PaaS : aperçu de la plate-forme en tant que service

PaaS est l’abréviation de « Platform as a Service » qui signifie « Plate-forme en tant que service » en français. Par ces termes, on désigne un service Cloud par le biais duquel un fournisseur met en place un environnement de développement et des outils pour le développement de nouvelles applications. Ainsi, en tant que service, PaaS a beaucoup de sens avant tout pour les développeurs et sociétés de logiciel qui souhaitent créer et publier rapidement et facilement de nouveaux programmes ou applications sans devoir s’occuper eux-mêmes de l’infrastructure nécessaire.

Qu’est-ce que PaaS ?

Dans le Cloud Computing, PaaS crée une passerelle entre SaaS « Softwate as a Service » et IaaS « Infrastructure as a Service ». Alors que IaaS ne fournit que l’infrastructure dont les entreprises ont besoin pour leur travail, PaaS va plus loin et offre un ensemble d’outils utiles, afin de commencer à développer des applications directement. Concevoir, tester, réviser et déployer le produit auprès de ses utilisateurs. Tout cela est possible grâce à la plate-forme en tant que service.

Les solutions possibles de plate-forme en tant que service bien connues sont, par exemple, Google App Engine (GAE), Microsoft Azure et force.com de Salesforce.

Définition

Le service plate-forme en tant que service (abréviation PaaS) permet aux clients de louer une plate-forme virtuelle sur laquelle ils peuvent développer, tester et déployer des applications Web pour les utilisateurs.

Comment est construit PaaS ?

Les offres PaaS contiennent, entre autres, des infrastructures de base comme des serveurs, des systèmes d’exploitation, des espaces de stockage et des intergiciels (middleware), programmes qui connectent plusieurs applications. En outre, il existe des ressources telles que des outils de développement, des langages de programmation, des systèmes de gestion de base des données et des techniques de conteneur. Les diverses solutions contenues sur la plate-forme sont soit les développements propres du fournisseur ou bien proviennent d’un fournisseur tiers. Le but est de permettre aux clients de développer rapidement et facilement de nouvelles applications.

Ainsi, lorsque vous utilisez PaaS, vous n’avez plus à vous soucier de l’approvisionnement et la gestion de l’infrastructure ou de l’acquisition des solutions dont vous avez besoin pour le développement, mais vous pouvez vous concentrer entièrement sur la programmation de votre application et vos clients. Les programmes résultants peuvent ensuite être mis à disposition sous la forme de Software as a Service via le Cloud. Il peut s’agir, par exemple, d’applications commerciales ou de logiciels internes destinés uniquement à être utilisés au sein de l’entreprise en elle-même.

Comment fonctionne PaaS ?

Avec la plate-forme en tant que service, vous développez dans le fond votre produit comme vous le feriez dans un environnement de développement mis en place en interne. Suite à la création du code, vous le transférez sur la plate-forme où il est déployé et exécuté dans un conteneur qui répond aux besoins en ressources. Vous pouvez donc voir les changements immédiatement. De nombreux services PaaS sont capables d’exécuter plusieurs versions d’un programme en même temps. Ceci vous permet de créer des environnements de test en direct ou de revenir en arrière à partir de versions précédentes, par exemple.

Les offres d’hébergement Web sont un exemple simple du fonctionnement d’une plate-forme en tant que service. En tant que client, vous créez le code et l’entrez dans le service d’hébergement Web. Ceci exécute le code et affiche la page Web que vous avez créée. Vous n’avez pas à vous soucier de l’espace disque, de la maintenance ou de la configuration de de la base de données. Cependant, les offres PaaS peuvent également être beaucoup plus complexes et inclure beaucoup plus de fonctionnalités.

Que sont les particularités de PaaS ?

Lorsque vous utilisez la plate-forme en tant que service, seuls quelques langages spécifiques de programmation sont mis à votre disposition. Vous devez donc choisir un fournisseur qui prend en charge les langages que vous utilisez. Faites particulièrement attention aux exigences que requiert votre propre projet et aux langages de programmation utilisés par chaque solution PaaS.

Réfléchissez également aux services dont vous aurez besoin dans le futur lorsque les applications développées par vous-même rencontreront du succès et généreront plus de trafic. Votre service doit rester stable même en cas d’urgence de l’utilisateur, une mauvaise performance a un impact négatif sur votre entreprise car elle entraîne de longs temps de chargement. Et cela mène à l’insatisfaction des clients.

Les services que vous avez réservés peuvent généralement être étendus, mais cela augmente également le prix. Vous devriez tenir compte de ces coûts avant de choisir un fournisseur.

Domaines d’application de la plate-forme en tant que service

En plus du développement d’applications, il existe d’autres domaines d’application dans lesquels PaaS est fréquemment utilisé :

  • Par exemple, pour développer ou étendre de nouvelles interfaces de programmation (API).
  • De nombreuses données peuvent être analysées afin de mieux prédire la demande pour certains produits par exemple.
  • Paas peut également être utilisé pour accéder ou mettre en place une plate-forme de gestion des processus métier qui stocke les règles métier ou les accords de niveau de service.
  • La plate-forme peut également être utilisée pour gérer les données critiques de l’entreprise : elle fournit ensuite une vue d’ensemble rapide des données, même si elles sont stockées de manière redondante sur différents systèmes.
  • En outre, la plate-forme en tant que service peut servir de plate-forme de communication offrant du contenu ou des messages vocaux ou vidéo.
  • En tant que Database-PaaS le service est également utilisé pour les bases de données automatisées.
  • En particulier, l’Internet des objets est considéré comme une zone de croissance future. Ceci joue un rôle important pour les services Cloud, car les environnements PaaS sont également adaptés au développement de nouvelles applications qui peuvent être utilisées pour l’Internet des objets.

Les types PaaS

Compte tenu de la large gamme de solutions de la plate-forme en tant que service, il n’est guère possible d’attribuer ces catégories claires. Cela s’explique par le fait que les modèles individuels sont parfois très différents et sont adaptés à des besoins différents. Toutefois, il existe certaines caractéristiques qui peuvent être utilisées pour identifier différents types.

Une distinction est par exemple effectuée entre Application PaaS (aPaaS) et Integration and Governance PaaS (iPaaS). Le premier modèle décrit la mise à disposition d’applications équipées d’une interface graphique pour l’exploitation. Par exemple, il pourrait s’agir d’un programme à usage interne à l’entreprise auquel les employés peuvent accéder et utiliser via le Cloud.

iPaaS, d’autre part, vise à intégrer les services Cloud, la plate-forme garantissant qu’aucun intergiciel n’est nécessaire pour fournir des applications. La plate-forme Anypoint développée par MuleSoft en est un exemple.

Le déploiement pur des applications ne permet pas le développement ou le test d’applications, mais seulement leur fonctionnement.

A cela s’ajoutent les offres ouvertes PaaS. Il s’agit d’applications telles que Google App Engine qui vous permettent de travailler dans un environnement open-source et pour lesquelles les langages de programmation, les bases de données, les serveurs ou les systèmes d’exploitation ne sont pas prédéfinis.

Comme mentionné plus haut, il existe également des plate-formes qui sont utilisées à des fins de communication. Ce type est appelé plate-forme de communication sous forme de service (cPaaS).

Avantages et inconvénients d’une plate-forme en tant que service

L’utilisation de PaaS offre de nombreux avantages aux développeurs. Le plus important est que le développement est beaucoup plus rapide et facile sans l’acquisition et l’administration propres de l’infrastructure. Les produits peuvent ainsi être mis sur le marché plus rapidement. Les performances sont également évolutives, de sorte que, comme pour les autres services Cloud, vous pouvez étendre ou réduire la capacité réservée en fonction de vos besoins. De plus, il est possible d’économiser des coûts, car vous n’avez pas à payer de frais d’acquisition et vous n’avez pas à effectuer vous-même la maintenance et les mises à jour ou à acheter de nouvelles licences de logiciels.

Le fait que le fournisseur se charge de la configuration de l’infrastructure est aussi bien un avantage qu’un inconvénient du PaaS. Par conséquent, vous n’avez de cette manière plus de contrôle sur l’infrastructure et ne pouvez pas implémenter vous-même les fonctionnalités. De plus, seuls les langages de programmation et les outils mis à disposition par le fournisseur peuvent être utilisés.

Un autre facteur qui doit être pris en compte dans la décision en faveur ou défaveur de la plate-forme en tant que service est le fait que votre projet est plus ou moins lié à l’environnement de développement que vous avez choisi. Un petit projet peut être migré, mais avec de plus grandes applications, le code ne peut pas toujours être entièrement adopté lors du passage à une autre plate-forme et peut nécessiter une réécriture au moins partielle.

Il est également particulièrement agaçant si le fournisseur choisi décide d’interrompre son service ou fait faillite. Afin de minimiser ce risque, vous devriez opter pour un fournisseur déjà établi sur le marché.


Attendez ! Nous avons quelque chose pour vous !
Votre messagerie professionnelle

Créez une adresse personnalisée
Affichez votre sérieux sur Internet
Nom de domaine inclus
À partir d' 1 € TTC/mois
Conseiller personnel inclus !