A la recherche du meilleur navigateur

Quel est le meilleur navigateur Web ? Cette question préoccupe les internautes du monde entier depuis les débuts du World Wide Web. Dans les années 1990, une véritable bataille a éclaté de par la concurrence qui opposait les entreprises Microsoft et Netscape. Cette première guerre des navigateurs a été remportée par Microsoft en 1998. Pendant de nombreuses années, Microsoft pouvait se vanter de son monopole sur ce marché jusqu’à ce que Firefox et Chrome sortent quelques années plus tard de l’ombre. Mais peut-on vraiment dire aux utilisateurs quel est le meilleur navigateur Web ?

Qu’est-ce qu’un navigateur ?

La notion de navigateur Web, ou plus simplement navigateur, vient de l’anglais « browser » se traduisant par « fouiller ». Il s’agit d’un programme, à l’aide duquel un site Web en www. ou un document en général, une image ou encore un document PDF est chargé et présenté aux internautes. La notion de navigateur définissait à l’origine les sauts en avant et en arrière dans les textes à l’aide d’éléments de navigation. Les navigateurs Internet modernes permettent la représentation de pages HTML, XHTML ou HTML5 incluant des graphiques, illustrations, ainsi que des éléments programmés sous JavaScript. D’autres fonctions sont rendues possibles grâce aux navigateurs comme la reproduction de contenus multimédias comme de la musique ou des vidéos, ainsi que l’exécution de programmes basés sur le Web. De plus, ils sont équipés de fonctions de sécurité diverses permettant de distinguer des sites fiables de ceux qui ne le sont pas. De nombreux plugins permettent d’étendre les fonctions du navigateur, comme un gestionnaire des téléchargements par exemple.

L’interface utilisateur d’un navigateur sert cependant principalement à l’affichage de contenus lorsque l’on effectue une demande dans la barre d’adresse URL. La navigation par onglets est aujourd’hui un standard permettant d’ouvrir différentes pages sur une même fenêtre.  Lors du démarrage du navigateur, l’utilisateur accède à une page d’accueil qu’il est possible de paramétrer. Lors du tout premier démarrage, vous retrouvez généralement le moteur de recherche choisi par le développeur du navigateur.

Quels sont les différents navigateurs Internet ?

C’est le créateur du langage HTML, Tim Berners-Lee, qui a développé le premier navigateur appelé WorldWideWeb puis Nexus en 1989. En 1993 apparaissait avec NCSA Mosaic le premier navigateur Web avec une interface utilisateur graphique jusqu’à ce que le navigateur Netscape révolutionne définitivement le marché l’année suivante.

C’est ensuite que vint la guerre des navigateurs mentionnée précédemment avec Microsoft et son navigateur Internet Explorer. Son succès l’a placé dans le viseur de cybers criminels. Les failles de sécurité bien connues ont subitement stoppé l’expansion du navigateur de Microsoft et ont laissé la porte ouverte à Mozilla Firefox, en plein développement. L’entrée sur ce marché du géant américain Google avec son navigateur Chrome (2008) marquait définitivement la chute d’Internet Explorer comme le montre l’infographie suivante sur les parts de marché des navigateurs :

Cliquez ici pour télécharger l’infographie sur les navigateurs les plus populaires à travers le monde.

Microsoft Internet Explorer & Edge

Depuis Windows 95, Internet Explorer est un élément fixe de tous les systèmes d’exploitation de Microsoft, mais aussi avec Mac OS ou certains dérivés d’Unix comme Solaris. Il attire particulièrement l’attention car il se couple de manière très claire avec le système d’exploitation de Microsoft. L’affichage de contenus HTML dans d’autres programmes fonctionne très bien dans ce sens. L’actualisation d’IE a été conduite via la mise à jour de Windows. En raison des failles de sécurité de plus en plus fréquentes et de sa réputation générale d’être un navigateur obsolète, son développement a été arrêté. Son successeur Microsoft Edge a pris la relève lors de la sortie de Windows 10. Ce dernier permet par exemple de munir vos pages Web de notes ou bien de couper des éléments dérangeants dans le mode de lecture. Il est également compatible avec l’assistant de langues Microsoft Cortana.

Mozilla Firefox

Le navigateur libre du projet Mozilla est tout d’abord paru sous le nom de Phoenix en 2002. Mozilla Firebird a pris la relève jusqu’en 2004, lorsque la version appelée Firefox a été publiée. En plus de standards de sécurité solides, les possibilités d’élargissement et la compatibilité avec de nombreux systèmes d’exploitation comme Windows, Linux et OS X sont les plus gros avantages du successeur légitime de Netscape. Il existe de plus une application Firefox Mobile, fonctionnant sous Android et iOS. A l’aide de la fonction de synchronisation de la plateforme, vous pouvez consulter vos favoris, préférences et autres paramètres personnels depuis n’importe quel support car ils sont transmis en temps réel d’un support à un autre. Le navigateur est compatible avec plus de 85 langues et connait une popularité particulièrement importante en Europe. La version pour ordinateur de bureau peut être téléchargée sur le site officiel de Mozilla. Firefox  Mobile est disponible en téléchargement depuis l’App Store et le Google Play Store.

Google Chrome

Google a publié son navigateur Web en 2008 et fixait déjà des nouveaux standards en matière de fonctionnalité. Tandis que le système de plugins du navigateur de Google s’est inspiré de celui de Firefox, Chrome incorpore tout de même quelques nouveautés qui l’ont aidé dans son expansion mondiale. D’une part, les temps de chargement rapides ont favorisé son succès. D’autre part le perfectionnement de sa plateforme de synchronisation réjouit également ses utilisateurs. Avec Google Chrome et un compte Google, vos favoris et paramètres sont synchronisés, mais aussi vos plugins et mots de passe. De plus, Chrome est le premier navigateur à un attribuer un processus autonome dans l’ouverture de chaque nouvel onglet, ce qui le rend moins sujet aux pannes. Chrome est disponible sous Windows, OS X, Linux, Android et iOS.

Safari, Opera et UC Browser

Outre les navigateurs cités ci-dessus, il existe un grand nombre d’autres navigateurs Web. Les premiers venant à l’esprit sont Safari, Opera et UC Browser.

Safari est le navigateur Web de l’entreprise Apple et est quasiment le pendant d’Internet Explorer de Microsoft. Il a remplacé le navigateur standard Panther pour PCs et Macs. Il est logiquement inclus dans l’ensemble de logiciels des appareils portables d’Apple avec iOS.

Opera est un navigateur qui existe depuis 1996 et qui est particulièrement populaire en Afrique. Opera Mini compte plus de 100 millions d’utilisateurs dans le monde et est très répandu pour les appareils mobiles. De plus, Opera possède le monopole parmi les consoles de jeux vidéo Nintendo actuelles.

Le logiciel gratuit UC Browser est quant à lui apparu en 2004 seulement. Il recourt à l’utilisation du Cloud et à la compression de fichiers et n’est pas seulement apprécié en Chine et en Inde avec des appareils mobiles pour ces raisons. Il compte plus de 500 millions d’utilisateurs dans le monde et est compatible avec Android, iOS et Windows Phone.

Quel est le meilleur navigateur Web actuel ?

Déterminer le meilleur navigateur est principalement une question de système d’exploitation et de goût personnel. Safari est disponible pour les appareils Apple et est même installée de manière standard. Il est très apprécié de ses utilisateurs sur ces appareils. Le temps d’Internet Explorer est révolu, et il faudrait encore un peu de temps pour mesurer le succès d’Edge, son successeur.  Au regard de ses performances techniques, ce dernier est en lice pour faire concurrence aux actuels leaders du marché, Firefox et Chrome, mais ne fonctionne toutefois que sur Windows 10. En dehors des programmes de navigateurs connus, le précurseur Opera reste tout de même dans l’oubli malgré ses très bons résultats aux tests de performance.

Le choix du navigateur adéquat pour les appareils mobiles est aussi une question de goût personnel. Opera Mini, UC Browser ou Dolphin Browser (pour Android seulement) sont des navigateurs de premier choix mais en aucun cas obligatoires. Les subtilités font la différence dans une comparaison entre navigateurs Web, mais ne suffisent pas non plus à supplanter la concurrence dans tous les domaines. Le meilleur navigateur est donc celui qui selon votre propre avis vous offre la meilleure expérience de navigation.