Qu’est-ce qu’une API key ?

Si vous voulez accéder à un programme ou à une application en passant par une interface de programmation, vous avez besoin d’une API key. Une API key est une clé unique ; elle prend la forme d’une chaîne de caractères gardée secrète et agit comme une autorisation d’accès. L’API se sert de ces clés pour identifier les utilisateurs autorisés, et ainsi protéger les programmes et les systèmes contre tout accès extérieur.

clé API : définition

Vous souhaitez associer et échanger les fonctionnalités de deux programmes ? Utilisez à cet effet des interfaces de programmation, plus connues sous le nom d’API (Application Programming Interface, littéralement « Interface de programmation d’application »). Pour les programmeurs, les applications ou les projets, une API donne la possibilité d’interagir avec un autre service ou un autre programme. De cette manière, une API permet d’exercer un contrôle sur les personnes pouvant faire des demandes entre les différentes API et recevoir les autorisations correspondantes, ainsi que sur les formats de données utilisés.

Pour contrôler les accès, il est possible d’utiliser des clés d’authentification uniques, les clés API. Pour obtenir ces clés API, il convient, entre autres, de s’adresser aux exploitants d’API. Dans le cas où les utilisateurs ou applications sont en possession de la clé correspondante, le serveur API leur autorise alors l’accès.

Comment fonctionne une clé API ?

Le fonctionnement d’une clé API est comparable à celui d’un mot de passe. Dès le moment où une API « appelle » une autre API et demande l’accès à celle-ci, l’autorisation pour cet accès est obtenue au moyen de l’échange de la clé API. La clé API est alors attribuée au service ou programme à l’origine de l’appel, puis transmise au serveur API. Si le serveur API en question confirme l’authenticité de cette clé API, alors il accorde l’accès au programme concerné ou à certaines de ses fonctionnalités. Avec les clés API, vous pouvez également réaliser des actions concernant plusieurs applications en passant par des interfaces API.

Ce sont les opérateurs API qui déterminent les règles d’accès, le format des données ou la portée de ces actions. Grâce à ces interfaces de programmation, il est donc possible de déterminer précisément le type d’utilisateurs ou de projets pour lesquels des droits d’accès sont accordés et des actions sont autorisées. Les clés API peuvent aussi s’ancrer directement dans certains langages de programmation, notamment JavaScript ou Python. Il faut alors que les utilisateurs ou services demandent la clé en JavaScript au serveur API correspondant.

À quoi servent les clés API ?

Les clés API sont principalement utilisées pour exécuter les fonctionnalités suivantes :

  • Identification : une clé API est en mesure d’identifier les API, projets ou services à l’origine de l’appel pour le serveur API. Elle permet donc de garder une trace des entités ayant demandé un accès, que celui-ci ait été accordé ou refusé.
  • Authentification : l’échange de la clé API permet de vérifier que les clients concernés sont bien autorisés à accéder au serveur en question. Cette fonctionnalité permet aussi de vérifier si l’API demandée est bien active.
  • Autorisation : après l’identification du projet ou du service, les règles d’accès du serveur API sont utilisées pour déterminer la mesure dans laquelle l’accès dont il est question peut être accordé.

Comment demander des clés API ?

La manière dont vous demandez ou obtenez des clés API est avant tout fonction de l’API à laquelle vous voulez vous connecter. Les règles d’accès sont différentes en fonction du type d’opérateur pour l’API en question. Toutefois, en règle générale, les clés API sont attribuées sur le modèle suivant :

  • Commencez par accéder à la page du fournisseur dont vous souhaitez utiliser l’API pour l’accès, puis connectez-vous sur la page du développeur.
  • Choisissez des clés API pour des projets existants, ou alors pour créer de nouveaux projets.
  • N’hésitez pas à attribuer un nom à cette clé API, de manière à faciliter son attribution.
  • Une fois la clé API créée et distribuée, intégrez-la à votre site Web ou application de manière à y accéder ultérieurement et à transférer les données concernées. Par la suite, à chaque appel, le serveur API reconnaîtra l’application à l’origine de l’appel grâce à la clé API.
Conseil

Vous aimeriez savoir comment demander une clé API pour des applications comme ChatGPT, Google Maps ou encore YouTube ? N’hésitez plus et découvrez nos conseils sur les thèmes suivants :

Avantages des clés API

Le grand avantage offert par les clés API est avant tout une authentification simple et rapide au niveau des droits d’accès, que ce soit pour les utilisateurs, les services ou les programmes. Cet avantage est particulièrement visible lorsque différentes applications sont connectées entre elles à des fins d’échange de données ou d’actions concernant plusieurs programmes. Les clés d’authentification offrent des avantages aux programmeurs qui créent des applications, et se servent donc des API pour accéder à différents programmes. Les serveurs API peuvent utiliser des clés semblables à des mots de passe. Celles-ci permettent d’empêcher tout acteur malveillant d’accéder au système.

Les clés API proposent les fonctionnalités suivantes si vous souhaitez améliorer et complexifier vos processus d’authentification :

  • Enregistrement des API, programmes, services ou projets demandant l’accès à des API bien particulières ;
  • Définition de droits d’accès par les serveurs API et les opérateurs correspondants, afin de déterminer le type d’actions et d’accès que peuvent autoriser certaines API spécifiques ;
  • Aperçu des accès ayant déjà été accordés ou refusés ;
  • Sécurité supplémentaire offerte par les clés API qui agissent en tant que clés uniques, singulières et secrètes ;
  • Blocage de tout trafic non identifié au sein du réseau ;
  • Limitation du nombre d’appels à une API spécifique, permettant ainsi de contrôler son utilisation ;
  • Meilleure filtration de certains types ou modèles d’accès et attribution à des clés API spécifiques.

Quel rôle jouent les clés API en matière de sécurité ?

Seules, les clés API ne suffisent pas à représenter une véritable mesure de sécurité, mais elles permettent tout de même de sécuriser davantage les accès. Étant donné que les clés API, tout comme les mots de passe, renferment des clients, elles risquent de faire l’objet d’attaques menées par des pirates informatiques. Comme dans le cas d’un mot de passe dérobé, une clé API non chiffrée et volée peut rapidement permettre à des tiers d’accéder à votre système. De manière générale, les clés API sont visibles dans les journaux des serveurs, ce qui peut permettre aux pirates informatiques d’accéder à votre système en faisant croire qu’ils disposent des autorisations nécessaires. Malheureusement, ces clés jouent souvent un rôle dans les cyberattaques, comme les attaques DDoS, les attaques dites « de l’homme du milieu » ou encore les injections.

Si vous utilisez des clés API, nous vous conseillons de tenir compte des aspects de sécurité suivants :

  • Les clés API n’identifient pas concrètement les utilisateurs, mais plutôt les API ou les programmes à l’origine d’une demande d’accès.
  • Contrairement aux mots de passe, les clés API sont rarement chiffrées et stockées côté client ; à la place, elles restent visibles dans les journaux du serveur.
  • Les clés API, tout comme les mots de passe non sécurisés, peuvent très bien être dérobées par des pirates informatiques cherchant à accéder à une application.

API IONOS gratuite

Utilisez l’API de IONOS sans frais supplémentaires pour récupérer ou mettre à jour les données relatives à vos domaines, DNS et SSL.

Enregistrements DNS
Administration SSL
Documentation API

Comment utiliser les clés API en toute sécurité ?

Comme les API permettent aux programmes d’échanger entre eux des données sensibles et autorisent également l’accès à des applications internes, vous devez impérativement disposer d’un système de sécurité fiable en ce qui concerne vos API. Les mesures de sécurité suivantes comptent parmi celles qui renforcent la protection autour des API :

  • Il convient de limiter et de protéger l’accès aux clés API déposées côté client.
  • Il convient d’utiliser une seule clé API par projet et par application.
  • Il convient de supprimer toute clé API qui n’est plus utilisée.
  • Il convient de chiffrer les clés API enregistrées en tant qu’identifiants au repos (Credentials-at-Rest) pour éviter tout vol de clés.
  • Il convient de ne pas intégrer les clés API à du code de façon clairement lisible et de ne pas non plus les enregistrer dans la structure source.
  • Il convient de contrôler l’utilisation et l’exploitation des clés API, par exemple lorsque plusieurs programmeurs utilisent des API REST avec OpenAPI.

Clés API et protection des données

La protection des données correspond à un autre aspect important pour les clés API. Il convient d’y prêter attention dès que vous installez une nouvelle application sur votre téléphone portable et que celle-ci demande des autorisations supplémentaires. En effet, vous êtes parfois susceptible de ne pas vérifier exactement les autorisations que vous demande une application. S’il s’agit de services douteux, vous pourriez involontairement autoriser ceux-ci à accéder à l’ensemble de vos données Facebook, à vos photos ou à la mémoire de votre téléphone. En conséquence, des pirates pourraient collecter l’intégralité de vos données voire, dans le pire des cas, prendre le contrôle de votre système. Nous vous recommandons donc d’utiliser une clé API à des fins d’autorisation d’accès qu’avec des applications fiables, et ce, afin d’éviter toute utilisation abusive de vos données.