CardDav : disposer de son carnet d’adresses où que l’on se trouve

CardDAV est un protocole open source basé sur WebDAV et axé spécifiquement sur la synchronisation des bases de données de contact. Dans ce cadre, le protocole de serveur client permet d’enregistrer et de partager des carnets d’adresses numériques ainsi que leurs données de contact sur un serveur. Il est ainsi possible de consulter, de modifier et d’utiliser simultanément des adresses, des informations et des numéros de téléphone importants depuis n’importe quel appareil.

L’IETF (Internet Engineering Task Force) a publié et proposé officiellement le standard CardDAV en août 2011 dans la RFC 6352. Par la suite, CardDAV fut principalement connu pour être le protocole de synchronisation d’iOS (à partir de la version 7). Aujourd’hui, il est également supporté par différentes applications de messagerie comme Gmail. Une mise à jour du protocole visant notamment à réduire la quantité de données dans le processus de synchronisation et à implémenter la possibilité d’enregistrer des images en très haute résolution a été effectuée en 2013.

Fonctionnement de CardDav

CardDAV enregistre les données de contact sous forme de vCards, également appelées « cartes de visite électroniques ». Le principal avantage de ce format est que les données enregistrées sous forme de vCards peuvent être intégrées dans les pages HTML, envoyées en tant que pièces jointes d’un e-mail ou transmises via un code QR permettant ainsi au destinataire de les intégrer facilement dans le carnet d’adresses de son propre programme de messagerie à l’aide d’un clic. Pour pouvoir utiliser ce standard afin de gérer des contacts, une connexion active entre un client CardDAV et un serveur CardDAV, sur lequel les données sont enregistrées, est nécessaire. Que l’appareil utilisé soit un PC de bureau ou un appareil mobile, il doit disposer d’une application client correspondante installée. Par ailleurs, les données d’adresse du serveur ainsi que les données d’accès individuelles sont nécessaires pour la connexion.

En principe, les mécanismes de synchronisation fonctionnent de façon similaire à ceux de CalDAV, un autre protocole de synchronisation de calendrier, qui, contrairement à CardDAV, enregistre les données de contact sous forme d’événements iCalendar. Toutes les modifications apportées aux données de contact sont automatiquement reprises sur le serveur avant d’être synchronisées sur tous les clients connectés. Chaque utilisateur autorisé dispose ainsi de la dernière version lorsque de nouvelles données de contact sont renseignées ou lorsque de nouvelles adresses sont actualisées. La gestion centralisée des données de contact qui en découle est tout particulièrement utile dans le domaine professionnel, car elle permet que tous les employés soient à jour.

Dans la plupart des cas, mettre en place la synchronisation CardDAV est très simple, mais requiert souvent l’installation d’un logiciel supplémentaire. Par exemple, si le carnet d’adresses d’un compte Gmail (Gmail est doté d’une implémentation de serveur CardDAV) est synchronisé via CardDAV et est mis à disposition d’un client Outlook, il convient de procéder comme suit :

  1. Installez un plugin CardDAV pour Outlook tel que CalDav Synchronizer ou cFOS Outlook DAV. Outlook doit être fermé pendant l’installation.

Ouvrez Outlook et lancez le menu du plugin installé.

  1. Saisissez les données de connexion pour établir la connexion avec le compte Google.
  2. La comparaison des données est effectuée à l’aide de « Sync All » ou d’un bouton similaire et prend quelques minutes.
  3. Le carnet d’adresses Google est à présent automatiquement synchronisé avec le compte Outlook en temps réel.

Voici à quoi ressemble une entrée CardDAV au format vCard

Pour que des données de contact puissent être enregistrées au format vCard sur un serveur CardDAV, le client envoie une requête PUT (requête standard pour le chargement de données). L’exemple suivant montre à quoi ressemble une telle requête :

BEGIN:VCARD
VERSION:4.0
N:Dupont;Antoine;;Dr.;
FN:Dr. Antoine Dupont
ORG:Wikimedia
ROLE:Communication
TITLE:Rédaction et conception
PHOTO;MEDIATYPE=image/jpeg:http://commons.wikimedia.org/wiki/File:Antoine_Dupont_2010.jpg
TEL;TYPE=work,voice;VALUE=uri:tel:+33(0)221999912
TEL;TYPE=home,voice;VALUE=uri:tel:+33(0)221123456
ADR;TYPE=home;LABEL="17 Rue de Paris\n69000 Lyon\nFrance"
 :;;17 Rue de Paris;Lyon;;69000;France
EMAIL:antoine@dupont.fr
REV:20140301T221110Z
END:VCARD

Les informations de contact enregistrées au format vCard et consultables par les utilisateurs apparaissent de façon très claire. Il s’agit notamment du nom et du prénom, du titre, des adresses, des numéros de téléphone, de l’entreprise et des postes et fonctions au sein de l’entreprise.

Quand CardDav est-il utilisé et quels sont les avantages de la synchronisation ?

L’utilisation de CardDAV est pertinente dès lors que des contacts doivent être gérés de façon centralisée. Ceci permet aux utilisateurs d’éviter d’avoir à actualiser des adresses sur différents appareils. Que ce soit dans un cadre professionnel ou privé, grâce à ce protocole, tous les terminaux disposent de la même version de données. D’autre part, les employés, les commerciaux ou les membres de la famille peuvent accéder aux données de contact, les compléter ou les modifier. En cas de perte, de vol, de défaut ou de changement de terminal, il est malgré tout possible d’accéder aux données de contact puisqu’elles sont enregistrées sur un serveur séparé. Ceci permet de procéder à une synchronisation rapide avec un nouvel appareil.

Voici d’autres avantages :

  • un serveur CardDAV personnel vous permet d’être indépendant des prestataires externes tels que iCloud, Google Drive, etc.
  • Vous disposez à tout moment d’un contrôle sur la sécurité des données, puisqu’elles sont enregistrées sur le serveur sélectionné.
  • L’utilisation de la méthode de synchronisation est possible quel que soit l’appareil et, dans la mesure du possible, quelle que soit l’application.

Clients et serveurs compatibles avec CardDAV

Les applications suivantes sont compatibles avec le protocole CardDAV côté serveur :

  • Apple Contacts Server
  • CommuniGate Pro
  • DAViCal (versions 0.9.9.2 et supérieures)
  • fruux
  • GMail et Google Calendar
  • Office
  • Horde Groupware
  • MDaemon Email Server
  • Meishi
  • Nextcloud
  • ownCloud
  • Radicale
  • SabreDAV
  • SOGo
  • Zimbra 6
  • SYNOLOGY DSM 6.0
  • Xandikos

Les applications suivantes implémentent la partie client du protocole CardDAV :

  • Contacts Apple
  • Apple iOS
  • Blackberry
  • DAVx
  • eM Client
  • Evolution
  • KDE Software
  • Kerio Connect
  • Outlook CalDav Synchronizer
  • Sailfish OS
  • Thunderbird

Attendez ! Nous avons quelque chose pour vous !
Votre messagerie professionnelle

Créez une adresse personnalisée
Affichez votre sérieux sur Internet
Nom de domaine inclus
À partir d' 1 € TTC/mois
Conseiller personnel inclus !