Vue d’ensemble des règles publicitaires d’AdWords

Toute personne qui souhaite diffuser une publicité sur le réseau Google doit respecter certaines règles notamment concernant les mots-clés, la conception et le design des publicités et les liens des sites. Le but de ces règles est selon Google non seulement de rendre l’expérience utilisateur positive avec la publicité du moteur de recherche mais également de rester dans le cadre juridique et de garantir ainsi le succès des annonces AdWords. L’utilisation conforme au réseau publicitaire Google est garantie par un processus d’approbation obligatoire. En effet toutes les nouvelles annonces créées et toutes les modifications sont automatiquement examinées. Ainsi, les publicités qui ne respectent pas les règles d’AdWords sont tout simplement refusées. Les raisons de refus sont généralement liées avec le contenu, des pratiques éditoriales non autorisées ou alors des défauts techniques. Cet article donne un aperçu du processus AdWords.

Contenu publicitaire non autorisé

Les contenus publicitaires qui sont interdits regroupent tous les produits, services ou informations qui ne respectent pas les règles d‘AdWords. En général, les annonces ou les contenus qui ne sont pas autorisés sont :

  • Les produits contrefaits : Google interdit tous les produits avec des noms de marques et logos qui ne sont pas autorisés.
  • Produits dangereux : les drogues et les substances psychotropes ainsi que les accessoires associés à cette consommation sont classés par Google comme des produits dangereux. Les publicités AdWords contenant ce type de contenu ne sont donc pas autorisées et sont ainsi rejetées lors du processus d’approbation, il est en est de même pour la publicité concernant le tabac. Enfin les armes, munitions, explosifs et les instructions pour fabriquer ces produits sont évidemment exclus du réseau publicitaire de Google.
  • Produits et services qui permettent des actions malhonnêtes : L’utilisation de logiciels de publicité pour pirater les systèmes ou les services vantant d’augmenter la publicité et l’accès Web sont en défaut avec les règles d’AdWords. La réclame pour des faux documents ou services est interdite, notamment pour aider dans la lutte contre la fraude scientifique.

Enfin Google rejette les publicités avec un contenu offensant ou inapproprié. Les publicités qui comportent un contenu qui encourage la violence, la haine ou l’intolérance religieuse ou politique, où toute organisation qui prône de tels actes sont interdites. De plus le réseau Google exclut aussi les contenus choquants et perturbants, ou les contenus créés avec des intentions d’exploitation ou destinés à l’exploitation d’autrui. 

Pratiques publicitaires interdites

Google sanctionne toutes les pratiques qui impliquent une utilisation abusive du réseau publicitaire, la manipulation des données de l’utilisateur, ou une fausse déclaration de l’utilisateur, des produits ou services. 

  • Abus du réseau publicitaire : l’utilisation est considérée par AdWords comme abusive quand le contenu n’apporte aucune valeur ajoutée pour les utilisateurs ou au contraire un effet nocif. Comme par exemple des sites ou logiciels qui propagent des programmes malveillants, l’utilisation de méthodes pour cacher la réelle destination vers laquelle l’utilisateur est redirigé, les techniques de dissimulation ou d’optimisation de positionnement comme le cloaking. Sont également interdites les méthodes qui visent à contourner le processus d’approbation ou les méthodes qui permettent d’acquérir un avantage injuste lors du processus de diffusion. 
  • Utilisation non responsable des données des utilisateurs : en accord avec les règles d’AdWords, Google interdit aux annonceurs de collecter des renseignements personnels de façon inappropriée ou sans mesure de sécurité adéquate. La collecte des données personnelles sans consentement des utilisateurs est considérée comme un abus par Google, il en est de même quand les données sont utilisées à des fins publicitaires ou quand les publicités utilisent et montrent des données personnelles. Par exemple, Google cite la collecte des données de carte de paiement sur un site dangereux, ou de la publicité qui va prétendre connaître l’orientation sexuelle de l’utilisateur ou sa situation financière.
  • Fausse présentation : afin de protéger les utilisateurs, le service de Google interdit aux annonceurs de dissimuler des informations pertinentes sur les produits ou services annoncés ou encore de dissimuler l’identité de la société. La violation des règles publicitaires d’Adwords englobe aussi les fausses informations concernant les termes de paiements ou des coûts, une description incorrecte des produits ou des services, des publicités sur des offres ou produits qui ne sont plus disponibles ou des campagnes de dons sous de faux prétextes. Enfin une absence d’information de contact, des données sur les licences ou les taxes entraine une exclusion des annonceurs par AdWords. 

Contenu assujetti à des restrictions

En plus du contenu jugé comme non autorisé et qui est rejeté invariablement par le processus d’approbation, il existe aussi une gamme de contenu qui est soumis à certaines conditions. C’est notamment tout ce qui est considéré comme sensible au niveau légal ou culturel et AdWords applique certaines restrictions pour la diffusion de ces annonces. Une régulation spécifique est ainsi appliquée aux contenus pour adultes, pour les publicités sur les boissons alcoolisées, les annonces avec un contenu nécessitant un droit d’auteur, la réclame pour les jeux de hasard, la politique et enfin pour les produits et services liés à la santé. Ces types de publicité sont donc limités à certains groupes d’utilisateurs ou à certaines localisations et doivent remplir des exigences supplémentaires. Ils ne sont pas compatibles avec tous les produits publicitaires et fonctions proposés par Google sur son réseau AdWords.

  • Contenu pour adultes : si un texte publicitaire renferme un contenu à caractère sexuel, texte érotique ou nudité, services de rencontre etc. Il doit respecter les lois et les règlements des pays ou la campagne est diffusée. L‘adressage à destination des mineurs et la promotion d’un contenu à caractère sexuel explicite (pornographie), ou encore les services sexuels comme la prostitution sont interdits par Google AdWords. Ces restrictions cependant autorisent la publicité pour les magazines érotiques, les festivals de films érotiques, clubs de strip-tease, parties pour les adultes et tout contenu avec un caractère suggestif mais sans texte explicite, images, enregistrements sonores ou des vidéos.
  • Boissons alcoolisées : la publicité pour les boissons alcoolisées est aussi limitée par les règles de Google. En effet ces publicités doivent impérativement être conformes aux dispositions légales et aux normes de chaque pays ou territoire visé par la campagne publicitaire. De plus celle-ci ne doit pas diffuser une image positive d’une consommation excessive, ceci englobe évidemment les compétitions et jeux en lien avec l’alcool. Il est interdit de cibler les personnes n’ayant pas atteint l’âge légal ainsi que d’attribuer à l’alcool des vertus bénéfiques physiques, sociales, intellectuelles ou professionnelles. Enfin il est évident qu’avaliser la conduite ou l’utilisation de véhicules en état d’ivresse est contraire aux règles d’AdWords.
  • Contenu avec droits d’auteur : diffuser un contenu qui est protégé par des droits d’auteurs est aussi restreint par Google. En effet les annonceurs qui souhaitent diffuser ce type de contenu via AdWords doivent obligatoirement fournir à Google les autorisations et accords appropriés.
  • Contenu lié aux jeux de hasard : toute publicité est soumise à une restriction quand son contenu est en lien avec le jeu d’argent et de hasard en ligne et hors connexion, les casinos et tout jeu avec une récompense indépendamment du fait de l’utilisation de l’argent. Les annonces AdWords qui se rapportent à ce type de contenu doivent donc au préalable validées par Google et doivent également se soumettre aux législations et normes en vigueur dans chaque pays ciblé. Ce qui regroupe les exigences locales en matière de licences. Tout comme pour l’alcool, il est interdit de viser les mineurs.
  • Contenu lié à la santé : toute publicité avec un contenu en lien avec un produit ou service médical, test ou équipement, ce qui englobe les essais cliniques, les pharmacies en ligne ou hors connexion, produits liés à la fertilité et la grossesse, traitements pour améliorer la performance sexuelle ainsi que le recrutement, même bénévole, de sujets pour des essais. Évidemment, les restrictions sur le contenu varient en fonction du service ou du produit et surtout en fonction du pays ciblé. Vous pouvez trouver de plus amples informations sur la restriction de la publicité pour la santé et les médicaments sur le site d’assistance de Google :  Aide Centre de règles AdWords.
  • Contenu politique : Les annonceurs qui souhaitent diffuser une publicité avec un contenu politique via AdWords doivent respecter la législation et les régulations de chaque pays visé par la campagne.
  • Marques : Si une marque déposée est utilisée sans autorisation dans une annonce AdWords, les propriétaires de la marque ont la possibilité de déposer une plainte contre l’annonceur. Ainsi, dans ce cas, Google vérifie manuellement et restreint l’utilisation de la marque dans le texte de l’annonceur. Si un propriétaire d’une marque souhaite autoriser individuellement à des annonceurs d’utiliser leurs marques sur AdWords, ils peuvent le faire via le formulaire d’utilisation de marque. Pour les campagnes publicitaires destinés à l’Australie, la Nouvelle Zélande, les Etats-Unis d’Amérique, le Canada, le Royaume Uni ou encore l’Irlande, les marques déposées peuvent être utilisées dans une publicité quand les lignes directrices correspondent avec le règlement applicable aux revendeurs et aux sites d’information.

Exigences techniques et éditoriales

Pour faciliter une interaction simple entre le moteur de recherche et l’affichage publicitaire, Google a mis en place des exigences techniques et éditoriales pour la conception des annonces sur AdWords. Ceci assure les utilisateurs de visionner des publicités sans ambiguïté et conçus par des professionnels et transmettant un contenu pertinent. Les violations de cette politique et liste des règles englobent donc toute écriture vague ou une utilisation trop fantaisiste ou sensationnelle des mots, des chiffres, lettres ou signes de ponctuation. Enfin les publicités qui ne représentent pas la page de destination sont sanctionnées. Si le lien du site Internet s’avère être un parking de noms de domaines, un site Internet non terminé, cassé ou impossible d’être affiché sur les navigateurs populaires, alors il y a de fortes chances que la publicité soit écartée du fait de la politique et des règles d’AdWords.

Conséquences d’une violation des règles publicitaires d’AdWords.

Si une publicité enfreint une ou plusieurs règles d’AdWords, l’annonceur doit s’attendre à voir sa publicité rejetée pendant le processus d’approbation. Une publicité écartée par Adwords ne sera pas publiée jusqu’à la correction par l’annonceur afin de respecter intégralement les règles et les normes de Google. De plus une violation grave des règles peut entrainer une désactivation du domaine en entier, ainsi aucune annonce AdWords de ce domaine ne peut en conséquence apparaître. Enfin à la suite de plusieurs violations, Google se réserve le droit de bloquer le domaine de manière permanente.


Attendez ! Nous avons quelque chose pour vous !
Votre messagerie professionnelle

Créez une adresse personnalisée
Affichez votre sérieux sur Internet
Nom de domaine inclus
À partir d' 1 € TTC/mois
Conseiller personnel inclus !