Aperçu des 9 meilleures alternatives à PayPal

PayPal est l’une des options les plus populaires parmi les méthodes de paiement dans les boutiques en ligne, derrière le paiement par carte bancaire. Le service de paiement en ligne est considéré comme simple et sûr, mais il est aussi régulièrement critiqué pour ses failles de sécurité et sa politique d’entreprise douteuse. Quelles sont les alternatives à PayPal ? Voici une présentation des meilleures alternatives à PayPal.

Aperçu des meilleures alternatives à PayPal

Il existe de nombreuses alternatives à PayPal. Le critère décisif pour de nombreux clients est l’étendue du service : combien de boutiques en ligne ont vraiment opté pour ce service de paiement ? Sur cette question, PayPal est imbattable. C’est en effet le moyen de paiement le plus répandu. En termes de flexibilité et de protection des données, il ne fait en revanche pas partie des premiers choix. Paylib est une bonne alternative à PayPal qui a fait ses preuves sur le marché français, et qui permet de ne pas communiquer ses coordonnées grâce à un service géré par votre banque. Par ailleurs, Stripe est un moyen de paiement efficace qui permet de répondre à des pics d’activité sur votre site sans risquer de voir le service s’interrompre, ou de faire l’objet d’une étude comme cela peut être le cas avec PayPal.

Pour mieux vous repérer, voici un aperçu des alternatives à PayPal disponibles (toutes les informations ont été actualisées en février 2022) :

Solution

Frais

Paiement

Avantages

Inconvénients

Paylib

Aucun frais pour les commerçants et les clients

Paiement mobile

Protection des données : les coordonnées bancaires restent dans votre banque, informations non communiquées à des tiers, protection du consommateur

 

Nécessite un compte en banque avec un des banques partenaires

Stripe

Pour les vendeurs : 1,4 % + 0,25 € par transaction 

Carte de crédit

Frais réduits pour le vendeur, paiement plus rapide pour le client

Pas encore très répandu

Amazon Pay

Pour les vendeurs : 1,9 % + 0,35 € par transaction

Carte de crédit, prélèvement bancaire

Pas de compte à créer chez le commerçant, aucune transmission des données bancaires à des tiers

Ne peut être utilisé qu’avec un compte Amazon, réserves sur la protection des consommateurs

Apple Pay

Frais pour l’utilisateur non connus, pour les boutiques env. 0,15 % par transaction

Carte de crédit

Sécurité, possibilités d’utilisation multiples, protection des données

Uniquement utilisable avec les produits Apple

Google Pay

Aucun

Carte de crédit

Haut niveau de sécurité, peut être utilisé comme une application séparée indépendante de Google

Pas encore très répandu, peu de banques partenaires en France

Skrill

Aucun

Carte de crédit

Contrôle des coûts grâce au système prépayé, pas de transmission des données bancaires au commerçant

Peu répandu, pas d’annulation possible, services supplémentaires et normes de sécurité plus élevées en option (payant)

Lydia

Pour les vendeurs : 1,5 % + 0,10 € par transaction

Paiement mobile

Aucun frais de démarrage ou d’abonnement, paiement one-click pour les clients réguliers

Version gratuite limitée

Hipay

Pour les vendeurs : en fonction des tranches de transaction (2,5 % du montant de la transaction entre 0 € et 2 500 € par mois)

Carte de crédit

Intégration facile, protection contre la fraude, paiements locaux et internationaux

Frais de transaction assez importants

Square

Pour les vendeurs : 1,4 % + 0,25 € par transaction

Compte courant, Bitcoin 

Négociation de crypto-monnaies

Limites de dépôt

Paylib

Paylib est un moyen de paiement gratuit lancé en 2013 par des banques françaises, initialement la Banque Postale, BNP Paribas et la Société Générale. Après avoir fait ses preuves, le service est rejoint par Boursorama, le Crédit Mutuel, le Crédit Agricole, La Caisse d’Épargne ainsi que de nombreuses autres banques françaises. Contrairement à la plupart des services, Paylib ne génère aucun frais. L’avantage majeur pour le consommateur est qu’il n’a pas besoin de saisir ses données bancaires. Le compte Paylib se configure en effet depuis le site de votre banque. Pour valider ensuite vos achats en ligne, il suffit de cliquer sur le logo Paylib, de saisir votre adresse email, puis de valider le paiement depuis l’application mobile de votre banque.

L’offre pour les commerçants est quant à elle assez compétitive. Près de 50 000 boutiques en ligne proposent cette option de paiement en France, dont des valeurs sûres comme Showroomprive.com, Darty, Rakuten, Nespresso. De plus, cette alternative à Paypal permet le paiement sans contact ou l’envoi d’argent à des amis grâce au numéro de téléphone. Paylib est accessible depuis un ordinateur, un smartphone ou une tablette.

Avantages Inconvénients
✔ Inutile de répéter les données bancaires à chaque transaction ✘ Disponible uniquement en France
✔ Confidentialité des données bancaires  
✔ Compatible sur ordinateur, smartphone, tablette  
✔ Possibilités de paiement sans contact  
✔ Offre gratuite associée au compte en banque  

Stripe

Comme PayPal, Stripe, une entreprise de San Francisco, propose également le règlement des paiements en ligne. Cette alternative est surtout intéressante pour les entrepreneurs, car en général, les frais de transaction appliqués par Stripe sont moins élevés que ceux de PayPal. Les clients qui optent pour le paiement avec Stripe n’ont pas besoin d’un compte séparé, mais seulement d’une carte de crédit ou de débit valide.

La comparaison Stripe vs. PayPal montre que le paiement par Stripe prend en charge un nombre relativement important de devises et qu’il est directement intégré dans les boutiques en ligne, de sorte que les clients n’ont pas besoin de s’inscrire auprès du prestataire de services de paiement. Cela permet de gagner du temps lors du passage en caisse.

Avantages Inconvénient
✔ Inutile de créer un compte ✘ Encore peu répandu
✔ Passage en caisse rapide  
✔ Peu de frais pour les entrepreneurs  

Amazon Pay

Amazon Pay est le service de paiement propre du géant du commerce en ligne Amazon. Amazon Pay tire profit de la notoriété et de la réputation de la maison-mère et a ainsi été adopté par de nombreuses grandes boutiques en ligne. Cette alternative à PayPal n’est cependant pas encore aussi connue que le leader du marché.

Avec Amazon Pay, vous réglez vos achats sur le site partenaire grâce à votre compte Amazon. Seuls votre adresse email et votre mot de passe associé sont nécessaires pour valider la commande. Les informations préalablement entrées sur Amazon sont ensuite récupérées. S’il est bien sûr obligatoire d’avoir un compte Amazon actif, aucune autre condition n’est exigée. L’avantage majeur est qu’aucune information de paiement n’a besoin d’être saisie sur le site tiers.

Amazon s’impose comme intermédiaire de taille entre le client et le commerçant. L’utilisateur final n’a pas de frais pour la création et l’utilisation de son compte. Le paiement est possible par carte de crédit ou prélèvement direct sur votre compte suivant ce que vous avez configuré sur Amazon. Pour le vendeur, les frais peuvent aller jusqu’à 1,9 % plus 35 centimes par transaction, selon le volume de paiement mensuel, soit les mêmes frais que PayPal.

Avantages Inconvénients
✔ Pas besoin d’un compte séparé ✘ Compte Amazon obligatoire
✔ Compte débité seulement après envoi de la marchandise ✘ Réserves concernant la protection des consommateurs : Amazon peut observer précisément les comportements d’achats de ses clients

Apple Pay

L’alternative Apple Pay de la maison Apple est au départ un service de paiement pour appareils mobiles. Cette alternative à PayPal est, pour l’instant, seulement accessible aux utilisateurs des nouveaux produits lancés par Apple. Le service de paiement s’appuyait dans un premier temps sur la technologie CCP (NFC pour near-field communication en anglais), c’est à dire la communication en champ proche, pour les iPhone : ainsi, il est possible de payer avec Apple Pay dans des boutiques physiques grâce à ce que l’on appelle le paiement sans contact. Mais il est également possible d’effectuer des achats intégrés dans certaines applications, par exemple Airbnb, Starbucks ou encore Kickstarter.

Les propriétaires d’une montre Apple n’ont même plus besoin de leur smartphone pour payer. La NFC permet également de payer très facilement avec la Smartwatch.

Depuis le lancement, certaines boutiques en ligne ont également décidé de proposer Apple Pay comme moyen de paiement. Pendant longtemps, Apple Pay n’était disponible qu’aux États-Unis, mais le service est désormais utilisable par les utilisateurs Apple dans presque toute l’Europe. La condition préalable est d’avoir un compte dans une banque partenaire. Outre la Caisse d’épargne, on trouve dans la liste des banques partenaires la BNP Paribas, le Crédit Mutuel ou encore la Banque Postale.

Avantages Inconvénient
✔ Paiement en ligne ou paiement sans contact en magasin ✘ Uniquement pour les utilisateurs Apple
✔ Haut niveau de sécurité  
✔ Pas de stockage des données de paiement sur les appareils  
✔ Compatible avec l’Apple Watch  

Google Pay

Quand il s’agit de nouvelles technologies, Google n’est bien sûr jamais très loin. Le moteur de recherche propose lui aussi sa solution de paiement en ligne avec Google Pay, anciennement Android Pay. Il s’agit du deuxième essai de Google, qui a commencé avec Google Wallet. Il s’agit essentiellement pour Google de concurrencer Apple Pay, en se développant en Europe, où les utilisateurs d’Android sont plus nombreux. Le service, d’abord développé aux États-Unis, est disponible en France depuis l’été 2018.

Google Pay sert aux paiements in-app et aux transactions dans les commerces physiques. Mais les fournisseurs tiers peuvent également intégrer la fonction dans une boutique en ligne. Le paiement s’effectue alors via l’application en un seul clic. Le principe est similaire à celui d’Apple Pay : les données de la carte de crédit sont déposées et gérées en toute sécurité, aucune donnée de paiement n’est transmise au commerçant. L’utilisation de Google Pay est gratuite. Toutefois, contrairement à Apple Pay, il n’y a jusqu’à présent que relativement peu de banques qui permettent la mise en place du service de paiement de Google. Pour savoir si votre banque prend en charge un paiement avec Google Pay, consultez l’aperçu des banques et partenaires.

Avantages Inconvénient
✔ Niveau de sécurité élevé ✘ Pas encore très répandu jusqu’à présent
✔ Peut être utilisé indépendamment de Google ✘ Seulement pris en charge par quelques banques en France

Skrill

Le système de paiement Skrill, autrefois connu sous le nom Moneybookers, arrive tout droit d’Angleterre. C’est une alternative gratuite à PayPal, qui repose sur le principe de carte prépayée. Un compte client est en effet approvisionné à partir de votre carte de crédit ou compte courant. Vous pouvez ensuite l’utiliser pour vos achats ou transactions en ligne.

Grâce à cette solution, vos données bancaires ne sont jamais communiquées aux commerçants. La carte prépayée est une bonne alternative à PayPal, car elle permet de maîtriser ses dépenses et d’éviter de dépasser les plafonds que vous vous êtes fixés. L’inconvénient est tout de même que les clients doivent avancer de l’argent avant de pouvoir utiliser le service.

Avantages Inconvénients
✔ Aucune transmission des données sensibles à des tiers ✘ Annulation impossible
✔ Maîtrise réelle de ses dépenses ✘ Utilisation peu répandue
✘ Normes de sécurité plus élevées uniquement pour les comptes vérifiés
✘ Services complémentaires payants
✘ Attaques par hameçonnage (phishing) possibles
✘ Risques liés au modèle prépayé

Lydia

Lydia est une application qui permet de gérer son argent et de payer de façon rapide et sécurisée, aussi bien en ligne que dans les boutiques physiques. Pour cela, rien de plus facile : il suffit de créer un compte avec votre numéro de téléphone, d’enregistrer vos cartes bancaires (avec chiffrement des données) et de commencer à utiliser l’application. Vous pourrez ensuite profiter du paiement sans contact grâce au QR Code chez les commerçants, envoyer de l’argent à vos proches en un clic ou régler en ligne. Pour cela, il suffit de renseigner le code de sécurité à quatre chiffres affiché sur le téléphone à chaque nouvelle transaction.

Si Lydia est très facile à installer et à utiliser, la passerelle de paiement reste néanmoins très limitée en optant pour la version gratuite. En effet, elle ne permet d’effectuer que 20 transactions par mois, limite les paiements sortants à 1000 euros par mois et ne permet d’enregistrer que 2 cartes bancaires sur le même compte. Cela reste cependant bien suffisant pour effectuer de petites opérations de paiement en toute sécurité sur Internet.

Avantages Inconvénients
✔ Paiement sécurisé ✘ Options gratuites limitées
✔ Fonctionne avec toutes les cartes bancaires ✘ Abonnement nécessaire pour bénéficier de toutes les options
✔ App pour iOS et Android ✘ Encore peu répandu

Hipay

Développée par une équipe francaise, Hipay est une plateforme de paiement global destinée aux PME. Très simple à intégrer, Hipay fonctionne avec PrestaShop, Magento, Wizishop, ainsi que d’autres plateformes de e-commerce grâce au kit d’intégration (SDK) PHP. Son système plug-and-play vous permet d’accepter des paiements dès votre inscription. Vous pouvez ainsi offrir de nombreuses méthodes de paiement locales et internationales, personnaliser votre page de paiement, vous protéger contre la fraude et analyser vos résultats en temps réel.

Hipay fonctionne grâce à un système de formules et est particulièrement recommandée aux PME qui génèrent un grand chiffre d’affaires. En effet, plus vos recettes sont grandes, moins vous payez. Ainsi, une entreprise générant de 0 à 2500 € par mois devra s’acquitter d’une commission de 2,5 % + 0,25 € de frais fixe (pour les cartes bancaires françaises) et 2,9 % + 0,25 € (pour les cartes européennes), tandis qu’une boîte générant plus de 50 000 € aura une commission de 0,9 % + 0,25 € (pour les cartes françaises) et 1,5 % + 0,25 € (pour les cartes européennes). Ainsi, cette alternative à Paypal n’est intéressante que pour les sites de e-commerce particulièrement fructueux.

Avantages Inconvénients
✔ Intégration plug-and-play ✘ Peu conseillé aux petites entreprises
✔ Support client réactif ✘ Aucune app disponible pour l’instant
✔ Système de lutte contre la fraude  

Square

Square est également un prestataire de services financiers de San Francisco. Avec Square, les petites et grandes entreprises peuvent accepter et traiter presque tous les types de paiement en ligne de leurs clients en toute sécurité. Vous pouvez également créer des programmes de fidélité pour les clients et gérer facilement les paiements, les comptes commerciaux et la trésorerie. Jusqu’à présent, le service connaît un grand succès et dispose de plus de 30 millions d’utilisateurs aux États-Unis.

Contrairement à PayPal, l’application Square prend également en charge les transactions en Bitcoin.

Avantages Inconvénients
✔ Très facile à intégrer grâce au bouton d’achat ✘ Pas encore très répandu en dehors des États-Unis
✔ Prend en charge les échanges de Bitcoin  
✔ Paiement en ligne sécurisé  

Attendez ! Nous avons quelque chose pour vous !
Votre messagerie professionnelle

Créez une adresse personnalisée
Affichez votre sérieux sur Internet
Nom de domaine inclus
À partir d' 1 € HT/mois (1,20 € TTC)
Conseiller personnel inclus !