CMS sans base de données pour les petits projets Web

Le choix d’un système de gestion de contenu (CMS) approprié n’est pas aussi facile qu’on ne le croit. En effet,  plus un CMS est performant, plus son utilisation sera compliquée et exigeante pour son administrateur ainsi que pour son support. Tandis que les gros CMS tels que Drupal, Joomla! ou TYPO3 fonctionnent avec une base de données interne à l’espace Web nécessaire, il existe des CMS sans base de données dont le système d’enregistrement est différent.

Un CMS sans base de données : comment ça marche ?

Les CMS sont des logiciels permettant de créer, de modifier et de gérer des contenus sur des sites Internet ou d’autres supports média. Les utilisateurs qui ont accès à ce système peuvent s’en servir via une interface graphique sans connaissances poussées en langage HTML ou en programmation. La plupart de ces programmes peuvent, grâce aux extensions, être complétés par des fonctionnalités telles qu’un formulaire de contact, un questionnaire ou un calendrier.

Les contenus des publications ou des pages ainsi que les mises en pages sont sur la plupart des CMS classés en plusieurs bases de données, par exemple avec MySQL ou MariaDB. Un petit CMS abandonnera une telle base et enregistrera ses données sur une qui aura la forme d’un simple fichier Flatfiles ou de fichiers Markdown. Tandis qu’un CMS habituel affichera d’abord les informations utiles de la base de données avant de les transférer sur le serveur Web, un CMS sans MySQL ou une autre base de données supprimera cette étape.

Les avantages et les inconvénients d’un CMS simple et léger

Un CMS sans base de données sera utile à votre projet Web dans certains cas.  Voici un résumé des avantages et des inconvénients typiques que l’on peut rencontrer avec un tel ce programme. Les points ci-dessous font référence à leur utilisation :

+ Les CMS sans base de données se veulent sobres et se focalisent sur l’essentiel, cela explique que les utilisateurs les maîtrisent aussi rapidement.

+ Les sauvegardes d’un projet Web se font rapidement : étant donné qu’aucune sauvegarde de base de données n’est nécessaire, un téléchargement des données sur l’espace Web suffit.

+ Etant donné que les informations sont directement retransmises vers le serveur Web sans passer par une base de données, la durée de chargement et l’accès au projet Web est rapide.

+ Un petit CMS nécessite en général un petit peu d’espace et n’exige rien du matériel informatique.

Les points positifs de ces CMS sans base de données sont aussi accompagnés de points négatifs :

- Les possibilités des CMS sans bases de données sont limitées étant donné qu’ils ne conviennent qu’aux petits projets comportant peu de pages. Les sites Internet dynamiques ne peuvent pas être créés sans base de données.

- Etant donné que les CMS simples et légers ne sont maîtrisés que par une petite communauté, l’utilisateur se retrouve souvent seul face à ces questions et problèmes et doit se débrouiller avec la documentation disponible.

- Les développeurs sont rarement intéressés par ce type de CMS légers étant donné leur peu de notoriété et l’inaccessibilité de leurs codes. En effet, leur développement n’est possible que sous certaines conditions.

- Si on travaille avec un CMS simple et léger de manière non structurée, il est parfois facile de se perdre dans ses contenus.

Quels projets conviennent à un petit CMS ?

Cette liste d’avantages et d’inconvénients nous laisse deviner que ces CMS sans base de données ne conviennent pas à tous les projets. Il faut noter que les avantages de ces systèmes de gestion de contenus ne s’appliquent qu’aux petits sites Web. En effet, l’absence de base de données présente des effets positifs sur la performance mais aussi des effets négatifs sur la structure de gros projets Internet. On peut ajouter que les sites dynamiques ne peuvent pas bénéficier d’un CMS  simple sans base de données. C’est le cas d’un côté pour les projets Web dont les utilisateurs doivent constamment actualiser les pages et qui tablent sur une forte interaction avec leurs internautes, mais aussi pour les sites plus gros dont les structures sont complexes.

Il existe aussi des projets qui bénéficient de l’utilisation de ces CMS sans base de données : les petits sites Internet dont les structures sont simples et qui comportent peu de pages. Grâce à ces systèmes de gestion de contenu, leur création est rapide. Aussi, les internautes apprécient ce genre de sites car ils peuvent rapidement y trouver les informations dont ils ont besoin. On peut par conséquent dire que ces CMS conviennent avant tout aux petites entreprises et aux autoentrepreneurs dont les sites servent à leurs activités. Les administrateurs de blogs sont aussi friands de ce genre de CMS.

Un avantage essentiel de ce genre de système est qu’aucun matériel informatique n’est nécessaire à la gestion d’un serveur de base de données. Cela permet à l’utilisateur d’économiser et de ne pas faire de lourdes sauvegardes. A ce sujet, les débutants trouvent aussi un avantage dans cette structure mince et claire.

Les CMS sans base de données correspondent aux :

  • Petits et moyens sites Internet ;
  • Propriétaires de blogs ;
  • Entreprises et autoentrepreneurs dont les sites servent de vitrine à leurs activités.

Les CMS simples et légers ne conviennent pas aux :

  • Boutiques en ligne ;
  • Sites de journaux ;
  • Services en ligne ;
  • Sites Internet comportant beaucoup de contenus multimédia.

Trois exemple de CMS sans base de données

Un petit CMS est particulièrement intéressant pour les débutants dans le domaine du Web. Les possibilités de choix sont nombreuses, comme pour les systèmes de gestion de contenu en général. Alors que certains CMS simples ne proposent que les fonctionnalités de base et ne peuvent être personnalisés que grâce à des extensions, il existe aussi des systèmes où tout est déjà intégré. Voici trois CMS gérés sans base de données (MySQL, MariaDB ou autre).

GetSimple CMS

Le leitmotiv de ce CMS sans base de données est « GetSimple a tout ce dont vous avez besoin, rien n’est inutile », (de l’anglais GetSimple has everything you need, and nothing you don’t). Le logiciel Open Source GetSimple CMS géré sous licence GPLv3 se caractérise par sa structure minimaliste, met à disposition le strict minimum et peut être personnalisé avec des extensions. Etant donné que le code de logiciel est accessible à tous et qu’il peut être modifié, l’utilisateur peut adapter le CMS à ces besoins. Les données sont sauvegardées au format XML sur l’espace Web utilisé. En voici les grandes lignes :

  • Installation en 5 minutes
  • Interface d’utilisateur intuitive
  • Fonction annulation pour toutes les modifications
  • Possibilité de création de plusieurs comptes back-end
  • Documentation Wikipédia
  • Communauté très active
  • Template HTML5

Grav

Le seul prérequis au CMS simple qu’est Grav est de disposer d’un PHP, version 5.4 ou plus. Ce système se concentre sur la rapidité, la facilité et la flexibilité. Ces trois caractéristiques sont perceptibles dès la mise en place du CMS pour laquelle il suffit de télécharger un fichier ZIP et de le décompresser. Grâce aux panels d’options de l’administrateur du site, la création et l’administration de contenu (Marktdown ou HTML) se fait sans effort. Cette application Open Source fonctionne sous la licence du MIT, son utilisation est libre et peut être adaptée. En voici ses caractéristiques :

  • Documentation très riche
  • Filtre de recherche puissant
  • Création de templates facile
  • Possibilité de créer plusieurs comptes back-end et d’administrateurs
  • Fonctions impressionnantes de traitement d’images
  • Sites multilingues

Kirby

« Facile à installer, facile à utiliser. Incroyablement flexible » (en anglais Easy to install. Easy to use. Flexible as Hell). Voici le leitmotiv du petit CMS Kirby. Bien que le code du logiciel soit en libre accès, la publication d’un site Internet exige l’achat d’une licence. Le coût est minime et ne représente rien par rapport à la palette de fonctions d’un CMS. Jusqu’à la publication de la page, l’utilisateur peut tenter toutes les options. Kirky convainc pour son concept de construction de page composé de Templates et de Snippets, utilisés comme sur Grav. Les données sont sauvegardées sur un fichier Marktdown modifié sur l’espace Web dont le nom est Kirbytext. Les fonctionnalités de Kirby sont résumées dans la liste ci-dessous :

  • Installation rapide et instructions intégrées
  • Modification sur FTP, un disque de réseau ou sur Dropbox
  • Large communauté
  • Interface de programmation semblable à jQuery
  • Possibilité de connexion par la suite à une base de données
  • De nombreuses extensions et templates

CMS sans base de données : une réflexion qui en vaut la peine

Ces trois exemples remplacent le large panel de CMS Open Source qui n’ont pas recours à une base de données. L’idée principale est la même : le logiciel doit mettre à la disposition de l’utilisateur ce qui lui est utile afin de garantir au site Internet une performance maximale. Les débutants doivent faire des recherches sur le marché du CMS et tester un ou plusieurs de ces systèmes avant de prendre une décision.

Un petit CMS convient parfaitement aux sites Web petits et clairement structurés, pour la présentation d’une entreprise par exemple ou d’un blog privé, voire commercial. Les administrateurs de sites attachent de l’importance au faible coût mais pas seulement. Ce genre de système présente en effet trois avantages : le faible coût, la non-nécessité  d’acheter du matériel supplémentaire mais aussi une durée rapide de téléchargement.


Attendez ! Nous avons quelque chose pour vous !
Votre messagerie professionnelle

Créez une adresse personnalisée
Affichez votre sérieux sur Internet
Nom de domaine inclus
À partir d' 1 € TTC/mois
Conseiller personnel inclus !