Vim, un éditeur Linux avec une large gamme de fonctionnalités

Les éditeurs de texte sont presque aussi vieux que les ordinateurs. Ils remplacent les cartes perforées, à lignes à l’origine, en tant qu’interface de traitement pour les données et les programmes informatiques. Ces cartes permettaient seulement, notamment à cause des anciennes machines à écrire, de changer des lignes de textes individuelles. Ce n’est qu’avec le développement des ordinateurs que les éditeurs de texte sur écran ont peu à peu fait leur apparition. Parmi eux, on trouve le programme pour unité centrale O26 (1967), ou l’éditeur unicode Vi (1976), qui fait toujours partie des références incluses chez de nombreux distributeurs.

Même de nos jours, le rôle d’un éditeur de texte est de présenter le contenu de fichiers de texte afin de les modifier. Mais les programmes récents comprennent de nombreuses avancées qui facilitent considérablement la tâche pour l’utilisateur. Ceci inclut des fonctionnalités de recherche, l’auto-complétion du code, et le surlignage du texte en option. Offrant de nombreuses possibilités et compatibles avec diverses plateformes, l’éditeur Vim est très apprécié parmi les jeunes générations d’utilisateurs.

Qu’est-ce que VIM ?

Comme l’éditeur unicode Vi, mentionné plus haut, n’était pas disponible pour les ordinateurs Amiga, l’informaticien hollandais Bram Moolenaar a développé la première version de Vim en 1998. La réplique de Vi, Stevie, a servi de base pour son travail open-source doté de la licence GPL, qui s’appelait Vi IMitation. La version Amiga a suivi en 1992, en tant qu’équivalent pour Unix et MS-DOS. A cette période, l’acronyme de l’éditeur de texte a reçu son nom actuel : Vi IMproved. Depuis, l’éditeur a connu de nombreux développements, et c’est la raison pour laquelle il est aujourd’hui considéré comme l’une des solutions les plus complètes dans ce domaine. Vim fonctionne en mode texte sur n’importe quel terminal, mais opère essentiellement grâce aux actions du clavier, tandis que les options de souris sont très limitées. Il existe de nombreuses interfaces graphiques disponibles, grâce aux extensions. L’éditeur est contrôlé par les commandes d’entrée du fichier de configuration.vimrc.

L’éditeur Vim dispose de plusieurs modes. En fonction du mode activé, les caractères entrés sont interprétés de différentes façons. La structure se différencie d’autres éditeurs de texte Linux, qui peuvent se révéler difficiles pour des utilisateurs inexpérimentés, mais permettent également à des utilisateurs avancés de travailler rapidement et efficacement. Le tableau suivant explique les modes basiques :

Mode Description
Mode normal Mode sur lequel Vim est généralement démarré. Les raccourcis clavier permettent de copier et modifier les lignes, mais aussi reformater le texte.
Mode insertion Mode pour éditer directement les textes, commun aux éditeurs de texte Linux. Seules quelques touches et combinaisons ont une fonction spécifique, par exemple la touche ESC qui permet de retourner au mode par défaut.
Mode visuel Mode pour mettre en valeur visuellement des lignes, des caractères ou des blocs, qui peuvent ensuite être édités grâce au mode standard ou au mode commande.
Mode sélection Mode pour remplacer une sélection de texte par un texte nouveau.
Mode ligne-de-commande Mode pour accéder aux filtres de commande classiques, tels que « ! »m « / » et « ? ». Une fois la commande menée à bien, Vim retourne automatiquement au mode standard.
Mode ex Mode similaire au mode ligne-de-commande, sauf qu’il ne retourne pas automatiquement au mode normal après l’exécution de chaque commande.

Caractéristiques de l’éditeur de texte Vim

L’éditeur Linux Vim surpasse de nombreux éditeurs de textes grâce à sa gamme de fonctionnalités étendue. L’éditeur open-source offre notamment de nombreuses extensions et options de configuration. Les outils sont très faciles à utiliser, bien qu’ils ne soient pas forcément intuitifs en raison de la complexité du programme.

Pour y remédier, Vim propose de nombreux assistances utiles, notamment plusieurs fonctionnalités de recherche et une vaste documentation en ligne, ainsi que des tutoriels VIM et une foire aux questions. Grâce à la mise en évidence syntaxique pour plus de 500 langues et types de fichiers, il est facile et rapide de réviser chaque type de fichier texte. De plus, il y a de nombreuses modifications, comme les interfaces graphiques, qui augmentent le confort utilisateur. Mentionnons particulièrement GVim, doté d’un choix de menu et de barres d’outils particulièrement graphique, ainsi que Cream, qui permet de réaliser les commandes les plus importantes à l’aide de la souris.

Voici un aperçu des autres fonctionnalités de l’éditeur Vim :

  • Correction orthographique : si la commande set spell est activée, il est possible de télécharger des dictionnaires pour chaque langue et de les étendre selon vos besoins.
  • Auto-complétion : peut être utilisée en mode insertion grâce à la combinaison [Strg] + [n] oder [Strg] + [p].
  • Onglets : plusieurs fichiers différents ou un même fichier peuvent être accessibles dans différents onglets et différentes fenêtres de présentation.
  • Fonctionnalité défaire et refaire illimitée : les modifications peuvent être défaites ou refaites indéfiniment, même si Vim a été fermé entre-temps.
  • Fichiers d’exécution complets : ils contiennent de nombreuses règles pour la syntaxe, les retraits, les palettes de couleurs, les extensions, etc.
  • Langage de script propre : l’éditeur de texte peut facilement être étendu en utilisant le langage de script Vimscript.
  • Macros : pour exécuter des scripts ou des commandes en une seule étape, on peut utiliser des macros.
  • Encodage : les fichiers Vim peuvent être encodés grâce à l’algorithme Blowfish.
  • Classement : les textes et les extraits qui fonctionnent ensemble peuvent être regroupés sous forme de dossiers pour plus de clarté.

Comment installer l’éditeur Vim

Vim est disponible pour plusieurs plateformes. On trouve sur le site officiel de Vim tous les fichiers de téléchargement pour Linux/Unix, Windows, macOS, Amiga, ainsi que différentes versions et des conseils d’installation.

Pour installer Wim sur un PC Windows, il existe deux possibilités :

  1. Téléchargez le fichier à installation automatique.exe et démarrez l’installation grâce à un double clic.
  2. Vous pouvez choisir et télécharger trois des interfaces utilisateurs proposées par le même répertoire : gvim74.zip, gvim74ole.zip ou gvim73_46_s.zip. Il est également nécessaire d’avoir les fichiers d’exécutionvim74rt.zip, qui se trouve également dans le répertoire. Après avoir téléchargé les deux fichiers .zip, décompressez-les dans un dossier commun sur votre PC.

Les fichiers d’installation pour les distributions Linux sont inclus dans la plupart des gestionnaires de paquets. Il est possible d’installer Vim en utilisant cette commande :

sudo apt-get install vim

Il est évidemment possible de télécharger les fichiers sources, notamment grâce aux répertoires de GitHub. Ce faisant, vous êtes sûr d’installer la version la plus récente. C’est également utile si vous prévoyez d’apporter des modifications au code source.

Ce qui différencie Vim des autres éditeurs

Les principales caractéristiques qui différencient Vim des autres éditeurs sont les différents modes d’édition, le rôle essentiel des raccourcis clavier et le nombre presque illimité de fonctionnalités. Malgré tous ces atouts, l’éditeur de texte Vim doit sa réputation douteuse à un manque de confort utilisateur, qui déçoit et requiert un certain temps d’adaptation. En effet, nombre d’éditeurs Linux et Windows, comme les programmes équivalents Emacs, le programme plus restreint Nano, Sublime Text, ou encore Textadept, ne sont pas construits sur un système modulaire, et sont par conséquent plus instinctifs pour les utilisateurs.

Vous ne vous sentirez toutefois jamais seul si vous optez pour cet éditeur de texte. En effet, grâce à la vaste communauté d’utilisateurs qui a émergé ces dix dernières années, l’outil open-source connaît un développement important. De même, il existe de plus en plus d’extensions, que l’on trouve notamment sur VimAwesome. On compte également de nombreux manuels en ligne, forums, wikis, ainsi que des tutoriels, réalisés par la communauté et conçus pour aider les utilisateurs et résoudre les problèmes. Il existe enfin une option particulièrement originale et conseillée : le jeu d’apprentissage en ligne Vim Adventures, grâce auquel on peut apprendre à manier Vim de façon ludique.

 


Attendez ! Nous avons quelque chose pour vous !
Votre messagerie professionnelle

Créez une adresse personnalisée
Affichez votre sérieux sur Internet
Nom de domaine inclus
À partir d' 1 € TTC/mois
Conseiller personnel inclus !