Rocky Linux : que vaut le successeur de CentOS ?

Rocky Linux est une distribution libre pour Linux basée sur Red Hat Enterprise Linux et destinée à prendre la place de CentOS. Il est encore trop tôt pour dire avec certitude si le système d’exploitation, pourtant trèsstable et convivial, saura succéder dignement au très populaire CentOS.

Domaine Internet pas cher

Bien plus qu'un simple domaine !

Personnalisez votre présence en ligne avec un nom de domaine pertinent.

Email
Certificat SSL
Assistance 24/7

Rocky Linux, c’est quoi ?

Rocky Linux est une distribution Linux compatible Calcul Haute Performance, particulièrement adaptée aux serveurs et aux applications de bureau. Le système d’exploitation est open source et compatible binaire avec le système commercial Red Hat Enterprise Linux (RHEL). Rocky Linux est considéré comme le successeur non officiel de CentOS, un fork de RHEL. Le système d’exploitation convient à de nombreuses utilisations différentes et constitue une solution stable et conviviale pour les entreprises comme pour les particuliers. Cette distribution est gérée par la Rocky Enterprise Software Foundation.

L’histoire de Rocky Linux

La nécessité d’une nouvelle distribution Linux libre basée sur RHEL s’est fait sentir lorsque Red Hat a annoncé la fin du support pour CentOS. En lieu et place du fork ouvert et compatible binaire de RHEL, il faudra compter sur CentOS Stream (une distribution en Rolling Release)­ à partir de 2021. S’il est prévu que cette dernière reçoive de nombreuses mises à jour, la sécurité nécessaire lui fera en partie défaut. CentOS Stream est utilisé en premier lieu d’environnement test pour les nouveautés qui sont ensuite appelés à être intégrées à la version commerciale. Pour les utilisateurs de CentOS, ce changement crée un vide que deux nouveaux systèmes d’exploitation doivent combler en même temps.

Après AlmaLinux, paru quelques mois avant lui, la première publication de Rocky Linux date de 2021. C’est à Gregory Kurtzer, cofondateur de CentOS, qu’on doit cette nouvelle variante de Linux qui porte le nom de son défunt collègue Rocky McGaugh. La première version stable de Rocky Linux a été publiée le 21 juin 2021 en tant que version 8.4. Ce numéro de version élevé se base sur la désignation de RHEL. Rocky Linux est en effet un clone de RHEL, déjà soutenu par de nombreux soutiens financiers importants, avec qui il est aussi compatible binaire. Si l’avenir de Rocky Linux dépendra de son adoption par les utilisateurs actuels de CentOS, ses débuts sont plutôt prometteurs.

Conseil

Vous vous demandez quel système d’exploitation tourne sur votre ordinateur ? Nous vous expliquons comment afficher la version Linux.

Quels sont les avantages et inconvénients de Rocky Linux ?

Comme Rocky Linux est encore jeune, nombre de ses avantages et inconvénients ne pourront être pleinement évalués qu’avec le temps. Cependant, les premiers mois montrent déjà que le système a le potentiel pour succéder à CentOS. Examiner de plus près ses particularités permet de mieux comprendre les arguments en faveur de la distribution Linux, et ceux contre.

Avantages

  • Équipe : l’équipe de développeurs derrière Rocky Linux lui ouvre ses premières portes et a été un gage de qualité prudent avant même sa sortie. Cofondateur de CentOS, Gregory Kurtzer sait exactement ce qu’apprécient les utilisateurs de la célèbre distribution et peut en tenir compte pour son successeur. Dès le départ, Rocky Linux a les meilleures cartes en main pour succéder dignement à CentOS ;
  • Stabilité : CentOS ayant toujours été d’une grande stabilité, c’est aussi la priorité pour Rocky Linux. Au lieu de se reposer sur des mises à jour et correctifs en quantité, l’équipe cherche plutôt à développer un système qui fonctionne de manière lisse et sans mauvaises surprises ;
  • Compatibilité : Rocky Linux est compatible binaire avec Red Hat Enterprise Linux, ce qui en fait une alternative tout à fait valable. La migration depuis CentOS, AlmaLinux et d’autres distributions est également facilitée grâce à l’outil migrate2rocky. En outre, Rocky Linux gère les images de conteneurs et les offres basées sur le Cloud sans aucun problème ;
  • Open Source : la compatibilité binaire de Rocky Linux n’est pas son seul point commun avec CentOS. À son tour, il reste aussi une distribution open source, ce qui profite finalement à tous les utilisateurs. Si la nouvelle version de Linux parvient à rassembler une communauté aussi importante et active, tout indique qu’il sera très largement documenté, avec une gestion consciencieuse de la sécurité et des mises à jour régulières et des correctifs dans l’intérêt des utilisateurs. Son prédécesseur était déjà proche des besoins utilisateurs, ces derniers n’en attendent pas moins de Rocky Linux.

Inconvénients

  • Manque de retour d’expérience : comme Rocky Linux est encore un nouveau venu, la communauté dispose d’un faible retour d’expérience. Rares sont les rapports d’utilisateurs ou les documentations détaillées, ce qui empêche d’évaluer la qualité de la nouvelle distribution Linux. C’est un point noir de taille pour les entreprises : en effet, celles-ci dépendent de la stabilité de leur système d’exploitation et recherchent de préférence des solutions éprouvées ;
  • Avenir incertain : le deuxième inconvénient va dans le même sens. En effet, Rocky Linux n’en est qu’à ses débuts mais prévoit déjà l’avenir. La ponctualité et la régularité des mises à jour, ainsi que le soin apporté au développement et à la maintenance des éventuels successeurs, ne sont pas le seul fait d’une communauté active… mais dépendent aussi des finances disponibles. Le projet dispose déjà du soutien de grandes entreprises, reste à voir combien de temps celui-ci durera et si l’argent récolté jusqu’à présent suffira ;
  • Actualité : la fiabilité évoquée ci-dessus peut se transformer en écueil pour certains utilisateurs. Si Rocky Linux fonctionne de manière très stable, dans la veine de CentOS, il faut attendre un peu pour que les applications les plus récentes soient disponibles. Les personnes désireuses de rester au goût du jour opteront plutôt pour CentOS Stream, avec ses mises à jour fréquentes. En comparaison, Rocky Linux fonctionnera plus lentement ; une bonne chose pour l’utilisateur qui recherche la stabilité. Les développeurs qui recherchent la puissance auront tendance à lui préférer une autre distribution Linux.

À qui s’adresse le système d’exploitation ?

Le groupe-cible de Rocky Linux est donc déjà bien défini : entreprises et particuliers qui recherchent une distribution Linux fiable, conviviale et gratuite trouveront leur bonheur avec le successeur de CentOS. Les fonctions-clés type solutions d’entreprise, Hyperscale, Cloud et le Calcul Haute Performance sont intégrées, faisant de Rocky Linux une distribution serveur Linux pertinente qui pourrait trouver sa communauté. Le clone de RHEL est, au bout du compte, une solution adaptée pour les entreprises, qui disposent avec lui d’une alternative quasi-équivalente et compatible binaire mais entièrement gratuitement.

Conseil

Vous recherchez un serveur performant pour votre entreprise ? Louez votre serveur dédié sur IONOS.

Quelles sont les alternatives à Rocky Linux ?

Si vous n’êtes pas convaincu par Rocky Linux, vous trouverez de nombreuses autres distributions Linux pour vos utilisations quotidiennes.

Ubuntu

Ubuntu fait partie des systèmes d’exploitation Linux les plus célèbres. Gratuit, open source et géré par une grande communauté lui aussi, l’un de ses avantages est sa facilité d’utilisation. Il est aussi considéré comme très sûr et stable.

openSUSE Leap

openSUSE Leap, disponible depuis 2015, est publié par l’entreprise SUSE Software Solutions Germany GmbH, basée à Nuremberg, en collaboration avec une communauté de développeurs. Le système utilise de nombreux composants de la solution payante SUSE Linux, tout en étant open source et gratuit.

AlmaLinux

Depuis l’annonce de la fin de CentOS, Rocky Linux n’est pas le seul successeur désigné en course. AlmaLinux, lui aussi gratuit et compatible binaire avec Red Hat Enterprise Linux, est développé par une communauté. Le futur nous dira lequel d’AlmaLinux ou de Rocky Linux sera le plus digne successeur de CentOS.


Attendez ! Nous avons quelque chose pour vous !
Votre messagerie professionnelle

Créez une adresse personnalisée
Affichez votre sérieux sur Internet
Nom de domaine inclus
À partir d' 1 € HT/mois (1,20 € TTC)
Conseiller personnel inclus !