Bases de données pour des images gratuites et en licence libre

Les administrateurs à la recherche d’images gratuites pour leur site Web ne peuvent pas se servir simplement sur Google Images. Car la majorité de ces photos et illustrations sont protégées par des droits d’auteur et ne peuvent pas être utilisées sans contrepartie financière ou sans prendre certaines mesures.

Les droits d’utilisation et les conditions associées relèvent du droit des images. Si vous souhaitez découvrir rapidement à quelle licence est soumise une image que vous souhaitez exploiter, il convient d’utiliser uniquement celles qui sont présentes sur des bases de données d’images libres de droit dédiées. Les plateformes qui proposent des images gratuites en licence libre sont nombreuses. Vous trouverez des bases de données variées, qui offrent un choix pléthorique en matière de photos ou de graphiques et dont l’utilisation est soumise à peu de conditions.

Quelles sont les licences qui offrent la plus grande marge de manœuvre ?

Les licences visent à indiquer à l’utilisateur dans quel cadre et à quelles conditions il a le droit d’exploiter une œuvre, peu importe qu’il s’agisse d’une musique, d’une photographie ou d’une vidéo. Le non-respect de ces conditions d’utilisation peut mener à des poursuites judiciaires, qu’il faut éviter à tout prix en observant quelques règles. Les images gratuites en licence libre proposent en règle générale une marge de manœuvre relativement large. Une image gratuite qui sera publiée sous une licence libre sera une « œuvre de l'esprit » avec laquelle l'auteur de l’œuvre concède une partie ou la totalité des droits.

Les licences les plus répandues parmi les licences libres sont celles de creative commons (CC). Creative Commons est une organisation à but non lucratif. L’objectif est de proposer des solutions alternatives qui sont légales aux administrateurs de sites Web qui désirent s’affranchir des droits de propriété intellectuelle de leur pays qui concernent leurs œuvres. Creative Commons  est à l’initiative de plusieurs licences d’exploitation. Celles-ci sont appelées les « licences Creative Commons » et confèrent des droits d’utilisation plus souples que celles des droits d’auteur.

On dénombre sept licences Creative Commons, et les images sous licence CCO sont les plus populaires, car elles ne comprennent pas de restrictions. Les différentes licences comptent des combinaisons de quatre pôles qui déterminent les différents usages que l’on peut faire du matériel. Ces images peuvent être exploitées de manière commerciale. Elles peuvent également être retravaillées, retouchées ou entièrement modifiées, et ce, sans avoir nécessairement à citer le détenteur des droits. Découvrez de plus amples informations et approfondissez vos connaissances sur les licences CC et les images gratuites ici.

Les archives d’images sous licence CC0

Il existe plusieurs bases de données d’images libres de droit sur le Web, qui proposent spécialement des images sous licence CCO. En plus de photographies ou d’illustrations, vous trouverez sur cette page des images vectorielles et des icônes qui sont optimales pour le Web design. Découvrez ci-dessous une sélection des plateformes les plus populaires qui proposent des images sous licence CCO :

  • Pixabay : Cette plateforme jouit d’une grande popularité et offre un très vaste choix d’images. Pixabay compte plus de 500 000 images sous licence CCO. En plus des photos et des illustrations, on y trouve des images vectorielles adaptées à différents domaines d’intervention. Les utilisateurs peuvent télécharger gratuitement et avec une grande simplicité les images sur le site. La fonction de recherche permet également de filtrer les résultats en fonction de différents critères. 
  • Pexels : Ce site est une sorte de métamoteur de recherche pour les images. Toutes sont sous licence CCO et l’on dénombre au moins 5 000 images sur Pexels.

  • Unsplash : Ce site Web canadien propose depuis longtemps des images sous licence CCO. La majorité des images libres de droits sont des photos de paysages ou d’éléments architecturaux.

  • Public Domain Vectors : Vous trouverez ici une multitude d’images vectorielle qui sont tout à fait adaptées au Web design, car les images vectorielles (ou image en mode trait) permettent d’appliquer différentes transformations comme elles ne sont pas constituées de pixels.
  • Gratisography : Sur ce site, l’artiste renommé Ryan McGuire met ses œuvres en haute définition à disposition du public. Les œuvres de cet artiste américain basé à New York sont abstraites et populaires, évoquant selon ses mots une « différentiation créative ». Les photos peuvent également être utilisées librement pour toutes sortes de projets commerciaux.
  • StockSnap : Un autre site utile est celui de StockSnap, qui compte des centaines de nouvelles photos par semaine et une fonction de recherche efficace. Les photos sont d’une beauté particulière et il est également possible de se laisser inspirer par les mots-clés proposés sous la barre de recherche.
  • picjumbo : Les photos sur ce site web sont toutes l’œuvre du photographe Viktor Hanacek, et sont triées par catégories.
  • SKUAWK : Cette plateforme compte également de nombreuses images, dans de différentes catégories. Il existe un large choix, avec par exemple des thèmes liés à la nature, la technologie, et différentes photos d’objets, entre autres.

  • SplitShire : Ce projet de l’Italien Daniel Nanescu permet d’exploiter librement les photographies de l’artiste.
  • Life of Pix : Life of Pix est un blog photo qui compte de nombreuses photographies artistiques. Le site dispose également d’un champ de saisie efficace pour effectuer des recherches spécifiques.
  • Pickup Image : Avec le site Pickup Image, les internautes ont le choix entre de nombreux graphiques et images. L’offre comprend avant tout de nombreuses photographies de villes et de paysages.

Les archives d’images citées ci-dessus se démarquent par le fait qu’elles comptent exclusivement – ou en grande partie – des images soumises à la licence CCO. Pour éviter toute prise de risque inutile, vérifiez tout de même méticuleusement à quelle licence est soumise l’image que vous désirez exploiter.

Les bases de données d’images libres de droit

Il convient d’être d’autant plus prudent sur les sites d’agences et d’archives d’images qui mettent à disposition des images soumises à différents types de licences et non uniquement des images soumises exclusivement à la licence CCO. Bien souvent, les foires aux questions et les conditions d’utilisation du site vous seront d’une aide précieuse. Bien qu’il soit plus chronophage de se rendre sur les sites qui proposent différentes licences, le jeu peut en valoir la chandelle car le choix est bien plus vaste. Nous vous dévoilons ci-dessous une sélection de sites utiles pour des images et graphiques soumis à différentes licences :

  • Creative Commons : La barre de recherche de Creative Commons Organisation est un métamoteur de recherche qui englobe les images d’autres sources, comme Google, Flickr, Wikimedia Commons, Pixabay etc. Généralement, il est possible de filtrer les recherches et de ne voir s’afficher que les images soumises à une licence CCO. Comme indiqué, ce filtre n’est cependant pas fiable à 100%, c’est pourquoi il convient d’effectuer systématiquement une vérification.
  • Free Stock Photos : Free Stock Photos comprend des images gratuites et payantes soumises à différentes licences.
  • New Old Stock : Ce site est une excellente source pour les photographies d’époque, la majorité de ces photos est issue d’archives publiques. Ce site est idéal pour les projets visant à intégrer une dimension vintage dans la communication visuelle.
  • Superfamous : Sur ce site, le Néerlandais Folkert Groter met ses photos à disposition de tous sur le Web, et sous licence CC-BY. Ainsi, ces photos peuvent être exploitées librement, tant que vous indiquez le nom de leur auteur. 

Le cadre juridique n’est pas toujours très clair

La liste des sites Web listés ci-dessus est loin d’être exhaustive, et la popularité des licences libres ne cesse de croître, ce qui améliore la quantité et la qualité de l’offre en la matière. Il faut parfois néanmoins s’armer de patience. Les conditions d’utilisation peuvent sembler floues au premier abord et changer en fonction des pays où l’image est utilisée. De plus, certaines questions juridiques restent parfois insolubles, notamment en matière d’utilisation commerciale. Le site S.I.lex, véritable journal de veille et de réflexion en ligne d'un juriste, peut aider à y voir plus clair dans cet article. Notez toutefois que cet article, ainsi que celui du Digital Guide 1&1 IONOS, ne font pas office de conseil juridique et ne peuvent remplacer les services d’un professionnel du secteur.

Conclusion : tout dépend du cas par cas

Le seul moyen de vous assurer qu’une image vous appartient à 100%, c’est de la créer soi-même. Même si certaines agences ou bases de données d’images libres de droits semblent vous inspirer plus confiance que d’autres, la responsabilité vous incombe de vous assurer des conditions d’utilisation du matériel et de vérifier tout dans les détails. Peu importe qu’il s’agisse d’un blog photo ou d’une agence de photographie : de nombreuses erreurs sont commises en ce qui concerne le droit des images. Si vous n’êtes pas sûr de pouvoir utiliser une photo, il est préférable d’y renoncer.