Générateurs de sites statiques : comment réaliser un projet Web avec un minimum de moyens

Aujourd’hui, les offres en ligne se caractérisent non seulement par leur variété de sujets, mais aussi de plus en plus par leur diversité fonctionnelle. Les éléments dynamiques qui permettent aux visiteurs d'interagir directement avec la page Web ou de moduler l'apparence visuelle (c’est-à-dire l’apparence de la page d'accueil entière ou des éléments particuliers) augmentent sensiblement la valeur ajoutée des sites et jouent un rôle de plus en plus important.

Le déploiement des composants interactifs, qui peuvent être mis en œuvre à l'aide de bases de données et de langages de script (tels que PHP ou JavaScript) soit côté serveur soit côté client, ne convient pas à chaque type de site Web. Les petits sites comme les blogs, les sites des sociétés ou les pages d’accueil personnelles peuvent également satisfaire la clientèle avec seulement du contenu statique sans pour autant renoncer aux fonctions de base. En réalisant un site Web statique, les développeurs utilisent souvent des générateurs de site statique. Ils simplifient considérablement le processus de programmation grâce aux mises en page et composants du site Web préfabriquées.

Qu'est-ce qu'un générateur de site statique ?

Les générateurs de sites Web statiques (parfois aussi appelés générateurs de pages Web) sont des structures de code préfabriqués qui forment la base des sites Web statiques. Par opposition aux SGC qui sauvegardent généralement le contenu sur les bases de données et traitent le code HTML côté serveur en utilisant des langages de script, les générateurs de sites statiques créent le code HTML localement sur l'ordinateur du développeur (ou dans le Cloud). À cette fin, tous les composants nécessaires sont stockés dans un inventaire bien structuré caractérisé par la séparation stricte de la mise en page et du contenu. Cela permet aux utilisateurs d'apporter à tout moment des modifications sur le design du projet sans changer le contenu déjà publié. Pour atteindre cet objectif, la plupart des générateurs disposent d’un moteur de template qui permet de créer des modèles de présentation appropriés.

L'installation et les opérations d'un générateur de site statique sont réalisées par l’interface en ligne de commande. Le contenu réel du site est écrit en langages de balisage tels que Markdown, les éditeurs HTML correspondants sont ensuite intégrés dans le logiciel ou, si nécessaire, téléchargés manuellement. Afin de publier un site Web, il faut transférer le code Web généré automatiquement à l'espace Web désiré. En utilisant les métadonnées qui se trouvent au début des fichiers (souvent appelés « pages liminaires »), le générateur s’assure que le site Web est visible dans le navigateur du visiteur. Au lieu d’un inventaire téléchargé sur votre propre espace Web, il peut également être stocké dans un réseau de distribution de contenu (RDC).

Quels sont les avantages d'un site Web statique ?

Les sites Web statiques rappellent les débuts du World Wide Web, où les fenêtres de publicité intempestives représentaient le plus haut niveau d'interactivité. Aujourd'hui, les sites Web sont souvent beaucoup plus compliqués que les simples plateformes d'information. Les éléments dynamiques sont donc également un facteur important et ne devraient pas être sous-estimés pour mettre en œuvre une application Web performante. Dans certains cas, cependant, comme pour les blogs ou certains portails d'entreprises, transmettre simplement des informations reste au cœur du projet. Bien que les systèmes de gestion de contenu et les outils de création de la page d'accueil soient utilisables pour de tels projets, les générateurs de sites statiques présentent des avantages décisifs par rapport aux solutions classiques :

  • Vitesse : les projets créés avec un générateur de site Web statique obtiennent des résultats exceptionnels. Puisqu’ils sont composés uniquement des codes HTML (et éventuellement des codes CSS et JavaScript), l'interprétation de ces codes est une tâche facile pour les navigateurs. Donc, les requêtes de base de données qui exigent des ressources ne sont plus nécessaires. Cela signifie que le serveur peut répondre directement à chaque demande. En outre, la mise en cache du contenu est aussi possible, ce qui apporte un gain de temps lorsque la page est demandée de nouveau.
     
  • Contrôle de version du contenu : bien que le contenu des projets Web dynamiques soit stocké séparément de la base du code dans les bases de données, le contenu d'un site statique se trouve généralement dans des fichiers texte simples. Par conséquent, les éléments de contenu ne sont pas structurés différemment des autres composants de la base de code. De cette façon, vous pouvez effectuer le contrôle de version sans aucun problème. Par exemple, vous pouvez gérer non seulement la structure de code d'un blog qu’on trouve dans l’inventaire de GitHub, mais aussi le contenu des différents articles de blog. S’il y a plusieurs responsables de la gestion de contenu, vous pouvez facilement garder une trace des modifications apportées. La plateforme développeur GitHub Pages offre même son propre pack de contrôle de version ainsi qu’un générateur de site statique (sous le nom de Jekyll).
     
  • Sécurité : les sites Web créés par les générateurs de sites Web statiques ne permettent que très peu de possibilités d'attaques. Cela contraste avec des systèmes de gestion de contenu (tels que WordPress), qui présentent un risque de vulnérabilités assez élevé et qui, par conséquent, doivent être mis à jour régulièrement. Les projets Web statiques bénéficient avant tout du fait qu'ils remplissent leurs objectifs même sans accéder à la base de données et sans interagir avec les utilisateurs ou sans procéder à une authentification. Le risque potentiel est limité à l'accès du client lorsque la page est appelée. Par conséquent, dans le cas des pages HTML structurées, la probabilité d'un accès indésirable est, en général, réduite au minimum.
     
  • Maintenance simple du serveur : les générateurs de site statique ont aussi des dépendances qui doivent être prises en compte. Le nombre de composants requis est relativement faible, mais ces derniers ne sont pertinents que dans le processus de développement. Alors que d'autres solutions nécessitent divers modules, bases de données, bibliothèques, structures et packs pour l'exploitation en direct (et donc aussi des mises à jour régulières), les pages statiques sont liées uniquement à un serveur Web fonctionnel dès le moment de leurs publications.
     
  • Bonne gestion du trafic : les projets Web avec des éléments dynamiques ont généralement des problèmes avec les pics de trafic inattendus. L'augmentation du nombre de visiteurs peut être absorbée en partie par des mécanismes de mise en cache, mais le serveur atteint ses limites rapidement si un grand nombre de requêtes sont liées à des requêtes de base de données. Les sites Web crées par un générateur de site Web statique ont beaucoup moins de problèmes avec un nombre élevé de visiteurs. Le rendu des pages HTML statiques ne nécessitent que très peu de ressources d'un serveur.

Les faiblesses des générateurs de pages Web

Bien que les avantages de pages statiques (comme la vitesse ou la sécurité élevée) ne puissent pas être niés, de nombreux désavantages peuvent rendre un générateur de site statique inadapté aux grands projets. Il faut avant tout faire mention des coûts de maintenance énormes. Les générateurs exigent non seulement de vastes connaissances sur Markdown et HMTL, mais manquent également de nombreux automatismes qui sont pris pour acquis dans les systèmes de gestion de contenu ainsi que dans les éléments de construction des pages d’accueil. Les faiblesses suivantes peuvent également être détectées lors de l'utilisation de générateurs de sites Web statiques :

  • Pas de contenu en temps réel : un générateur de site statique n'offre aucune possibilité de créer des contenus dynamiques (comme les recommandations, les mises à jour de prix, la recherche de texte intégral, etc.). Les éléments automatiquement adaptés à l'utilisateur qui sont analysés en temps réel ne peuvent être implémentés qu'à l'aide de moyens détournés comme des scripts côté client (en particulier JavaScript). Cela signifie qu'il existe des vulnérabilités potentielles qui pourraient constituer une menace pour le projet Web ainsi que pour ses visiteurs. En plus, de nombreux utilisateurs ont bloqué des JavaScripts et autres langages de script dans leurs navigateurs afin que ces contenus ne soient pas visibles.
     
  • Utilisation fastidieuse de l'entrée utilisateur : un autre problème des scripts de serveur manquants apparaît lorsque le projet Web doit également permettre l'entrée d'utilisateur dans certaines situations (par exemple lors du remplissage d’un formulaire de contact). Par conséquent, il est nécessaire d’utiliser JavaScript ou le soutien de services tiers. La plateforme DISQUS peut également être utilisée, par exemple, pour ajouter une fonction de commentaires (y compris pour la modération des contenus et la gestion du spam) aux projets des générateurs des sites Web. Toutefois, ce service s'appuie également sur JavaScript. En plus, les pages GitHub offrent une fonction de commentaire, qui est non seulement étroitement liée à la gestion de la version, mais aussi évaluée côté serveur. Dans tous les cas, le temps et les efforts techniques requis pour la mise en œuvre de ces composants utilisateur sont généralement assez élevés.
     
  • Pas d’interface utilisateur classique : les générateurs de sites statiques n'ont aucune interface interne avec laquelle on peut créer de nouveaux contenus ou modifier ce qui a déjà été créé. Les éditeurs WYSIWYG aident à écrire le code Markdown nécessaire et à inspecter le résultat à l'avance à l'aide de la fonction de prévisualisation, mais n'éliminent pas le besoin des téléchargements manuels des fichiers préfabriqués sur le serveur. Ce processus est particulièrement difficile pour les éditeurs qui ont peu à voir avec le code réel et la structure du site. Par conséquent, l’accès prend beaucoup plus de temps que dans le cas des SGC comme WordPress.

En résumé, les projets basés sur des pages statiques ont aussi leurs faiblesses, surtout si des changements ou une interaction avec les utilisateurs sont nécessaires. Les solutions telles que les outils de création et les systèmes de gestion de contenu sont préférables aux générateurs de sites Web statiques minimalistes s’il faut :

  • réviser le contenu régulièrement,
  • ajouter différentes fonctions,
  • traiter des entrées utilisateur, ou
  • effectuer des ajustements optiques à tout moment et avec peu de savoir-faire.
Conseil

Si vous voulez, en raison des faiblesses des générateurs de sites statiques, opter pour une alternative plus conviviale, l’outil de création 1&1 IONOS MyWebsite offre une solution d'entrée de gamme plus appropriée et puissante. Toutefois, comme nous l’avons déjà évoqué, l'utilisation des différents modèles et fonctions est liée à des requêtes supplémentaires au niveau du serveur et de la base de données. Dans ce cas, de tels sites Web ne peuvent pas correspondre au niveau de performance et de sécurité d'un projet de générateur.

Quels sont les générateurs de sites Web statiques les plus connus ?

Récemment, le nombre de générateurs de sites statiques a considérablement augmenté. Sur GitHub, par exemple, on trouve une liste de nombreuses solutions open source gratuites qui permettent de créer votre propre site Web et de l’adapter à vos besoins. Staticgen.com offre une vue d'ensemble des générateurs les plus populaires. La page énumère les différentes options par ordre alphabétique et les note selon plusieurs critères. En outre, la structure des sites Web peut également être filtrée selon le langage de programmation (par exemple Ruby, Python, C, C++). Le tableau suivant est basé sur les informations de StaticGen et montre certains des générateurs les plus importants (sans JavaScript) :

  Licence Langage de programmation Moteur template Site Web/page du projet
Jekyll MIT Ruby Liquid jekyllrb.com
Hugo APL 2.0 Go Go Templates gohugo.io
Pelican AGPL Python Jinja2 blog.getpelican.com
Middleman MIT Ruby ERB/Tilt middlemanapp.com
Expose MIT Bash custom github.com/Jack000/Expose
Cactus BSD Python Django github.com/eudicots/Cactus
Lektor BSD Python Jinja2 getlektor.com
Octopress MIT Ruby Liquid octopress.org
Hyde MIT Python Jinja2 hyde.github.io

Avec plus de 31 000 étoiles et 7 000 forks, Jekyll est le leader incontesté des générateurs de sites statiques sur GitHub. Cela peut s’expliquer par le fait que la structure de Jekyll forme la base du service d'hébergement officiel de la plateforme développeur "GitHub Pages". En outre, Jekyll, écrit en Ruby et publié en 2008 par le fondateur GitHub Tom Preston-Werner, est l'un des plus anciens générateurs. Le moteur de rendu est responsable de la génération du code HTML. Notre guide fournit des informations détaillées ainsi qu'un tutoriel sur la création de projet Jekyll via GitHub Pages.

Depuis 2013, le générateur Hugo publié par Steve Francia s’est également fait remarqué (plus de 20 000 étoiles GitHub et 2 700 forks). Contrairement à Jekyll, Hugo a été écrit en langage de programmation Go, qui a été développé par les employés de Google. Sur la page d'accueil officielle, Hugo fournit plus de 100 modèles de sites Web, qui peuvent être utilisés comme modèles de mise en page et de conception pour la réalisation de votre propre site Web. Ce générateur de site Web statique offre également son propre serveur Web pour la livraison des pages HTML.

Même si les autres générateurs (tels que Octopress, Middleman ou Cactus) n'ont pas le même niveau de distribution que Hugo ou Jekyll, un test précis peut s’avérer utile, par exemple pour avoir un autre langage de programmation ou un autre moteur de template. En raison de la petite taille des programmes en question, ils peuvent être testés en un rien de temps ; vous pouvez ainsi rechercher facilement de nouveaux générateurs de site Web et déterminer celui qui sera le mieux adapté à vos besoins.