Jailbreak : ce qui se cache derrière l’accès utilisateur étendu aux appareils iOS

Les utilisateurs d’appareils mobiles bénéficient de solutions logicielles puissantes et sûres pour l’utilisation quotidienne de leurs smartphones ou tablettes, via les systèmes d’exploitation mobiles tels qu’Android ou iOS. Ceux-ci ont non seulement été créés sur mesure pour répondre de manière optimale aux souhaits et besoins de leurs utilisateurs, mais sont aussi particulièrement simples d’utilisation et d’administration.

Pour garantir ce genre de confort aux utilisateurs, notamment le respect de normes de sécurité élevées, les fabricants restreignent, par défaut, les droits d’accès au système de fichiers. Ainsi, le seul moyen d’installer des applications sans passer par la boutique Google Play et l’App Store ou encore de supprimer des programmes préinstallés du système est d’ôter manuellement ce verrouillage. Pour les appareils Android, on parle de rootage du système d’exploitation. Sous iOS, ce processus s’appelle le Jailbreak. Mais, au juste, qu’est-ce qu’un Jailbreak et comment l’exécuter sur les différents modèles ?

Qu’est-ce qu’un Jailbreak ?

Apple a fait de la sécurité la priorité de tous ses appareils. Chacun de ses micro logiciels ou autres logiciels système est doté de mécanismes spécifiques correspondants. Pour le système d’exploitation iOS des iPhones et iPads, la multinationale a choisi d’utiliser un système fermé (également appelé « closed-world model »). Celui-ci limite les droits de l’utilisateur en l’empêchant, par exemple d’accéder au compte Administrateur. L’élimination autonome de ces entraves virtuelles a été baptisée Jailbreak (« évasion » en anglais). Ce processus de débridage est cependant uniquement possible à l’aide de logiciels spécialement conçus pour modifier l’iOS. Dans la plupart des cas, il faut les exécuter sur un PC externe.

Note

Il existe deux types de Jailbreak. Dans le cas de Tethered Jailbreaks (Jailbreaks « incomplets »), le redémarrage de l’appareil débridé n’est plus possible qu’au moyen d’un autre ordinateur. En cas de plantage ou d’arrêt de l’appareil, celui-ci doit être raccordé à l’ordinateur et redémarré à l’aide du logiciel correspondant. Peu pratique, ce débridage du système a depuis été étendu. Les utilisateurs peuvent donc procéder à des Untethered Jailbreaks (Jailbreaks « complets ») pour redémarrer leur iPhone, iPad, etc. sans aide extérieure.

Une grande partie des solutions de Jailbreak d’iOS disponibles nous est fournie par le groupe de développeurs iPhone Dev Team qui a publié, en 2007, JailbreakMe, l’outil de débridage des premiers modèles d’iPhone et d’iPod. Par la suite, les Jailbreaks pour iPhone 4, 5 et 6 se sont révélés très populaires. Avec la sortie de l’iOS 10, l’intérêt pour les Jailbreaks a cependant fortement décliné. En effet, depuis ses débuts, le logiciel système a fait l’objet de nombreuses améliorations. Il présente moins de failles et possède désormais des mécanismes de protection matériels supplémentaires. Les appareils débridés ne représentent donc plus vraiment un avantage particulier pour l’utilisateur.

Quels sont les avantages d’un Jailbreak pour les utilisateurs d’iPad et d’iPhone ?

Son principal avantage tient à la possibilité d’installer et d’utiliser des applications non disponibles dans l’App Store. Il peut s’agir, avant tout, d’outils d’optimisation des performances (Tweaks) et de configuration de l’affichage (thèmes) qu’Apple ne prend pas en charge par défaut. Cela est rendu possible par l’existence de boutiques alternatives permettant le téléchargement de programmes tiers après un Jailbreak d’iOS. Parmi les solutions les plus connues, on peut sans hésiter citer le gestionnaire de paquets Cydia, qui est automatiquement installé lors de l’utilisation de nombreux outils de Jailbreak. En 2018, le développeur de Cydia a toutefois officiellement arrêté le développement de boutiques alternatives.

Vue d’ensemble des avantages et caractéristiques principaux d’un Jailbreak sur un iPad, un iPhone ou un iPod :

  • Installation et utilisation d’applications tierces non disponibles dans l’App Store
  • Modification de l’affichage (icônes, animation au démarrage, etc.)
  • Accès aux fichiers système iOS masqués
  • Partage de fichiers entre appareils iOS et Android
  • Élimination de la restriction applicable aux connexions Bluetooth visant à empêcher le transfert de fichiers autres que des photos
  • Possibilité de désinstaller les applications standard spécifiques du fabricant

Afin de protéger votre vie privée, la vidéo ne se chargera qu'après votre clic.

Quels sont les risques d’un Jailbreak ?

À première vue, un Jailbreak d’iOS paraît n’offrir que des avantages. En effet, le système semble gagner à être complété par l’accès complémentaire aux droits d’administrateur, ainsi que par l’acquisition de droits de gestion étendus des applications. L’extension manuelle de l’accès au système est cependant liée à toute une série de risques qu’il vous faut connaître avant de prendre la décision de procéder au Jailbreak de votre appareil Apple. Le processus de débridage lui-même peut, entre autres, entraîner des problèmes sur votre système et porter atteinte au bon fonctionnement de votre appareil. Le cas échéant, il est très peu probable qu’Apple accepte de reprendre votre appareil.

Par ailleurs, un Jailbreak, s’il vous ouvre de nouvelles possibilités de gestion en mode Administrateur, ouvre également la porte à d’éventuelles cyberattaques. Via l’installation non protégée d’applications, les criminels peuvent, d’une part, installer plus facilement des logiciels espions et malveillants sur votre iPhone ou iPad et, d’autre part, utiliser vos outils pour causer des dommages plus graves. Autre problème fondamental des appareils mobiles débridés, vous ne pourrez pas installer les mises à jour officielles d’iOS et bénéficier ainsi de leurs nouvelles fonctions, à mesure qu’elles seront publiées.

Synthèse des problèmes et risques principaux du Jailbreak d’iOS :

  • Le processus de Jailbreak peut endommager votre système et affecter négativement les fonctionnalités d’iOS.
  • Votre système ne sera plus protégé contre les logiciels malveillants et les logiciels espions.
  • Les dommages susceptibles d’être causés par ces logiciels malveillants et espions seront accrus.
  • Vos droits de recours au titre de la garantie du produit pourront être annulés.
  • La mise à jour aux nouvelles versions d’iOS ne sera plus possible.

Comment procéder au Jailbreak d’iPads et d’iPhones ?

Ces dernières années, Apple a poursuivi le développement de son système d’exploitation iOS et du matériel de ses terminaux mobiles. L’entreprise a, ce faisant, continué d’affiner ses mécanismes de protection contre l’activation de l’accès au niveau Administrateur. Au fil du temps, grâce à de nouvelles fonctions, la nécessité ou les avantages d’un Jailbreak se sont amenuisés. Bien que des experts en hacking aient réussi à débrider les nouveaux modèles, tels que l’iPhone 11, l’intérêt de la manipulation n’a pas dépassé les milieux spécialisés.

Les modifications apportées à iOS et au matériel des terminaux ont eu un impact significatif sur les Jailbreaks d’iOS. La demande, pourtant élevée sur les versions 4, 5 et 6 de l’iPhone, s’est fortement réduite. La procédure de Jailbreak a également dû être ajustée à chaque nouvelle version du système ou modèle. Il n’existe donc pas de solution de débridage unique. Prenons l’exemple de l’iPad 2, qui ne fonctionne pas comme l’iPhone 4. La procédure de débridage nécessite donc différents outils pour ces deux appareils (si tant est que vous disposiez des connaissances nécessaires et souhaitiez débrider vous-même votre appareil).

Quels que soient l’appareil, le modèle et la version d’iOS, l’exécution standard d’un outil de Jailbreak commence toujours de la même manière.

  1. Avant le Jailbreak, il est recommandé de procéder à une sauvegarde de toutes les données personnelles enregistrées sur l’iPhone ou l’iPad. Branchez l’appareil à un ordinateur à l’aide d’un câble USB et transférez les fichiers correspondants ou enregistrez-les sur votre compte iCloud.
  2. Après la sauvegarde, désactivez le verrouillage par code et/ou la fonction Touch ID. Pour cela, ouvrez vos paramètres, puis l’option de menu « Touch ID et code ». Désélectionnez tous les mécanismes de verrouillage activés.
  3. Connectez ensuite votre appareil au PC sur lequel vous comptez installer le logiciel de Jailbreak d’iOS correspondant. Autorisez ce type de connexion lorsque l’iPad ou l’iPhone s’affiche dans la boîte de dialogue correspondante.
  4. Recherchez ensuite le programme de Jailbreak correspondant à votre appareil Apple et à sa version d’iOS, puis téléchargez-le. Vous pourrez sélectionner des outils pour macOS ou Windows lorsque les programmes sont disponibles sur les deux systèmes.
  5. Après l’installation de l’outil sélectionné, démarrez le processus de Jailbreak et suivez les instructions complémentaires. Certaines applications recommandent, dans un premier temps, de procéder à une nouvelle installation d’iOS et/ou d’activer le mode Avion pour accélérer le processus.
Note

Le gestionnaire de paquets Cydia est automatiquement installé en complément de la plupart des outils de Jailbreak de l’iPhone 6 et des modèles suivants, ainsi que de l’iPad 2. Dans le cas contraire, téléchargez et installez manuellement cette solution alternative à l’App Store après le déverrouillage du compte Administrateur.

Afin de protéger votre vie privée, la vidéo ne se chargera qu'après votre clic.

Veuillez prendre connaissance des mentions légales en vigueur sur cet article.


Attendez ! Nous avons quelque chose pour vous !
Votre messagerie professionnelle

Créez une adresse personnalisée
Affichez votre sérieux sur Internet
Nom de domaine inclus
À partir d' 1 € TTC/mois
Conseiller personnel inclus !