Réseau de diffusion de contenu : aperçu des avantages SEO

Le but de l’optimisation pour les moteurs de recherche est d’obtenir le meilleur classement possible dans les listes de résultats de recherche organique de Google. D’abord et avant tout, cela nécessite un contenu de qualité, un profil de backlink solide et une présence régulière sur les réseaux sociaux. Cependant, les aspects techniques restent également importants. Google exige que les exploitants de sites Web rendent leurs offres aussi conviviales qu‘adaptées pour un bon référencement Web. Particulièrement en ce qui concerne les performances et la vitesse de chargement, un réseau de diffusion de contenu, ou Content Delivery Network (CDN) en anglais, peut vous aider avec l’optimisation technique. Découvrez dans cet article comment obtenir un avantage SEO avec un tel réseau de diffusion de contenu.

Qu’est-ce qu’un CDN (Content Delivery Network) ?

Un CDN est un réseau de serveurs distribués et connectés à différents centres de données à travers le monde. Un serveur sortant contient le contenu original et actuel d'un site Web. La tâche de ce qu'on appelle les serveurs répliques est la livraison flexible de contenus. Pour ce faire, ils obtiennent les données du serveur d'origine, les mettent en miroir et les vérifient régulièrement pour s'assurer qu'elles sont à jour.

Si un utilisateur visite le site avec un tel système, il obtient automatiquement les données du serveur le plus proche de lui géographiquement. La distance plus courte entre l'utilisateur et le serveur réduit le temps de chargement du site Web. La mise en cache des données sur les serveurs des CDN permet également d'améliorer les performances. Les CDN sont principalement utilisés pour les données statiques du site Web telles que les images, JavaScript ou CSS, mais l'utilisateur choisit la sélection et la portée des données individuellement. Les CDN sont principalement utilisés pour le streaming de contenus audio ou vidéo, mais aussi pour des projets Web à large portée.

Vous trouverez plus d’informations spécifiques aux réseaux de diffusion de contenu dans notre guide.

Comment un CDN aide-t-il au référencement Web ?

Le terme SEO (Search Engine Optimization ou optimisation pour les moteurs de recherche) est souvent utilisé en relation avec les réseaux de diffusion de contenu. En effet, ce dernier présente un avantage certain pour le référencement de sites Web sur les pages de résultats des moteurs de recherche : un CDN améliore sensiblement le temps de chargement d’une page. C’est un avantage précieux : selon une étude Sistrix, la satisfaction d’un utilisateur par seconde de temps de chargement supplémentaire est réduite de 16 pourcent. De longs laps de temps de chargement vont donc décourager certains visiteurs. Cela est bien entendu à éviter.  

Le temps de chargement d'un site Web est extrêmement important pour un bon référencement naturel, car il a une influence sur de nombreux paramètres différents, tels que le taux de rebond. Si une page ne se charge pas ou seulement très lentement, beaucoup d'utilisateurs quittent le site rapidement. Le taux de rebond augmente, ce qui est un signe négatif pour Google. Bien que le taux de rebond ne soit pas un facteur de classement officiel, il est inclus dans la cote avec d'autres indicateurs comme le pourcentage de visiteurs qui reviennent ou le type de site Web.

Outre le taux de rebond, ce problème a également un impact négatif sur la durée de visite et le taux de conversion - bref, sur l'expérience utilisateur dans son ensemble. L'expérience utilisateur idéale est détaillée par Google dans plus de 100 facteurs de référencement différents.

Mais attention : même si un CDN améliore la pagespeed, ou rapidité d’une page, ce n’est pas un remède aux erreurs que vous avez déjà faites en termes de performance. Il s’agit, par exemple, des ressources qui font barrage au rendu. C’est souvent le cas des fichiers JavaScript ou CSS. Des outils tels que PageSpeed Insights de Google révèlent de telles erreurs. Découvrez notre article sur les compressions CSS pour en savoir plus sur l’optimisation des temps de chargement.

Mythes autour des CDN

Outre la thèse réaliste selon laquelle un CDN fournit des avantages considérables en termes de référencement, il existe également quelques mythes et préjugés.

Les contenus dupliqués deviennent un problème

Un préjugé souvent mentionné est que l’utilisation d’un CDN entraîne souvent l’apparition de duplicatas de contenus, très mal perçus par Google. Les moteurs de recherche évaluent négativement les doublons de contenus car ils n’offrent évidemment aucune valeur ajoutée pour l’utilisateur. Si un CDN est mal configuré, cela a de grandes chances de se produire. Mais si vous suivez quelques règles, votre CDN ne vous posera pas ces désagréments.  

  • Canonical Header : tout utilisateur de CDN devrait intégrer ce qu’on appelle une balise (en-tête) canonique. Cet en-tête HTTP spécial indique à Google que le contenu du CDN n’est qu’une copie. La plupart des fournisseurs de CDN offrent une fonctionnalité qui vous permet d’intégrer l’en-tête en quelques clics.
  • Fichiers robots.txt : lorsque le robot de Google scanne un site Web, il recherche le fichier robots.txt. Les exploitants de sites Internet peuvent y placer des règles pour indiquer au bot quels contenus scanner, et ceux à ne pas scanner pour l’index. Cela permet en général d’éviter les doublons. S’il n’y a pas de fichier, le bot analyse simplement tout le contenu. Par défaut, les fournisseurs de CDN ne déverrouillent pas le fichier, tout est donc scanné car l’en-tête canonique est généralement suffisant pour se protéger contre les contenus dupliqués.

L’utilisation d’un CDN est onéreuse

Il existe des Content Delivery Networks de différents fournisseurs pour différents types d’utilisation. Qu’il s’agisse de forfaits pour entreprise coûteux ou de solutions abordables pour des projets Web de petite ou moyenne envergure, tout est possible. Une solution CDN n’est donc pas toujours coûteuse.

Certains de ces paquets sont même totalement gratuits, comme par exemple l’offre d’entrée de gamme du fournisseur américain Cloudflare. D’autre sont payants comme Amazon Cloudfront ou Akamai, mais sont très fiables et ont déjà fait leurs preuves. Amazon facture selon la quantité de gigaoctets, tandis qu’Akamai vous fournira un prix forfaitaire individualisé selon votre demande. Même pour des projets WordPress, il existe différentes solutions CDN pour quelques euros par mois.

Aides au paramétrage d’un CDN

Le principe d’un CDN n’est pas immédiatement compréhensible pour les débutants : mais son paramétrage n’est pas sorcier. Selon le fournisseur et l’offre de services, vous serez assisté pendant l’implémentation et vous trouverez également beaucoup d’informations et de documentation sur le sujet en ligne. La tâche la plus importante de l’administrateur est de décider quels fichiers doivent être mis en cache dans le CDN. S’en suit une configuration appropriée, qui assure que les demandes pour ces fichiers sont envoyées au CDN. Des plugins sont maintenant disponibles pour de nombreux systèmes de gestion de contenu et de boutiques en lignes pour vous aider à installer votre e-commerce.


Attendez ! Nous avons quelque chose pour vous !
Votre messagerie professionnelle

Créez une adresse personnalisée
Affichez votre sérieux sur Internet
Nom de domaine inclus
À partir d' 1 € TTC/mois
Conseiller personnel inclus !