Log Wordpress : utiliser correctement un log d’erreurs

Les logs WordPress regroupant les erreurs consignées permettent de remédier aux pannes et d’identifier rapidement les sources d’erreur. Pour cela, il suffit d’activer le log d’erreurs WordPress via le fichier wp-config.php. ou d’utiliser un plugin de log d’erreurs spécial.

Qu’est-ce qu’un log d’erreurs WordPress ?

Pour tous les services d’un site WordPress fonctionnant via le serveur, il existe des logs d’erreurs WordPress (error logs en anglais) consignant les activités en cours. Les logs d’erreurs WordPress, c’est-à-dire les journaux d’erreurs WordPress, sont une fonctionnalité particulièrement intéressante et importante. Ils permettent de consigner et d’enregistrer les erreurs qui surviennent sur les pages Web, dans des scripts ou dans des services tels que des plugins. Vous pouvez ainsi rapidement identifier les causes des erreurs et résoudre les erreurs typiques telles que la page blanche dans WordPress.

Conseil

Avec l’hébergement Wordpress de IONOS, créez un site Web WordPress moderne, sûr et attrayant. Trois domaines gratuits sont inclus (de façon durable).

Comment fonctionne la journalisation des erreurs dans WordPress ?

Pour pouvoir utiliser les logs d’erreurs de WordPress, vous devez d’abord activer la journalisation des erreurs. Cette activation peut être réalisée via des plugins de surveillance des erreurs ou via le fichier wp-config.php. Ce fichier de configuration joue un rôle essentiel dans vos paramètres WordPress et définit entre autres la manière dont un site Web se connecte à la base de données WordPress ou les clés de sécurité et les préfixes de tables devant être utilisés. Il est notamment possible d’activer la journalisation des erreurs dans le fichier PHP.

Une fois error log activé dans Wordpress, votre système crée automatiquement des journaux d’erreurs PHP et les enregistre. La différence avec le mode de débogage Wordpress réside dans le fait que les erreurs et les avertissements sont directement affichés à l’administrateur lors du débogage. Toutefois, pour enregistrer les journaux d’erreurs en vue d’un accès ultérieur, il convient de mettre en place des logs d’erreurs WordPress. Si une erreur survient alors que le log d’erreurs est activé, il suffit de trouver le fichier correspondant appelé debug.log dans le dossier /wp-content/ du répertoire racine. Ce fichier comporte l’ensemble des erreurs, des avertissements et des notes et peut être affiché, téléchargé et modifié.

Utiliser un log WordPress pour consigner les erreurs

Contrôle manuel

Procédez comme suit pour mettre en place manuellement la journalisation des erreurs et vérifier le error log dans Wordpress.

Étape 1 : dans le tableau de bord de l’administrateur, connectez-vous au serveur Web via le client SFTP ou FTP ou une autre application de gestion de fichiers.

Étape 2 : accédez au répertoire racine de votre site Web et recherchez-y le fichier wp-config.php. Réalisez tout d’abord une sauvegarde du fichier original et ouvrez-le ensuite avec un éditeur de texte.

Étape 3 : recherchez la ligne suivante dans le fichier PHP téléchargé : That´s all, stop editing! Happy publishing.

Étape 4 : dans un premier temps, insérez le code de débogage suivant devant la ligne en question afin d’activer le mode de débogage de WordPress :

define( 'WP_DEBUG', true );

Si le code se trouve déjà dans le fichier avec la valeur false, il suffit de passer la valeur sur true pour activer le mode de débogage.

Étape 5 : à présent, il suffit d’ajouter un élément de code complémentaire pour activer également le log d’erreurs WordPress. Pour ce faire, insérez la commande suivante directement sous le code de débogage :

define( 'WP_DEBUG_LOG', true );

Étape 6 : enregistrez toutes les modifications et chargez le fichier dans le répertoire racine.

Étape 7 : pour consulter et vérifier les journaux d’erreurs enregistrés dans le répertoire racine, reconnectez-vous au serveur Web et accédez au dossier /wp-content/. Vous y trouverez le fichier debug.log contenant tous les messages d’erreur consignés.

Plugins de journalisation des erreurs

Il existe également des plugins Wordpresspour la surveillance des erreurs permettant d’ouvrir les logs d’erreurs enregistrés directement dans le tableau de bord de l’administrateur et d’afficher et d’enregistrer les erreurs. Pour ce faire, vous devez d’abord activer le log WordPress pour la journalisation des erreurs, de la façon décrite ci-dessus. De manière générale, vous pouvez également installer et activer le plugin correspondant pour utiliser automatiquement le log d’erreurs.

Les plugins de log d’erreurs comportent souvent les fonctionnalités suivantes :

  • des widgets de tableau de bord permettant d’afficher les messages d’erreur actuels du journal d’erreurs PHP (nombre de logs en option)
  • des notifications par e-mail concernant les derniers messages d’erreur et avertissements
  • des liens automatiques dans le log d’erreurs renvoyant aux sources d’erreur
  • l’enregistrement des erreurs de ping

Les plugins de log d’erreurs WordPress suivants peuvent être utilisés :


Attendez ! Nous avons quelque chose pour vous !
Votre messagerie professionnelle

Créez une adresse personnalisée
Affichez votre sérieux sur Internet
Nom de domaine inclus
À partir d' 1 € HT/mois (1,20 € TTC)
Conseiller personnel inclus !