Manjaro Linux : une solution de substitution à Arch Linux conviviale

Manjaro Linux permet de combiner la puissance d’Arch Linux à une interface simple d’utilisation. Cette distribution est également basée sur le principe « rolling release ». Il en résulte un système d’exploitation pour Linux particulièrement puissant et adapté aux débutants comme aux utilisateurs plus expérimentés.

Essayez gratuitement le serveur Cloud avec IONOS

Testez notre serveur Cloud gratuitement - Testez votre serveur Cloud chez IONOS pendant 30 jours !

REST API
Trafic illimité
Virtualisation VMware

Manjaro Linux : qu’est-ce que c’est ?

Si Arch Linux compte parmi les distributions Linux les plus connues et les plus populaires, c’est parce qu’elle offre de nombreuses possibilités de personnalisation. Toutefois, ce système d’exploitation fait l’impasse sur les outils graphiques liés à l’installation et à la configuration ; il s’adresse donc avant tout à des utilisateurs expérimentés, car il n’est pas vraiment facile à utiliser. Manjaro Linux est une solution dérivée d’Arch Linux qui dispose d’un programme d’installation graphique propriétaire et d’un front-end dédié à la gestion des paquets, ce qui permet de surmonter les obstacles les plus couramment rencontrés avec Arch Linux. Manjaro Linux date de 2011. Depuis cette date, de nouvelles éditions ont régulièrement été publiées. Manjaro Linux fait appel à Xfce, Gnome et KDE en tant qu’interfaces de bureau par défaut, mais une poignée d’options supplémentaires sont également disponibles. Grâce au principe « rolling release », cette distribution Linux est constamment mise à jour.

Comment expliquer la facilité d’utilisation de Manjaro Linux ?

Si Arch Linux peut sembler extrêmement complexe, Manjaro Linux se présente au contraire comme un outil très simple à utiliser, ce que vous pouvez constater dès son installation. En lieu et place d’une ligne de commande, Manjaro Linux propose un programme d’installation graphique, Calamares, qui permet d’accompagner les utilisateurs d’une étape à une autre. Calamares vous permet de choisir le partitionnement manuel ou automatique pour vos disques durs ; ce programme est capable de détecter le matériel de façon autonome et de télécharger les pilotes nécessaires. D’autres programmes sont également inclus par défaut. Vous n’avez pas encore trouvé le bon logiciel ? Manjaro Linux fait également appel à pacman. Le gestionnaire de paquets dispose d’interfaces front-end propriétaires, Octopi et Pamac.

À qui s’adresse ce système d’exploitation ?

Au premier abord, Manjaro Linux semble être la solution parfaite pour les adeptes de l’approche minimaliste et personnalisée proposée par Arch Linux qui souhaitent toutefois continuer à bénéficier d’une certaine facilité d’utilisation. Il y a certes une part de vérité dans cette analyse, mais en y regardant de plus près, il devient également évident que cette solution dérivée a su, dans une large mesure, sortir de l’ombre d’Arch Linux pour se faire une place au soleil. En effet, sa facilité d’utilisation est parfaite pour les débutants, mais elle offre également un grand nombre d’avantages aux utilisateurs plus expérimentés. Votre appareil est constamment mis à jour grâce au modèle « rolling release », et vous profitez d’un système d’exploitation extrêmement épuré et rapide.

Quelles sont les spécifications techniques requises pour Manjaro Linux ?

Les spécifications techniques nécessaires dépendent de la version de la distribution. Manjaro Linux est un système relativement épuré qui fonctionne sur de nombreux ordinateurs. La version 21.2.0 Qonos, publiée en décembre 2021, nécessite par exemple un processeur de 64 bits, 1 Go de mémoire vive (RAM) et 30 Go d’espace de stockage. Pour d’autres versions, des capacités moindres suffisent.

Quels sont les services proposés par cette distribution Linux ?

Les différentes éditions de Manjaro Linux se distinguent notamment les unes des autres grâce à leurs divers environnements de bureau et aux logiciels qu’elles contiennent. En plus des environnements standard (Gnome, KDE et Xfce), vous pouvez également choisir d’utiliser Cinnamon ou MATE. Dans chaque édition, le progiciel est relativement bien fourni, cette diversité étant encore favorisée par le principe « rolling release ». Souvent utilisés sous Linux, les logiciels LibreOffice, Firefox, Thunderbird, VLC et Gimp comptent notamment parmi les programmes proposés. Vous pouvez également ajouter facilement d’autres logiciels en passant par le gestionnaire de paquets graphique Pacman.

Quels sont les avantages et les inconvénients de Manjaro Linux ?

Manjaro Linux est-il fait pour vous ? Jetez un œil à ses avantages et ses inconvénients pour mieux vous décider. Nous les avons listés pour vous.

Avantages

  • Convivialité : Manjaro Linux a été développé dans un but précis, celui de renforcer les performances d’Arch Linux à l’aide d’outils graphiques afin de créer une solution de substitution intéressante pour de nombreux utilisateurs. Si le système d’exploitation a depuis longtemps dépassé ce premier stade, cette stratégie se ressent toujours dans le fonctionnement de Manjaro Linux. Il est très simple pour les débutants de prendre en main cette distribution, qui facilite également l’abandon de Windows au profit de Linux.
  • « Rolling release » : les avantages de Manjaro Linux ne s’adressent toutefois pas uniquement aux débutants. Grâce au modèle « rolling release », il est également clair que cette distribution est parfaite pour les utilisateurs souhaitant rester à la page. Ils peuvent eux-mêmes décider d’opter pour les versions stables ou pour des nouveautés n’ayant été que partiellement testées.
  • Environnements de bureau : les utilisateurs sont également libres de choisir leurs environnements de bureau. Il existe une édition pour chaque environnement, qui diffère généralement des autres de par ses logiciels et ses thèmes. Manjaro Linux peut donc convenir à une multitude d’utilisateurs différents.
  • Performances : si Manjaro Linux semble à première vue convaincant, les performances de son noyau tiennent elles aussi toutes leurs promesses. Épuré et très rapide, ce système d’exploitation fonctionne de manière fluide et sécurisée sur la plupart des ordinateurs. Manjaro Linux brille donc également par sa fiabilité.
  • Logiciels : grâce aux logiciels prévus par défaut dans chacune des éditions, vous n’avez besoin d’installer que quelques programmes supplémentaires. Pour obtenir tout autre logiciel, vous pouvez faire appel au gestionnaire de paquets Pacman, qui possède sa propre interface front-end, ce qui vous permet également d’installer des paquets à partir de l’Arch User Repository (AUR).
  • Communauté : les membres de la communauté entourant Manjaro Linux ont la réputation d’être serviables et organisés. Si vous avez une question ou que vous rencontrez un problème, un premier dispositif d’assistance rapide est à votre disposition, ainsi que de nombreux documents rédigés dans plusieurs langues.

Inconvénients

  • Potentiels problèmes avec les AUR : cet inconvénient est loin de concerner tous les utilisateurs, mais toute personne souhaitant utiliser des Arch User Repositories court le risque d’être confrontée à des problèmes relatifs au système. Il est donc recommandé aux utilisateurs débutants de ne pas faire appel aux AUR.
  • « Rolling release » : si ce principe est vu comme un avantage par de nombreux utilisateurs, il peut être synonyme de complications pour d’autres. Manjaro Linux est constamment mis à jour ; si ces modifications sont en règle générale très sûres, quelques problèmes isolés peuvent toutefois survenir.

Attendez ! Nous avons quelque chose pour vous !
Votre messagerie professionnelle

Créez une adresse personnalisée
Affichez votre sérieux sur Internet
Nom de domaine inclus
À partir d' 1 € HT/mois (1,20 € TTC)
Conseiller personnel inclus !