Domaines & Hébergement

Obtenir dès maintenant un domaine ch. : simple & avantageux !

Pour votre présence en ligne en Suisse.
  • Optez pour le nom de domaine spécifique à la Suisse
  • Affirmez votre présence sur le marché suisse
  • Réservez le domaine .ch à un prix avantageux
Globe Icon
.ch
5 € HT la 1ère année puis 10 HT/an
.io
30 € HT la 1ère année puis 50 HT/an
.app
12 € HT la 1ère année puis 25 HT/an
.dev
12,50 € HT la 1ère année puis 25 HT/an

Qu’est-ce qu’un nom de domaine .ch ?

.ch est l’extension de domaine officielle de la Suisse.

Le domaine de premier niveau spécifique au pays (ccTLD) existe depuis 1987 et est destiné aux sites Web de la Confédération. Le .ch fait donc partie des plus anciennes extensions de domaine du Web. A titre de comparaison, le domaine pour la France (.fr) a été publié seulement un an plus tôt, et le .com deux ans auparavant. Sa voisine, l’Autriche, n’a obtenu son propre TLD (.at) qu’en 1988. L’abréviation, qui se retrouve également sur les plaques d’immatriculation suisses, provient d’ailleurs du terme latin Confoederatio Helvetica.

En plus du domaine .ch, .swiss est également disponible. Ce TLD générique (gTLD) existe depuis 2016. Alors que toute personne ou entreprise peut globalement enregistrer un site Web sous le domaine .ch, il est nécessaire d’avoir un siège en Suisse pour le .swiss.

Icon .ch TLD Domainendung

A quoi sert un nom de domaine .ch ?

En enregistrant une adresse .ch, vous disposez d’un lien direct avec vos clients potentiels sur le marché suisse.

. Le domaine spécifique au pays .ch inspire confiance et accroît votre notoriété dans la Confédération. Vous améliorez ainsi votre référencement local. Par ailleurs, le nom de domaine .ch est également utile pour créer des jeux de mots. Avec des termes se terminant par « ch », il est par exemple possible de créer des domaines .ch courts et très accrocheurs.

En enregistrant un domaine .ch, vous bénéficiez du même statut que les autres TLD traditionnels sur les moteurs de recherche. Cette extension de domaine est en outre considérée comme très sûre : les sites Web contenant des logiciels malveillants sont immédiatement supprimés par le registraire. Cela renforce encore la confiance des utilisateurs.

Bergpanorama mit Schweizer Flagge

FAQ

Chez IONOS, le coût annuel d’un domaine de premier niveau .ch est de 12 € seulement. La première année, vous ne payez que la moitié. Le domaine .ch s’en sort donc très bien : pour d’autres domaines de premier niveau, il faut souvent prévoir un budget plus important.

Attention : il n’est pas possible d’acheter un domaine .ch en une seule fois. Vous devez renouveler la réservation chaque année. IONOS s’en occupe automatiquement jusqu’à la résiliation de votre domaine. N’oubliez pas non plus que le fait d’avoir votre propre site Web entraîne, en plus du nom de domaine, des frais d’hébergement et éventuellement de maintenance du site par des agences.

Start-up ou grand groupe : toutes les entreprises qui veulent être présentes sur le marché suisse ont tout intérêt à utiliser un nom de domaine .ch, surtout si celles-ci possèdent également des magasins ou des bureaux sur place. Mais ce n’est pas une condition préalable : tout le monde est libre de l’utiliser. C’est pourquoi les entreprises qui ont un lien avec la Chine optent également pour le domaine .ch, bien que l’extension .cn soit ici plus appropriée.

Vous pouvez acheter un domaine .ch au meilleur prix directement chez IONOS. Vous n’avez pas besoin de remplir de conditions spécifiques, car le TLD est ouvert à toutes les personnes intéressées. Votre nouvelle adresse Internet doit comporter au minimum 3 et au maximum 63 caractères ; les autres parties de l’URL telles que « www » et « .ch » ne sont pas prises en compte dans ce calcul. Vérifiez dans le Domaine Check si le domaine de votre choix est encore disponible.

Oui, le changement est très simple. Si vous n’êtes pas encore client IONOS, ouvrez d’abord un compte utilisateur. Vous pouvez ensuite commencer le transfert de votre domaine.

Pour cela, vous aurez besoin de contacter votre ancien fournisseur d’accès : celui-ci doit préparer le transfert et vous donner un code d’autorisation.

Pour que le transfert soit réussi, il est important que votre domaine de premier niveau .ch soit déjà hébergé depuis au moins 60 jours par l’ancien fournisseur.

Comme .ch est le TLD officiel de la Suisse, il convient à toutes les personnes et entreprises originaires de la Confédération. Il est également parfait pour les entreprises qui souhaitent être actives en Suisse et s’adresser à des clients. Il est conseillé aux sociétés actives au niveau mondial d’enregistrer leur nom de domaine avec un maximum de domaines de premier niveau national, afin de sécuriser leur présence en ligne et de protéger leurs droits de marque.

En plus du nom de domaine .ch, il existe également le domaine .swiss pour la Suisse. Alors que le premier (et le plus ancien) est le domaine de premier niveau national (ccTLD) de la Suisse, le domaine .swiss est un domaine de premier niveau générique (gTLD) beaucoup plus récent. Pour les entreprises actives au niveau international, .swiss peut être un meilleur choix, car l’abréviation « ch » n’est pas connue de tous. Toutefois, ce nouveau domaine n’est disponible que pour les entreprises qui sont également enregistrées en Suisse.

Celles qui souhaitent cibler leur présence en ligne sur un canton en particulier peuvent également détourner d’autres domaines de leur usage initial. Le ccTLD de la Grèce (.gr) convient aussi aux Grisons, par exemple.

Oui, chez IONOS, vous pouvez ajouter la fonction lors de l’achat d’un nom de domaine .ch. Celle-ci comprend également le DNSSEC. Vous êtes ainsi sûr que vos données DNS sensibles ne tomberont pas entre les mains de cybercriminels. De plus, la fonction Protection de domaine veille à ce que la configuration de votre domaine soit protégée par une authentification à deux facteurs.

Le nom de domaine .ch est présent sur Internet depuis 1987. Il fait donc partie des domaines de premier niveau les plus vieux d’Internet. Seuls les classiques comme .com, .net ou .fr sont encore plus anciens. La Suisse joue de toute façon un rôle prépondérant dans le développement du Web : c’est là que Tim Berners-Lee a inventé le World Wide Web alors qu’il travaillait au CERN.