Arch Linux : une distribution Linux épurée et flexible

La grande polyvalence et le caractère actuel de la distribution Arch Linux en font une solution convaincante. Le système est équipé de Pacman, un gestionnaire de paquets extrêmement rapide et fiable. Arch Linux fait l’impasse sur les outils graphiques et s’adresse donc avant tout aux développeurs expérimentés.

Arch Linux : qu’est-ce que c’est ?

Arch Linux est une distribution Linux pour serveurs optimisée pour l’architecture AMD64. Elle a été lancée en 2002 selon le système « rolling release ». La distribution est basée sur un mot d’ordre, également connu sous le nom de principe KISS, établi dès les premières étapes du développement par Judd Vinet, le chef de projet de l’époque, et son équipe. Le principe KISS, « Keep it simple, stupid », signifie « Ne complique pas les choses » reflète l’approche minimaliste de la distribution.

Quelles sont les fonctionnalités proposées par Arch Linux ?

Nous avons déjà évoqué le minimalisme d’Arch Linux, qui constitue l’une des principales caractéristiques de la distribution. La distribution fait l’impasse sur de nombreux outils graphiques, mais ce n’est pas tout : dans la plupart des cas, elle utilise aussi un code source qu’elle modifie le moins possible pour les logiciels intégrés. Arch Linux est également basé sur Linux from Scratch. Si cette distribution ne met que peu d’outils à disposition des utilisateurs, elle leur offre en revanche un grand nombre de possibilités. Vous pouvez donc installer facilement des applications gratuites comme payantes et utiliser celles-ci sans aucune restriction.

Arch Linux peut donc s’adapter à un grand nombre d’applications différentes. Que vous ayez besoin d’une structure de serveur épurée ou d’un bureau entièrement équipé, les possibilités sont infinies. L’actualisation continue constitue une autre particularité de la distribution ; celle-ci est assurée par le principe « rolling release ». Ainsi, il est possible d’appliquer des modifications importantes aux différents paquets en l’espace de quelques semaines seulement. La communauté qui entoure cette solution est très impliquée et n’hésite pas à partager de nombreux documents permettant une large gamme d’utilisations différentes.

Pacman est un gestionnaire de paquets spécialement conçu pour Arch Linux, qui possède également ses propres spécificités. Il est par exemple capable de télécharger automatiquement des paquets à partir de répertoires Arch, d’installer ceux-ci, de les mettre à jour et même, le cas échéant, de les supprimer. Il peut également reproduire ces actions lorsqu’il traite des sources locales.

Quelles sont les spécifications techniques requises ?

Avant de commencer l’installation d’Arch Linux, assurez-vous de respecter toutes les conditions suivantes. Votre ordinateur doit disposer d’au moins 512 Mo de mémoire vive (RAM) et 1 Go d’espace de stockage. Pour pouvoir utiliser la distribution sans problème, nous vous recommandons toutefois une configuration comprenant 2 Go de mémoire vive (RAM) et 20 Go d’espace de stockage. Votre ordinateur doit également être compatible avec l’extension x86-64. Nous vous conseillons également de veiller à ce que votre connexion Internet soit fonctionnelle et de vous équiper d’un support USB avec au moins 2 Go d’espace de stockage.

Quels sont les avantages et les inconvénients d’Arch Linux ?

Arch Linux est une distribution Linux particulière qui se démarque facilement des autres et comporte divers avantages, ainsi que quelques inconvénients. Parmi les points ci-dessous, nombreux sont ceux qui dépendent de vos exigences et de l’utilisation que vous souhaitez faire de cette distribution.

Avantages

  • « Rolling release » : grâce au principe « rolling release », Arch Linux fait l’objet d’actualisations continues sans que vous ayez besoin de réinstaller la distribution.
  • Principe KISS : la simplicité offerte par le principe KISS est synonyme de grande liberté et d’un système épuré dès le début de l’utilisation. Vous pouvez faire l’impasse sur les paquets superflus sans aucune réserve et ainsi créer un système correspondant entièrement à vos attentes.
  • Pacman : le gestionnaire de paquets Pacman compte également parmi les avantages offerts par Arch Linux. Désormais, il peut même être utilisé avec d’autres distributions. Il s’agit d’un outil extrêmement fiable, mais aussi relativement rapide.
  • ABS (Arch Build System) : ABS est le gestionnaire de paquets associé à Arch Linux ; celui-ci peut également être personnalisé.
  • AUR (Arch User Repository) : le répertoire AUR est géré par la communauté et met à disposition toute une gamme de logiciels différents. De manière générale, celui-ci constitue un avantage, mais il reste toujours important d’examiner attentivement chaque paquet.
  • Documentation : Arch Linux dispose d’une documentation très complète qui facilite l’utilisation de la distribution et le travail quotidien avec celle-ci. Avec une communauté très impliquée, de nombreux problèmes relatifs à Arch Linux peuvent rapidement être identifiés, corrigés et documentés.

Inconvénients

  • Difficulté d’utilisation : comme Arch Linux fait l’impasse sur les outils graphiques, la distribution n’est pas facile à maîtriser (surtout si vous débutez). Celle-ci s’adresse donc plutôt aux développeurs expérimentés.
  • Installation : cette problématique s’applique également à l’installation. Comme celle-ci est basée sur la ligne de commande, il est nécessaire de disposer de certaines connaissances au préalable. Les applications, les environnements et les programmes utilitaires doivent aussi être installés manuellement.
  • Potentielle instabilité : le principe « rolling release » peut toutefois être source de problèmes, car chaque paquet n’est pas systématiquement testé dans les moindres détails. Dans l’ensemble, Arch Linux est un système très stable, mais il n’est pas pour autant à l’abri des dysfonctionnements pouvant accompagner, même brièvement, le déploiement de chaque nouvelle version.

À qui s’adresse cette distribution Linux ?

Arch Linux s’adresse d’abord aux utilisateurs expérimentés ou à toute personne souhaitant améliorer sa connaissance de Linux. Même si vous faites partie des personnes qui ont toujours le besoin ou l’envie d’utiliser les derniers logiciels disponibles, vous serez sans doute satisfait des services proposés par Arch Linux. Le principe « rolling release » permet à la distribution de s’actualiser de façon continue. Si vous souhaitez configurer entièrement votre système selon vos envies, Arch Linux est également une très bonne option. En revanche, cette distribution ne convient pas vraiment aux débutants.

Quelles sont les solutions de substitution à Arch Linux ?

En plus d’Ubuntu et de Debian, les deux distributions les plus populaires, il existe de nombreuses solutions de substitution moins connues à Arch Linux. Ici, il convient également de mentionner les systèmes AlmaLinux et Rocky Linux, dignes successeurs de CentOS ainsi que Linux Mint et Manjaro Linux. Si vos besoins sont davantage liés aux tests d’intrusion et à l’informatique légale, nous vous conseillons de vous tourner vers Kali Linux. Les performances de la distribution Clear Linux sont tout particulièrement indiquées, par exemple, pour un travail dans le Cloud.


Attendez ! Nous avons quelque chose pour vous !
Votre messagerie professionnelle

Créez une adresse personnalisée
Affichez votre sérieux sur Internet
Nom de domaine inclus
À partir d' 1 € HT/mois (1,20 € TTC)
Conseiller personnel inclus !