Hébergement Web : comparatif entre serveurs

Qu’il s’agisse d’un site Internet de loisirs, d’un forum de fans ou d’une base de données d’entreprise, tous les sites qui mettent des informations à disposition sur le Web nécessitent un serveur solide et adapté. Par ailleurs, les projets Web sont tout aussi divers que les possibilités d’hébergement chez un fournisseur spécialisé. Pour vous aider dans votre choix, vous trouverez ici un comparatif entre les différents serveurs Web. Dans cette liste, il convient de comparer la performance du serveur par rapport aux exigences de mises en place. En effet, certains projets exigeant des ressources plus importantes, tels que les boutiques en ligne ou les serveurs de bases de données, peuvent être ralentis à cause de matériels peu performants. A l’inverse, les ressources de certains hébergements professionnels peuvent dépasser les besoins des sites peu exigeants tels que les blogs ou les forums. Les hébergements Web sur serveurs proposent des offres avec différents niveaux de performance qu’il est possible de réserver. La palette de services s’étend en général du serveur dédié en passant par la machine virtuelle jusqu’à la solution d’hébergement sur le Cloud.

Le serveur dédié

Toute application Web est indépendante d’un serveur capable de livrer des données en réseau et si besoin à un programme client : par exemple si un utilisateur accède à son application Web via son navigateur. Un service d’hébergement dédié met exclusivement à la disposition de ses clients un ensemble de composants matériels. Ainsi, un serveur dédié est, contrairement aux autres alternatives un matériel physique délimité, situé dans le centre de données du fournisseur dont les ressources sont accessibles uniquement au locataire. Cela le rend libre de procéder à toutes les configurations possibles, choisir son système d’exploitation par exemple. Les serveurs dédiés conviennent surtout au aux projets coûteux dont les besoins en ressources sont prévisibles. Ce modèle d’hébergement est très apprécié chez les développeurs de projets ambitieux, pour les grosses boutiques en ligne ainsi que les logiciels en tant que service (en anglais software as a service, soit SaaS). Etant donné que seuls l’hébergeur et le locataire ont accès à l’administration du site, les serveurs dédiés présentent un avantage en matière de sécurité. Aussi, les ressources sont limitées aux capacités de l’ensemble du matériel dédié qui a été réservé par un client. Si le projet Web dépasse les performances maximales planifiées, il lui faudra migrer vers un serveur plus performant.

Hébergement dédié - Hébergement Web puissant avec hardware dédié

Modulable et rapide à partir de seulement 50€ HT/ mois!

1 domaine inclus
Trafic illimité
Protection anti-malware

Serveur virtuel

Un serveur virtuel se base sur un matériel limité qu’aucun client n’a à disposition de manière exclusive. Au lieu de cela, les ressources sont utilisées par plusieurs clients en même temps. Ce logiciel de virtualisation permet d’exploiter plusieurs serveurs virtuels (vServer) sur un même serveur d‘hébergement performant. Pour cela, l’indépendance d’une machine virtuelle est atteinte par encapsulation. Tous les serveurs disposent en effet d’une partie définie des ressources de la machine (mémoire du disque dur, RAM et CPU). Le locataire d’un tel serveur virtuel reçoit sa propre adresse IP et a la possibilité de choisir librement son système d’exploitation en fonction des possibilités fixées à l’avance. Un serveur virtuel est moins cher qu’un serveur dédié si l’on tient compte du fait que plusieurs serveurs sont hébergés sur un système hôte. Le locataire peut obtenir sur demande un accès à la racine du serveur virtuelle. L’administration du serveur hôte reste toutefois du ressort du fournisseur d’hébergement. Ce type de serveurs d’hébergement convient aux débutants ainsi qu’aux projets Web qui ne connaît pas de pic de visites.

Hébergement Web avec conseiller personnel !

Hébergement Web puissant, flexible et performant avec boîte email et conseiller personnel inclus !

Domaine gratuit
SSL
Assistance 24/7

Le serveur Cloud

Les serveurs Cloud sont aussi des serveurs virtuels. En revanche, ceux-ci n’ont pas recours à des ressources de matériels d’une seule machine physique mais à un parc de serveurs. Les données des utilisateurs ne sont pas déposées sur un système fermé mais partagés en miroir sur plusieurs disques durs physiques. Face aux formes classiques d’hébergement, le serveur Cloud présente ainsi une redondance complète du matériel qui accorde une disponibilité et une sécurité maximale face aux pannes. Les composants défectueux ou comportant des erreurs sont récupérés en temps réel dans le parc de serveurs grâce à leurs différentes copies existantes. Etant donné que toutes les ressources du serveur Cloud du parc sont mises à disposition via un système de serveurs flexile (Cluster), les utilisateurs peuvent les moduler librement et ajuster au fur et à mesure les ressources allouées selon leurs besoins. Le serveur Cloud convient aux modèles d’entreprises dont la performance nécessaire varie grandement et est calculée à la minute près. Les pics de trafic temporaires sont équilibrés avec l’objectif d’être rentable et de proposer la meilleure expérience possible aux utilisateurs. Ainsi, l’hébergement Cloud convient avant tout aux projets Web dont le trafic varie en fonction des saisons (site de location de skis, de planche à voile voire de nourriture de saison) ainsi qu’à ceux dont l’environnement doit être flexible. Pour cela, les besoins en ressources pour un serveur Cloud sont adaptés en temps réels alors qu’un serveur virtuel, en comparaison, n’autorise que l’adaptation de performances via la location de ressources à plus long terme.

Le serveur racine face au serveur managé

Un comparatif de serveurs se focalise sur la distinction entre serveur racine et serveur managé. Tandis que les offres de serveurs qui proposent un accès aux fichiers racine s’adressent en général aux administrateurs professionnels, les serveurs managés sont plutôt destinés aux débutants du milieu. 

  • Serveur racine : en matière d’hébergement Web, les serveurs dédiés, dont les locataires ont accès au compte à la racine, sont appelés serveurs racine (root-server en anglais). Grâce à cet accès à la racine, le client dispose de tous les droits d’accès et reçoit un panel de possibilités de conception et de contrôle complet sur les programmes, les services, les accès, les paramètres de sécurité et les mises à jour. Cette liberté n’est pas sans danger et peut entraîner des erreurs de réglages. L’administration d’un compte racine exige de fait des connaissances techniques dans le domaine pour éviter toute erreur.
  • Serveur managé : si vos connaissances techniques sont insuffisantes pour gérer vous-même un compte racine, il est conseillé de louer un serveur managé. Dans ce cas, l’administration du serveur est prise en main pat le fournisseur d’hébergement. En revanche, les applications sont configurées individuellement. Pour cette raison, l’obtention d’un serveur managé est plus coûteuse que pour un système autogéré.