Trouver une idée de start-up et la réaliser

Avec de grands rêves à la clé et peu d’argent de la poche, amener le prochain « gros truc » sur le marché et engranger les milliers en un rien de temps : les start-ups sont à l’avant-garde des entrepreneurs. Si vous voulez aussi faire partie de ces « jeunes sauvages », vous trouverez ici une feuille de route pour trouver une idée de start-up innovante et connaître les points importants lors de sa création.

Qu’est-ce qu’une start-up ?

Quand on le traduit, le terme de « start-up » exprime d’emblée une caractéristique essentielle de ce type d’entreprise : les start-ups sont des entreprises qui viennent d’être fondées (« démarrer » ou « débuter »). Une autre caractéristique est la haute capacité d’innovation – nombreuses sont les idées de start-up qui tournent autour de la numérisation, du développement durable et de la Tech. Tous les domaines qui recèlent de hauts potentiels d’amélioration et d’innovation totale. Dans un cas optimal, l’idée commerciale d’une start-up n’est pas seulement innovante, mais aussi évolutive – ce qui signifie que le potentiel d’une croissance (rapide) est extraordinairement élevé.

Une autre particularité des start-ups concerne aussi souvent le capital : il est pratiquement toujours très limité au départ. Pour élever une idée au degré de maturité exigé par le marché, il est souvent nécessaire de s’en remettre à des sponsors ou investisseurs. Et comme les idées de start-up sont justement connues pour leur haut potentiel, elles sont également des dossiers d’investissement appréciés.

Comment trouve-t-on les meilleures idées de start-up ?

Il est de ces moments où l’on trébuche sur une difficulté du quotidien et où l’on pense : « Ceci doit pouvoir mieux se passer ou autrement ». Avouons-le : les grandes entreprises de start-up naissent rarement d’une telle démarche. Le quotidien n’en reste pas moins un bon point de départ pour trouver des idées. Si vous souhaitez adopter une démarche plus structurée, de nombreuses méthodes de créativité et de brainstorming se prêtent à la collecte d’idées de start-up, à les structurer puis à les prioriser.

Appliquez par exemple les approches suivantes pour générer des idées :

  1. Exploiter des potentiels d’optimisation : examinez les modèles d’affaires existants et demandez-vous si quelque chose peut être fait mieux, plus rapidement ou à moindre coût. Ceci peut concerner par exemple l’allègement de chaînes d’approvisionnement ou la production de marchandises à meilleur coût.
  2. Répondre à des besoins : vous avez peut-être déjà noté vous-même l’absence d’un produit ou d’un service sur le marché – ou vous recherchez les problèmes non résolus auxquels font face les entreprises et divers groupes de clients.
  3. Identifier et surfer sur des tendances : notre société est constamment traversée de tendances et de développements qui sollicitent des idées innovantes – des exemples actuels en seraient la protection du climat ou la problématique des soins.

Trouver une idée de start-up innovante : autres sources possibles

D’autres sources d’inspiration se présentent à vous si la perspective d’échafauder une idée personnelle vous décourage (encore) :

  1. Observez ce que les autres font. Les plateformes et articles qui présentent des idées de business en ligne et hors ligne ne se comptent plus. Une source d’inspiration d’un autre genre est la « matrice d’idées de start-up » qui met en relation les différents secteurs d’activité et les approches de modèles d’affaires, et qui est remplie d’exemples plus ou moins connus. Cette matrice n’est naturellement pas non plus une recette miracle mais peut aider à identifier des potentiels de manière à déboucher sur de toutes nouvelles idées de start-up.
  2. Reprendre la succession d’une entreprise : la possibilité de reprendre une entreprise existante ou de la rejoindre s’offre parfois – et il existe aussi des plateformes spécifiques dans ce domaine. Ce type d’entreprises ou leur reprise n’est pas à proprement parler une start-up, mais ceci constitue toutefois le point de départ à une nouveauté.
  3. Franchise : si non seulement les idées vous manquent, mais que vous n’osez pas (encore) vous lancer dans la création d’une entreprise de votre propre chef, vous pouvez vous tourner vers des modèles de franchise. Vous profitez ici d’un modèle d’affaires établi, d’un accompagnement lors de la création de l’entreprise et d’une enseigne connue – il ne vous reste plus qu’à apporter le capital de départ et qu’à vous acquitter des frais de franchise auprès du réseau. Ici aussi, la force d’innovation demeure limitée et les idées de start-up classiques sont plutôt rares.

Idées de start-up innovatives à succès : 5 idées exposées dans les grandes lignes

Les cinq exemples suivants d’idées de start-up « Made in Germany » et à l’international montrent qu’il n’est pas toujours nécessaire de réinventer la roue pour rencontrer un succès phénoménal.

  1. N26 : une nouvelle banque directe dont le compte courant sur appli peut être utilisé gratuitement. Le conseil à la clientèle a lieu sous une forme entièrement numérique dans le cadre d’une discussion en direct. Ce qui peut apparaître peu novateur dans les faits est estimé actuellement à plus de trois milliards d’euros.
  2. Blinklist : une application également développée en Allemagne, qui met à disposition un condensé d’informations issues d’ouvrages spécialisés, de guides et de best-sellers en version résumée ou audio. L’innovation de la transmission compacte de savoir a rencontré un énorme succès aux États-Unis dans un premier temps, mais Blinklist a su aussi s’établir en Allemagne.
  3. Dropbox : cette idée de solution Cloud a émergé en 2007 après que son fondateur a oublié son stick USB à son domicile. À l’heure actuelle, plus de 300 millions de données sont stockées tous les jours dans la Dropbox et l’entreprise pèse plus de 300 milliards de dollars. Reconnaissons-le : la phase de start-up est dépassée ici depuis belle lurette.
  4. AirBnB : même AirBnB a commencé très bas. Il a fallu deux bonnes années pour que l’idée d’une plateforme de location d’hébergements privés fasse son chemin. Aujourd’hui, vous trouvez plus de deux millions d’hébergement, de circuits et bien plus dans près de 190 pays chez AirBnB.
  5. Zappos : le plus grand magasin de chaussures en ligne du monde, qui appartient désormais à Amazon, est le parfait exemple du cours que peut parfois prendre le développement d’une start-up. Son fondateur réalisait des clichés dans des magasins de chaussures au début de sa carrière, les publiait en ligne et achetait les chaussures dans le magasin en question dès qu’un client les achetait auprès de lui en ligne. Ceci lui permit de vérifier pas à pas si son idée d’une boutique en ligne pouvait fonctionner et d’identifier l’assortiment qui attire les clients.
Conseil

vous avez rédigé un business plan pour une boutique en ligne et vous êtes maintenant prêt à vous lancer ? Mettez votre boutique en ligne en place avec IONOS et utilisez-le bouton Acheter pour les réseaux sociaux pour doter aussi vos réseaux sociaux d’une fonction d’achat.

Quelle est l’anatomie d’une bonne idée de start-up ?

Les idées ne vous manquent pas, mais vous éprouvez encore des incertitudes quant à savoir si l’une d’elles est vraiment bonne ? Vous pouvez vous appuyer sur certains aspects ou points clés pour évaluer des idées de start-up.

Apportez au début des réponses concernant le problème que vous entendez résoudre et les personnes auxquelles s’adresse cette solution. Plus la pertinence est élevée (pour votre groupe cible), mieux c’est. Évaluez ensuite si une idée est réalisable et évolutive, et dans quel degré de difficulté : les idées qui peuvent être concrétisées rapidement et qui fonctionnent dès à faible échelle sont idéales – vous pourrez ainsi conquérir rapidement le marché et y tester votre idée. À l’issue d’un premier test ou retour d’expérience de votre groupe cible, vous développez votre produit ou votre prestation de services et les soumettez à nouveau à un test, et ainsi de suite.

Il convient de ne pas sous-estimer cet aspect pour une bonne idée : vous devriez apporter le savoir-faire requis pour vous mettre à votre compte – car si vous devez d’abord acquérir les connaissances ou trouver le partenaire adéquat, l’entreprise peut rapidement prendre un tour trop compliqué.

Après avoir entrepris une première évaluation de votre idée, discutez-en auprès de vos amis, collègues et partenaires afin de réunir ici aussi un retour d’information. Un regard neutre et externe peut parfois aider à révéler les potentiels et les points faibles.

Fonder une start-up : donner vie à des idées

Après avoir porté votre choix sur une idée, il s’agit de passer à sa concrétisation et à la création d’entreprise. Exploitez le travail préalable réalisé suivant la section précédente pour dresser un modèle d’affaires et un business plan. Le business plan est important pour mettre sa propre idée au banc d'essai en théorie et en détail, et convaincre des investisseurs. Outre l’idée en soi, le business plan doit s’articuler autour de contenus comme une analyse du marché et des groupes cibles, l’évaluation des opportunités et risques ainsi qu’un prévisionnel financier et un plan d’investissement. Si la structure du plan vous pose des problèmes, des logiciels de business plan pratiques vous apportent un cadre préétabli.

Note

Une forme particulière de la création de start-up, la dénommée Lean-Startup, permet de développer de manière allégée et accélérée le plus petit produit résultant d’une idée, afin de l’amener sur le marché, de le tester et d’en poursuivre le développement, etc. Avec des idées de start-up de ce type, les business plans jouent un rôle plutôt secondaire car de nombreux aspects prennent tournure au fil du temps. Utilisez dans ce cas le plan d’affaires plutôt comme un échafaudage grossier et un document « vivant », appelé à être modifié en permanence et à se développer (à l’instar de votre idée).

Une fois le plan sur pied, penchez-vous d’une part sur les possibilités de financement, et d’autre part sur les formalités administratives à accomplir pour enregistrer votre activité, vous inscrire auprès d’une organisation professionnelle et conclure des assurances. Une fois toutes ces étapes franchies, vous pouvez vous lancer dans la réalisation concrète et la commercialisation de votre idée.

Le site Web comme canal de distribution essentiel

Un site Web est surtout pour les start-ups un outil central de vente et de marketing. Dans le meilleur des cas, occupez-vous dès la création de l’entreprise d’enregistrer votre propre domaine et de mettre sur pied un site Web séduisant. Si vous êtes pressé, des boîtes à outils comme IONOS My Website, ou des services de création de site Web peuvent vous aider.

Vous n’êtes pas encore sûr de connaître tous les tenants et aboutissants pour démarrer avec votre idée de start-up ? Nous détaillons une nouvelle fois les différentes étapes dans notre guide traitant du thème « Créer une entreprise ».


Attendez ! Nous avons quelque chose pour vous !
Créez une adresse personnalisée!

Créez une adresse personnalisée
Affichez votre sérieux sur Internet
Nom de domaine inclus
À partir d' 1 € TTC/mois
Conseiller personnel inclus !