AlmaLinux : tout sur le système d’exploitation Linux

AlmaLinux est une version stable et gratuite de Linux, conçue comme le successeur direct de CentOS. Grâce à une communauté active et à sa compatibilité binaire avec Red Hat Enterprise Linux, AlmaLinux est un système d’exploitation intéressant tant pour les entreprises que pour les particuliers.

Domaine Internet pas cher

Bien plus qu'un simple domaine !

Personnalisez votre présence en ligne avec un nom de domaine pertinent.

Email
Certificat SSL
Assistance 24/7

AlmaLinux, c’est quoi ?

Par la communauté, pour la communauté : c’est ainsi que la fondation AlmaLinux Open Source fait la promotion de son système d’exploitation. Il arrive souvent qu’une distribution Linux soit gérée par une communauté et mise gratuitement à la disposition des développeurs. AlmaLinux mérite toutefois un examen plus approfondi car il a déjà su conquérir de nombreux utilisateurs depuis sa première version en 2021. D’une part, cela s’explique par son approche transparente qui permet aux utilisateurs de suivre toutes les étapes et, si nécessaire, de participer activement à leur réalisation. D’autre part, l’histoire d’AlmaLinux s’inspire d’un système d’exploitation répandu et très populaire.

L’histoire d’AlamaLinux

Le lancement de la nouvelle distribution Linux fut orchestré par la fin de CentOS, un clone libre de RHEL très utilisé par de nombreux développeurs. Sa particularité tient dans sa compatibilité binaire avec RHEL. Fin 2020, Red Hat a annoncé qu’il mettait fin au support de CentOS en proposant CentOS Stream comme successeur, une variante de Linux non compatible binaire avec RHEL. CentOS Stream est un Rolling Release qui inclut les mises à jour potentielles de la version RHEL commerciale et sert de base de test. Pour de nombreux utilisateurs, cette approche n’est pas la plus pratique : c’est ainsi qu’est né le souhait de trouver un autre successeur à CentOS.

Il existe désormais deux alternatives : Rocky Linux, du nom du défunt cofondateur de CentOS, Rocky McGaugh, et AlmaLinux. Ce dernier reprend l’idée de base qui caractérisait aussi CentOS à ses origines : une distribution Linux à la fois entièrement gratuite mais aussi compatible binaire avec la version actuelle de RHEL. La version beta d’AlmaLinux sort le 1er février 2021, sa version stable fin mars de la même année. Le support doit durer au moins jusqu’en 2029. De nombreuses entreprises, telles que ARM, AWS, Equinix ou encore Microsoft, soutiennent aussi AlmaLinux.

Quels sont les avantages d’AlmaLinux ?

Si l’idée d’une distribution Linux gratuite issue de la communauté est louable, c’est laqualité et l’utilité d’AlmaLinux qui feront ou non le succès du système d’exploitation. Examinons alors de plus près les avantages de la variante Linux. La première promesse du système d’exploitation tient dans le fait qu’il s’adresse aux utilisateurs de CentOS qui doivent bientôt lui trouver un successeur. Et AlmaLinux se fait fort d’être l’alternative idéale pour remplacer la distribution populaire en fin de vie.

Transition facile de CentOS à AlmaLinux

Cela ne vaut pas seulement pour le déploiement et la compatibilité binaire avec RHEL, mais aussi pour l’expérience utilisateur en général. Ceux qui connaissent et apprécient CentOS s’y retrouveront rapidement dans AlmaLinux. Le fork de RHEL ne se distingue qu’à la marge de son illustre prédécesseur, tant sur le plan visuel que sur celui de la manipulation. La migration des installations CentOS encore existantes se fait en outre facilement, à l’aide d’un script.

Communauté

Un autre point positif est l’idée de communauté, qui montre déjà des effets positifs, et dont l’importance devrait croître à l’avenir. Les améliorations et les modifications se font en commun et sont vite mises à disposition. La distribution est très proche des besoins des utilisateurs réels et répond à leurs exigences. Même lors de la transition vers AlmaLinux, le support est fiable et solide et il est là pour aider. Pour la documentation et les mises à jour à venir, c’est encore cette même communauté qui sera déterminante dans les années à venir et qui veillera à ce que le développement se fasse dans l’esprit des administrateurs.

Code source et stabilité

Le code source se base sur RHEL, mais il est possible de l’adapter et de l’optimiser en fonction de ses propres besoins. Les modifications nécessaires sont intégrées par un échange étroit avec la communauté. AlmaLinux reste très stable et constitue donc une solution sûre, surtout en comparaison avec ses deux « frères ». Même si les nouveaux logiciels sont disponibles dans un premier temps pour CentOS Stream en Rolling Release, le risque d’apparition d’erreurs mineures subsiste encore. Une fois ces problèmes résolus, la version commerciale Red Hat Linux Enterprise est mise à jour, AlmaLinux seulement ensuite. La mise à jour prend donc plus de temps, mais elle est aussi plus stable puisque plus testée.

Coûts et licences

Bien entendu, le facteur coût a son importance. AlmaLinux est entièrement gratuit, mais offre de nombreuses fonctionnalités que les solutions commerciales proposent également. Il n’y a pas de frais ou de redevance, ni de licence, de contrat de service, d’enregistrement ni de restriction d’utilisation. Cette distribution est donc véritablement dédiée à l’open source et constitue une alternative très intéressante aux options payantes.

Pour quels usages AlmaLinux est-il conçu ?

AlmaLinux se définit comme un système d’exploitation d’entreprise et s’adresse en premier lieu aux entreprises et aux organisations à la recherche d’une distribution Linux stable et mise à jour, à des fins commerciales. AlmaLinux constitue une alternative gratuite à Red Hat Enterprise Linux, qui est payant. Il est possible mettre en place une architecture d’exploitation sûre et optimisée pour les applications avec AlmaLinux. La solution est notamment pertinente pour les serveurs, qui ont besoin d’un système d’exploitation fiable. Il est utilisé aussi bien dans des environnements physiques, virtuels ou basés sur le Cloud. Bien que destiné aux entreprises, AlmaLinux convient parfaitement à une utilisation privée.

Conseil

Vous recherchez une solution de serveur économique mais performante pour votre projet ? Avec IONOS, louez un VPS au meilleur prix !

Quelles solutions alternatives ?

Même si AlmaLinux a jusqu’à présent fait le bonheur de la plupart de ses utilisateurs, la distribution Linux est encore jeune. C’est seulement après plusieurs années d’utilisation qu’il sera possible d’évaluer vraiment la qualité du système. Il existe toutefois de nombreuses alternatives comparables à AlmaLinux et qui peuvent aussi séduire les utilisateurs. La première qui vient en tête est Rocky Linux, également créé pour succéder à CentOS. Toutefois, ce système d’exploitation est encore trop récent pour avoir été complètement testé.

Ce n’est pas le cas pour Debian ni pour Ubuntu. Ces deux systèmes d’exploitation, sur le marché depuis plusieurs années, comptent d’innombrables utilisateurs et disposent donc d’une documentation fournie. Une autre alternative à la fois stable, conviviale, et qui accorde une grande importance à la collaboration d’une communauté active est openSUSE Leap. C’est justement dans le domaine des distributions pour serveurs Linux que cette dernière marque des points.

En résumé : AlmaLinux reste très prometteur

Jusqu’à présent, AlmaLinux remplit parfaitement sa mission : devenir un digne successeur de CentOS, à la fois sûr et convivial. Avec sa communauté nombreuse et active, il y a de bonnes chances que le système d’exploitation continue à jouer un rôle déterminant à l’avenir, voire devienne une alternative fiable à RHEL. Si vous recherchez une distribution d’entreprise stable et gratuite, AlmaLinux est un bon choix.


Attendez ! Nous avons quelque chose pour vous !
Votre messagerie professionnelle

Créez une adresse personnalisée
Affichez votre sérieux sur Internet
Nom de domaine inclus
À partir d' 1 € HT/mois (1,20 € TTC)
Conseiller personnel inclus !