Attribuer une adresse IP fixe au Raspberry Pi

Une adresse IP statique (aussi appelée adresse IP fixe) ne change pas, contrairement à une adresse IP dynamique. L’ordinateur à carte unique Raspberry Pi a toujours besoin d’une adresse IP statique si vous voulez accéder avec d’autres appareils sur une plus longue période de temps. Il s’agit à la fois de l’adresse IP privée de Raspberry Pi, qui localise l’ordinateur dans le réseau local, et de l’adresse IP publique du réseau, par laquelle le Raspberry Pi peut être atteint via Internet (par exemple, s’il est utilisé comme serveur). Mais comment donner à Raspberry Pi une adresse IP qui reste la même ? Nous expliquons les possibilités pour lier une adresse IP fixe au Raspberry Pi.

Adressage de Raspberry Pi via une adresse IP statique

Pour de nombreux projets avec le micro-ordinateur, il est utile ou nécessaire de fournir au Raspberry pi une adresse IP fixe. Mais avant d’aborder l’utilisation d’une telle adresse IP statique pour Raspberry Pi, les différences entre l’adressage de l’ordinateur dans le réseau privé (local) et dans le réseau Internet public sont expliquées. Les adresses IP privées et publiques ne doivent pas être confondues.

Adressage de Raspberry Pi dans le LAN via une adresse IP privée

Au sein du réseau local (LAN pour Local Area Network), un routeur distribue les données aux différents appareils. Le routeur est aussi responsable de l’attribution des adresses IP, plus précisément, le serveur DHCP intégré au routeur. Le DHCP (Dynamic Host Configuration Protocol), par exemple, attribue automatiquement des adresses IP libres aux appareils correspondants. Les ordinateurs, Smart-TV, smartphones ou même un Raspberry Pi reçoivent une adresse par laquelle ils peuvent communiquer avec d’autres appareils. Tous les appareils sont clairement identifiables grâce à leur adresse MAC.

Etant donné que les adresses IP d’un réseau privé sont attribuées individuellement par DHCP et que le couplage des appareils à une adresse IP n’est valable que dans votre réseau local, on parle d’adresses IP privées. Par défaut, le Raspberry Pi obtient aussi son adresse IP via le serveur DHCP. Cependant, l’adresse IP privée des différents appareils peut changer en fonction, entre autres, de la configuration du serveur DHCP.

Pour pouvoir atteindre le Raspberry Pi dans votre propre réseau local à la même adresse de manière permanente, vous devez lui fournir une adresse IP privée statique. Une telle adresse IP fixe pour Raspberry Pi convient pour la maintenance à distance de l’ordinateur en utilisant le protocole réseau SSH (Secure Shell). Si vous avez installé un programme SSH, vous pouvez l’utiliser pour contrôler le Raspberry Pi à distance depuis un autre ordinateur via le client SSH. Cela apporte l’avantage que vous n’avez plus besoin de connecter un moniteur et des périphériques d’entrée séparés pour le fonctionnement. Cependant, tant que le mini-ordinateur n’a qu’une adresse IP privée dynamique, vous devrez récupérer son adresse IP actuelle pour chaque accès SSH et la lier au client SSH, vous pouvez contourner ce problème avec une adresse IP privée statique.

Une adresse IP privée fixe est essentielle pour votre Raspberry Pi si vous voulez l’utiliser comme serveur dans le LAN. Si vous souhaitez que le serveur Raspberry Pi soit accessible en permanence en dehors du réseau local, vous devez lui attribuer une autre adresse fixe via laquelle le serveur est accessible sur Internet. Une connexion Internet avec une adresse IP publique statique ou un service DDNS, par exemple, peut alors vous aider.

Configurer Raspberry Pi sur Internet via une adresse IP publique ou DDNS

Si le Raspberry Pi doit être accessible en tant que serveur via Internet, l’adresse IP publique de sa connexion Internet entre donc en jeu. La plupart des connexions Internet ont une adresse IP dynamique qui change après chaque redémarrage et généralement après environ 24 heures au plus tard. Cela change l’adresse IP publique sous laquelle le serveur Raspberry Pi peut donc être accessible.

Si vous voulez utiliser Raspberry Pi comme serveur ownCloud personnel ou sous une autre forme de serveur, le problème suivant se pose : dès que le serveur reçoit une nouvelle adresse IP, il ne peut être tracé que dans le LAN. Si vous êtes en dehors du réseau local, vous ne savez pas à quelle adresse le serveur est maintenant accessible. Ainsi, la solution est une adresse IP fixe. L’option la plus simple serait alors d’utiliser une connexion Internet avec une adresse IP publique statique. Toutefois, ce service est habituellement assez coûteux et n’est pas offert par tous les fournisseurs de services Internet.

Une autre solution est l’utilisation du DNS dynamique (DDNS). Votre adresse IP publique dynamique est liée à un nom de domaine. Dès que l’adresse IP change, un programme transmet toujours la nouvelle adresse au nom de domaine et la rend ainsi disponible en permanence sur Internet. Si vous liez maintenant un serveur sur le Raspberry Pi avec le nom de domaine, il est accessible en ligne en permanence. Il existe des services DDNS gratuits et payants. Avant d’en choisir un, vous devez d’abord vérifier si votre routeur / modem prend en charge un fournisseur DDNS et lequel. Il suffit ensuite de rechercher le tutoriel de support DDNS adapté à votre modèle de routeur comme par exemple ce tutoriel pour les routeurs Linksys.

Assigner une adresse IP privée statique à Raspberry Pi avec le routeur

De nombreux routeurs prennent en charge la possibilité de fournir des périphériques individuels au sein du réseau local avec une adresse IP statique. Avec un routeur Linksys, l’ application Linksys vous permet de gérer plusieurs appareils et de gérer à distance toutes les affectations du routeur. Une adresse IP fixe pour le Raspberry Pi est configurée légèrement différemment pour chaque routeur.

Le principe de base est toujours le même : vous ouvrez l’interface utilisateur du routeur dans votre navigateur ; via la configuration IP manuelle, vous liez l’adresse MAC de Raspberry Pi à une adresse IPv4 de votre réseau local. Habituellement, il y a une case à cocher dans l’interface du routeur. Vous activez ici le fait que l’adresse IP, qui vous a été automatiquement attribuée, doit toujours être utilisée à partir de maintenant.

Attribution d’une adresse IP statique à Raspberry Pi avec DHCPCD

Raspbian Jessie et Jessie Lite, les systèmes d’exploitation Raspbian actuels, ont un daemon client DHCP (DHCPCD) qui peut communiquer avec les serveurs DHCP du routeur. Le fichier de configuration du daemon client DHCP peut être utilisé pour changer l’adresse IP privée d’un ordinateur et la définir à long terme. Voici, ci-dessous, comment attribuer une adresse IPv4 fixe avec  32 bits (à ne pas confondre avec une adresse IPv6, de 128 bits) au Raspberry Pi.

Avant de commencer à attribuer une adresse IP privée statique pour le Raspberry Pi, vérifiez si DHCPCD est déjà activé à l’aide de la commande suivante :

sudo service dhcpcd status

Si ce n’est pas le cas, activez le DHCPCD comme suit :

sudo service dhcpcd start
sudo systemctl enable dhcpcd

Assurez-vous maintenant que la configuration du fichier /etc/network/interfaces possède le statut d’origine. Pour cela, la configuration « iface » doit être réglée sur « manual ».

Pour commencer à éditer le DHCPCD activé, ouvrez le fichier de configuration /etc/dhcpcd.conf et exécutez la commande suivante :

sudo nano /etc/dhcpcd.conf

Configurez maintenant l’adresse IP fixe. Si votre Raspberry Pi est connecté à Internet via Ethernet/câble réseau, lancez la commande avec « interface eth0 », si cela se fait via Wifi, utilisez alors la commande «interface wifi0 ».

Pour attribuer une adresse IP au Raspberry Pi, utilisez la commande « static ip_address= », suivie de l’adresse IPv4 souhaitée puis de « /24 » (abréviation du masque de sous-réseau 255.255.255.0). Par exemple, si vous voulez lier l’ordinateur à l’adresse IPv4 192.168.0.4, la commande doit être « static ip_address=192.168.0.4/24 ». Veuillez noter que l’adresse utilisée n’est pas encore utilisée pour d’autres buts. Elle ne doit pas non plus être dans le pool d’adresses d’un serveur DHCP.

Ensuite, vous devez spécifier l’adresse de votre passerelle et du serveur de nom de domaine (généralement les deux se trouvent sur le routeur). Le Raspberry Pi se tourne vers l’adresse de la passerelle si une adresse IP vers laquelle il veut envoyer quelque chose se trouve en dehors du masque de sous-réseau (dans l’exemple, en dehors de la plage 192.168,0). Dans la commande suivante, l’adresse IPv4 192.168.0.0.1 est utilisée comme exemple pour la passerelle et le serveur DNS. La commande complète ressemble alors dans notre exemple (où un câble réseau est utilisé pour la connexion Internet) à ceci :

interface eth0
static ip_address=192.168.0.4/24
static routers=192.168.0.1
static domain_name_servers=192.168.0.1

Les lignes de commande ci-dessus peuvent être adaptées aux adresses Ipv4 que vous souhaitez utiliser pour Raspberry Pi ou que votre routeur possède. Sauvegardez les changements avec « Ctrl + O » et appuyez ensuite sur Entrée. Utilisez « Ctrl + X“ pour fermer le fichier de configuration. Un redémarrage reprend les adresses IP statiques nouvellement attribuées dans le réseau :

sudo reboot

Vous pouvez maintenant utiliser une commande Ping pour vérifier si le Raspberry Pi peut être atteint dans le réseau avec sa nouvelle adresse IP :

Ping raspberrypi.local

Si l’adresse IP a été liée avec succès, vous pouvez voir que vous pouvez l’atteindre sous la nouvelle adresse IP assignée avec un Ping.

Les adresses IP fixes pour Raspberry Pi sont parfois indispensables

En résumé, il y a fondamentalement deux adresses IP différentes qui sont pertinentes pour Raspberry Pi (et les projets qui l’impliquent) : l’adresse IP privée de Raspberry Pi dans le réseau local et l’adresse IP publique de la connexion Internet.

Une adresse IP privée statique est particulièrement nécessaire si vous voulez utiliser un Raspberry Pi comme serveur. Si vous accédez fréquemment au petit ordinateur via SSH, vous devez aussi lui attribuer une adresse fixe. Les possibilités ci-dessus montrent qu’il est possible d’y parvenir avec des moyens relativement simples.

Il est un peu plus compliqué d’attribuer une adresse publique fixe avec laquelle on peut accéder au Raspberry Pi via Internet. Ceci est nécessaire, par exemple, pour garder un serveur installé sur le Raspberry Pi toujours accessible en ligne. Cependant, la plupart des connexions Internet n’ont qu’une adresse IP publique dynamique qui ne le permet pas. Étant donné qu’une adresse statique n’est pas offerte par tous les fournisseurs d’accès Internet (et si elle est relativement chère), un service DDNS est la meilleure solution. Ici, cependant vous devez faire attention à la forme sous laquelle votre routeur supporte le DNS dynamique.