IMAP ou POP3 : comparaison de ces protocoles

Les courriers électroniques sont transmis par serveur mail mais aussi grâce à certains programmes email, appelés clients email. Ces clients email, comme par exemple Mozilla Thunderbird ou Windows live mail, recourent aux protocoles pour afficher les courriels. La procédure diffère selon chaque protocole utilisé : le protocole de réseau IMAP ouvre les messages directement sur le serveur tandis que le protocole de communication POP3 télécharge les données puis les ouvre localement.

IMAP : ce qui se cache derrière le protocole de réseau

Le protocole IMAP, de l’anglais Internet Message Access Protocol, est un protocole de transmission de fichiers textes en réseau qui permet l’accès aux emails situés sur un serveur. Si vous configurez votre compte avec IMAP, votre client email établit une connexion au serveur lors de chaque consultation. Vous pouvez accéder aux différents dossiers et emails dont les contenus vont être chargés depuis le serveur sur demande. Tous les messages et les structures de dossiers de courriels peuvent être enregistrés sur le serveur et donc être accessibles jusqu’à ce qu’ils soient effacés. La consultation de vos courriels peut ainsi être effectuée depuis n’importe où, sur différents ordinateurs et clients emails connectés à Internet, ce qui permet de retrouver vos structures de dossiers, courriers et autres données constamment actualisés.

La connexion entre le serveur et le client IMAP est effectuée via le protocole de transmission TCP/IP sur le port 143 (port 993 avec une connexion plus sécurisée). Le client communique avec le serveur par messages textuels et ne nécessite pas de réponses directes à des commandes précises. Afin de pouvoir enregistrer les retours du serveur dans la suite du processus, le client exprime ses commandes via une signalisation par laquelle le serveur mail va répondre. Les lignes de réponse commencent avec un astérisque si son contenu contient des informations. Si l’en-tête de la réponse comprend le signe « plus », cela signifie que le serveur s’attend à recevoir des informations supplémentaires sur la commande reçue.  Ce retour nous informe sur le succès (OK), l’échec (NO) ou encore une faute de syntaxe (BAD) des commandes client IMAP respectives.

Comment fonctionne le protocole de transmission POP3?

Le protocole POP3, Post Office Protocol en anglais, permet l’extraction d’emails à l’aide d’un client. Dans ce but, le client établit une communication à un serveur de réception de courrier sur lequel il est nécessaire d’installer un logiciel de serveur POP3. Dans cette configuration, les emails sont téléchargés et enregistrés sur l’ordinateur du client email. Suite à cette extraction, les messages électroniques sont effacés du serveur email et la connexion est interrompue. Vous pouvez ensuite ouvrir et traiter localement le contenu des emails ainsi téléchargés, sans que le client et le serveur soient connectés. Le temps nécessaire au processus d’extraction varie en fonction du volume des contenus des emails. Un message ne peut être téléchargé qu’à partir d’un client POP3.

Les clients POP3 recourent au port 110 lors du processus de connexion au serveur mail via TCP/IP. Si la connexion est cryptée, le port 995 est utilisé. Si le serveur et le client sont liés, ils communiquent par commandes. Ces commandes POP3 sont constituées d’une limite de quatre caractères ainsi que d’un ou plusieurs paramètres. Le serveur répond directement à chaque commande avec une annonce de statut positive (+OK) ou négative (-ERR), ainsi que d’éventuelles informations annexes. Le processus de transmission POP3 est constitué de trois grandes étapes. La première étape passe par l’identification de l’utilisateur pendant laquelle le client, grâce à un identifiant et un mot de passe, identifie le serveur mail correspondant. Dans un second temps, le véritable processus de chargement des messages se lance. Si tous les emails ont bien été téléchargés et que client et serveur se sont convenablement déconnectés, les données sont ensuite supprimées. Si une interruption a lieu lors du chargement, toutes les données sont conservées de manière à ce qu’elles puissent être téléchargées à nouveau ultérieurement.

Différences entre IMAP et POP3

Une comparaison entre les deux protocoles met en avant les différences entre IMAP et POP3, considérées comme élémentaires : tandis que les clients IMAP établissent une communication continue au serveur, la connexion d’un client POP3 n’est effectuée que lors d’un instant T, c’est-à-dire uniquement lors du chargement des données avec le serveur POP3. Cela est étroitement lié à l’utilisation des logiciels de messagerie par les utilisateurs, pouvant être sensiblement différente. Avec POP3, les emails téléchargés sont ensuite supprimés du serveur email. Avec le protocole de réseau IMAP, vos courriers restent intacts sur le serveur email, à moins de les supprimer manuellement. C’est aussi la raison pour laquelle plusieurs clients email peuvent avoir accès en même temps aux mêmes ensembles de données via le protocole IMAP. Avec POP3, l’accès à un client isolé est limité car tous les emails reçus sont toujours téléchargés sur un ordinateur local. Le tableau suivant compare les différences entre IMAP et POP3 :

IMAP POP3
Connexion au port 143 (993) Connexion au port 110 (995)
Connexion durable Connexion lors de l’extraction d’emails uniquement
Les réponses aux commandes ne sont pas attendues Réponse immédiate aux commandes nécessaire
Les emails restent sur le serveur jusqu’à leur suppression Les emails sont supprimés après avoir été téléchargés avec succès
Chargement possible de messages sur différents clients Un message ne peut être chargé que sur un seul client
Seuls les emails souhaités sont téléchargés Tous les emails reçus sont téléchargés

IMAP pour plusieurs clients, POP3 pour un client unique

Des possibilités d’utilisation différentes des deux protocoles résultent aussi des différences entre IMAP et POP3 mentionnées ci-dessus : comme POP3 est limité à un seul client et que les emails y sont systématiquement extraits intégralement, l’utilisation de ce protocole de communication s’avère idéale si vous souhaitez extraire vos emails sur un seul client et donc un seul ordinateur. De plus, une fois les courriels téléchargés, la connexion au serveur mail n’est plus nécessaire et vous pouvez de fait consulter et traiter vos courriers électroniques sans connexion Internet.

Si vous souhaitez accéder aux mêmes adresses emails depuis des supports et clients emails différents, le protocole IMAP est le meilleur choix. Ce choix est d’autant plus judicieux si vous voulez accéder à vos mails partout, lorsque vous êtes en déplacement grâce à des connexions Internet mobiles. Vous pouvez aussi télécharger des emails au cas par cas pour les consulter hors connexion.  Si aucune version locale d’email n’a été téléchargée au préalable, vous aurez besoin d’une connexion à Internet pour le consulter. Grâce à la fonction de chargement des courriels, il est possible d’aménager et de gérer des structures de dossiers via IMAP, mais aussi d’associer des statuts de traitement à vos emails ou d’archiver des messages envoyés. Toutefois, de par ses fonctions supplémentaires et du fait que les emails restent intacts sur le serveur mail jusqu’à leur suppression, le protocole IMAP s’avère sensiblement plus gourmand en ressources que son homologue POP3.  

Si vous devez vous décider entre IMAP ou POP3, n’oubliez pas de considérer aussi bien vos besoins quant à l’utilisation de votre messagerie que vos ressources informatiques disponibles.


Attendez ! Nous avons quelque chose pour vous !
Votre messagerie professionnelle

Créez une adresse personnalisée
Affichez votre sérieux sur Internet
Nom de domaine inclus
À partir d' 1 € TTC/mois
Conseiller personnel inclus !