Vero – True Social : le réseau tendance passé à la loupe

La plupart des tendances suivent leurs propres lois, surtout lorsqu’elles apparaissent sur Internet. Cela s’applique également au réseau social « Vero – True Social » : l’enthousiasme soudain pour l’application Vero a conduit à une augmentation rapide du nombre d’utilisateurs, passant de 150 000 à 3 millions. Puis les controverses et pannes de serveur sont entrées en scène, discutées sur de nombreux blogs, podcasts, tweets et actualités. Mais même ce genre de publicité a contribué au fait que Vero est désormais un nom bien connu dans le secteur des médias sociaux. De nombreuses entreprises sautent déjà dans le train et voient un grand potentiel marketing dans la plateforme.

Mais qu’est-ce que « Vero – True Social » ? Qu’est-ce qui rend ce réseau social différent des grands noms comme Facebook et Instagram ? L’euphorie est-elle justifiée ou Vero risque-t-il de disparaître bientôt ? Nous vous expliquons comment Vero True Social fonctionne et analysons de façon critique l’application dans notre guide sous différents points de vue. Que vous misiez déjà sur la nouvelle star des médias sociaux avec Vero ou que l’application ne soit qu’éphémère, il vaut la peine d’examiner de plus près les fonctionnalités et les innovations avec lesquelles Vero marque des points. Mais les controverses associées sont tout aussi intéressantes.

Développement de l’application « Vero – True Social »

Vero est un réseau social que les utilisateurs obtiennent via l’application « Vero – True Social ». L’application est disponible pour Android et iOS, une application Web pour ordinateur de bureau n’est actuellement pas prévue. Vero est sorti en août 2015 dans sa version bêta 1.0 (qui est toujours la version actuelle). Il est actuellement, depuis le 8 mars 2018, disponible gratuitement. Toutefois, selon les propres informations de l’opérateur, il prévoit de facturer l’application sur la base d’abonnements mensuels afin de financer Vero. Contrairement à Facebook et Instagram, Vero ne fait pas de publicité sur le fil d’actualités.  C’est la principale différence avec les autres médias sociaux et l’argument de vente unique de Vero : mais cela signifie aussi que l’entreprise Vero Labs doit se passer de revenus publicitaires.

Derrière l’entreprise développeuse Vero Labs, Inc. se trouve le fondateur libanais Ayman Hariri, le fils de l’ancien premier ministre libanais Rafiq al-Hariri. La perception et le jugement par le public de Vero sont donc étroitement liés à la réputation de la famille Hariri. Et contrairement à beaucoup d’autres start-ups modernes avec des histoires à succès inspirantes, le parcours de Vero ne se révèle pas nécessairement sympathique. Beaucoup de voix pensent que le battage autour de Vero a été poussé en avant grâce aux milliards de Hariri et que l’application a été mise au-devant de la scène de manière artificielle.

Les caractéristiques de Vero

Vero est complété d’un slogan « True Social ». Ceci fait référence au fait qu’il n’y a pas d’annonces sur Vero comme sur Facebook et qu’il n’y a pas d’algorithme qui perturbe le fil d’actualités de l’utilisateur. Vero promet la cohérence chronologique de ce fil d’actualités, tout comme sur Facebook avant sa réorientation en tant que plateforme publicitaire. Les utilisateurs ne devraient voir que les contributions des auteurs  avec lesquels ils sont effectivement connectés via le réseau : en d’autres termes, le « pur réseautage social », où la nouveauté est toujours en tête de liste.

Bien sûr, Vero doit être financé d'une manière ou d'une autre, et la publicité n'est plus une source de revenus. A l'origine, le financement devait se faire par le biais d’un abonnement d’utilisateur, les premiers millions d’utilisateurs se voyant promettre un compte gratuit. Cependant, cette limite a été rapidement levée en raison de la pression, ce qui rend Vero depuis le 08 mars 2018 totalement gratuit. On peut supposer qu’il y a aussi une explication partielle à ce battage publicitaire, selon la devise : « Mieux vaut créer rapidement un compte gratuit pour l’application avant qu’elle ne devienne trop populaire et qu’on me demande de payer ».

L’une des caractéristiques positives de Vero est son design élégant, qui se décline dans un look noir chic. Cela différencie clairement Vero du « bleu Facebook » et met l’accent sur un affichage plus sombre par opposition aux pages Facebook, aux designs blanc vif. Dans notre test, Vero s’est avéré très agréable pour les yeux.

L’interface se distingue également par sa facilité d'utilisation et ses fonctionnalités. Les fonctions sont clairement disposées et devraient être familières à la plupart des utilisateurs d'autres réseaux sociaux. D'un point de vue fonctionnel, Vero ne veut pas innover. Au lieu de cela, les concepts et fonctions éprouvés du réseautage social sont mis en œuvre à nouveau. Le principe de « l'utilisateur d'abord » s'applique ici. La convivialité prime sur l'optimisation au profit des annonceurs.

Le principe de catégorisation est également intéressant. Vero rassemble toutes les contributions pour l'utilisateur et les classe dans des « collections » en fonction du support (par exemple une photo, une vidéo, une chanson, une image ou un lien). Les contributions en texte pur ne sont généralement pas possibles, mais chaque publication contient également un lien, une chanson, une vidéo ou similaire. Cela permet de garder un fil d’actualités coloré et un contenu média important. Les exceptions ne sont que des commentaires sur d'autres contributions, qui peuvent également être des messages texte purs. Cette approche multimédia est moderne et prometteuse.

Chez Vero, vous avez la possibilité d'ajouter des contacts comme « amis » ou « amis proches ». Vous ne pouvez discuter qu'avec des amis, et non avec des connaissances. Cette caractéristique est donc un filtre utile, même si la distinction entre « amis » et « amis proches » offre un potentiel de conflit.

Vero comporte aussi le principe des « followers » ou abonnés tel qu'il est connu sur Twitter. Vous pouvez suivre des personnes publiques, des groupes ou des entreprises, dont les contributions apparaissent alors dans votre fil d’actualités. Comme pour la fonction « J’aime » de Facebook, vous pouvez alors vous désabonner de ces instances. En fonction de la personne que vous suivez exactement, un tel abonnement peut bien sûr aussi diffuser de la publicité dans votre fil d’actualités. Contrairement à Facebook, cependant, vous ne recevrez de la publicité qu'à partir d'instances que vous suivez volontairement. Toutefois, Vero vous proposera des produits et des personnes dans la fonction de recherche. On peut donc supposer qu'il y a maintenant de la publicité sur Vero : mais pas dans votre fil d’actualités.

Les critiques quant à Vero

Toute mode sur Internet est toujours accompagnée d’une contre-mode. Et en conséquence, les critiques négatives sont également bien présentes sur les autres médias sociaux sous le hashtag #deletevero. En effet, l’entreprise derrière Vero aurait une réputation douteuse. De plus, l’essor soudain du réseau en février 2018 a également nourri diverses théories conspirationnistes : on dit que denombreux influenceurs ont été payés pour rendre l’application Vero « à la mode ». Si Vero existe depuis février 2015, pourquoi tout ce battage médiatique seulement trois ans plus tard ? Beaucoup s’accordent à dire que l’application a été produite artificiellement et avec un investissement financier considérable.

Autre critique : Vero ne fonctionne que si l'utilisateur saisit son numéro de téléphone. L'application envoie ensuite un code à quatre chiffres pour activer le compte. Se référant au concurrent WhatsApp, Vero fait valoir qu'ils n’acceptent pas les robots car ils veulent garder le réseau libre de programmes publicitaires et d'autres « robots » indésirables. En théorie, cependant, cela se ferait aussi par d'autres moyens, sans numéros de téléphone. Les parties intéressées doivent donc toujours fournir des informations confidentielles afin de pouvoir utiliser Vero. Le fait que les serveurs de Vero sont situés en Angleterre et ne devraient donc pas être soumis aux lignes directrices de l'UE en matière de protection des données une fois que le Brexit aura été mis en œuvre ne renforce pas tout à fait la confiance envers Vero en termes de protection des données.

Après l'assaut soudain des utilisateurs, Vero a également dû faire face à diverses pannes de serveurs et à des problèmes de performance. Par conséquent, de nombreux utilisateurs ont été temporairement dans l'impossibilité de créer un compte. Aussi dans notre test, l'envoi du code par SMS s'est avéré problématique, car l'application a rejeté notre code. Il n'a pas fonctionné jusqu'à une troisième tentative avec la fonction call-me. Nous avons été appelés à partir d'un numéro de téléphone aux États-Unis, ce qui a probablement entraîné des coûts supplémentaires. Vero ne semble pas encore avoir maîtrisé ce problème.

Lors de notre test, l'application Vero s'est également révélée être très gourmande en batterie. Environ dix minutes d'essai ont entraîné une perte d'énergie de près de 8 %. Cela montre clairement que l'application consomme une énorme quantité de ressources. Le volume de données mobiles utilisé est également susceptible de grimper avec Vero. Enfin, l'application repose sur l'intégration de médias. Si ceux-ci sont chargés via le réseau mobile, une timeline étendue peut consommer une grande partie du volume de données. Nous déconseillons donc aux utilisateurs disposant d'un faible volume de données et/ou ayant des téléphones portables à faible capacité d’utiliser l’application : Vero n'est apparemment optimisé que pour les appareils modernes et les réseaux puissants.

D'un point de vue fonctionnel, cependant, il y a étonnamment peu de choses à critiquer à propos de Vero. Ce qui est frappant, c'est l'absence d'emojis. Pour certains utilisateurs, cependant, cela pourrait être un avantage s'ils veulent échapper aux visages jaunes populaires. Les emojis jaunes ne correspondent dans tous les cas pas au style général plutôt sombre de l'application, c'est pourquoi la critique des émojis manquants est en fin de compte aussi une question de goût. Dans le domaine de la catégorisation, cependant, il manque encore des catégories importantes telles que les jeux vidéo et les bandes dessinées. Aussi, le fait qu'on ne peut pas poster sans support attaché, rend difficile l'approbation de tous les utilisateurs.

Cependant, une grande partie des critiques est directement liée au fondateur de Vero, Ayman Hariri. Les controverses autour de sa personne conduisent à des préoccupations morales parmi de nombreux critiques quant à l’utilisation de son application. Mais quelle est la raison de cette attitude négative envers A. Hariri ? D'une part, le milliardaire libanais était le fondateur de l'entreprise de construction Saudi Oger. Cette entreprise a finalement fait faillite en 2016 ; des milliers d'employés n'avaient pas été payés pendant des mois.

Hariri est également le fils du célèbre ancien Premier ministre libanais Rafiq al-Hariri, assassiné en 2005 à la suite de nombreuses allégations de corruption. Aujourd'hui, le frère d'Ayman, Saad, occupe le poste de premier ministre, tandis qu'Ayman et Vero tentent de stimuler le secteur des médias sociaux. L'histoire de la famille Hariri est étroitement liée à la corruption et aux scandales : même le traitement inhumain de ses propres employés façonne encore aujourd'hui la réputation de la famille. Beaucoup d'utilisateurs en ligne refusent de donner une chance à Vero parce qu'ils ne veulent pas soutenir cette famille et leurs pratiques. Mark Zuckerberg, PDG de Facebook, ressemble à un héros face à Ayman Hariri.

Les réseaux sociaux se construisent et chutent suivant le nombre d’utilisateurs. Si Vero continue à se développer, l'application pourrait devenir un acteur majeur des médias sociaux. Si les utilisateurs restent à l'écart, Vero disparaîtra à nouveau. C'est exactement ce qui s'est déjà produit avec les réseaux ello, Aka-Aki et Mastodon. Tous les trois ont promis un nouveau concept de réseautage social et se sont mis à entrevoir le trône du géant des médias sociaux Facebook. Tous les trois offraient des caractéristiques innovatrices et de grandes idées de design. Néanmoins, tous les trois se sont développés en produits de niche. Un destin qui menace aussi Vero si l'afflux d'utilisateurs diminue trop vite.  

Les utilisateurs qui souhaitaient supprimer leur compte Vero étaient confrontés à des problèmes : il n’était possible de supprimer votre compte qu’en contactant le service d’assistance par email. Le temps d’attente avant la suppression variait. Vero a entre-temps intégré une fonction de suppression et promet désormais la suppression définitive d’un compte sous 24 heures. De cette façon, l’entreprise montre une certaine perspicacité et prouve sa capacité à agir rapidement en cas de critiques justifiées. A la fin de cet article, nous vous proposons des instructions étape par étape sur la façon de supprimer votre compte Vero.

Aperçu : avantages et inconvénients de Vero

Avantages Avantages Inconvénients
✔ Actuellement encore complètement gratuit ✘ Opérateur très controversé
✔ Croissance rapide du nombre d’utilisateurs, y compris de nombreux prescripteurs et personnes d‘intérêt public ✘ Abonnement payant prévu
✔ Pas de publicités, Timeline chronologique au contenu fort ✘ Inscription possible seulement en indiquant votre numéro de téléphone
✔ Catégorisation des publications média ✘ Risque pour l’utilisateur : de nombreux nouveaux réseaux sociaux ont déjà disparu dans l’insignifiance
✔ Design élégant ✘ Pas de publications texte sans média attaché
✔ Bonne fonctionnalité ✘ Problèmes de serveur courants à l’heure actuelle
✔ Division hiérarchique des contacts ✘ Pas d‘emojis
✔ Tendances d’amélioration de l’application ✘ Catégories manquantes pour certains médias (comme les jeux vidéo par exemple)
  ✘ L’application consomme relativement beaucoup de ressources (performance batterie, volume de données)
  ✘ La suppression du compte peut prendre jusqu’à 24 heures
  ✘ L'emplacement des serveurs en Angleterre est discutable du point de vue de la protection des données

Bilan

Pour l'instant, les utilisateurs de Vero sont divisés. D'une part, l'application convainc par un design sobre et une fonctionnalité intuitive et fluide. L'idée d'un réseau social sans publicité est attrayante. Après tout, beaucoup d'utilisateurs rêvent d'un réseau qui forme une antithèse aux géants des médias sociaux établis qui se transforment de plus en plus en gigantesques plateformes publicitaires. La question suivante se pose alors : une plateforme sans publicité est-elle suffisamment importante pour que les utilisateurs veuillent bien payer mensuellement ?

D’autre part, de nombreuses controverses : si l’on choisit Vero, on soutient inévitablement aussi le fondateur Ayman Hariri et sa famille, qui témoignent d’un passé marqué par la corruption. Beaucoup rejettent donc Vero pour des raisons morales. La protection des données est également une question importante dans le choix actuel des produits numériques. Tant que Vero est occupé à recueillir des numéros de téléphone pour des raisons floues, la sonnette d’alarme continuera à être tirée, surtout parmi les défenseurs de protection des données.

Sur le plan technique, Vero présente également des possibilités d'amélioration. D'une part, il y a les problèmes de performance et les défaillances persistantes des serveurs, qui sont tout simplement vénéneux pour un réseau social « florissant ». Le fait que l'application Vero consomme une énorme quantité de ressources peut également bloquer les utilisateurs. Après tout, de nombreux « problèmes de jeunesse » sont susceptibles d’être éradiqués à intervalles réguliers, car Vero réagit rapidement aux soucis. Le développeur est tout à fait raisonnable dans la critique justifiée. Nous pouvons donc espérer que Vero deviendra également une application techniquement attrayante dans un avenir prochain.

Vero – True Social présente un fort potentiel. Mais pour que celui-ci soit utilisé, les développeurs doivent réussir leur coup afin de ne pas perdre à nouveau des masses d’utilisateurs. Il y a beaucoup de choses qui peuvent être techniquement améliorées pour atteindre cet objectif. Cependant, la mauvaise réputation du fondateur Aymar Hariri et de sa famille devrait entraver le succès du réseau. Quoi qu’il en soit, il sera intéressant d’observer l’évolution de Vero.

Comment supprimer votre compte Vero

  • Allez sur la vue d’ensemble via le menu « aperçu ».
  • Cliquez sur « réglages » en bas à droite.
  • Choisissez maintenant le compte à supprimer.
  • Une fenêtre s’ouvre, sur laquelle vous pouvez confirmer la suppression.
  • Vero vous déconnectera et vous n’aurez plus accès au compte.
  • Selon Vero, le compte sera complètement supprimé dans les 24 heures.