Broadcast : qu’est-ce que c’est et comment cela fonctionne ?

La technique de broadcast permet d’envoyer des paquets à tous les participants d’un réseau informatique sans que les adresses des destinataires soient connues. Chaque réseau dispose à cet effet d’une adresse de broadcast réservée, à laquelle est envoyé au choix un broadcast par diffusion limitée ou dirigée.

Un broadcast, c’est quoi ?

Un broadcast dans un réseau informatique est un message qui est transmis à tous les participants d’un réseau et qui ne nécessite pas de réponse. Un ordinateur du réseau envoie simultanément un paquet de données à tous les autres participants du réseau. L’expéditeur n’a pas besoin d’indiquer les adresses des destinataires, c’est ce qui distingue la technique de broadcast de celle de l’unicast, avec laquelle on ne peut s’adresser qu’à un seul destinataire connu.

L’avantage général d’un broadcast est que les informations peuvent être largement diffusées et n’ont besoin d’être transmises qu’une seule fois. Pour réaliser ce procédé, une adresse spéciale qui remplace les adresses respectives des destinataires est nécessaire. Cette adresse de broadcast est surtout utilisée lorsque les adresses des différents participants au réseau sont inconnues.

Définition

Un broadcast est une connexion multipoint au sein d’un réseau d’ordinateurs par laquelle un paquet de données est transmis à partir d’un point précis à tous les participants du réseau de communication. Cette transmission est rendue possible par l’utilisation d’une adresse de broadcast.

Bases de la technique de broadcast

La transmission des données d’un système pour communiquer au sein d’un réseau via le protocole IP nécessite un adressage. L’adresse IP permet d’acheminer et de livrer les paquets de données de l’expéditeur au destinataire de manière précise et fiable. Comme un numéro de téléphone, cette adresse peut être divisée en deux parties : un préfixe et un numéro d’appel, qu’on appelle plutôt partie réseau et partie hôte pour les adresses IP. Cette séparation s’effectue à l’aide du masque réseau, qui utilise l’adresse IP comme modèle. Un masque réseau est donc aussi long qu’une adresse IPv4. Il décrit quels bits de l’adresse IP fonctionnent comme partie réseau ou comme partie hôte.

Note

En plus de la technique d’Unicast et de broadcast, il existe d’autres formes de communication réseau, comme la technique de multicast, dans laquelle seuls des participants sélectionnés au préalable sont ciblés. La technique de Geocast peut également être utile pour s’adresser aux participants d’un espace géographique limité.

L’adresse IP

Une adresse IP est une désignation numérique. Une adresse IP est attribuée à chaque appareil connecté à un système informatique basé sur le réseau Internet. Cette adresse IP utilise le protocole Internet pour la transmission. Une adresse IP remplit deux tâches principales : l’identification de l’hôte ou de l’interface réseau et l’adressage de l’emplacement.

Remarque

Le protocole Internet version 4 (IPv4) définit une adresse IP comme un numéro de 32 bits. Cependant, la demande toujours croissante des adresses IPv4 ont causé leur épuisement. Une nouvelle version du protocole contenant une adresse IP à 128 bits a alors été développée en 1995 avec IPv6. Elle a été normalisée en décembre 1998, mais ce n’est qu’en juillet 2017 qu’une définition finale du protocole a été publiée. Le déploiement d’IPv6 est en cours depuis le milieu des années 2000.

Ethernet

Pour les réseaux de données câblés, les logiciels et le matériel sont reliés entre eux par la technologie Ethernet. Grâce à cette technique, un échange de données est possible entre les participants connectés localement. Le réseau Ethernet est la technique de réseau filaire la plus répandue, surtout dans les réseaux d’entreprise et les réseaux domestiques. Ethernet constitue souvent la base des Intranets.

L’adresse MAC (Media Access Control)

L’adresse MAC est l’adresse d’un périphérique réseau. Elle est généralement écrite sous forme de nombre hexadécimal, par exemple 08-00-20-ae-fd-7e ou 08:00:20:ae:fd:7e (ou encore : 080020aefd7e).

L’adresse de broadcast

Grâce à l’adresse de broadcast, les données et les informations sont envoyées à tous les appareils d’un réseau. Les composants du réseau sont responsables de la réception et du traitement des données. L’adresse IP de broadcast doit alors relier entre eux tous les appareils d’un réseau. Nous fournissons de plus amples informations à ce sujet dans notre article détaillé sur l’adresse de broadcast.

Comment fonctionne un broadcast ?

L’établissement d’une connexion par broadcast est initié par son expéditeur. Celui-ci envoie alors son adresse, grâce à laquelle les destinataires peuvent le contacter. Un broadcast fonctionne donc comme une liste de diffusion, dans laquelle les destinataires ne sont pas visibles et où l’expéditeur n’a pas besoin de connaître les adresses des participants au réseau. Ce n’est que lorsque les participants entrent en contact en retour avec celui-ci qu’ils révèlent leurs propres adresses. Les participants à un réseau peuvent ouvrir les paquets de données, puis interpréter les informations, exécuter ou rejeter des instructions.

On distingue également deux types de diffusion : les diffusions limitées et les diffusions dirigées.

Broadcast limité

Dans le cas de broadcast limité, une adresse IP est indiquée comme destinataire : cette adresse IP est toujours 255.255.255.255. D’un point de vue technique, on peut donc dire que cette technique de broadcast vise toutes les adresses IP existantes. En réalité, l’IP est considérée comme l’adresse du broadcast dans le réseau. Cette adresse se trouve toujours dans le propre réseau et peut donc être mise en place à l’aide d’une technique de broadcast Ethernet. Un routeur ne peut pas transmettre un tel paquet de données.

Broadcast dirigé

Dans le cas d’un broadcast dirigé, tous les destinataires à l’intérieur du réseau visé sont toujours ciblés. Une combinaison du numéro de ce réseau et de la saisie de tous les bits de l’hôte à 1 donne l’adresse de broadcast. Si le destinataire ne se trouve pas dans son propre réseau ou sous-réseau, un routeur transmet le paquet de données.

Note

La partie hôte d’une adresse IP contient les bits qui identifient l’hôte spécifique dans le sous-réseau. Le masque de sous-réseau détermine quelle partie de l’adresse est utilisée pour les bits de réseau et quelle partie est utilisée pour les bits d’hôte. Par exemple, une adresse IPv4 de 192.168.0.64/26 a une partie hôte de 6 bits, car 26 bits sur 32 sont réservés à la partie réseau.


Attendez ! Nous avons quelque chose pour vous !
Votre messagerie professionnelle

Créez une adresse personnalisée
Affichez votre sérieux sur Internet
Nom de domaine inclus
À partir d' 1 € HT/mois (1,20 € TTC)
Conseiller personnel inclus !