Quelle température pour le CPU et comment la lire ?

Le processeur ou CPU (en anglais « Central Processing Unit ») est l’un des composants essentiels des ordinateurs, des équipements techniques de type smartphones, lecteurs de DVD ou encore des machines à laver et des lave-vaisselles programmables. Le CPU est pour ainsi dire le cerveau de l'ordinateur, sa mission principale étant de traiter les données et de transmettre les instructions aux unités de performance concernées. Ces opérations sont effectuées avec une certaine fréquence d’horloge qui détermine la vitesse à laquelle ces instructions peuvent être exécutées. Plus la fréquence d’horloge est élevée, plus l’unité de calcul fonctionne rapidement.

Une fréquence d’horloge élevée entraîne néanmoins des températures élevées. Lorsque plusieurs processus gourmands en ressources tournent en même temps, il n’est pas surprenant que la température du CPU grimpe particulièrement. Il n’y a pas lieu de s’inquiéter du moment que ce phénomène reste temporaire et qu’une charge élevée du processeur soit à l’origine de la situation. Si vous constatez néanmoins que la température du processeur reste trop élevée, il faut vous demander pourquoi afin d’éviter d’éventuels dommages sur votre PC. Il existe pour cela différents outils qui affichent non seulement la température momentanée du CPU, mais aussi l’évolution de la courbe de température sur une période de temps prolongée.

À quoi correspond exactement la température du CPU ?

La notion de température du CPU semble assez évidente : il s’agit d’une valeur qui indique la température du processeur. Cependant, les choses ne sont pas si simples. Un CPU est constitué de différents composants sur lesquels règnent différentes températures. Des capteurs sont situés dans les cœurs du processeur ainsi que sur la surface en métal qui le recouvre, appelée « Integrated Heatspreader ». En règle générale, la température des cœurs du processeur est nettement plus élevée et parlante que la température mesurée à la surface.

Note

La température de l’épandeur de chaleur (IHS pour integrated heat spreader) n’est mesurée que lors de la fabrication de l’ordinateur. Cette valeur est ensuite reportée dans le descriptif des performances. Toutes les températures de l’épandeur mesurées par la suite ne s’apparentent qu’à des résultats de calculs et ne constituent par conséquent que des valeurs approximatives.

En fonction du fabricant, les températures sont affichées soit individuellement, soit regroupées avec des valeurs moyennes (par exemple température du cœur et température de surface) Cependant, ces valeurs ne sont pas forcément comparables, car les méthodes de saisie ne sont pas les mêmes et les modalités de calcul des valeurs estimées sont également parfois très éloignées. Il est essentiel de connaître le modèle qui a été installé afin de pouvoir juger si la température du CPU est normale ou si elle a déjà atteint son seuil critique.

Conseil

Si vous n’êtes pas sûr du type de processeur intégré à votre ordinateur, le logiciel gratuit CPU-Z vous permettra d’accéder à toutes les informations nécessaires. Cet outil vous indique non seulement le nom du fabricant et le type de processeur, mais il vous donne également des indications relatives à d’autres caractéristiques comme par exemple le nombre de cœurs, la fréquence de l’horloge, la tension, etc.

Comment lire la température d’un CPU

Les informations concernant le modèle et le champ des performances constituent la base afin d’évaluer la température du processeur. Différents outils sont à votre disposition afin de la déterminer. Windows en lui-même ne fournit pas cette information. Il propose uniquement de surveiller et de contrôler, via le gestionnaire des tâches (ou avec la commande « top » dans Linux), la charge CPU en cours ainsi que son historique durant les 60 dernières secondes. Il indique également dans quelle mesure les programmes et processus en cours d’exécution participent à cette charge.

Or, comme mentionné précédemment, chaque ordinateur est équipé de capteurs de température qui surveillent en permanence la température de chaque composant afin d’éviter une surchauffe du système. Si vous souhaitez y accéder afin de connaître la température du CPU, vous ne pourrez pas échapper à l’installation de programmes supplémentaires. Les plus célèbres parmi ces programmes sont Core Temp, HwiNFO et AIDA64. Les deux premiers sont des logiciels téléchargeables gratuitement. Toutefois, pour AIDA64, il vous faudra acquérir une licence si vous souhaitez prolonger l’utilisation au-delà des 30 jours gratuits. La caractéristique commune à tous ces programmes ne se limite pas à l’affichage des températures du CPU : en effet, ils sont également capables d’enregistrer l’historique des températures.

Pour ceux qui ne souhaiteraient pas installer d’outils supplémentaires, il est possible de lire la température du CPU dans le BIOS. Il faut cependant garder à l’esprit que dans le BIOS les valeurs sont plus élevées que dans les systèmes d’exploitation Windows ou Linux. En effet, la consommation d’énergie dans le BIOS n’est pas régulée de manière descendante.

Quelle est la température normale d’un CPU ?

Afin de pouvoir évaluer si la température du processeur est normale, il faut déjà connaître la « valeur normale », autrement dit le seuil de tolérance. Ce n’est pas si simple car cette valeur dépend non seulement de facteurs externes comme l’emplacement du PC ou la température ambiante, mais aussi du type de processeur en question. C’est pour cette raison que les valeurs suivantes ne constituent que des valeurs approximatives :

  • Faible charge du processeur (fonctionnement normal) : environ 30 à 50 °C
  • Charge élevée due à des programmes gourmands en ressources : jusqu’à 95 °C
  • La température maximale de doit jamais excéder 100 °C.

Les processeurs sont tout à fait capables de résister à de très fortes températures. Il est même possible de dépasser légèrement la barre des 100 degrés pendant un court instant (les nouveaux processeurs peuvent aller jusqu’à 103 °C), sans endommager le CPU. Toutefois, les valeurs avoisinant la limite réduisent la durée de vie, car les différents composant sont extrêmement sensibles à la chaleur. Cela peut sembler dramatique, mais pour l’utilisateur lambda, cela a peu d’importance. En effet, l’ordinateur (ou le CPU) sera généralement remplacé bien avant par un nouveau modèle plus performant afin de pouvoir satisfaire aux exigences de nouveaux logiciels ou jeux vidéo.

Est-il possible de faire baisser la température du CPU ?

L’utilisateur d’un PC standard en bon état de marche n’a pas besoin de se poser la question. En effet, le système d’exploitation va normalement réguler de lui-même la température du CPU. Dès que le CPU atteint un seuil de température défini au préalable par le fabricant, il ralentit. La cadence va donc baisser et la production de chaleur diminuer jusqu’à ce que la température atteigne à nouveau son seuil de tolérance.

La situation est différente si le CPU a été overclocké afin d’améliorer la puissance de calcul et d’accélérer les processus en cours d’exécution, à l’instar des gamers qui l’utilisent pour optimiser le fonctionnement des jeux sur Internet. Dans ce cas-là, ouvrir le boîtier du PC ou utiliser des dispositifs externes comme des ventilateurs fait baisser la température à court terme. Cela permet d’aider le ventilateur à faire son travail en évacuant la chaleur accumulée plus rapidement et en permettant à l’air refroidit d’accéder plus facilement aux composants en surchauffe. Si ces mesures peuvent dépanner à court terme, elles ne constituent en aucun cas des solutions à long terme.

Si vous utilisez régulièrement des programmes gourmands en ressources qui font monter la température du processeur, vous pouvez, grâce à certains programmes, gérer la vitesse du ventilateur et l’adapter en fonction des besoins. L’installation d’une ventilation active est une solution encore plus efficace (par exemple refroidissement à eau). Mais avant toute chose, demandez-vous si ces mesures sont adaptées à vos besoins, autrement dit si elles sont adaptées à la puissance de votre CPU ou s’il n’est pas plus judicieux de compléter votre équipement avec un processeur plus puissant.

Veuillez prendre connaissance des mentions légales en vigueur sur cet article.


Attendez ! Nous avons quelque chose pour vous !
Votre messagerie professionnelle

Créez une adresse personnalisée
Affichez votre sérieux sur Internet
Nom de domaine inclus
À partir d' 1 € TTC/mois
Conseiller personnel inclus !