URN : ce qu’il faut savoir sur le « Uniform Resource Name »

La plupart des gens connaissent les URL. Les URL sont des chaînes de caractères qui permettent de désigner des sites Web ou d’autres médias sur les serveurs Internet. C’est grâce à cette forme d’identification que nous pouvons naviguer sur Internet. Mais il existe aussi les URN, les « Uniform Resource Names ». Les URN sont étroitement liés aux « Uniform Resource Locators » (URL), mais ils présentent une tout autre fonction que les URL. Leur fonction n’est pas moins importante que celle des URL et elle vous est expliquée ci-dessous.

Qu’est-ce qu‘un URN ?

Les « Uniform Resource Names » permettent d’identifier toutes les ressources à l’aide d’un identifiant unique. Cela est particulièrement intéressant sur Internet parce qu’il s’agit d’un espace où les personnes et les applications se rencontrent, et où elles échangent à propos d’objets spécifiques. Ce système d’identification précis garantit que toutes les personnes impliquées dans les échanges parlent bien du même contenu.

Pour cela, il faut toutefois s’assurer que l’identification de l’objet fonctionne efficacement et qu’elle ne soit pas modifiée. L’identification doit donc être attribuée indépendamment du lieu et du temps. Les URN sont parfaitement adaptés pour garantir le bon fonctionnement de cette identification car ils sont valables toute leur existence et ne dépendent pas de la localisation de la ressource. Cela signifie que même si les données venaient à être déplacées ou stockées ailleurs, le nom de l’objet ne serait pas modifié pour autant.

Remarque

Théoriquement, tous les types de ressources sont identifiables avec un URN, mais dans la pratique, ce format est essentiellement utilisé pour identifier les médias. Les URN servent à identifier clairement les livres et les autres contenus. Pour ce faire, d’autres informations telles que les ISBN sont également sollicitées.

La structure de l’URN

Les URN respectent les règles syntaxiques de l’URI. La structure des URN doit se soumettre à un schéma bien précis – le schéma étant d’ailleurs le nom de la première partie de la syntaxe. D’autres informations sont données après le schéma, toutes séparées les unes des autres par un double point.

urn:<nid>:<nss></nss></nid>

Chaque URN se compose d’au moins trois parties :

  • Chaque URN commence par préciser le schéma URN.
  • Le schéma est ensuite suivi par un Namespace Identifier (NID), un identificateur d’espace de noms qui doit être enregistré auprès de l’IANA et qui peut être composé de plusieurs espaces de sous-noms subordonnés (eux-mêmes séparés les uns des autres par un double point).
  • Enfin, on retrouve le Namespace-specific String (NSS) qui identifie l’objet de manière précise.

Les espaces de nom utilisés sont enregistrés par l’Internet Assigned Numbers Authority (IANA). La liste officielle contient plus de 60 espaces de nom différents, parmi lesquels les plus connus sont :

  • issn : International Standard Serial Number : le code unique pour l’identification des ressources continues telles que les magazines.
  • isbn : International Standard. Books Number : l’identifiant unique pour les livres.
  • nbn : National Bibliography Number : le regroupement des mécanismes d’identificateurs utilisés par certaines bibliothèques nationales.
  • uuid : Universally Unique Identifier : l’identifiant unique pour les informations contenues dans un système informatique.
  • isan : International Standard Audiovisual Number. Le code unique pour les œuvres audiovisuelles, telles que les films et quel que soit le format de la publication.

Quelle est la différence entre un URN, un URL et un URI ?

Le « Uniform Resource Name » partage quelques caractéristiques communes avec le « Uniform Resource Locator » (URL). Aussi bien les URN que les URL sont des sous-ensembles des Uniform Resource Identifiers (URI). Ce système d’URI a été conçu pour identifier et pour pouvoir retrouver toute forme de ressource, qu’il s’agisse de sites Web ou d’emails sur un réseau comme Internet. Cela s’applique également aux URL et URN, et malgré leurs particularités respectives, les sous-ensembles suivent tous deux le schéma de l’URI.

Les URN se différencient des URL par leur objectif : les URN ont pour objectif d’identifier une ressource de manière permanente, tandis que les URL doivent indiquer l’accès à la ressource. Les URN sont conçus de manière que l’identification soit indépendante du stockage des données. De leur côté, les URL sont conçues pour guider vers l‘emplacement précis de la ressource. Les deux formats sont construits de manière similaire mais poursuivent deux objectifs bien différents.


Attendez ! Nous avons quelque chose pour vous !
Votre messagerie professionnelle

Créez une adresse personnalisée
Affichez votre sérieux sur Internet
Nom de domaine inclus
À partir d' 1 € TTC/mois
Conseiller personnel inclus !