Sitemaps : ce qu’il faut savoir

« Site » et « Map » (« carte » en anglais) : les sitemaps représentent la structure des sites web, ce qui inclut tous les répertoires et sous-pages. Cependant, ils ne s’adressent pas aux visiteurs du site, ces derniers bénéficiant d’outils de navigation bien plus clairs. Cela signifie-t-il que les administrateurs Web peuvent se permettre de négliger leur sitemap ? Il n’en est rien : voici les raisons pour lesquelles il vous faut cette fonctionnalité. Nous vous présenterons ensuite ses variantes.

Qu’est-ce qu’un sitemap ?

Un sitemap contient tous les documents (en d’autres termes, les pages Web) d’un site et les présente de manière hiérarchique. Cela signifie que la structure de l’ensemble du site est fidèlement dupliquée dans cette synthèse. Pour comprendre le sitemap, il faut avoir pris le temps de se familiariser avec la structure des sites Web : un site Web standard est composé de documents HTML individuels, stockés dans divers dossiers et interconnectés par des liens hypertextes. Toutes ces données sont stockées dans l’espace Web. Dans le sitemap, les pages sont enregistrées avec les URL correspondantes.

Lors des débuts du World Wide Web, le sitemap fut créé principalement pour faciliter la navigation des utilisateurs. Souvent inséré en tant que cadre en plus du contenu principal, le sitemap permettait aux visiteurs de passer d’un site à l’autre à tout moment, sans avoir à naviguer via une suite de liens cliquables. De nos jours, le processus de navigation est généralement géré de manière beaucoup plus élégante, mais le sitemap est toujours justifié. D’une part, le fait d’avoir cet outil de navigation supplémentaire peut accroître l’ergonomie du site, et d’autre part, les moteurs de recherche se servent du sitemap.

Afin de protéger votre vie privée, la vidéo ne se chargera qu'après votre clic.

Sitemap XML vs. sitemap HTML : comparaison

Les sitemaps sont généralement discernables selon deux versions : une au format XML, et l’autre HTML. Si l’objectif est de rendre le sitemap accessible aux visiteurs, alors c’est pour la version HTML qu’il faut opter. Il s’agit essentiellement d’un document supplémentaire qui fait partie du site et peut être incorporé dans la structure de celui-ci comme n’importe quelle autre page HTML. Un sitemap créé au format XML quant à lui s’adresse en priorité aux moteurs de recherche. XML est un langage de balisage au même titre qu’HTML, mais XML offre plus de fonctionnalités.

En conséquence, les sitemaps HTML et XML présentent tous deux des avantages et des inconvénients. Un fichier de navigation au format HTML peut tout à fait être utilisé par les visiteurs du site Web sans complications. Les utilisateurs peuvent facilement trouver leur chemin sur le site grâce aux liens lorsqu’ils cherchent quelque chose en particulier. C’est pourquoi le sitemap est comparable à une fonction de recherche ou à une barre de navigation. Ainsi, le sitemap est une composante supplémentaire du site Web augmentant l’ergonomie. De nos jours, le sitemap n’est généralement pas intégré en tant que cadre. Au lieu de cela, il est courant de fournir un lien vers le document en question, au-dessus de l’en-tête ou du pied de page du site par exemple.

Si vous créez un sitemap au format XML, vous avez la possibilité de le soumettre à la Search Console de Google. Votre sitemap en sera d’autant plus utile : cela permettra au moteur de recherche de mieux comprendre l’ensemble de votre site Web. XML vous permet également de créer un sitemap vidéo. En effet, il est difficile pour Google et les autres moteurs de recherche de lire le contenu des fichiers vidéo, ce qui rend les moteurs de recherche dépendants des données supplémentaires, appelées métadonnées. Si vous avez incorporé des vidéos à votre site et que vous souhaitez que Google les intègre dans sa recherche vidéo, vous devez alors fournir un sitemap vidéo.

Cela implique de créer un fichier XML fournissant des données sur les différentes vidéos du site. Les données comprennent le titre et la description du fichier vidéo, l’URL de la page secondaire sur laquelle le clip est diffusé, un lien vers une image miniature et l’emplacement de stockage du lecteur vidéo que vous avez utilisé. La même stratégie s’applique également aux images, afin qu’elles apparaissent dans les recherches d’images.

En tant que webmaster, vous n’avez heureusement pas besoin de choisir entre un sitemap HTML ou XML : l’utilisation simultanée des deux est possible. En fait, c’est même de cette manière que l’on obtient les meilleurs résultats, tant pour les visiteurs du site Web que pour les robots de recherche envoyés par Google et les autres moteurs de recherche. Bien que l’option XML s’adresse directement aux moteurs de recherche, les sitemaps HTML sont également utilisés par les robots de recherche dans l’examen des sites Web comme un moyen simplifié de prendre en compte toutes les pages.

Remarque

vous trouverez de plus amples informations sur la construction d’un bon sitemap dans notre article traitant spécialement du sujet.

Afin de protéger votre vie privée, la vidéo ne se chargera qu'après votre clic.

Les sitemaps en SEO

Les sitemaps jouent un rôle important dans l’optimisation pour les moteurs de recherche (SEO). Pourquoi cela ? Car les moteurs de recherche se servent de programmes (les fameux robots de recherche) pour passer Internet au crible afin de le comprendre et de faire un index aussi complet que possible. Lorsqu’un tel programme arrive sur un site Web, il suit les liens hypertextes pour en connaître le contenu. Il n’est pas garanti que le robot de recherche soit capable d’enregistrer toutes les sous-pages, cependant. Ce processus est particulièrement pertinent pour les sites Web très étendus. Un sitemap (aussi bien au format XML qu’au format HTML) simplifie le processus d’examen du robot du moteur de recherche en lui fournissant un index de toutes les pages Web.

Même lorsqu’il s’agit de pages qui ne sont pas très bien reliées à d’autres pages, un sitemap s’avère plus qu’utile. En effet, les robots de recherche suivent toujours les liens hypertextes pour se déplacer sur le World Wide Web. C’est pourquoi chaque page devrait être retrouvable via les liens hypertextes. Google ne peut malheureusement pas garantir que le robot prendra en considération chaque page, mais les chances sont en tout cas plus élevées. Le sitemap est également pertinent si le site Web est encore relativement nouveau et que peu ou pas d’autres sites Web offrent des liens vers ses pages.

Un sitemap efficace fait au format XML fournit au moteur de recherche des données supplémentaires sur le site Web : Quand a-t-il été créé ? À quelle fréquence a-t-il été mis à jour ? Quelle est la relation d’une page avec les autres pages du site Web ? Quelle est l’importance du contenu par rapport à l’apparence générale ?

Même si l’on peut généralement dire qu’un sitemap HTML est plus orienté vers les utilisateurs et son pendant XML vers les robots de recherche, les deux sont importants en termes de référencement. Les Sitemaps au format HTML ont leur importance en termes de référencement, car ces documents sont eux aussi pris en compte lors de l’examen d’un site. Lors de la détermination de l’ordre de référencement des résultats de recherche, Google fait également attention à l’ergonomie des sites Web. Un sitemap bien organisé améliore l’ergonomie et peut conduire à un meilleur référencement.

Créer un sitemap : exemples

La création d’un sitemap n’est déjà pas un processus difficile, mais l’utilisation d’un générateur de sitemap simplifie encore plus la tâche. Le meilleur plan d’action dépend du format que vous choisissez. Le sitemap HTML est généralement plus facile à créer. Pour cela, il suffit de connaître quelques règles de base en HTML (en particulier, comment placer correctement les liens). En utilisant les attributs href, vous pouvez compiler une liste avec des liens. En fait, les webmasters orientent plus d’énergie vers la création de sitemap ou encore l’adaptation de son design au reste du site.

<li class="lpage"><a href="http://one-test.website/" title="Theme Preview &amp;#8211; Previewing Another WordPress Blog">Theme Preview &#8211; Previewing Another WordPress Blog</a></li>
<li class="lpage"><a href="http://one-test.website/about-us" title="About us &amp;#8211; Theme Preview">About us &#8211; Theme Preview</a></li>
<li class="lpage"><a href="http://one-test.website/our-projects" title="Our Projects &amp;#8211; Theme Preview">Our Projects &#8211; Theme Preview</a></li>
<li class="lpage"><a href="http://one-test.website/sample-page" title="Sample Page &amp;#8211; Theme Preview">Sample Page &#8211; Theme Preview</a></li>
<li class="lpage"><a href="http://one-test.website/shop" title="Products &amp;#8211; Theme Preview">Products &#8211; Theme Preview</a></li>

La création du fichier au format XML est beaucoup plus sophistiquée. Le sitemap commence par une balise <urlset>. Les URL individuelles sont insérées entre ces symboles. Les URLs sont ensuite incorporées dans une balise <url>, tandis que le lien vers la sous-page est placé dans une balise <loc>. Bien que ces éléments doivent toujours être inclus, d’autres détails sont facultatifs, comme la fréquence des modifications apportées aux pages (<changefreq>), la date de la dernière modification (<lastmode>) ou encore l’importance de la page (<priorité>).

<urlset xmlns="http://www.sitemaps.org/schemas/sitemap/0.9"></urlset>
<url></url>
		<loc>http://one-test.website/</loc>
		<lastmod>2018-03-23T14:32:21+00:00</lastmod>
		<priority>1.00</priority>
<url></url>
		<loc>http://one-test.website/about-us</loc>
<lastmod>2018-03-23T14:32:21+00:00</lastmod>
		<priority>0.80</priority>

Ceux qui veulent se faciliter la tâche et éviter de rédiger la totalité du sitemap manuellement peuvent se tourner vers un générateur de sitemap. Tout ce que vous avez à faire lorsque vous utilisez ce type de service Web est d’entrer l’URL principale de votre site. Le générateur de sitemap va alors examiner l’ensemble du site Web et créer un index de toutes ses pages lors du processus. Ces outils Web très pratiques existent pour les sitemaps HTML et XML. Certains générateurs de sitemap créent même plusieurs versions à la fois pour l’utilisateur. Pour certains systèmes de gestion de contenu comme WordPress, des plugins de création de sitemaps existent.

Les suggestions Google pour les sitemaps

Bien que vous ayez beaucoup de liberté pour décider à quoi ressemblera le sitemap, il existe quelques exigences fixées par Google que vous devriez respecter si vous souhaitez améliorer votre référencement dans les moteurs de recherche. Par conséquent, le sitemap devrait être codé en UTF-8, ne devrait pas inclure plus de 50 000 URLs et ne devrait pas dépasser 50 Mo. La limite de taille s’applique à la version non-compressée du fichier. Vous pouvez également envoyer des versions compressées de sitemaps à Google, mais cela n’augmente pas la taille maximale du fichier.

Google recommande la création de plusieurs sitemaps pour les sites Web particulièrement étendus. Après cela, vous devez créer un fichier index qui recense tous les autres sitemaps, et l’envoyer au moteur de recherche.

Conseil

vous n’avez pas nécessairement besoin d’inclure toutes les pages d’un site Web dans le sitemap. Même avec des pages accessibles via différentes URL, vous n’avez qu’à choisir l’adresse que vous préférez. Il en va de même pour les sites Web qui sont très similaires (par exemple, les sites Web qui ont le même contenu mais qui ont été créés pour être utilisés sur des appareils différents). Il vous suffit d’envoyer uniquement la page dite canonique avec laquelle Google est censé travailler.

Enfin, pour mettre le sitemap à la disposition de Google, vous avez deux options. L’une d’entre-elles est d’envoyer directement le fichier vers la Search Console, et la seconde est d’ajouter une référence au fichier dans robots.txt. Ce fichier texte est spécialement conçu pour les moteurs de recherche et est le premier à se trouver sur le chemin des robots de recherche. En créant un lien entre le sitemap et le serveur, vous indiquez au robot de recherche où chercher ensuite.

Afin de protéger votre vie privée, la vidéo ne se chargera qu'après votre clic.


Attendez ! Nous avons quelque chose pour vous !
Votre messagerie professionnelle

Créez une adresse personnalisée
Affichez votre sérieux sur Internet
Nom de domaine inclus
À partir d' 1 € TTC/mois
Conseiller personnel inclus !