Présentation des éditeurs de code (code editors) : les meilleures applications pour Windows, Mac et compagnie

Les utilisateurs peuvent désormais créer des sites Internet simples sans s'y connaître en programmation, grâce à des solutions do-it-yourself modulaires. Ces outils permettent de choisir à volonté des modèles de pages Internet et des commandes, et de les mettre en place par simple glisser-déposer, pendant que le texte source correspondant est généré automatiquement. S'il s’agit toutefois de créer des sites Internet professionnels, les programmeurs disposant d’une bonne connaissance d’HTML, de CSS et JavaScript restent toujours aussi demandés. Contrairement aux projets réalisés avec des éditeurs en ligne (online code editors), les sites réalisés par des professionnels se caractérisent par une forte individualité ainsi qu’un code sourcepropre et bien lisible.

L’outil le plus important de tout développeur de site Internet est sans aucun doute un éditeur de code proposant les fonctionnalités voulues ainsi qu’une grande convivialité, sans pour autant vous encombrer d’options inutiles. Les différents systèmes d’exploitation comme Windows, macOS ou Linux nécessitent des éditeurs de code HTML différents.

Quelles sont les caractéristiques d’un bon éditeur de code ?

Les éditeurs de code classiques constituent une sorte d’intermédiaire entre les éditeurs de texte basiques (code text editors) et les environnements de développement intégrés complexes (integrated development environments, IDE). À la différence des éditeurs de texte, ils proposent un plus grand nombre de fonctionnalités, sans offrir les différents outils pour le développement de logiciels interconnectés des IDE. Ces environnements de développement complexes intègrent en général un éditeur de code, qui n’en est toutefois qu’un parmi les nombreux éléments.

Parmi les éditeurs de code eux-mêmes, il existe des différences, en particulier en ce qui concerne le nombre de langages de programmation et de balisage. Il existe par exemple des éditeurs qui permettent de très bien travailler en C++, Java ou bien Python, et d’autres qui sont conçus spécifiquement pour le design et le développement de sites Internet. De tels éditeurs doivent au moins permettre d’écrire et d’éditer les codes suivants : HTML, CSS et JavaScript. L’une des caractéristiques principales des éditeurs de code est la présence du mode WYSIWYG (What You See Is What You Get), soit « tel écrit, tel écran », qui montre tout de suite aux développeurs ce que donne leur code à l’écran.

Autres caractéristiques des bons éditeurs de code pour Mac (mac code editors), etc. :

  • la possibilité d’enregistrer ses projets dans le langage de balisage de son choix
  • la coloration syntaxique pour différents langages, de préférence configurable
  • une fonction rechercher-remplacer pouvant également traiter les expressions récurrentes
  • une fonction de pliage de code pour les fractions de code apparentées logiquement (folding)
  • la saisie semi-automatique de code (mots, fonctions, paramètres)
  • éditeur de macros
  • gestion simple de snippets de code complets

Présentation des meilleurs éditeurs de code pour Windows, macOS, Linux et Android

Les éditeurs de code sont des logiciels très simples qui ne demandent que peu de capacités de calcul et de mémoire. L’appareil ou le système d’exploitation utilisé est fonction uniquement des choix de l’utilisateur. Pourtant, tous les éditeurs de code ne fonctionnent pas avec tous les systèmes d’exploitation, ce qui restreint le choix si on cherche un éditeur pour Linux (Linux code editor) uniquement, par exemple. Comme pour d’autres logiciels, on distingue aussi les logiciels propriétaires,les solutions open source et les logiciels gratuits, le choix d’un éditeur de code se faisant finalement souvent en fonction de son prix.

Pour vous simplifier la recherche d’un éditeur de code qui pourra vous simplifier votre projet Internet, nous vous présentons dans les sections suivantes les solutions majeures pour les différents systèmes d’exploitation, ainsi que quelques solutions multiplateformes.

Les meilleurs éditeurs de code multiplateforme

Il existe divers éditeurs dont l’usage est universel. Ils proposent par conséquent différents fichiers d’installationpour chaque système ; il vous suffit donc simplement de choisir les fichiers correspondants pour pouvoir installer le programme sous Windows, macOS ou Linux. Il est toutefois possible que les versions d’un même éditeur diffèrent en fonction du système d’exploitation, faisant que certaines fonctions ne seront disponibles, par exemple, que pour Linux.

GNU Emacs (Windows, Linux, macOS)

C’est en 1984 que Richard Stallman a sorti le GNU Emacs, une version révisée et à code source ouvert de l’éditeur Emacs sorti 8 ans plus tôt. Cet éditeur, qui bénéficie depuis d’une licence GNU GPL, est ainsi devenu le premier logiciel du projet GNU à prendre forme à l’époque, projet qui a grandement contribué au développement de l’open source et de Linux. Depuis, cet éditeur de code a été adapté également à macOS et Windows. Au moyen d’une interface fonctionnant en C, qui comprend un interpréteur pour le langage Lisp, on peut lui ajouter des plug-ins pour diverses fonctionnalités ou d’autres langages. Pour télécharger et installer des extensions, désignées « modes » dans l’Emacs GNU, il dispose de son propre gestionnaire de paquets.

Grâce à sa grande modularité, GNU Emacs permet d’accéder non seulement aux outils standard d’un éditeur de code comme le complètement automatique et la coloration syntaxique, mais aussi, si on le souhaite, à des fonctionnalités qui vont bien au-delà de l’écriture et de l’édition de textes et de codes. On peut ajouter par exemple un lecteur audio, un gestionnaire de projet, voire un serveur Web au programme. Une des particularités d’origine de l’éditeur est l’utilisation de raccourcis clavier, qui s’avèrent assimilables sans difficulté. Emacs permet toutefois aussi de travailler largement avec la souris.

Avantages Inconvénients
peut être complété de multiples plugins utilisation par raccourcis clavier un peu inhabituelle
  interface en anglais

Brackets (Windows, Linux, macOS)

En 2012, l’éditeur de logiciels Adobe publiait le projet communautaire open source Brackets sur la plateforme de développement GitHub. La première version officielle, sous licence MIT, de cet éditeur de code Internet pour HTML, CSS et JavaScript était disponible fin 2014. La particularité de Brackets, disponible pour Windows comme pour macOS et Linux, est d'être rédigé principalement en HTML, CSS et JavaScript, c’est-à-dire qu’il est clairement conçu comme éditeur de code HTML. La fonctionnalité d’éditeur de code est en fait assurée au final par des applications tierces comme jQuery, Less, Mustache et CodeMirror. Étant donné que le code source est librement disponible, l’éditeur s’utilise gratuitement tout en se laissant adapter à sa guise (pour ceux qui savent le faire).

Brackets offre d’origine les principales fonctions d’édition de code. La syntaxe du code est automatiquement surlignée en couleur, Brackets proposant automatiquement des suggestions de paramètres et refermant automatiquement les parenthèses. L’onglet Rechercher permet de rechercher dans tous les documents de code ouverts des mots ou des passages de code, et éventuellement de les remplacer. La fonction Live Preview permet de voir à quoi ressemble votre projet en l’état. On peut aussi ajouter des fonctionnalités à Brackets pour Mac, Windows et Linux de façon très simple avec le gestionnaire d’extensions intégré.

Avantages Inconvénients
conçu principalement pour le développement de sites Internet interface en anglais
peut être complété de multiples plugins  

Atom (Windows, Linux 64 bits, macOS)

L'éditeur de code, publié en 2015 par la plateforme de développement GitHub, est diffusé sous le nom d’ Atom. Il découle du framework Electron, lui-même composé du navigateur Chromium et de l’environnement d’exécution (runtime) JavaScript Node.js. Grâce à cette configuration logicielle, Atom n’est pas seulement utilisable sur toutes plateformes, mais aussi configurable pratiquement à volonté – sachant que la communauté Atom différencie les packages (fonctionnalités) des thèmes (permettant de configurer l’interface utilisateur et la coloration syntaxique). Pour la recherche et l’installation de nouvelles extensions, Atom dispose d’un gestionnaire de paquets intégrés. Au début, seules les extensions et les paquets ne faisant pas partie du cœur d’Atom étaient open source, mais actuellement, c’est tout Atom qui est disponible en tant que logiciel libre sous licence MIT.

Atom est étroitement associé à GitHub, c’est pourquoi cet éditeur de code offre notamment la possibilité de créer un répertoire GitHub pour votre projet sans avoir besoin d’aller sur la plateforme de développement. On peut aussi utiliser le système de gestion de versions Git pour pouvoir consulter l’ensemble des modifications effectuées, les tester et, éventuellement, les annuler. Parmi les autres fonctionnalités de base du logiciel, on compte notamment la coloration syntaxique, la détection automatique des langues, le pliage de code, la saisie semi-automatique de texte ou de code, ainsi que les fonctions de recherche et de remplacement de tous mots ou fractions de code.

Avantages Inconvénients
intégration de Git et de GitHub interface en anglais
peut être complété de multiples plug-ins (plus de 8 000 extensions sont disponibles)  

Les meilleurs éditeurs de code pour Windows (windows code editors)

Le développement Web est associé de longue date aux environnements UNIX et Linux. Des outils et des logiciels vitaux, comme le serveur Internet Apache, font généralement partie de presque toutes les distributions de cette famille de systèmes d’exploitation ; par ailleurs, l’existence de libertés d’administration est pour de nombreux utilisateurs un avantage décisif par rapport à Windows. Toutefois, les systèmes d’exploitation de Microsoft représentent un potentiel d’utilisateurs conséquent lorsqu’il s’agit de programmation et de gestion de nouveaux sites Internet. Cela se reflète dans le fait que certains éditeurs de code ont été développés exclusivement pour Windows.

Notepad++ (Windows)

En 2003, le développeur de logiciel Don Ho a programmé l’éditeur de code de Microsoft Notepad++, devenu dans les années qui suivirent l’un des plus importants outils pour le développement Web dans le monde de Windows. Rien que SourceForge.net par exemple, où cet éditeur open source sous licence GPL a d’abord été hébergé, Notepad++ a été téléchargé plus de 28 millions de fois avant que l’ensemble du projet ne déménage en 2015 sur la plateforme en ligne GitHub. Les deux signes « plus » du nom de cet éditeur de code pour Windows gratuit viennent de ce qu’il est écrit en langage C++ (Notepad++ utilisant en plus les composants pour éditeurs de code de la bibliothèque Scintilla).

Notepad++ offre déjà dans ses réglages de départ les fonctionnalités élémentaires d’un bon éditeur de code HTML. La syntaxe des diverses langues se laisse colorer, sachant qu’il est possible en option de définir ses propres caractéristiques de coloration. Il en va de même pour le regroupement des fractions de code apparentées. Par ailleurs Notepad++ dispose d’une fonction Rechercher et remplacer, ainsi que d’une fonction pour l’enregistrement et l’exécution de macros et une fonctionnalité de complètement automatique (mots, fonctions, paramètres). Les documents HTML créés avec Notepad++ se laissent prévisualiser à tout moment dans les navigateurs Firefox, Chrome, Safari ou Internet Explorer.

Avantages Inconvénients
code de programmation minimaliste gère mal les très grands fichiers
avec éditeur de macros  

Araneae (Windows)

Voici un éditeur de code simple mais extrêmement pratique pour Windows : Araneae. Il a été publié en 2006 par le développeur Mark McIntyre. Cette application, conçue spécialement pour les documents Web (HTML, CSS, JavaScript, PHP, XML, XHTML), peut être utilisée par les fans de Microsoft entièrement gratuitement à toutes fins non commerciales. En dépit de sa taille réduite, cet éditeur propose la plupart des fonctionnalités nécessaires à la création d'un code propre et clair. Ainsi, Araneae assure la coloration automatique du langage supporté et permet la recherche et le remplacement. Toutefois, il ne dispose pas de la saisie semi-automatique des codes et des paramètres de balisage.

Dans Araneae des Quick Clips vous permettent d’insérer dans vos documents des éléments et des paramètres fréquemment utilisés (comme des tableaux, des couleurs ou du gras) d’un simple clic ou avec un raccourci clavier, ce qui facilite considérablement l’écriture du code. Si on veut s’assurer de la validité de son code, on peut utiliser la fonction de prévisualisation intégrée, qui fait s’afficher le document en cours dans son navigateur.

Avantages Inconvénients
code de programmation minimaliste pas de saisie semi-automatique
raccourcis clavier (Quick Clips) pour les éléments de code fréquents interface en anglais

Les meilleurs éditeurs de code pour Mac

macOS, le système d’exploitation des ordinateurs Mac comme l’iMac ou le MacBook, est le favori de nombreux de sites et d’applications. Cela vient en particulier de ce que, en tant que logiciel de la famille BSD (Berkeley Software Distribution), il supporte de façon native différents outils de développement UNIX. Les performances des machines Mac sont également une bonne raison de développer des applications Web sur Mac. À quoi s’ajoute le fait que des applications pour iOS ne se laissent programmer que sur Mac.

Coda (macOS, iOS)

C’est l’éditeur de logiciels japonais Panic qui a mis sur le marché en 2007 Coda, un éditeur de code pour Mac. En plus d’une application pour ordinateurs qu’il est possible d’acheter pour environ 90 € sur le site de Panic après une période d’essai gratuite d’une semaine, Panic propose également sur App Store une application pour iOS au prix de 27,99 €. Coda dispose des fonctions de base d’un éditeur de code. À côté de la coloration syntaxique pour diverses langues, de la saisie semi-automatique pour l’ensemble de tout projet et d’une fonction de recherche-remplacement rapide, le programme offre également la possibilité de pliage et de commentaire du code. Des plugins, largement développés par la communauté, permettent d’enrichir Coda à tout moment.

Afin de protéger votre vie privée, la vidéo ne se chargera qu'après votre clic.

Afin de procurer aux utilisateurs le confort maximum, les fonctionnalités de Coda vont bien au-delà des caractéristiques d’un éditeur de code HTML ordinaire (html code editor). C’est ainsi que ce logiciel dispose d’un système de gestion de fichiers intégré qui ne fait pas que faciliter l’ouverture de fichiers locaux, mais permet également d’accéder à des fichiers via des serveurs (S)FTP, WebDav ou Amazon S3. Coda permet également de saisir à tout moment toutes modifications dans ses documents grâce au support de Git et de ses déclinaisons. On trouve comme fonctionnalités supplémentaires un Terminal intégré, un validateur HTML ainsi qu’un éditeur de bases de données MySQL. Par ailleurs, cet éditeur de code pour Mac dispose d’une fonction de prévisualisation grâce aux WebKits Preview ou AirPreview.

Avantages Inconvénients
répond parfaitement aux exigences du développement Web payant
terminal intégré interface en anglais

BBEdit (macOS)

On compte, parmi les éditeurs de code pour Mac, le logiciel BBEdit est l’un des plus vénérables éditeurs pour Mac. Cette solution propriétaire de la société américaine Bare Bones Software a été présentée dès 1992 pour l’ancêtre d’OS-X et de macOS, le système d’exploitation System 6. Depuis cette époque, il a été constamment actualisé et reste ainsi, deux décennies plus tard, l’un des éditeurs de code pour Mac les plus populaires. En plus d’une version sous licence payante s'élevant à environ 45 €, Bare Bones Software propose une version de démonstration sans licence à fonctionnalités réduites, que l'on peut utiliser gratuitement tout en bénéficiant de mises à jour. Jusqu’à 2016, BB proposait aussi un éditeur de code séparé, TextWrangler (auparavant BBEdit Lite), qui a toutefois été abandonné.

Afin de protéger votre vie privée, la vidéo ne se chargera qu'après votre clic.

BBEdit propose une combinaison équilibrée de fonctionnalités de base et de fonctionnalités complémentaires qui facilitent considérablement le travail des développeurs. Nous disposons ainsi de la coloration syntaxique en divers langages, du complètement automatique, du rechercher-remplacer pour la totalité des documents et du pliage de code, sans oublier l’accès aux fichiers par serveur (S) FTP, du support de Git et de ses déclinaisons ou d’une large gamme d’outils HTML et CSS (HTML5 étant lui aussi supporté). Le WebKit Inspector, qui fait lui aussi partie intégrante de l’éditeur, peut être utilisé pour prévisualiser le code. BBEdit est tout aussi convaincant en matière de détection de bugs. Les erreurs d’orthographe sont détectées directement dans l’éditeur de code avec le correcteur macOS, tandis que les codes fautifs de vos pages HTML sont détectés par le validateur HTML.

Avantages Inconvénients
un logiciel constamment amélioré interface en anglais
client FTP intégré  

DroidEdit, l’éditeur de code pour Android (code editor for Android)

Le système d’exploitation pour smartphones Android a lui aussi donné lieu à toute une série d’éditeurs de code, parmi lesquels se démarque celui développé par André Restivo : DroidEdit. Cet éditeur prévu pour l’écriture de codes pour smartphones, tablettes et autres appareils mobiles propose la coloration syntaxique pour presque 200 langages de programmation et de balisage différents, configurable à volonté. Il propose également la classique fonction rechercher-remplacer. Grâce au plugin Emmet, des expressions simples sont très simplement converties en solide code HTML, le travail étant facilité par le clavier virtuel pour la saisie de symboles de code spécifiques et de caractères spéciaux.

DroidEdit peut se télécharger à partir du Google Play Store. Il existe deux versions de cet éditeur de code pour Android : DroidEdit Free est entièrement gratuit, mais fait apparaître des bandeaux publicitaires. DroidEdit Pro est payant (un peu plus de 2 €), mais a l’avantage de supporter, entre autres, le système de gestion de versions Git. Par ailleurs, la version payante permet également d’accéder à des serveurs (S) FTP et aux interfaces des services de stockage en ligne Dropbox, Google Drive et Box.

Avantages Inconvénients
excellente gestion des langages mauvaise gestion des gros fichiers
clavier virtuel avec caractères spéciaux et symboles pas de saisie semi-automatique

Les éditeurs de code présentés dans un tableau

 

Publication

Plateforme(s)

Prix

Particularité

Araneae

2006

Windows

gratuit

raccourcis clavier (Quick Clips)

Atom

2015

Windows, Linux (64 bits), macOS

gratuit

connexion directe à GitHub

BBEdit

1992

macOS

~ 45 €

validateur HTML, client FTP intégré

Brackets

2014

Windows, Linux, macOS

gratuit

rédigé en JavaScript, HTML et CSS

Coda

2007

macOS, iOS

90 € environ (application iOS : 27,99 €)

terminal intégré

DroidEdit

2014

Android

approx. 2 euros

clavier virtuel ave caractères spéciaux et symboles

GNU Emacs

1984

Windows, Linux, macOS

gratuit

le premier logiciel du projet GNU

Notepad++

2003

Windows

gratuit

avec éditeur de macros

 


Attendez ! Nous avons quelque chose pour vous !
Votre messagerie professionnelle

Créez une adresse personnalisée
Affichez votre sérieux sur Internet
Nom de domaine inclus
À partir d' 1 € HT/mois (1,20 € TTC)
Conseiller personnel inclus !