Hackathon : session de programmation intense et innovante

Ressemblant à première vue à un événement de e-sport avec beaucoup de joueurs, un hackathon est en réalité un événement où des projets innovants sont lancés, où l’on trouve des idées originales et où l’on agrandit son réseau de connaissances. Il s’agit donc d’une conférence fructueuse pour les développeurs et constructeurs. Dans un hackathon, les programmeurs travaillent sur un problème pendant un temps limité, parvenant parfois à réaliser des projets étonnants et à trouver des idées brillantes.

Qu’est-ce qu’un hackathon ?

Le terme hackathon est un mélange de mots : une combinaison entre « hacking » et « marathon ». Cependant, présenté de cette façon, ce terme pourrait induire de nombreuses personnes en erreur, car le hacking est généralement associé à des activités criminelles. Mais ce n’est pas de cela qu’il est question avec le hackathon. Dans ce contexte, le «  hacking »  fait référence à la résolution de problèmes techniques par des moyens nouveaux et innovants. L’approche d’un hackathon est très constructive, et les programmeurs travaillent à créer un produit utile lors de ces événements.

Associer le terme « marathon » à un hackathon n’est pas non plus tout à fait exact. Bien que la programmation intense en une seule session soit un travail difficile, le développement logiciel dans sa globalité est une tâche fastidieuse et de longue haleine. Dans un hackathon par contre, vous avez droit à un créneau horaire limité, et l’objectif est qu’en quelques heures ou jours, un code viable soit créé : un grand sprint dans le développement d’applications, plutôt qu’un marathon.

Les hackathons sont généralement axés autour d’un certain thème, ce qui influe sur les participants. Il y a des conférences de développeurs sur des types d’application en particulier (applications mobiles, applications web, etc.), sur un langage de programmation en particulier, sur l’interface d’un service spécifique (Facebook, Google), ou simplement sur un sujet général (gouvernement ouvert, accessibilité, etc…).

Certains hackathons ne possèdent pas de thème défini, et les équipes de développement peuvent alors laisser libre cours à leur créativité. Les participants sont généralement des développeurs de logiciels, parmi lesquels une vaste majorité de programmeurs (mais pas seulement). Aussi, de nombreux hackathons bien connus s’adressent spécifiquement aux étudiants et personnes en début de carrière. Ces conférences peuvent alors devenir un tremplin pour les étudiants et les nouveaux programmeurs en particulier. Les grands noms de l’industrie informatique sont souvent présents à ces événements, qui sont intéressés par la découverte de nouveaux talents.

Un développeur peut avoir d’autres raisons de participer à un hackathon. Le potentiel du travail en réseau avec d’autres spécialistes ne doit pas être sous-estimé, de même que l’échange de connaissances. De plus, les projets lancés au cours d’un hackathon peuvent marquer le début d’une coopération à long terme entre les membres d’une équipe ou avec d’autres développeurs.

Enfin, certains organisateurs offrent des prix : de nombreux hackathons sont conçus comme des concours. Lors de ces événements, un jury sélectionne un ou plusieurs lauréats après une présentation des projets individuels. Les prix peuvent comprendre de petites récompenses non-monétaires, mais des récompenses en argent de plusieurs centaines de milliers de dollars sont aussi souvent offertes. La plupart des hackathons ne demandent pas de frais de participation. Cela est dû au fait que beaucoup de ces événements de programmation proviennent de la scène open source, ou du moins s’y sentent engagés, et s’adressent souvent aux étudiants.

Remarque

Les hackathons tournent autour du thème du développement logiciel, mais de tels événements existent aussi pour d’autres catégories de professionnels tels que les designers, les mécaniciens cyclistes, ou encore les constructeurs de matériel.

Que se passe-t-il lors d’un hackathon ?

Il existe de nombreux de hackathons différents, et tous possèdent leurs propres caractéristiques. En fonction du thème, de la durée et de la taille de l’événement, le programme est susceptible de varier. Néanmoins, certains éléments restent constants.

  • Introduction : presque chaque hackathon commence par une grande introduction réalisée par les organisateurs afin d’avoir une idée globale l’événement. En règle générale, les principaux thèmes du hackathon sont présentés, ainsi que le programme de l’événement.
  • Conférences : certains hackathons offrent non seulement la possibilité de développer des applications par équipes, mais comportent également des éléments caractéristiques de ce type de rassemblement, comme des conférences ou des ateliers. La plupart ont un sujet correspondant au thème principal de l’événement, et viennent apporter des connaissances aux participants.
  • Idées : Après l’annonce du thème, les participants sont libres de suggérer des idées de projets viables à leurs équipiers
  • Composition des équipes : le plus souvent, les équipes ne sont pas composées en avance mais plutôt spontanément sur place, dans le but d’atteindre un objectif. C’est pourquoi une équipe diversifiée sera plus efficace : une équipe composée de personnes ayant des compétences complémentaires et provenant d’horizons variés sera plus susceptible d’avoir un projet qui progresse plus rapidement.
  • Évolution des travaux : une fois l’équipe constituée, le travail peut commencer. Ensemble, les équipes élaborent une idée initiale, puis passent en revue les stratégies possibles. Il est rare que les projets soient entièrement terminés dans le temps imparti, mais ce n’est pas le but d’un hackathon. L’objectif est plutôt de trouver des solutions créatives et d’échanger des idées.
  • Logement et repas : lors de nombreux hackathons, la nourriture et le sommeil sont mis de côté : il n’y a pas assez de temps, tout simplement. Grignotage ici et là, courtes nuits dans des sacs de couchage, voilà à quoi s’attendre lors d’un hackathon. Bien sûr, cela n’est pas systématique : certains organisateurs d’événements prévoient des repas équilibrés faits par des traiteurs et un peu d’aide dans la recherche d’un hébergement pour la nuit.
  • Exposé : notamment lors des événements les plus longs, des exposés intermédiaires peuvent arriver afin de mieux découper le programme, informer les participants sur l’état actuel des projets et mettre en évidence les défis à relever. Ces présentations peuvent aussi être l’occasion de demander conseil à d’autres participants. A la fin du hackathon, tous les participants font un exposé. L’important n’est pas de présenter un produit fini, mais des idées pour résoudre des problèmes, et un concept apportant une bonne conclusion au projet.
  • Remise des prix : si le hackathon est compétitif, alors l’événement se termine par une cérémonie de remise des prix. Le jury (généralement composé d’organisateurs, d’experts éminents ou de représentants d’entreprises sélectionnées) prend des photos des projets pendant les exposés et choisit ensuite un ou plusieurs gagnants. Souvent, les participants peuvent s’inscrire dans différentes catégories avec leurs projets. En fonction de l’événement, les équipes peuvent gagner des prix monétaires ou non.

Les Hackathons aux États-Unis

Aujourd’hui, les hackathons existent presque partout dans le monde. Rien qu’aux États-Unis, ils sont déjà très variés, et de nouveaux sont introduits chaque année. Voici une petite sélection de hackathons qui valent le coup d’œil.

HackMIT

De quoi s’agit-il ?

Créé en 2012, il s’agit d’un hackathon annuel organisé par des étudiants, célèbre pour attirer à chaque édition les meilleurs du domaine. HackMIT n’est pas un événement pour débutants, et le simple fait de se qualifier pour participer est un accomplissement en raison de la grande compétition entourant ce hackathon. Beaucoup de participants prennent part à d’autres grands hackathons avant de tenter celui-là. Le nombre de participants s’élève généralement à 1000 « hackers ».

Où cela se passe-t-il ?

Massachusetts Institute of Technology (MIT) à Cambridge, Massachusetts

Projets notables :

  • Kinarity (2015) est un projet issu du HackMIT dont le but est d’aider les aveugles à se déplacer et découvrir le monde qui les entoure.
  • LeanOnMe (2015) permet à des individus à la recherche de soutien en raison de leur santé mentale à trouver des volontaires sur le campus.
  • Pusheats (2016) met en avant un mode de vie sain en aidant les utilisateurs à améliorer leurs habitudes alimentaires. Le chat animé Pusheen est la mascotte de l’app, et lui donne son nom.

HackTech

De quoi s’agit-il ?

Hackathon gratuity s’adressant aux étudiants, HackTech accepte 400 étudiants de cycles variés, et parfois même des lycéens. Ce hackathon dure 36 heures et est ouvert aux débutants. Si vous vivez en Californie, vos frais de déplacement vous sont remboursés sous la forme d’un ticket de bus gratuit.

Où cela se passe-t-il ?

Caltech à Pasadena, Californie

Projets notables :

  • HowAmIfeeling AR est un projet visant à aider les enfants autistes à reconnaître et contrôler leurs émotions grâce à un jeu en réalité augmentée.
  • MoodTunes est une extension pour le navigateur Google Chrome, qui aide à prendre des mesures préventives pour votre santé mentale. Le concept est qu’une personne se sentant triste puisse écouter des catégories musicales leur faisant le même effet qu’une personne les réconfortant.

Piccoku : comme « hackathon », Piccoku est une contraction de mots, mélangeant les mots « picture » et « haiku ». Le but du programme est de transformer vos images en poèmes haiku.

HackIllinois

De quoi s’agit-il ?

Créé en 2014, ce hackathon a pour thème principal la programmation open source, et il est possible d’y participer seul ou en équipe. Il y a des ateliers de formation d’équipe s’adressant aux personnes venues seules, et il est possible de loger et manger sur place. HackIllinois s’étend sur un week-end entier, y compris le vendredi soir.

Où cela se passe-t-il ?

Campus Urbana-Champaign, University of Illinois, Champaign, Illinois

Projets notables :

  • Intelligent Transplants a pour but de déterminer la viabilité d’organes à transférer à l’aide de données synthétiques se basant sur les tendances mondiales du transfert. Le but est d’améliorer la manière dont les organes sont utilisés, et d’aider à déterminer si oui ou non il faut réaliser un transfert d’organes.FyveBot est une application à utiliser s’il vous reste 5 minutes en fin de journée. Elle accumule de petits articles à l’image de snackable content, et en fonction de vos centres d’intérêt, ils vous font part de concepts et de nouvelles choses à apprendre.
  • FreeWatch est un projet visant à transformer des smartphones usagés en systèmes de surveillance domestique. Idéal pour ceux n’ayant pas les moyens de s’acheter un système de surveillance plus coûteux.

PennApps

De quoi s’agit-il ?

En tant que hackathon d’élite, PennApps affirme être le plus grand hackathon universitaire du monde. Créé en 2009, ce hackathon dure 36 heures et a récemment tenté d’associer la programmation à un mode de vie sain : des sessions de yoga et de course furent proposées pendant l’événement. Des « Lauréats » de ce hackathon ont par la suite revendu leurs idées et projets, et participer à ce hackathon sera très certainement un bon point sur un CV.

Où cela se passe-t-il ?

University of Pennsylvania, Philadelphie, Pennsylvanie

Projets notables :

  • Tacteyele (2017) a remporté le troisième prix au hackathon PennAppsXV. Il a été inspiré par un membre de l’équipe atteint de la maladie de Parkinson, et qui trouvait donc la navigation sur ordinateur très difficile en raison des facultés motrices nécessaires à cette activité. A l’aide d’une technologie de reconnaissance faciale, Tacteyele suit les mouvements de votre tête et les expressions de votre visage. Le curseur bouge avec votre tête, et clique lorsque vous clignez des yeux. Il est également possible d’utiliser un système de reconnaissance vocale.
  • Mindful (2017) suit l’évolution de votre santé mentale en sauvegardant des données issues de l’utilisation de votre iPhone. L’idée est qu’il est possible de déterminer votre état d’esprit en fonction de votre comportement avec vos amis, et l’application vous y aide en traçant ce que vous écrivez sur le clavier iOS.
  • Theia (2016) aide à rendre les soins ophtalmologiques accessibles à tous en fournissant des soins à coût réduit aux personnes vivant dans des pays en voie de développement, ou dans des pays ayant un accès limité aux soins médicaux.

Les Hackathons en France

Populaires aux États-unis, les hackathons existent aussi en France. Ils permettent la création de projets très innovants et peuvent avoir pour thème des domaines extrêmement variés. En voici quelques-uns.

BNP Paribas International Hackathon

De quoi s’agit-il ?

La première édition du BNP Paribas International Hackathon eut lieu en 2015 à Paris, mais aussi simultanément à San Francisco, Istanbul, Rome et Bruxelles. Le but était alors de créer des projets à thème financier, et 57 équipes (essentiellement des start-ups) prirent part à la compétition. Ce hackathon international, affirmant être le plus grand de l’industrie financière, s’est depuis développé et se déroula dans 10 villes à la fois lors de son édition 2017.

Où cela se passe-t-il ?

Lors de l’édition 2017 : Paris, Bruxelles, Singapour, Nanjing, San Francisco, Luxembourg, Berlin, Istanbul, Rome, Varsovie.

Projets notables :

  • Q°emotion (2017) aide à déterminer les émotions du public grâce à des algorithmes analytiques. Cette plateforme ne fait pas qu’analyser les faits, elle se sert aussi des données recueillies pour faire des prédictions sur le comportement des consommateurs et améliorer le rapport de ces derniers avec l’entreprise.
  • Celestory (2017) permet à une entreprise de créer une application qui fera entrer l’utilisateur dans l’univers de la marque : les éléments média choisis par l’entreprise sont utilisés de manière à créer un scénario, ce qui peut aboutir à une visite interactive, une aventure textuelle, un test intellectuel voire même un jeu vidéo.
  • Snapcheck (2015) permet aux utilisateurs de réaliser des paiements par chèque digital de manière rapide et sécurisée, et s’adresse aussi bien aux particuliers qu’aux entreprises.

TechCrunch hackathon at VivaTech

De quoi s’agit-il ?

Bien que ce hackathon de TechCrunch ait eu sa première édition parisienne en 2018, il a très vite gagné en notoriété en raison du lieu où il se déroule : le salon Viva Technology, l’un des plus grands salons du monde pour les startups et technologies innovantes. Des centaines d’experts en informatique répartis en 64 équipes avaient donc 24 heures pour créer un projet au sujet libre via BeMyApp, la plateforme officielle du hackathon.

Où cela se passe-t-il ?

Porte de Versailles, Paris.

Projets notables :

  • CommerceDNA (2018) : lorsqu’un commerçant insère l’image d’un produit sur la plateforme, cette dernière donne automatiquement les détails du produit. Cette plateforme s’avère donc très pratique pour les administrateurs de sites marchands souhaitant gagner du temps.
  • AID (2018) permet à l’utilisateur de faire un test en se servant de la caméra de l’appareil afin de détecter en avance un risque d’accident vasculaire cérébral (AVC).
  • EV Range Meter (2018) : il s’agit d’une application destinée aux véhicules électriques, permettant à leur conducteur de savoir précisément jusqu’où il est possible de rouler avec la batterie restante. Les stations de recharge situées aux alentours sont également indiquées.

Attendez ! Nous avons quelque chose pour vous !
Votre messagerie professionnelle

Créez une adresse personnalisée
Affichez votre sérieux sur Internet
Nom de domaine inclus
À partir d' 1 € TTC/mois
Conseiller personnel inclus !