Stadia : le Cloud Gaming par Google

Google Stadia est une plateforme de streaming de jeux vidéo qui fonctionne de manière analogue à un service de streaming de films ou de séries tel que Netflix ou Amazon Prime : il n’est pas nécessaire de télécharger ou d’installer les jeux. Les sections qui suivent vous exposent ce à quoi vous pouvez vous attendre de la part de Stadia, de même que ce que vous devez savoir sur le gaming via Internet.

Essayez gratuitement le serveur Cloud avec IONOS

Testez notre serveur Cloud gratuitement - Testez votre serveur Cloud chez IONOS pendant 30 jours !

REST API
Trafic illimité
Virtualisation VMware

Le Cloud Gaming en résumé

Google Stadia, à l’instar du xCloud de Microsoft, est un service de streaming de jeux vidéo. En termes simple, un service de Cloud Gaming confère à ses utilisateurs la possibilité d’accéder au service à l’aide d’un des terminaux (ordinateur, PC portable, smartphone, tablette) compatibles, et de jouer aux jeux disponibles. Ces derniers sont installés sur des serveurs dans les data centers des opérateurs, où ils sont entretenus et automatiquement mis à jour avec les derniers patchs. Les jeux sont ensuite transmis en streaming à votre terminal via Internet.

Étant donné que les jeux vidéo sont des médias interactifs, à la différence des films et des séries sur Netflix et consorts, l’échange de paquets de données conséquents se fait dans les deux sens sur des services tels que Stadia : les entrées réalisées viala manette ou la souris et le clavier pour contrôler le jeu sont retransmises au serveur et synchronisées, de sorte que vous puissiez profiter d’une expérience de jeu sans accrocs.

Vous pouvez trouver plus d’informations sur comment Stadia et les plateformes de streaming similaires fonctionnent dans notre article « Qu’est-ce que le Cloud Gaming ? ».

Les besoins techniques liés à l’utilisation de Google Stadia

L’avantage majeur de l’informatique basé sur le Cloud via Stadia est le fait que le matériel de votre appareil n’a pas besoin de remplir les conditions techniques d’utilisation des jeux en question. Dans la mesure où les jeux sont exécutés sur les serveurs de la plateforme, et uniquement retransmis en streaming vers votre réseau, la seule obligation est de disposer d’une connexion Internet stable et puissante. Cette dernière devrait disposer d’une bande passante d’au moins 10 Mbit/s en téléchargement pour jouer en HD. Pour jouer en 4K, Google recommande une vitesse de téléchargement d’au moins 35 Mbit/s. La vitesse requise pour uploader s’élève à 1 Mbit/s.

Ceci mis à part, le service Google Stadia a des exigences modéréesvis-à-vis de votre matériel. Tant que vous n’avez pas recours à des appareils « antiques », vous devriez pouvoir utiliser Stadia sans le moindre problème. En plus des PC fixes et portables (munis de souris et de claviers), on retrouve, parmi les appareils disponibles, les notebooks, les tablettes, et les smartphones Google, Samsung, OnePlus, Asus, Razer, et LG. Depuis fin 2020, les smartphones et les tablettes Apple vous permettent également de profiter de ce service.

Note

Pour une utilisationsur les tous derniers appareils mobiles, la toute dernière version du navigateur Chrome et la toute dernière version de l’appli Stadia doivent être installées.

Les manettes de jeu les plus populaires sont également entièrement compatibles. Néanmoins, pour une utilisation sur TV, le lecteur streaming Chromecast Ultra est nécessaire, lequel, de son côté, nécessite la manette maison de Stadia. Chacun de ces appareils doivent être achetés séparément.

À quoi ressemble le modèle économique de Stradia ?

Si vous souhaitez utiliser Google Stadia, vous avez le choix entre la version basique gratuite et la version Pro, laquelle est accessible moyennant un coût mensuel fixe. Les utilisateurs de la version Pro de Stradia ont à leur disposition une vaste bibliothèque de jeux vidéo. Ils peuvent également jouer avec une résolution qui peut grimper jusqu’à 4K et profiter d’un son en qualité 5.1. Ces performances sont néanmoins conditionnées à la qualité de la connexion Internet. De plus, l’abonnement Pro propose régulièrement aux utilisateurs des promotions, des démos des prochaines sorties, et une ludothèque renouvelée chaque mois.

Les utilisateurs de la version gratuite n’ont accès qu’à la plateforme Google Stadia. S’ils souhaitent également jouer, chaque titre doit être acheté séparément avant utilisation. Par ailleurs, la qualité d’image est limitée à 1080 p et le son à une diffusion stéréo. Le point commun qui existe entre les deux abonnements est le fait que les jeux ne se trouvant pas dans la bibliothèque Stadia doivent être achetés à leur prix intégral.

Stadia : les fonctionnalités et les avantages-clés en quelques mots

Stadia vous offre l’opportunité de jouer à des jeux contemporains même si vous ne disposez pas du matériel adéquat. Aucune mise à jour n’est nécessaire côté matériel ni côté logiciel : les serveurs au sein des centres de données de l’opérateur exécutent les jeux et des mises à jour sont appliquées automatiquement. Si possible, vous pouvez même lancer ou continuer à jouer aux jeux sur tablette ou smartphone.

Avec Google Stadia, non seulement les jeux sont stockés dans le Cloud, mais aussi, si demandé, les sauvegardes associées. Ceci vous garantit une flexibilité maximale, dans la mesure où il est possible de jouer aux jeux presque n’importe où. Stadia donne accès à un nombre en constante augmentation de jeux célèbres. Si des titres ne sont pas inclus dans la ludothèque, il est possible de les acheter ainsi que d’yjouer via le Cloud. Il est également possible de faire un essai de l’abonnement Pro que l’on peut annuler à tout moment.

Sous réserve de disposer d’une connexion Internet de qualité suffisamment élevée, les jeux s’affichent avec la meilleure qualité possible via Google Stadia. Si la bande passante est trop basse ou que des fluctuations contextuelles se produisent, la qualité de l’image et du son est automatiquement réduite au niveau inférieur. Priorité absolue est donnée à une expérience de jeu sans accroc. La latence, c’est-à-dire la durée en millisecondes nécessaire à l’échange des paquets de données, est relativement basse dans la plupart des cas.

Les problèmes et inconvénients rencontrés en jouant via Google Stadia

L’inconvénient le plus gênant de ce service est également le plus évident : dans les zones qui ne disposent pas d’infrastructures suffisamment solides pour une connexion haut débit, il n’est pas recommandé d’utiliser un service de Cloud Gaming tel que Google Stadia. Les temps de latence plus élevés ainsi que la qualité médiocre de l’image et du son ne font pas que réduire le plaisir de jouer, ils finissent par le réduire à néant. À propos de latence, celle-ci est en général bonne, voire très bonne mais il se peut que les personnes qui jouent principalement à des FPS en multijoueur remarquent chaque milliseconde de délai due au streaming.

Si les données qui circulent au sein de votre réseau domestique rencontrent des fluctuations, ceci affectera également la présentation des jeux via Google Stadia. Ainsi, les graphismes dernier cri se transforment en ceux d’un jeu rétro, avec des textures floutées et de gros pixels en l’espace de quelques secondes.

Note

Évidemment, il est également nécessaire que vous disposiez d’un terminal permettant un affichage en 4K. Si de telles performances ne sont pas disponibles, les jeux ne s’afficheront pas en 4K via Stadia, même si vous avez souscrit à l’abonnement Pro payant.

Même si le nombre de titres disponibles au sein de l’abonnement Pro croît de manière continue, comparé au reste des jeux vidéo disponibles sur le marché, l’offre est relativement limitée. Les opérateurs ajoutent petit à petit d’importanteslicences de jeux, même si leur heure de gloire est est déjà passée. L’idée d’y trouver les blockbusters actuels ou même des titres exclusifs relève encore largement de l’utopie.

Même si on trouve de temps en temps des offres spéciales et des soldes pour certains titres chez Google Stadia, les jeux (pour l’abonnement basique, ou ceux qui ne sont pas inclus dans la ludothèque) sont en général vendus à leur prix intégral, ce qui peut les rendre plus chers que sur certaines autres plateformes. Par ailleurs, il est impossible de transférer des titres que vous avez déjà achetés sur Steam ou Origin, à titre d’exemple, vers Stadia. Lorsque vous jouez sur votre TV, vous êtes également confronté à l’obligation de devoir investir dans Chromecast Ultra puis de faire l’acquisition de la manette officielle Stadia.

Un autre inconvénient est lié à la nature même du Cloud Gaming ou des services de streaming. Si votre abonnement prend fin, vous n’aurez plus accès aux jeux. Par ailleurs, compte tenu de l’infrastructure de streaming et du fait que les jeux ne sont pas exécutés sur votre ordinateur ou votre appareil personnel, il n’est pas possible d’exécuter vos propres serveurs pour les jeux multijoueur. Par conséquent, si vous souhaitez configurer votre propre serveur Minecraft pour vos amis et vous, par exemple, vous n’irez pas loin avec Google Stadia.

Conseil

Parmi les autres fournisseurs de Cloud Gaming disponibles, on retrouve :

  • xCloud
  • GeForce Now
  • PlayStation Now
  • Shadow

Attendez ! Nous avons quelque chose pour vous !
Votre messagerie professionnelle

Créez une adresse personnalisée
Affichez votre sérieux sur Internet
Nom de domaine inclus
À partir d' 1 € HT/mois (1,20 € TTC)
Conseiller personnel inclus !