Sauvegarde de bases de données

Il peut nous arriver par inadvertance de supprimer un fichier important, sans qu’aucune copie de sauvegarde n’existe. Et il n’y a malheureusement pas de retour en arrière possible. Ce genre de situation est bien connu des habitués de l’informatique et c’est d’autant plus problématique lorsque ces fichiers sont gros et précieux. Leur perte peut être dévastatrice, tout particulièrement pour les entreprises. C’est pour cela qu’il est indispensable de sauvegarder ses données, tant dans le secteur professionnel que privé.

Voilà pourquoi il faut sauvegarder ses bases de données

Les systèmes de base de données jouent un grand rôle dans le monde de l’hébergement Web et représentent aussi une partie essentielle des logiciels d’entreprises. En effet, la fonctionnalité d’un site Internet et la réactivité d’une entreprise dépendent de la disponibilité et de l’exhaustivité de ses données enregistrées.

Les projets de site Internet qui ont accès à des bases de données prélèvent eux-mêmes toutes les informations nécessaires au bon affichage de leur site en s’aidant de divers langages de scripts. En général, les infrastructures informatiques tirent aussi leurs informations de ces bases de données. En même temps, l’échange de ces éléments se produit dans les deux sens en classant et en sauvegardant les données de l’utilisateur dans la base. De ce fait, les systèmes de base de données contiennent rarement des informations personnelles et financières ou les données sensibles de clients. Ainsi, la défaillance ou la perte d’une base de données peut être dévastatrice. Le site Internet ne peut plus présenter entièrement son contenu ou pire encore, rester hors ligne      . Les applications ne fonctionnent plus, les données des clients sont incomplètes ou n’existent plus. Les salariés concernés se voient alors surchargés de travail et les clients perdent leur confiance dans l’entreprise. 

Une perte de données est causée dans la plupart des cas par des facteurs internes, tels qu’une défaillance technique matérielle ou même une erreur humaine. Même le meilleur des logiciels de sauvegarde ne pourra empêcher ce genre de problème. Afin que cette perte de données ne soit pas irréversible, il est obligatoire de procéder à une sauvegarde des données.

Les possibilités de sauvegarde de données

Afin de prévenir toute perte, il est conseillé de créer une copie de sauvegarde de base de données sur un support de stockage externe. Cette copie, aussi appelée backup en anglais, permet aux éléments d’être restaurés sur la base d’une sauvegarde à un instant T.

Tout d’abord, il existe deux sortes de sauvegardes bien distinctes : la sauvegarde en ligne et celle hors ligne. Celle en ligne est créée sans obligation d’arrêter la base de données. Pendant le processus d’enregistrement, cette base de données incorpore les modifications réalisées dans une zone distincte et les ajoute seulement dans un deuxième temps dans le fichier correspondant. Si on arrête la base de données pendant la durée d’enregistrement, on parle alors de sauvegarde hors ligne. Ce processus présente l’avantage d’être facile à réaliser mais présente aussi l’inconvénient de rendre l’utilisation du site internet impossible pendant toute la durée de progression. C’est pour cette raison qu’il est recommandé de réaliser une sauvegarde hors ligne pendant la nuit, au moment où le trafic de données est le plus bas.

Complémentairement à ces deux types de sauvegarde, on distingue trois autres sortes d’enregistrement en matière de duplication de données sur un espace de stockage :

  • Sauvegarde complète : comme son nom l’indique, ce type de sauvegarde duplique entièrement les données. Les conséquences sont les suivantes : les sauvegardes sont complètes et nécessitent beaucoup de place sur l’espace disque si l’action est fréquemment exécutée.  La sauvegarde complète suffit à la réalisation d’une restauration.  
  • Sauvegarde différentielle : une sauvegarde complète est réalisée au début d’une sauvegarde différentielle. Ce processus se distingue du premier, car seules les nouvelles données ou celles modifiées sont sauvegardées par la suite. Contrairement à la sauvegarde complète, on économise de l’espace disque car les éléments modifiés et nouveaux sont copiés à chaque sauvegarde différentielle jusqu’au prochain enregistrement complet. La récupération n’est possible qu’avec la dernière sauvegarde complète en plus de la dernière différentielle.
  • Sauvegarde incrémentielle : Pour compléter une sauvegarde complète, une sauvegarde incrémentielle copiera les nouvelles données ou celles qui ont été modifiées depuis le dernier enregistrement. A la différence de la méthode différentielle, la sauvegarde incrémentielle se base toujours sur la précédente (tant la complète que la différentielle). En conséquence, chaque élément est enregistré une fois ce qui permet d’économiser de l’espace disque. Si on souhaite récupérer des données d’une période, il faudra restaurer tous les fichiers de cette période en y ajoutant la sauvegarde complète.

Il existe plusieurs options pour sécuriser les systèmes de base de données tels que MySQL ou Access. Le type de sauvegarde adapté dépend des exigences de l’utilisateur voire de l’entreprise. Les sauvegardes servant à économiser de la place ne devraient jamais être privilégiées. Les supports de stockage externes tels que les disques durs doivent être conservés dans un endroit séparé, un endroit protégé des vols et des risques d’incendie. Par ailleurs, les données enregistrées doivent aussi être cryptées pour empêcher des personnes tierces d’y accéder.

Voilà comment créer une sauvegarde :

Vous avez décidé quelle sera votre solution de sauvegarde, la prochaine étape consiste maintenant à choisir votre méthode d’exécution. Il existe beaucoup de possibilités et d’outils permettant la sauvegarde de base de données telle que MySQL. La liste suivante en énumère quelques-unes :

  • MySQLDump : si votre connexion internet est rapide, vous pouvez travailler avec la fonction intégrée de MySQL et la commande « mysqldump ». En revanche, les hébergeurs n’autorisent pas tous l’accès à cette fonction, qui pourtant est la plus rapide de toutes les méthodes de sauvegarde.
  • phpMyAdmin : avec cette plateforme d’administration destinée aux bases de données SQL, les utilisateurs peuvent exporter leurs fichiers au format souhaité, SQL par exemple. En revanche, cela peut entraîner la rupture du script PHP sur le serveur si les bases de données sont trop grosses. Par ailleurs, seules les sauvegardes inférieures à 2 Mo fonctionnent.
  • BigDump : l’outil BigDump présente le complément parfait à phpMyAdmin car il peut récupérer de grosses sauvegardes, à l’inverse d’une fonction de sauvegarde propre qui ne le permet pas.
  • HeidiSQL : cette solution de sauvegarde pour le système Windows ne se base pas sur PHP, c’est pourquoi il fonctionne très bien avec les grosses sauvegardes. Il manque cependant à cet outils la possibilité d’automatisation du processus de sauvegarde, et ce malgré sa ressemblance avec phpMyAdmin.

La protection de bases de données est toujours obligatoire

Les fichiers enregistrés dans les bases de données jouent un grand rôle dans le bon fonctionnement et le bon affichage des sites Internet. Les serveurs Web recourent à ces contenus pour pouvoir présenter les sites internet de manière appropriée. Par ailleurs, la fonctionnalité des applications dans le réseau est souvent directement reliée à une base de données. Ces bases de données forment l’espace de stockage de données sensibles telles que des adresses, des informations de comptes ou des numéros de téléphone.

En raison de son rôle important, il faut protéger son système de base de données en appliquant les mesures appropriées. Pendant que les données d’un site Internet doivent être sécurisées des attaques extérieures, d’autres dangers internes menacent nos éléments en ligne tels que la défaillance du matériel ou les erreurs humaines. Les sauvegardes fréquentes préviennent la perte de données et garantissent une sécurité des informations à long terme.


Attendez ! Nous avons quelque chose pour vous !
Votre messagerie professionnelle

Créez une adresse personnalisée
Affichez votre sérieux sur Internet
Nom de domaine inclus
À partir d' 1 € TTC/mois
Conseiller personnel inclus !