Qu’est-ce que la latence ?

Dans le domaine du jeu en ligne, autant que pour le travail sur ordinateur, l’utilisateur s’attend à un temps de réaction le plus rapide possible. Cependant, une faible latence n’est pas toujours possible : les distances ainsi que d’autres problèmes matériels ou logiciels peuvent ralentir le flux de données. Il est toutefois possible d’agir concrètement pour réduire la latence.

Latence : définition

La latence, appelée aussi retard ou délai de transit, est le temps qui s’écoule entre une commande et la réaction attendue. Différents facteurs font qu’il existe toujours un certain retard. Dans l’absolu, on recherche la latence ou le retard le plus faible possible, évitant au possible une latence élevée.

Importance de la latence

Ce qui peut sembler abstrait au départ prend tout son sens pour la plupart d’entre nous dans le domaine des télécommunications : lorsqu’on travaille sur ordinateur, on attend d’un programme qu’il démarre rapidement après un double-clic ; lors de la navigation en ligne, on attend d’un site Web qu’il s’affiche immédiatement ; enfin lorsqu’on fait du Cloud gaming, le coup décisif porté à l’adversaire doit se faire au mieux en temps réel.

Lorsqu’on utilise des lunettes RV notamment, une latence trop élevée se ressent au niveau physique : l’environnement numérique met du temps à charger et l’expérience perd en réalisme. Une faible latence joue, ou jouera à l’avenir, un rôle décisif dans la conduite autonome : dans ce cas, la latence devra être aussi proche que possible de 0 afin que les véhicules autonomes réagissent en toute sécurité aux accidents et autres événements inattendus de la circulation routière.

Outre la latence sur Internet et celle de l’ordinateur ou du système d’exploitation, la latence de la fibre optique, soit le temps que met le câble à transmettre le signal, joue aussi un rôle pour l’utilisateur quotidien. Il existe également des latences d’origine opérationnelle ou mécanique.

Causes de la latence

Le but est d’atteindre une latence la plus faible possible, soit proche de 0, ne résiste pas à la réalité dans la plupart des cas. Sur Internet ou sur un ordinateur, la latence est influencée par différents facteurs :

  • La distance entre l’émetteur et le récepteur : si vous cherchez à charger des paquets de données d’un serveur situé aux États-Unis, la latence est nettement plus élevée que si vous appelez des données depuis un serveur français ;
  • Supports de transmission : il existe différents types de câbles avec leur vitesse de transmission propre. Cependant, le type et le nombre de stations de relais (serveur, disques durs, commutateur réseau, etc.) augmentent également la latence ;
  • Taille des paquets : plus les données sont volumineuses, plus la transmission est longue ;
  • Type de traitement des données : différents composants traiteront les données chacun à sa façon ;
  • Disponibilité de la bande passante : la largeur de bande dont vous disposez peut ralentir la transmission. La puissance du signal peut aussi avoir une influence, notamment s’il est plutôt faible et/ou doit être renforcé par un répéteur ;
  • Les files d’attente aux différentes stations, notamment lorsqu’un nombre exceptionnellement élevé de demandes sont adressées simultanément à un serveur.
Conseil

Pour connaître votre latence sur Internet, il est possible de faire un test ping, appelé aussi speedtest ou test de débit. Le site Web test envoie des paquets de données à votre ordinateur et mesure le temps nécessaire pour l’aller-retour. La valeur, interprétée comme une bonne valeur de ping ou de latence, dépend de votre connexion Internet.

Réduire ou améliorer la latence

L’un des facteurs les plus importants pour une bonne latence est la courte distance entre l’émetteur et le récepteur. Ce facteur est résolu en amont par l’edge computing, un procédé qui consiste à mettre en place une architecture informatique pour traiter les données au plus près de la source. En plus de cela, il est possible d’optimiser son matériel ou ses logiciels pour améliorer la latence :

  1. Lors du streaming ou du jeu en ligne, sélectionnez si possible un serveur français ou un serveur européen dans les paramètres de la plateforme de streaming ou de jeu ;
  2. Utilisez un câble plutôt que votre Wi-Fi pour les applications gourmandes en données ;
  3. Réduisez la « perte de paquets » via votre pare-feu. Ce dernier vérifie les paquets entrants et en bloque certains, ce qui entraîne une perte de temps – voire une perte de données. Pour éviter cela, définissez dans votre pare-feu les sites ou applications pour lesquelles la vérification n’est pas nécessaire ;
  4. Réduisez la charge sur votre ligne afin de disposer d’une bande passante plus large pour l’application en cours : fermez les applications en arrière-plan sur votre ordinateur, mettez temporairement d’autres appareils (smartphone ou tablette) en mode avion et donnez la priorité à votre ordinateur sur le routeur. Il est préférable de désinstaller les programmes dont vous ne vous servez jamais ;
  5. Augmentez la mémoire vive sur votre ordinateur ;
  6. Défragmentez votre disque dur.

Attendez ! Nous avons quelque chose pour vous !
Votre messagerie professionnelle

Créez une adresse personnalisée
Affichez votre sérieux sur Internet
Nom de domaine inclus
À partir d' 1 € HT/mois (1,20 € TTC)
Conseiller personnel inclus !