Extended Reality : qu’est-ce que la XR reality ?

Un pokémon qui marche devant moi dans la rue, si j’en crois mon écran ? Une visite à 360° dans un immeuble en vente dans un autre pays ? Un livre à peindre dont les personnages s’animent en 3D une fois peints ? Voilà des exemples de ce qu’est la réalité étendue. Ce terme désigne toutes les technologies immersives qui étendent notre univers réel et l’associent à des expériences virtuelles. Découvrez à quoi correspond exactement la XR et les différences et points communs entre plusieurs technologies : réalité augmentée, réalité virtuelle et réalité mixte.

Définition de la réalité étendue extended reality) ?

La réalité étendue, parfois appelée xr reality ou cross reality, désigne les technologies qui créent des environnements et des objets générés par ordinateur. Cette dénomination regroupe aussi bien les formes de XR déjà développées que les solutions que l’on imaginera demain. Ces différentes technologies se distinguent et se définissent tout d’abord par la relation qu’elles induisent entre mondes réel et virtuel. Tandis qu’en réalité augmentée, l’utilisateur observe des objets virtuels qui complètent le monde réel, la réalité virtuelle le fait plonger dans un environnement purement virtuel. Autre caractéristique importante de la définition de la réalité étendue : on parle pour toutes ses formes de technologies immersives.

Définition

Les technologies immersives plongent l’utilisateur dans un univers virtuel ou le font interagir avec un environnement étendu par des éléments virtuels. Les contenus virtuels sont ainsi perçus comme très proches de la réalité. Le degré d’immersion dépend effectivement de la possibilité d’interaction avec l’environnement numérique.

À l’heure actuelle, il existe trois formes de réalité étendue. Nous vous présentons ces technologies ci-dessous, ainsi que leurs différences et leurs points communs.

Augmented Reality : la réalité augmentée

« Augmented Reality » (abrégé en RA) a le sens de « réalité augmentée ». Cette technologie ajoute des objets et des informations virtuelles au monde réel qui viennent l’étendre. Ces éléments virtuels peuvent être des images, du texte ou des animations. Avec la réalité augmentée, l’environnement réel reste le point central de la perception. L’interaction avec les objets virtuels est seulement limitée pour l’utilisateur, voire inexistante.

Jusqu’à présent, la réalité augmentée est la forme la plus fréquente de réalité étendue. La principale raison de son succès réside dans ses prérequis peu exigeants en termes de technique. La réalité augmentée fonctionne à l’aide d’un simple smartphone, d’une tablette ou d’un PC et, par conséquent, est facilement accessible pour les utilisateurs. Par ailleurs, il existe des lunettes AR spéciales qui projettent les objets virtuels directement devant les yeux. Dans ce cas, le monde réel reste visible au-delà.

Un exemple très connu et très populaire de réalité augmentée est le jeu Pokémon Go, une application disponible pour iOS et Apple. Il fait partie des jeux pour appareils mobiles les plus plébiscités et, avec son chiffre d’affaires de plus d’un milliard d’euros, il est aussi le jeu AR ayant enregistré le plus grand succès à ce jour. Avec Pokémon Go, l’appareil affiche des personnages numériques (les pokémons) dans le monde réel, c’est une extension de la réalité. La réalité étendue s’est invitée dans notre quotidien aussi par le biais des réseaux sociaux : avec les filtres, les utilisateurs peuvent par exemple compléter leurs photos avec des objets virtuels comme des chapeaux, des lunettes de soleil ou du maquillage.

Conseil

Dans notre article « Applications RA » nous vous présentons les meilleures applications de réalité augmentée pour iOS et Android, qui s’utilisent sans équipement supplémentaire.

Virtual Reality : univers virtuels

La réalité virtuelle (abrégé en RV) crée un environnement entièrement généré par ordinateur, à 360°. L’utilisateur se plonge entièrement dans cet univers virtuel et avec lequel il interagit, tandis que le monde réel est complètement dissimulé.

Contrairement à la réalité augmentée, cette technologie nécessite d’utiliser un périphérique de sortie dédié. À l’aide d’un visiocasque, l’utilisateur perçoit le monde virtuel ; pendant l’utilisation, le monde réel est complètement occulté et non visible. Le degré d’immersion est particulièrement élevé grâce à ce système hermétique et permet à l’utilisateur de se plonger entièrement dans le monde virtuel. En règle générale, ces appareils impliquent une connexion à un ordinateur. L’exemple le plus connu de visiocasque est l’Oculus Rift, de Facebook.

Définition

Un visiocasque est un périphérique de sortie visuel porté sur la tête. Les images sont affichées sur un écran ou projetées directement sur la rétine de l’utilisateur.

Mixed Reality : une réalité nouvelle et complexe

Le principe de fonctionnement de la réalité mixte (abrégé en RM) associe les éléments pratiques de la RA et la RV. Il s’agit cette fois de la technologie immersive la plus récente et la plus complexe. Cette forme de réalité étendue mélange notre monde réel à des environnements virtuels pour créer une nouvelle réalité. L’utilisateur interagit à la fois avec son environnement réel et son environnement virtuel. Les objets physiques réels influent sur les éléments numériques. Cette technologie nécessite l’utilisation d’un casque RM ainsi que d’un processeur aux performances très élevées.

Exemple de casque de réalité mixte : le HoloLens de Microsoft, présenté en 2015. Grâce à un écran transparent, ces lunettes représentent des objets en 3D sur l’environnement direct de l’utilisateur. Ce visiocasque embarque des capteurs, des haut-parleurs et sa propre unité de calcul. Aucun équipement supplémentaire n’est nécessaire à son utilisation.

RA, RV et RM : différences et points communs

Le tableau suivant propose un comparatif des trois technologies de réalité étendue existantes :

  Augmented Reality Virtual Reality Mixed Reality
Définition Les objets virtuels étendent l’environnement réel Génère un environnement virtuel à 360° Crée une nouvelle réalité en associant les environnements réel et virtuel
Rapport entre monde réel et monde virtuel L’environnement réel est au cœur de la perception Univers purement virtuel, le monde réel est occulté Les éléments réels et virtuels sont liés les uns aux autres
Interaction de l’utilisateur avec le monde virtuel Faible voire inexistante Exclusivement avec le monde numérique Aussi importante que son interaction avec le monde réel
Prérequis techniques Smartphone, tablette ou PC Équipement RV spécifique Équipement de RM spécifique

Les défis de la XR : la réalité étendue ne fait pas (encore) partie de notre quotidien

Quelques applications de réalité augmentée ont déjà intégré notre quotidien, comme Pokémon Go ou les filtres des réseaux sociaux très appréciés, que nous avons déjà mentionnés. L’utilisation de la réalité virtuelle progresse surtout dans le milieu du jeu vidéo, mais les prérequis techniques sont encore un frein à sa démocratisation. À l’inverse, la réalité mixte se limite essentiellement aux entreprises. Pour que cette dernière forme de réalité étendue fasse son entrée dans notre quotidien, il faut encore relever quelques défis. Dans les paragraphes suivants, nous détaillons les obstacles majeurs à sa progression.

Des coûts élevés

Les technologies de RA comme Pokémon Go ou les filtres des réseaux sociaux sont accessibles à tous les utilisateurs de smartphones. L’utilisation de la réalité virtuelle et de la réalité mixte, à l’inverse, exigent d’acquérir un équipement relativement plus cher. Ces technologies immersives s’adressent ainsi en premier lieu à des entreprises, à des groupes de personnes spécifiques ou aux technophiles.

La protection des données

L’utilisation de technologies XR présuppose de recueillir beaucoup de données détaillées, parfois personnelles, notamment concernant l’environnement direct de l’utilisateur. Respecter toutes les règles sur la protection des données est donc un véritable défi pour tous les développeurs qui souhaitent rendre leur produit de réalité étendue accessible à un grand nombre d’utilisateurs.

Des défis numériques et techniques

Lors d’un événement de gaming de plus de 20 000 participants (jouant à Pokémon Go), le réseau a rencontré quelques problèmes. Les organisateurs ont été contraints de rembourser l’ensemble des inscriptions et ont perdu des sommes de plusieurs millions. Ce n’est qu’un exemple parmi d’autres indiquant que l’utilisation généralisée de la réalité étendue nécessite de développer les infrastructures IT.

Développement et conception des appareils

Même l’équipement technique a encore un fort potentiel de développement : le HoloLens de Microsoft a beau permettre les commandes gestuelles et vocales, il ne reconnaît que deux gestes de la main. Par ailleurs, les visiocasques sont souvent trop lourds et inconfortables pour une utilisation prolongée. Dernier point et non des moindres, pour le client final, le design est un facteur d’achat décisif que les fabricants ne prennent pas suffisamment en compte à l’heure actuelle.

La réalité étendue pour les entreprises

Le marché de la réalité étendue connaît une croissance constante. Jusqu’à présent, c’est la branche du divertissement qui prédomine et investit dans le développement et la diffusion de cette technologie. Pourtant, la réalité étendue et ses multiples applications possibles gagnent du terrain dans d’autres secteurs, dont la médecine, l’armée, l’industrie ou le tourisme.

Divertissement : du gaming aux événements

Dans le secteur du divertissement, les jeux vidéo sont l’application la plus connue de la réalité étendue, ce qui s’explique notamment par le fait que cette branche a adopté la technologie RV relativement tôt et l’a vite mise à disposition de ses clients finaux. Les nouvelles technologies offrent de nombreuses possibilités pour les événements comme les concerts ou les rencontres sportives. Les amateurs peuvent suivre leurs événements chez eux grâce à une connexion Internet et les vivre comme ils vivraient un concert ou une pièce de théâtre en personne grâce à la réalité étendue et aux environnements virtuels. Les organisateurs pourraient ainsi augmenter considérablement leurs jauges de billetterie.

Marketing : présentation produit et interaction client

Grâce à la XR, les clients et les personnes intéressées peuvent découvrir et essayer un produit dans un environnement virtuel. De plus, cette technologie ouvre de nouvelles voies pour les entreprises qui souhaitent interagir à distance avec leurs clients.

Immobilier : visites et planification

Dans ce domaine, la réalité étendue offre de grands avantages aux entreprises : les personnes intéressées par un bien immobilier ou une maison pourraient faire une visite confortablement depuis chez eux, facilitant ainsi la tâche des agents immobiliers et des propriétaires. Pour la planification de nouveaux édifices, les technologies immersives offrent aux architectes et designers la possibilité de matérialiser leurs visions.

Commerce : en magasin et en ligne

Grâce à la réalité étendue, les entreprises peuvent donner à leurs clients potentiels l’opportunité de tester leur produit. Les technologies immersives apporteraient ainsi une grande valeur ajoutée aux boutiques en ligne : lorsqu’ils font leurs achats, avant de conclure la vente, les clients n’ont normalement pas la possibilité de voir ou toucher le produit en direct. La réalité étendue permettrait au moins de créer des reproductions virtuelles à regarder. Retrouvez plus d’informations sur les applications de la réalité augmentée dans le e-commerce dans notre article « La réalité augmentée dans le e-commerce ».

Éditeur de site e-commerce IONOS

Vous souhaitez créer une boutique en ligne ? Vous êtes à la recherche d’une solution simple et rapide ? Ne cherchez plus, l'éditeur de site e-commerce est la solution parfaite ! 

Certificat SSL
Domaine gratuit
Assistance 24/7

Dans le commerce en magasin aussi, l’utilisation de la réalité étendue est synonyme de valeur ajoutée pour le client. La marque d’aménagement IKEA utilise déjà la solution de la réalité augmentée. Avec une application dédiée, les clients peuvent projeter des meubles sur leur intérieur à partir de leur smartphone. Une façon de se représenter l’effet du meuble désiré chez soi et de faciliter la décision d’achat.

Formation : simuler des situations dangereuses

Militaires, personnel médical, pilotes ou astronautes : de nombreux corps de métier ne peuvent pas ou rarement s’entraîner à faire face aux situations risquées sans exposer les participants à un danger. Les technologies XR pourraient donner aux personnes en formation l’occasion de s’entraîner pour adopter le bon comportement, faire face au déroulement de ce type de situation et s’y préparer dans un environnement sûr.


Attendez ! Nous avons quelque chose pour vous !
Votre messagerie professionnelle

Créez une adresse personnalisée
Affichez votre sérieux sur Internet
Nom de domaine inclus
À partir d' 1 € HT/mois (1,20 € TTC)
Conseiller personnel inclus !