IaaS : infrastructure informatique très évolutive à partir du cloud

L’informatique en cloud est l’un des éléments de base des entreprises modernes, car la location et l’utilisation de ressources virtualisées offre non seulement un haut degré de flexibilité, mais permet également au service informatique interne d’économiser beaucoup d’efforts. Si l’on opte pour des services tels que Software-as-a-Service (SaaS), Platform as a Service (PaaS) ou Infrastructure as a Service (IaaS), on bénéficie non seulement de modèles pratiques, mais aussi de l’installation et de la maintenance des différents composants logiciels et matériels, tâches fastidieuses que l’on préfère en général déléguer. Le modèle IaaS, qui permet de louer une infrastructure informatique complète, montre clairement et rapidement les avantages du cloud computing.

Qu’est-ce qu’IaaS (Infrastructure as a Service) ?

Infrastructure as a Service, ou IaaS en abrégé, est un service où un fournisseur loue sa propre infrastructure informatique et la met à disposition via Internet. Pour ce faire, ce fournisseur de cloud exploite généralement ses propres centres de données dans lesquels le matériel correspondant est stocké, administré et mis à jour. Les fournisseurs IaaS peuvent ainsi donner accès à la puissance de calcul (processeur, mémoire, espace disque dur) et à des structures réseau complètes (pare-feu, routeurs et systèmes de sécurité/sauvegarde), dont le client peut disposer librement. Vous pouvez choisir quelles ressources d’infrastructure vous voulez utiliser, combien de serveurs, de routeurs, de pare-feu, et de quels indices de performance (CPU, RAM, etc.) les différents éléments du réseau doivent faire preuve.

Les ressources IaaS louées peuvent être augmentées ou réduites à tout moment si vous souhaitez intégrer un serveur supplémentaire ou réduire la puissance de calcul. Cependant, chez la plupart des fournisseurs, vous ne payez que pour les composants que vous utilisez réellement. Cette grande flexibilité résulte du fait que les offres d’Infrastructure as a Service ne sont généralement pas liées à du matériel dédié, ce qui permet au fournisseur de répartir de manière optimale les ressources de ses centres de données entre ses clients. Afin d’assurer la fiabilité et la sécurité de son service à long terme, le fournisseur s’occupe également de la maintenance et de la modernisation du matériel du centre de données et de l’installation des systèmes et dispositifs de sécurité appropriés. Bien entendu, ceci inclut également le remplacement des pièces défectueuses.

Définition

IaaS (Infrastructure as aService) est un service Cloud, où les clients peuvent accéder à une infrastructure informatique immédiatement utilisable et très évolutive via Internet. Le stockage, l’administration et la maintenance du matériel relèvent entièrement de la responsabilité du fournisseur. Le modèle typique de facturation des coûts pour les offres IaaS est la méthode de paiement à l’utilisation, avec laquelle les clients ne paient que pour ce qu’ils ont réellement utilisé.

Comment fonctionne IaaS et comment se répartissent les responsabilités ?

Infrastructure as a Service fonctionne selon le principe de shared responsibility (responsabilité partagée). Le fournisseur et le client ont des domaines de responsabilité différents qui doivent être couverts afin d’optimiser l’utilisation des ressources du Cloud. Le fournisseur IaaS est responsable de la structure, du fonctionnement et de la sécurité du matériel. C’est ce que l’on appelle aussi l’environnement physique, que le fournisseur doit préparer de manière à ce qu’il soit disponible pour les utilisateurs à tout moment. Parmi les responsabilités décisives de l’opérateur IaaS, on compte :

  • Mise en place, maintenance et modernisation régulière de l’infrastructure du centre de données.
  • Protection du centre de données contre les influences extérieures
  • Mise à disposition de la puissance de calcul (CPU, mémoire de travail) et de l’espace de stockage.
  • Mise à disposition de structures de serveurs et de réseaux ainsi que de bases de données.
  • Création d’un environnement de virtualisation que les clients peuvent utiliser pour accéder aux ressources IaaS proposées.
  • Fourniture d’un logiciel qui permet aux clients de contrôler et d’administrer l’infrastructure informatique virtualisée.

Sur la base de ces structures matérielles et logicielles, les clients peuvent ensuite assembler et gérer leur propre petit centre de données. Cependant, ceci comprend non seulement l’organisation et l’utilisation de cet environnement logique, mais aussi la prise de mesures de sécurité pour protéger les ressources IaaS virtualisées qui sont utilisées. Les tâches à accomplir par le client peuvent être :

  • La sélection et structuration de l’infrastructure virtuelle souhaitée
  • L’installation, configuration et mises à jour régulières des systèmes d’exploitation et de tout logiciel d’application requis pour vos propres besoins
  • L’administration du réseau IaaS et configuration des pare-feu
  • La protection des systèmes d’exploitation et de tout autre logiciel installé (s’applique également aux propres applications, bien sûr) par un logiciel de sécurité
  • Le chiffrement des données et des connexions de données
  • La mise en place de mécanismes d’authentification, de contrôle d’identité et d’accès.
Note

De nombreux fournisseurs IaaS proposent à leurs clients divers outils qui facilitent la gestion de l’infrastructure louée et, par exemple, permettent une mise en œuvre rapide du chiffrement des données.

Quels sont les différents types d’infrastructure as a Service ?

Selon la façon dont le service est fourni, il existe trois différents types de solutions IaaS :

  • IaaS publique
  • IaaS privée
  • IaaS hybride

Une IaaS publique est la version de base du service cloud. Le terme public vient du fait que les ressources offertes sont généralement partagées par tous les clients du fournisseur, et accessibles via Internet. Toutefois, le partage de matériel entraîne des conflits, car toutes les ressources sont virtualisées et donc détachées d’un ordinateur spécifique.

Le concept d’IaaS privée diffère de l’idée même d’Infrastructure as a Service, dans la mesure où il ne s’agit pas d’un prestataire de services externes, mais d’un service informatique interne qui assure la mise à disposition et la location des ressources. De cette façon, l’entreprise bénéficie des possibilités de la technologie IaaS sans perdre le contrôle des données et de la sécurité. Toutefois, on perd ici l’avantage de la flexibilité de l’extensibilité. En outre, l’entreprise est elle-même responsable de l’environnement physique.

L’IaaS hybride est une solution qui combine les IaaS publiques et privées. Avec cette solution, les ressources sont obtenues à la fois grâce à un fournisseur de services interne et à un fournisseur externe. Ceci vous permet de gérer vous-même les données sensibles de l’entreprise, tandis que les ressources externes évolutives sont utilisées à d’autres fins.

Afin de protéger votre vie privée, la vidéo ne se chargera qu'après votre clic.

Aperçu des applications d’IaaS dans un contexte professionnel

L’Infrastructure as a Service n’est pas adaptée à chaque entreprise et à chaque objectif. Par exemple, si vous recherchez simplement un espace de stockage, un service de stockage en ligne est plus susceptible d’offrir des prix inférieurs à ceux d’un fournisseur IaaS. Il en va de même pour le choix d’un fournisseur approprié pour l’hébergement de sites Web d’entreprises simples. Dans ce domaine, les hébergeurs classiques proposent généralement des offres beaucoup moins chères.

Le tableau suivant montre dans quels contextes professionnels Infrastructure as a Service peut représenter plus qu’une simple alternative aux scénarios d’hébergement classiques ou à votre propre infrastructure locale :

Développement de programmes et test

Les sociétés de logiciels peuvent grandement bénéficier de la flexibilité d’une solution IaaS. Avec peu d’efforts, les environnements de développement et de test peuvent être mis en place, mis à l’échelle et dissous à nouveau.

Hébergement de sites Web complexes

Alors que l’Infrastructure as a Service n’est pas toujours pertinente pour les sites Web simples, elle peut constituer la base optimale pour les projets Web plus complexes (en particulier pour les sites dont le trafic fluctue fortement, comme les boutiques en ligne).

Mise en place de solutions complexes de stockage et de sauvegarde

Créer une option de stockage et de sauvegarde de fichiers centralisée pour de nombreux utilisateurs représente une tâche très complexe qui peut être réalisée en quelques étapes avec IaaS.

Déploiement d’applications Web

Une infrastructure informatique virtualisée fournit tout ce dont vous avez besoin pour déployer des applications Web, qu’il s’agisse de puissance de calcul, de stockage, de serveurs Web ou de serveurs d’applications. Grâce à son excellente évolutivité, vous pouvez également réagir rapidement et facilement aux numéros d’accès actuels.

Hautes performances de calcul

Résoudre des tâches complexes comportant plusieurs millions de variables ou de calculs nécessite généralement l’utilisation de supercalculateurs ou de clusters. Grâce à son évolutivité quasi illimitée, IaaS constitue une bonne alternative.

Analyse du Big Data

La collecte d’immenses quantités de données d’utilisateurs est l’un des éléments constitutifs du marketing moderne. Leur traitement est encore plus important que la collecte de ces informations, et il peut exiger beaucoup du matériel. Une configuration IaaS coordonnée de manière optimale peut également s’avérer utile pour cette tâche.

Quels sont les avantages et les inconvénients d’IaaS ?

Les solutions Infrastructure as a Service présentent plusieurs avantages : d’abord, l’externalisation des ressources informatiques nécessaires permet d’économiser l’achat, l’installation et la gestion de matériel coûteux (à l’exception des IaaS privées). De plus, vous avez toujours un œil sur les coûts d’exploitation dans la mesure où la facturation, dans ce domaine, se fait en général en fonction de l’utilisation que vous en avez. Vous pouvez ainsi gérer vos dépenses de façon en fonction du budget disponible. À cela s’ajoute l’échelonnement flexible des ressources dans les deux sens, ce qui permet d’adapter l’environnement IaaS aux conditions commerciales actuelles.

Si le transfert de responsabilité par l’intermédiaire du niveau physique permet d’économiser beaucoup de coûts et d’efforts, il présente également un inconvénient décisif de l’Infrastructure as a Service : en tant qu’utilisateur, vous n’avez aucune influence sur la disponibilité du service ou sur la fonctionnalité des différents composants. En matière de sécurité et de protection des données, vous n’êtes pas non plus seul maître à bord. Un autre inconvénient de IaaS est qu’un changement de fournisseur est possible à tout moment, mais en même temps très compliqué en raison de l’absence de normes et d’interfaces incohérentes.

Voici un tableau récapitulatif des avantages et des inconvénients d’Infrastructure as a Service :

Avantages d’IaaS

Inconvénients d’IaaS

Pas de frais de matériel, bonne régulation des frais d’utilisation

Dépendance vis-à-vis du fournisseur, dont la seule responsabilité est la disponibilité et la sécurité du service

Mise en œuvre et mise à disposition rapide des nouveaux projets

L’accès à Internet est indispensable (les problèmes de connexion à Internet causent aussi des problèmes avec l’environnement IaaS).

Haute flexibilité grâce à l’adaptabilité des ressources utilisées

Changer de fournisseur est très compliqué

Pas d’installation, de maintenance et de modernisation du matériel

Problèmes éventuels liés à la politique de confidentialité en raison de l’emplacement des serveurs du fournisseur

Connexion facile de plusieurs sites de l’entreprise à l’environnement IaaS loué