Personal Branding : l’autopromotion sur le Web

Les mesures prises en marketing, au même titre que l’utilisation de noms de marques (c’est-à-dire le branding) sont bien souvent associées au domaine des produits et services. Mais cette stratégie peut également être mise en œuvre pour des individus, on parle alors de marketing personnel. Le personal branding, ou marketing personnel, est facilité par les différents moyens mis à disposition sur le Web. Entre les réseaux sociaux, un site Web individuel ou les multiples plateformes en ligne, tout individu peut se faire le porte-parole d’une marque. L’objectif repose sur un positionnement en tant qu’expert dans un domaine en particulier et le fait de gagner une portée plus large auprès d’un groupe cible en particulier. D’un point de vue professionnel, le personal branding offre une multitude de possibilités.

Qu’est-ce-que le personal branding ?

Le « personal branding », c’est la gestion de l’image de marque autour d’une personne. Il s’agit d’exposer les compétences personnelles et les caractéristiques positives d’un individu, et de réussir à attirer l’attention vers cette personne de manière favorable.

Le Web est l’instrument idéal pour mener à bien une stratégie de personal branding, grâce aux possibilités offertes par la rapidité des réseaux et divers moyens de communication. De nombreux réseaux aident à établir l’image d’une marque. Pour cela, il convient de mettre en avant les vraies caractéristiques positives d’une personne, sans proposer une version édulcorée. Le marketing personnel sur Internet doit aider à créer une image positive, qui se démarque et qui présente des avantages aux internautes. Ce sont notamment les travailleurs en freelance et les personnes à la recherche d’un emploi qui peuvent profiter des occasions offertes par ce type de marketing. Il en va de même pour les blogueurs, qui souhaitent gagner de l’argent avec un blog et ainsi trouver plus facilement des partenaires publicitaires.

Comment fonctionne le personal branding ?

Le marketing personnel a pris un essor considérable ces dernières années. Il ne concerne pas seulement les célébrités, qui cherchent à construire leur propre image de marque, mais également les citoyens. Peu importe que l’on soit freelance, prestataire de services ou chercheurs d’emploi : tout le monde peut bénéficier du personal branding.

Si l’on est par exemple à la recherche de contacts professionnels ou d’un nouvel employeur, la première étape sera de veiller à mettre à jour et soigner son profil LinkedIn par exemple. Il convient de mettre en scène son Curriculum Vitae et de le mettre en valeur. De nombreuses personnes en freelance utilisent d’autres canaux, comme leur propre site Web ou les réseaux sociaux. Les différentes approches en marketing personnel varient fortement en fonction de la branche d’activités et des buts prédéfinis. En ce qui concerne le choix du canal de communication, il vaut mieux le déterminer au cas par cas. Veiller à respecter les différentes étapes de base avant de se lancer se révèle souvent d’une grande aide.

Planification

Tout d’abord, il convient de cerner ses attentes et de délimiter le secteur d’activités. Le groupe cible doit également être défini. Voici quelques astuces pour débuter sa campagne d’autopromotion :

Définissez l’objectif de votre personal brand : quel objectif souhaitez-vous atteindre grâce au personal branding ? S’agit-il principalement d’étendre votre réseau, ou encore d’améliorer vos perspectives professionnelles ? Les motifs de l’autopromotion sont nombreux et il convient tout d’abord d’inspecter les vôtres.

  • Prenez conscience de vos atouts et de vos forces : vos caractéristiques positives sont celles qui vous confèrent une image d’expert dans un domaine en particulier. Mettez ces compétences et ces qualités en avant, et questionnez-vous sur la manière de les mettre en lumière. Mais n’exagérez pas ces qualités, cela risquerait de vous pénaliser ultérieurement.

  • Définissez plus clairement votre image : cherchez à construire votre image de marque et déterminez exactement quelles seront les caractéristiques mises en avant. Il s’agit ici de se démarquer de la concurrence en mettant en avant votre individualité.

  • Délimitez votre secteur d’activités : il est impossible d’avoir une expertise dans tous les domaines. C’est pourquoi il convient de se spécialiser dans une branche précise, et notamment dans un domaine en particulier de cette même branche que vous maitrisez. Par la suite, il vous sera possible d’étendre petit à petit votre expertise.

  • Déterminez quel sera votre groupe cible : le succès du personal branding dépend toujours de personnes tierces. C’est pourquoi la connaissance de la cible, les personnes auxquelles  on s’adresse, est essentielle. L’autopromotion n’est efficace qu’à partir du moment auquel on sait exactement quel contenu le groupe cible intéresse.

  • Choisissez les moyens de communication adaptés : tous les formats et canaux ne sont pas adaptés à une campagne de personal branding. Le canal de communication adapté dépend fortement du type de contenus et du groupe cible. En ce qui concerne les contenus vidéo, une plateforme telle que YouTube ou Dailymotion sera recommandée. Pour les photos, les réseaux sociaux comme Instagram ou Pinterest sont conseillés, ou encore Twitter si votre contenu se démarque par sa concision. Le contenu doit être régulièrement rafraîchi afin de pouvoir continuer à susciter la curiosité des visiteurs.

  • Élaborez le design des différents canaux : afin que votre groupe cible identifie immédiatement quels sont vos contenus, il est important de s’assurer que le design et les styles des différents canaux de communication soient identiques. Pour cela, il est possible d’utiliser le même portfolio ou la même charte graphique sur tous les différents supports.

Mise en œuvre

Dès lors que les moyens de communication utilisés ont été choisis, il convient de les alimenter régulièrement en contenu et de les mettre à jour. Soyez actif : partagez les contenus qui vous semblent intéressants, participez aux discussions et débats et allez à l’encontre de vos pairs et collègues qui opèrent dans le même domaine. Votre personnalité et caractéristiques détermineront également le style et le ton que vous adopterez auprès de votre cible. Le principal reste de garder un caractère professionnel, peu importe que votre ton soit technique, humoristique ou informatif.

D’autres éléments peuvent être utilisé pour le personal branding, tels que les références ou encore les descriptions des projets que vous avez menés à bien au cours de votre carrière. Il est également pertinent de faire un bon usage de mots-clés pertinents pour votre site Web ou blog. C’est notamment un avantage pour les travailleurs en freelance, car une bonne optimisation pour les moteurs de recherche permet d’attirer plus de visiteurs, et donc de clients potentiels.

Conseil

Une adresse email personnalisée est un prérequis pour toute communication professionnelle. Obtenez votre propre domaine email dès maintenant avec 1&1 IONOS !

Exemples de personal branding réussis

Le personal branding a souvent des répercussions positives sur la carrière professionnelle. Prenons l’exemple d’une journaliste en freelance spécialisée dans la musique. 

Status quo

La journaliste spécialisée dans la musique en question est active sur les réseaux sociaux. En plus d’avoir son propre blog, sur lequel sont exposés les dernières nouveautés et les derniers albums passés en revue, la journaliste administre son propre site Web. Ce site Web présente son Curriculum Vitae, ses compétences, références et des liens vers ses articles qui ont été partagés sur d’autres sites. Ce site Web musical sert en quelque sorte de carte de visite en ligne, tandis que le blog fait office de magazine musical en ligne. De plus, la journaliste est active sur différents réseaux sociaux, notamment Facebook, LinkedIn et Twitter, afin de rediriger les lecteurs vers son blog.

Mais l’omniprésence de la journaliste sur ces différents canaux n’indique rien sur la portée de son activité et de ses publications. Un article d’une grande qualité ne servira pas à grand-chose s’il a peu de lecteurs. Ce n’est qu’une fois que la journaliste aura pu se construire une image de marque reconnue auprès de son public que son site prendra une importance grandissante. Pour cela, elle aura besoin de feedbacks positifs, par exemple un nombre croissant de followers, de likes ou de partages sur les réseaux sociaux ou les sites spécialisés en musique.

Mesures de personal branding

Pour obtenir une portée plus large, la journaliste spécialisée dans le domaine musical peut prendre les mesures suivantes :

  • Veiller à ce que les articles les plus récents sur son blog soient personnalisés, par exemple en comportant sa signature, des notes personnelles ou son écriture par endroits. Ainsi, la journaliste peut se démarquer de la concurrence. Il est également pertinent pour elle de chercher des groupes cible en particulier sur Facebook qui sont passionnés et s’intéressent au même style musical. La journaliste peut également se faire un nom en participant aux discussions sur les forums et dans les sections commentaires, de publier des astuces ou des conseils concernant des concerts ou des festivals, en devenant un membre actif de la communauté.
  • La création d’une newsletter email sur le blog, qui informe les abonnés des dernières nouveautés du monde musical et des concerts à venir permet également de consolider la base de lecteurs. La création d’un compte Instagram avec les photographies de concerts est également une idée pertinente, sur lequel des liens sont insérés vers le blog.
  • Le design du blog est en adéquation avec celui des réseaux sociaux, pour donner une image d’unité et que l’on reconnaisse le style de l’auteur. La réactivité est la clé du succès en matière de commentaires, car l’interaction permet de créer un lien de confiance avec les lecteurs. 
  • L’optimisation de mots clés est également à prendre en compte, aussi bien pour le blog que le site Web et les réseaux sociaux. Ces mots-clés doivent être choisis avec soin et être parlants pour les fans de musique aguerris.

Dans le meilleur des cas, la journaliste étend non seulement son influence, mais a également la possibilité sur le long terme d’acquérir une réputation d’expert. Son réseau s’agrandira, ce qui la rendra plus influente auprès des autres magazines de musique. 

Avantages et inconvénients du personal branding

Si l’autopromotion de la journaliste est une réussite comme dans l’exemple cité précédemment, il existe de nombreux critères pour rencontrer le succès en ligne. D’autres facteurs tels que la capacité à se mettre en scène et la situation du marché entrent également en jeu, notamment dans un secteur aussi bouché. Une fois que l’on s’est établi en tant que personnage publique et que le personal branding est un succès, les avantages se multiplient. La démarcation par rapport à la concurrence prend de l’ampleur et le réseau de contacts s’agrandit. Il est possible d’inspirer les gens et la portée de votre influence sur le Web s’étend considérablement.

Si l’on désire changer de branche et se réorienter, il est de toujours possible de s’appuyer sur ses succès antérieurs et de se faire une nouvelle réputation ailleurs. Dans la majorité des cas, cela prend néanmoins du temps. De plus, personne n’est à l’abri d’une erreur (commentaire peu pertinent ou un contenu de moins bonne qualité par exemple) et les effets se font sentir sur le long terme. Il est  important de garder en mémoire que chaque publication a une influence sur la manière de construire l’image de marque véhiculée : c’est pourquoi chaque étape est essentielle en matière de personal branding.