10 projets Raspberry Pi Zero impressionnants

En novembre 2015, la Fondation Raspberry Pi a ajouté le Raspberry Pi Zero à sa famille d’ordinateurs monocartes. Les caractéristiques de cette version spéciale sont généralement très similaires à celles du modèle Pi-1 modèle A+, mais l’édition zéro est deux fois plus petite que la version publiée un an auparavant. Dans ce guide, vous découvrirez exactement ce qui se cache derrière cette mini édition et quels projets impressionnants ont déjà été réalisés avec le Zero.

Que se cache derrière Raspberry Pi Zero ?

L’origine du développement du Raspberry Pi Zero était avant tout le souhait de rendre le mini-ordinateur utilisable pour des projets où chaque centimètre carré d’espace gagné est important. Pour ce faire, la largeur du Raspberry Pi Zero, qui ne pèse que neuf grammes, a été réduite à35 millimètres. Tous les autres modèles sont presque deux fois plus larges, avec 56 millimètres. De plus, la Mini Edition ne mesure que 5 millimètres de haut : par rapport aux Raspberry 2 et 3, qui ont une hauteur de 20 millimètres, le Zero offre beaucoup plus de marge de manœuvre lorsqu’il est installé dans d’autres appareils. Afin de gagner de la place, le connecteur HDMI a été remplacé par une entrée mini-HDMI et le connecteur USB-A par des prises micro-USB.

Afin de protéger votre vie privée, la vidéo ne se chargera qu'après votre clic.

En termes de performance, le Raspberry Pi Zero, qui ne coûte que cinq dollars, se situe entre la première et la deuxième génération du mini-ordinateur : le mini-ordinateur dispose d’un processeur de 1 gigahertz qui est jusqu’à 40 % plus rapide que celui du Raspberry Pi 1. Avec 512 Mo, elle a également devancé pendant un certain temps les appareils de première génération en termes de RAM : ce n’est qu’en août 2016 que la Fondation a augmenté la capacité mémoire du Pi 1 (A+) de 256 Mo à la même taille.

Contrairement au Pi 1 (B/B+) et aux mini-ordinateurs de deuxième et troisième génération, le Pi Zero n’a pas de connexion Ethernet. Avec le modèle Pi Zero W (10 dollars), il existe une variante avec la puce Cypress CYW43438, qui offre un support pour W-Lan (802.11 b/g/g/n) et Bluetooth (4.1) depuis début 2017. Voici les caractéristiques techniques du Raspberry Pi Zero dans un tableau récapitulatif :

Raspberry Pi Zero

Publication

26 novembre 2015

Prix (hors taxe)

5 dollars

Taille (longueur x largeur x hauteur)

65 x 31 x 5 millimètres

Poids

9 grammes

Processeur

Processeur monocœur 1 gigahertz

Architecture

ARMv6 (32-Bit)

Sortie vidéo

Vidéo Composite (FBAS) ; Mini-HDMI (type C)

Sortie audio

HDMI (digital)

Raspberry Pi Zero : projets et idées passionnants en un coup d’œil

La demande pour le Pi Zero a été énorme dès le début, de sorte que le mini-ordinateur a été rapidement épuisé par les différents revendeurs Raspberry. Cela s’appliquait également au numéro du magazine imprimé The MagPi publié à la même époque, qui contenait une version gratuite du Mini-Pi. Il n’est donc pas surprenant que vous puissiez vous informer régulièrement sur les nouveaux projets Raspberry Pi Zero, à la fois intéressants et très diversifiés. Qu’il s’agisse d’aides pratiques au quotidien, de drones ou d’équipements de divertissement, l’imagination et la créativité des amateurs ne semblent pas avoir de limites, comme l’illustrent les exemples suivants.

1. La bobine musicale

Le premier exemple démontre de façon impressionnante la flexibilité du mini-ordinateur. Le programmeur passionné d’électronique Derek Woodroffe a converti le Raspberry Pi Zero pour contrôler une ou plusieurs bobines Tesla dans le cadre de son projet Extreme Electronics. Comme si cette idée n’était pas assez folle, la merveille visuelle est également accompagnée de musique en jouant un fichier MIDI en même temps, qui est situé sur l’ordinateur monocarte. Il révèle sur son site Internet spécialement consacré à ce projet quels logiciels et quel matériel il a utilisés pour la réalisation de ce chef-d’œuvre impressionant.

Afin de protéger votre vie privée, la vidéo ne se chargera qu'après votre clic.

2. Pi0drone : le drone à 200 dollars du pays basque

Une équipe de développement espagnole organisée autour de Víctor Mayoral, le co-fondateur de la start-up de robotique Erle Robotics, permet aux inventeurs intéressés de participer à son projet Raspberry Pi0drone Pi  sur la plateforme en ligne Hackster. Il s’agit d’un drone qui, grâce à Raspberry Pi Zero, peut être contrôlé avec une télécommande standard. Le coût matériel de cet avion fait maison est d’environ 200 dollars, dont une grande partie correspond à la cartepilote automatique PXFmini (environ 70 euros). Le système d’exploitation est une distribution basée sur Debian, qu’Erle Robotics a compilée à cet effet et propose sous forme d’image. La page du projet Hackster ne présente pas seulement le projet lui-même, mais contient également un guide pour vous aider à reconstruire le drone vous-même, avec une liste des composants matériels et logiciels dont vous avez besoin.

Afin de protéger votre vie privée, la vidéo ne se chargera qu'après votre clic.

3. PiZero Cluster : 16 Raspberry Pi Zeros comme environnement de test

La start-up japonaise Idein utilise le Raspberry Pi Compute Module pour le développement de son matériel multifonctionnel Actbulb. Actbulb est conçu pour divers appareils ou parties d’appareils qui fonctionnent avec l’acquisition informatique et l’analyse de données, comme les ampoules électriques, les caméras réseau, les microphones ou les équipements VR/AR (réalité virtuelle ou augmentée). Depuis quelque temps déjà, Idein teste son produit non pas sur ces machines, mais sur un composite de 16 framboises Pi Zeros. La carte PiZero Cluster dispose de 32 micro-ports USB pour l’alimentation électrique et l’alimentation de données (2 par Pi-Zero) ainsi que 16 ports USB-A et 16 interfaces Ethernet chacun. En raison des limites de l’approvisionnement, l’entreprise japonaise a dû compter sur les dons d’autres propriétaires de Pi pour compléter l’ensemble.

4. Skateboard électronique DIY

Un autre projet passionnant dans lequel le Raspberry Pi Zero est utilisé est le skateboard électronique de Raspberry Pi Guy. Le jeune anglais, qui propose de nombreux tutoriels pour le mini-ordinateur sur sa chaîne YouTube, avait transformé le développement du transport électrique en son projet de vacances d’été et obtenu un résultat remarquable. Doté d’un seul moteur (120 A, 2,2 kW), le véhicule atteint une vitesse maximale de 30 kilomètres à l’heure. Une manette Nintendo Wii standard est utilisée pour accélérer ou ralentir le skateboard. Pour une liste complète des composants utilisés, voir GitHub.

Afin de protéger votre vie privée, la vidéo ne se chargera qu'après votre clic.

5. Un robot aide-jardinier d’intérieur

Le jardinier d’intérieur automatisé de Hacker House est un projet Raspberry Pi Zero pour la maison des plus ingénieux. L’équipe de développement, deux anciens étudiants en ingénierie de l’Iowa State University, a utilisé la puissance de calcul du mini-ordinateur pour simplifier considérablement l’entretien des plantes d’intérieur. Pour cela, les deux associés ont installé le Raspberry Pi Zero comme composant central pour la régulation d’une pompe péristaltique (12 volts) et d’une lampe à LED (5 volts), qui peut alimenter les plantes en eau ou en lumière solaire artificielle. Le script Automated Gardener permet de configurer l’intensité et le temps. Sur Hackster.io vous trouverez des instructions détaillées sur la façon de reconstruire cette aide-ménagère pratique.

Afin de protéger votre vie privée, la vidéo ne se chargera qu'après votre clic.

6. Game Boy Zero

En 1989, Nintendo a sorti la Game Boy, l’une des consoles de jeux portables les plus populaires de tous les temps jusqu’à ce qu’elle soit remplacée par la Game Boy Color (1998) avec un écran couleur,  et près de 120 millions d’exemplaires vendus en magasin. Plus d’un quart de siècle après que la Game Boy soit entrée dans l’histoire avec des jeux comme Tetris et Super Mario, un amateur connu a redonné vie au classique avec l’aide d’un Raspberry Pi Zero. Son projet Game Boy Zero dispose non seulement d’un écran couleur, mais aussi de prises USB A et Micro USB, d’un mini slot HDMI et de deux boutons de contrôle supplémentaires.

Le système d’exploitation est RetroPie, une version qui contient des émulateurs pour différentes consoles, ce qui permet de jouer à d’autres jeux classiques (par exemple SNES, NES) qu’il suffit de télécharger comme ROM. Enfin, un module plugin de jeu converti incluant une carte SD permet au mini-ordinateur d’accéder au matériel des Game Boys. Les différentes étapes de développement ont été documentées par Wermy et publiées le 6 avril 2016 sur Imgur.

Afin de protéger votre vie privée, la vidéo ne se chargera qu'après votre clic.

7. R2-D2 Raspberry Pi Zero

Si vous êtes un fan inconditionnel de la série de films Starwars, vous avez certainement rêvé de posséder votre propre R2-D2. Le britannique Les Pounder a réalisé ce rêve et recréé le petit droïde Astromech, qui est un véritable as de la mécanique dans les films de George Lucas. Le composant central décisif est un Raspberry Pi Zéro. En combinaison avec la carte pHAT Explorer et deux motoréducteurs micrométalliques qui fournissent la puissance moteur nécessaire, Pounder a utilisé le mini-ordinateur pour donner vie à un robot R2-D2. Le système d’exploitation est la version actuelle du dérivé Debian Raspbian. Une description plus détaillée du projet Raspberry Pi Zero créatif et le code logiciel requis sont disponibles gratuitement sur Techradar.

Afin de protéger votre vie privée, la vidéo ne se chargera qu'après votre clic.

8. Haut-parleur Raspberry Pi Zero AirPlay

Pour diffuser de la musique à partir d’appareils Apple tels que Mac, iPad ou iPhone vers des haut-parleurs externes sans connexion filaire, il faut que ceux-ci soient compatible Apple AirPlay. Comme cette technologie n’est pas réservée uniquement au matériel interne comme Apple TV, il existe maintenant un grand choix d’appareils avec ce type de compatibilité. Cela n’a cependant pas empêché le Belge Frederick Vandenbosch de fabriquer son propre haut-parleur compatible avec AirPlay. Pour ce faire, il a enrichi un Raspberry Pi Zero avec une carte pHAT-DAC de Pimoroni, permettant ainsi la possibilité de reproduction audio.

Outre le système d’exploitation Raspbian, il a installé le logiciel ShairPort, qui fonctionne comme un émulateur AirPlay, sur l’ordinateur monocarte. Un caisson en bois de meranti, une grille de haut-parleur imprimée en 3D et deux barres latérales ajoutent la touche finale. Les personnes intéressées peuvent suivre l’intégralité du développement depuis le 11 mars 2016 sur hackster.io.

Afin de protéger votre vie privée, la vidéo ne se chargera qu'après votre clic.

9. PIX-E : l’appareil photo pour les images en mouvement

Le projet de Nick Brewers pour le World Maker Fair 2016 a également utilisé le Raspberry Pi Zero. Avec le PIX-E, l’américain a développé un appareil photo qui enregistre des GIF de plusieurs secondes au lieu de photos ordinaires. Il utilise non seulement le micro-ordinateur lui-même, mais aussi le module caméra Raspberry Pi. Tous les composants du boîtier de l’appareil photo ont été imprimés en 3D.

Différents composants logiciels sont installés sur la carte SD du Raspberry pour permettre la photographie GIF. Il s’agit notamment du programme de traitement d’images GraphicsMagick, de l’interface utilisateur du module PiCamera et du logiciel GifCam spécialement programmé pour le PIX-E. Par exemple, l’utilisateur peut utiliser l’application pour définir la durée des GIF ou décider de les stocker sur la carte SD, dans le Cloud, ou de les télécharger directement sur un réseau social.

Afin de protéger votre vie privée, la vidéo ne se chargera qu'après votre clic.

10. JavaWatch : l’assistant pour les stocks de café

Terren Peterson a mis au point un projet Raspberry Pi pour la maison doté d’une grande responsabilité : l’assistant, nommé JavaWatch, surveille les stocks de grains de café et en recommande automatiquement sur Amazon lorsqu’ils sont bas. Le module de caméra Pi, également installé, enregistre la quantité de grains à intervalles réguliers, et transmet le résultat aux applications Amazon Cloud S3 BucketetRecognition, qui traitent les données reçues.

Une fois la caméra alignée, l’utilisateur de la machine s’enregistre sur javawatcher.com, saisit le type de grain de café désiré et reçoit de nouvelles livraisons de grains en temps voulu, sans aucune autre intervention de sa part. Un manuel détaillé comprenant tous les codes de programme nécessaires à la mise en œuvre du projet Raspberry Pi-Zero se trouve sur Hackster.

Afin de protéger votre vie privée, la vidéo ne se chargera qu'après votre clic.


Attendez ! Nous avons quelque chose pour vous !
Votre messagerie professionnelle

Créez une adresse personnalisée
Affichez votre sérieux sur Internet
Nom de domaine inclus
À partir d' 1 € TTC/mois
Conseiller personnel inclus !