurs premières esquisses, et ce sans avoir nécessairement besoin d’une formation trop longue.

Si vous sélectionnez l’onglet Diagrammes dans la barre de menu principale, l’outil UML ouvre un modèle en fonction du type que vous avez sélectionné dans l’espace de travail. Si vous faites glisser un élément sur la feuille de calcul puis cliquez une fois dessus, de petits boutons apparaissent. Cliquez dessus (ou faites un clic droit sur l’élément) pour modifier les propriétés de l’objet, ajouter du texte ou des hyperliens. La barre d’outils personnalisable au-dessus de la feuille de calcul met en évidence les outils que vous pouvez utiliser pour personnaliser graphiquement les éléments sélectionnés. L’outil Mise en page permet de structurer vos schémas. Avec le panneau Zoom et Perspective, vous pouvez avoir une meilleure vue d’ensemble de vos éléments ou de détails précis.

Le programme UML examine également votre projet pour détecter les erreurs et les affiche. Pour effectuer une analyse indépendante, vous pouvez comparer différentes versions d’un diagramme les unes à côté des autres et vérifier différents niveaux d’abstraction (traçabilité). Les architectes apprécient particulièrement la saisie de texte libre pour la création de diagrammes, car cela facilite le travail.

Avantages

Inconvénients

Contient tous les modèles pour les types de diagrammes d’UML 2.5.

Prend en charge de nombreux langages et formats de programmation

Interface utilisateur intuitive et compréhensible

Import/Export, génération de code, rétro-ingénierie et ingénierie aller-retour

Période d’adaptation courte

Téléchargement de fichiers possible uniquement après l’ouverture d’un compte

Prix comparativement élevés

Portail Web uniquement dans l’édition Enterprise

Lucidchart : l’outil UML en ligne pour le travail d’équipe

Lucidchart est un outil UML accessible à tout moment sur navigateur. Cela marche également sur Android et iOS. Le compte gratuit vous offre une boîte à outils UML bien remplie. Elle comprend en effet 7 types de diagrammes UML, des langages de modélisation des processus métier tels que BPMN 2.0, des templates de symboles, des maquettes pour les appareils mobiles et l’intégration vidéo. Un point positif de Lucidchart est son fonctionnement intuitif. Il permet notamment le partage et l’édition simultanée des diagrammes en équipe et intègre une fonction commentaire directement dans l’outil. L’outil UML pour Mac, Linux et Windows est une alternative à Microsoft Visio particulièrement intéressante pour les utilisateurs Mac.

Si vous utilisez déjà d’autres logiciels de travail en équipe, consultez la liste des intégrations possibles. Lucidchart peut être utilisé comme plugin pour se connecter aux applications Google et Microsoft, aux produits Atlassian, à diverses applications de chat et aux services Web Amazon.

Si vous souhaitez tester l’outil UML gratuitement, vous pouvez créer un compte sans engagement ou utiliser les phases de test des comptes premium, qui sont également gratuites. Avec ces dernières, le stockage de vos diagrammesdans le Cloud passe alors de 25 à 100 Mo et vous permet d’exporter des diagrammes, d’intégrer des fournisseurs tiers et de travailler avec des formes plus professionnelles. Dans le compte gratuit, vous trouverez les modèles de diagramme UML suivants :

  • diagramme de classes ;
  • diagramme étatstransitions ;
  • diagramme d’activités ;
  • diagramme de séquence UML ;
  • diagramme de composants ;
  • diagramme des cas d’utilisation ;
  • diagramme de déploiement.

Si vous souhaitez concevoir des diagrammes complexes avec plus de 60 objets, vous avez besoin d’un compte premium. Il en va de même si vous travaillez sur plus de trois objets actifs en même temps.

Vous pouvez toutefois déjà importer des données et des diagrammes avec le compte gratuit. L’outil de modélisation UML prend en charge les formats de diagramme natifs de Microsoft Visio, Omnigraffle, Gliffy et Draw.io. Glissez les données des fichiers CSV, de SQL, d’architecture AWS et de vos cartes mentales. La fonction de data linking intègre également des données en temps réel provenant d’Excel, de CSV et de Google Sheets. Si vous souhaitez modifier les formats natifs d’autres fournisseurs, vous aurez à nouveau besoin d’un compte payant. Ce dernier vous permettra par ailleurs de sécuriser et restaurer vos données.

Mais Lucidchart se démarque-il de ses concurrents ? L’interface utilisateur est caractérisée par une disposition claire qui donne beaucoup d’espace à la surface de travail. Sur le côté droit, le menu disparaît sous la forme d’une liste de boutons étroite afin d’économiser de l’espace quand ces derniers ne sont pas utilisés. D’un simple clic, vous pouvez modifier la mise en page, créer des calques et des présentations ou échanger des informations avec vos collègues. Les templates se trouvent dans une barre sur la gauche. Vous pouvez personnaliser leur contenu et leur taille en faisant glisser la largeur de la bande avec la souris.

La barre d’outils horizontale affiche les outils dont vous avez besoin dès que vous faites glisser une forme ou une ligne sur votre feuille de travail. La taille et l’orientation peuvent être facilement modifiées en cliquant sur la forme. Si vous passez la souris sur une forme, de petits cercles rouges apparaissent. Avec ces points, vous pouvez ajouter des flèches et des lignes. Utilisez la grille et les lignes directrices automatisées pour dessiner facilement des diagrammes propres avec des distances coordonnées. Certains développeurs préfèrent toutefois souvent écrire leurs commandes d’entrée et construire ainsi leurs diagrammes UML. L’outil offre la fonction UML mark-up à cette fin.

L’édition Team permet de personnaliser les rôles des utilisateurs et de protéger les documents grâce à une authentification par connexion unique. Le stockage de Lucidchart sur le Cloud crypte également vos données. Chaque fois que vous partagez un document, vous pouvez décider quelles personnes peuvent l’éditer, effectuer des commentaires ou encore simplement le lire.

Avantages

Inconvénients

Nombreuses fonctions pour le travail en équipe

Grande bibliothèque de templates

Les mark-ups UML facilitent le travail

Évolutivité grâce au stockage dans le Cloud

Design clair et épuré

Convient aux appareils mobiles (iOS, Android)

Nombreuses fonctions seulement disponibles avec les comptes Professionnel et Equipe

Pas de debugger

Impossible de générer du code depuis les diagrammes

En résumé

Lucidchart est un outil UML en ligne pratique pour tous les navigateurs et appareils mobiles. Il est complétement optimisé pour le travail d’équipe. Nous vous recommandons d’utiliser l’application navigateur avec l’édition Professionnel ou Equipe. Le compte gratuit donne un avant-goût des nombreuses fonctionnalités et les prix d’abonnement restent raisonnables pour les entreprises. Ce n’est donc pas forcément dérangeant que l’outil ne puisse pas générer de code à partir des diagrammes. Enfin, Lucidchart s’intègre avec une variété d’applications populaires pour le travail en équipe et crée des schémas XMI que vous pouvez facilement continuer à utiliser.

IBM Rational Rhapsody : l’environnement de développement graphique pour une intégration complète des processus

IBM Rational Rhapsody est un environnement de développement intégré graphique pour le développement de logiciels et produits. Le programme UML prend en charge le développement de logiciels basés objets pour les applications Web ainsi que les systèmes embarqués et les systèmes temps réel basés sur C++ et Java EE. En utilisant la modélisation UML/SysML, vous pouvez rapidement créer du code source dans l’IDE pour les langages susmentionnés, ainsi que C et C#, MISRA-C ou MISRA-C++, et Ada.

Rhapsody est passé par plusieurs mains après son développement en 1998. Après l’acquisition de la société suédoise Telelogic AB par IBM en 2008, la société américaine a élargi sa gamme de produits Rational avec Telelogics Rhapsody. L’entreprise suédoise avait par ailleurs acheté en 2006 l’IDE de la société I-Logix. En tant qu’un des premiers environnements de développement graphique, Rational Rhapsody s’est répandu en peu de temps.

De grandes marques internationales, par exemple, ont utilisé le logiciel pour des projets de grande envergure qui nécessitent de différencier avec précision leurs versions pour des équipes nombreuses basées dans différents pays. Le constructeur automobile Jaguar Land Rover, par exemple, utilise Rational Rhapsody pour adapter le logiciel de son offre d’infotainment à différents marchés.

Pour ces tâches et bien plus encore, Rhapsody offre un environnement de développement dans lequel vous pouvez dessiner des diagrammes, générer et vérifier du code, comparer ou analyser différentes versions. L’outil UML prend en charge les notations suivantes :

  • UML
  • SysML
  • AUTOSAR
  • DoDAF
  • MODAF
  • UPDM
  • DSL

Un grand avantage : vous pouvez compter sur une certaine compatibilité car UML et Rhapsody ont été développés par la même maison, à savoir Rational Software.

Dans Rhapsody, vous pouvez soit dessiner les modèles librement, soit importer du code existant pour le visualiser sous forme de diagramme, soit télécharger les exigences d’un outil tel que Doors (également parent de la famille Rational). La vidéo YouTube ci-dessous montre comment concevoir un modèle SysML pour un système temps réel à partir d’une liste d’exigences dans Doors. IBM présente donc son approche du INCOSE Vendor Challenge. Pour le projet, un système de parking pour une chaîne hôtelière doit être créé.

Afin de protéger votre vie privée, la vidéo ne se chargera qu'après votre clic.

Les développeurs ont construit l’outil UML sur la base du logiciel open source Eclipse. La version actuelle continue de prendre en charge la plateforme IDE Eclipse comme plugin. On trouve également :

  • Wind River Workbench
  • Green Hills MULTI
  • Microsoft Visual Studio 2008

En tant qu’IDE, Rhapsody fonctionne en temps réel et crée des blocs de code source à partir de diagrammes. Le programme est disponible sous quatre licences différentes. En outre, IBM propose différentes versions de l’outil UML, en particulier pour les différents besoins des entreprises. Les modules sont compatibles avec l’IDE. Vous pouvez choisir entre Architect for Systems Engineers, Designer for Systems Engineers, Architect for Software ou Developer. Les programmes se distinguent principalement par l’étendue de leurs fonctions et le prix.

Developer est une version complète qui combine toutes les fonctionnalités et intègre votre code source dans l’environnement de développement. Il optimise également le parcours depuis le premier schéma jusqu’à la réalisation finale, en passant par le prototype. À cette fin, vous avez notamment accès à l’ingénierie aller-retour et la rétro-ingénierie. Si vous souhaitez comparer les codes source et design ou documenter les processus, cela est également possible. Parmi les versions allégées, Architect for Software est l’outil le plus puissant pour travailler avec UML car il est le seul à offrir ces fonctions pour le développement. Designer for Systems Engineers, quant à lui, marque des points pour notamment la création de prototypes et pour simuler l’exécution du système dès la phase initiale.

Avantages

Inconvénients

Conception modulaire, évolutive.

Prise en charge de tous les types de diagrammes UML-2 courants.

Flux de travail sécurisé et intégré dès le début grâce à un environnement de développement intégré et des interfaces pour d’autres plateformes et outils de développement.

Génération de code pour de nombreux langages de programmation.

Le français n’est pas disponible en langue d’affichage

Longue prise en main

Relativement cher comparé à d’autres outils

Microsoft Visio : l’outil de modélisation UML pour les utilisateurs Office

Microsoft Visio est un logiciel de diagramme et de visualisation qui appartient à la famille Office. Visio est donc facilement intégrable à votre suite Office. Par exemple, si vous utilisez Office Pro 365, Microsoft vous propose une extension pour l’abonnement à Visio. Toutefois, le prix sera ajouté à votre abonnement Office. Visio Online Plan 2 propose une application de bureau et un éditeur Web pour un maximum de cinq PC.

Vous pouvez également vous tourner vers Visio Professional pour une licence permanente d’environ 740 € par utilisateur. Cette version comprend une application de bureau, une application navigateur et une application pour iPad. A noter : Visio Standard ne prend pas en charge les diagrammes UML. Nous ne développerons donc pas les fonctionnalités de cette option. Les versions de Visio présentées ci-dessous s’adressent en premier lieu aux entreprises qui apprécient l’environnement Office et souhaitent optimiser leur travail en intégrant un outil de modélisation dans leur système existant. Bien que les deux versions (Professional et Online Plan 2) aient des fonctionnalités similaires, elles ne prennent pas en charge UML de la même manière :

Type de diagramme UML

Microsoft Visio Professional 2016

Microsoft Visio Online Plan 2 (aussi : Visio Pro pour Microsoft 365)

Diagrammes de classes UML 2.0

Schémas de base de données UML 2.0

Diagrammes de séquence UML 2.0

Etats-transitions UML 2.0

Diagrammes de cas d’utilisation UML 2.0

✔  

Diagrammes d’activités UML 2.0

Diagrammes de composants UML 2.5

Diagrammes de communication UML 2.5

Diagrammes de déploiement UML 2.5

Si vous avez besoin d’une bibliothèque complète de formes avec des spécifications UML actuelles (le standard OMG-UML est au moment où nous écrivons UML 2.5.1) et si vous êtes déjà abonné à Microsoft Office Pro 365, nous vous recommandons Online Plan 2. La condition minimum pour les versions actuelles de Visio est Windows 7. L’application de bureau requiert 1 Go de RAM et 3 Go d’espace disque. En outre, si vous n’avez pas besoin de plus d’un programme compatible pour visualiser les diagrammes, le logiciel gratuit Microsoft Visio 2016 Viewer (plugin pour Internet Explorer) peut éventuellement être suffisant. En raison de sa compatibilité limitée (IE 8-11, Windows 7, 8.1 et 10), le viewer n’est probablement intéressant que pour un petit cercle de clients.

Note

Une version Visio pour Mac n’est actuellement pas disponible. L’application Lucidchart, déjà mentionnée, peut servir d’intermédiaire, car elle importe également des formats natifs de Visio. D’autres alternatives sont SmartDraw (cloud) et OmniGrafflePro (application de bureau).

Visio est limité surtout aux fonctions qui permettent de dessiner des diagrammes et graphiques vectoriels selon les standards de l’industrie et pour y travailler en équipe. Si vous rendez public un diagramme, les membres autorisés de l’équipe pourront y travailler de manière parallèle. Si besoin, vous pouvez également partager vos idées à l’aide du plugin intégré Skype for Business. Les schémas finis et les prototypes peuvent être facilement partagés dans le Cloud lié.

Si vous voulez créer des blocs de code à partir de vos diagrammes, vous avez besoin d’autres outils UML, tels que Visual Studio de Microsoft. Comme cela fait également partie de la suite de produits du Groupe, l’IDE permet d’intégrer simplement Visio dans le processus de développement. Cependant, à partir de la version Entreprise 2017, Visual Studio n’intègre plus de modèles UML. Pour exporter vos diagrammes sans perte de données et continuer à travailler dessus, enregistrez votre travail dans l’outil de diagramme UML dans les formats de métadonnées OPC/XML natifs.

Formats Visio natifs :

  • VSD (dessins)
  • VSS (tampons)
  • VST (templates)
  • VSW (dessin sur le Web)
  • VSDX (dessin avec métadonnées OPC/XML)
  • VSDM (dessin avec métadonnées OPC/XML, compatible macro)
  • VSSX (tampon avec métadonnées OPC/XML)
  • VSSM (tampon avec métadonnées OPC/XML, compatible macro)
  • VSTX (templates avec métadonnées OPC/XML)
  • VSTM (templates avec métadonnées OPC/XML, compatible macro)
  • VSL (en tant qu’extension)

Visio ne dispose pas des fonctions de génération de code ou d’ingénierie aller-retour. Cependant, il permet la rétro-ingénierie. Vous pouvez créer des diagrammes UML à partir de données ou de code source importés. L’outil UML remplit ainsi sa tâche principale, qui est de présenter clairement les processus et les systèmes. Visio vous permet également d’incorporer des données en temps réel dans vos diagrammes en un seul clic. Cette liaison de données représente par exemple des processus métier de gestion complexes (avec BPMN) pendant toute leur durée d’exécution. Vous pouvez également l’utiliser pour tester les dépendances d’un système à l’aide d’un diagramme de communication UML, en direct avec des données réelles.

Avantages

Inconvénients

Prend en charge UML 2.0 (UML 2.5 aussi pour Online Plan 2), y compris les métadonnées XML

La liaison de données en temps réel permet de réaliser des tests en temps réel

Interface utilisateur claire avec menu ruban familier

Difficile courbe d’apprentissage pour les débutants

Assez cher

La génération de blocs de code n’est pas intégrée

Comparaison des outils UML : résumé

Que ce soit les outils UML gratuits, les outils UML en ligne ou un environnement de développement intégré qui offre des outils UML : le meilleur outil UML est celui qui permet d’exécuter efficacement les tâches souhaitées tout en consommant le moins de ressources possible. Comme vous pouvez le voir dans la liste précédente, il existe des outils UML très divers. Que vous souhaitiez faire un bref schéma ou créer des blocs de code source pour un système complexe et les analyser à l’aide de diagrammes, l’une des applications présentées pourra certainement vous aider. Comme il est désagréable de dépenser tout son budget mensuel dans un petit outil de modélisation, nous détaillons également les prix des offres dans notre tableau comparatif. L’aperçu suivant résume les principales questions des outils de diagramme UML que vous pouvez vous poser.

Outil UML

Type

Plateforme

Langages de programmation / formats pris en charge

Intégration travail en équipe

Version UML prise en charge

Adapté pour

Prix

Gliffy

Logiciel de diagramme Web

Navigateur, Plugin pour Confluence ou Jira, Google Apps, Hipchat

JavaScript, HTML5, VDX, gXML

UML 2.5

Débutants, Schémas

Abonnement gratuit et Abonnement Premium à partir de 5 € par mois environ

ArgoUML

Open source Logiciel UML sous Eclipse Public License 1.0

Bureau, dépendant de la plateforme

Java et C++ (plugin), C#, PHP4 et 5, Ruby

1.4

Débutants UML, Schémas

Gratuit

MagicDraw

Logiciel propriétaire avec licence utilisateur unique, licence flottante et mobile

Bureau, dépendant de la plateforme

Java, C++, C#, CIL, XML, CORBA, WSDL, EJB, DDL, IDL

✔  Serveur Equipe dans l’édition Entreprise

1.4 – 2.5

Grosses entreprises, tâches complexes

Paiement unique à partir d’env. 300 $

Lucidchart

Logiciel de diagramme Web

Navigateur, App pour iOS et Android, Plugin

JavaScript, HTML5, SQL

UML

Schémas, gros projets, travail en équipe

Freemium, Abonnement à partir d’env. 5 € par mois, gratuit (Education License)

IBM Rational Rhapsody

Environnement de développement graphique pour le développement et la validation de logiciels basés sur des modèles

Développement plateforme

Java EE, C++, C#, EJB, WSDL, XSD, CORBA IDL, SQL, .NET

Avec Plugin

UML 2.1

Modulaire, IDE complètement intégrable

Sur demande

Microsoft Visio

Logiciel propriétaire de diagrammes et de graphiques vectoriels

Windows, Browser, App iPad, machine virtuelle

C++, C#, VSDX, VSDM

UML 2.0 + 2.5

Gros projets

Abonnement à Visio Online Plan 2 à partir d’env. 13 € par mois, paiement unique pour Visio Professionel d’environ 740 €.


Attendez ! Nous avons quelque chose pour vous !
Votre messagerie professionnelle

Créez une adresse personnalisée
Affichez votre sérieux sur Internet
Nom de domaine inclus
À partir d' 1 € TTC/mois
Conseiller personnel inclus !